53 billets en 2015 : Ce jour-là j’ai pleuré de joie

Bannière 53 billets

Ce jour-là, j’ai pleuré.
Mais pas parce que j’étais triste, ni que j’avais mal… Non, ce jour-là j’ai pleuré à cause d’une trop grande émotion positive… La joie, ou la reconnaissance, ou même tout simplement l’amour…

Oui, pleurer comme ça c’est possible aussi !


Ma participation pour la semaine 15 :

Je dois dire que j’ai cherché des journées entières, que dis-je… des semaines !

Et je vais tricher pour pouvoir écrire quelque chose.
Parce que fondamentalement je n’ai jamais pleuré de joie. Je suis tellement dans la maitrise que je n’autorise pas les émotions à m’envahir la plupart du temps.

Alors je vais partager avec vous le moment où j’ai compris pourquoi je vivais, ce que je faisais ici, et quelle était le but de tout ça.
C’est important, je ne vous fais rien perdre au change voyez-vous…

Le jour où je suis arrivé dans cet endroit, j’ai tout compris :

L’apothéose ayant été l’avant dernière nuit, avec les chants indiens dans le grand tipi, lorsque j’étais allongée dans l’herbe et captivée par la course des étoiles.


Mon coup de cœur de la semaine 14 :

« C’est l’histoire d’une petite fille »

coup de coeur


 

 Vos favoris de la semaine 13 :

« Je vous présente mes amis »

      12341

Félicitations à tous (et à vos amis… ça fait beaucoup de monde à congratuler…)

 

Je vous souhaite de joyeuses fêtes de Pâques et vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir vos luttes !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush…
Dans notre monde, la réalité est bien différente !

28 Comments

  • flipperine

    5 avril 2015 at 16 h 28 min Répondre

    bonnes fêtes de Pâques
    une bonne surprise peut nous faire pleurer de joie

    • Agoaye

      7 avril 2015 at 15 h 30 min Répondre

      C’est rare vers chez moi les bonnes surprises

  • G33k

    5 avril 2015 at 21 h 40 min Répondre

    Comme toi, si je participe je vais devoir mentir, je ne pleure ni de joie ni de peine. Mon éducation veut qu’un garçon ne pleure pas !

    • Agoaye

      7 avril 2015 at 15 h 40 min Répondre

      Merde, j’dois être un garçon alors

    • La mère dodue

      10 avril 2015 at 21 h 48 min Répondre

      pas de soucis, je pleure pour 2. On peut me louer à l’occasion. Au besoin, pense à moi et à mes glandes lacrymales :-D

      • Agoaye

        10 avril 2015 at 21 h 56 min Répondre

        On te règle à l’heure ou au litre ? :)

  • vassilia

    5 avril 2015 at 22 h 18 min Répondre

    c’est pourtant tellement important de laisser sortir ses sentiments… et pleurer en fait partie, que ce soit de joie ou de tristesse… ton thème n’est pas simple cette semaine (euh encore une fois quoi lol) !
    bien joué en tout cas !
    Vassilia
    (Espritvientenjouant.blogspot.fr)

    • Agoaye

      7 avril 2015 at 15 h 42 min Répondre

      Je pleure beaucoup en vrai. Mais jamais de joie parce que… bah… Y’a pas beaucoup de joie dans ma vie en vrai

  • MyNameIsOr

    5 avril 2015 at 23 h 01 min Répondre

    C’est vrai que c’est génial comme mode de vie :)
    Bon week end de pâques. Bises.

  • Ragnagna

    6 avril 2015 at 13 h 14 min Répondre

    Je me souviens pas non plus d’un moment pleurage de joie en particulier. Même j’ai dû pleurer de joie pour des conneries de vidéo youtube mais pas pour des choses importantes comme le mariage ou Lulu. Je suis plus du genre à sourire à en avoir une crampe ou pleurer de désespoir ^^

    • Agoaye

      7 avril 2015 at 15 h 46 min Répondre

      Allez, essaye de nous retrouver une de ces vidéos pour voir (le bébé panda qui éternue ?)

  • Petite ombre

    7 avril 2015 at 15 h 47 min Répondre

    bah moi je pleure facilement mais j’ai un peu fait tourner mes méninges pour sortir mon billet… à trop pleurer on ne sait plus quoi choisir lol…
    En tout cas, on ressent ton émotion dès que tu parles de ces festivals…

    • Agoaye

      7 avril 2015 at 15 h 59 min Répondre

      J’y retournerai ! et un jour ce sera ma vie.

      Hâte d’aller lire ton billet alors !!

  • La Ménagère Trentenaire

    7 avril 2015 at 18 h 22 min Répondre

    J’ai galéré aussi à pondre ce billet. Comme toi, je suis tout dans la retenue quand il s’agit d’émotions, je reste planquée derrière ma carapace.

  • Ce moment... - WondermomesWondermomes

    10 avril 2015 at 9 h 08 min Répondre

    […] ma participation au rdv #53billetsen2015 pour Agoaye (thème : les larmes de joie) et au rdv « la minute de bonheur » de Maman […]

  • Valérie WonderMômes

    10 avril 2015 at 9 h 16 min Répondre

    Dans ma vie, j’ai souvent plus pleuré de tristesse que de joie mais je t’ai dégoûté un de ces moments ;-)

  • […] Le thème de cette semaine : ce jour là, j’ai pleuré de joie. […]

  • La mère dodue

    10 avril 2015 at 22 h 50 min Répondre

    c’est quoi ces moments intenses que tu ressens? Enfin pourquoi tu arrives à les ressentir? le coté communion à plusieurs? c’est une vraie question hein, car je crois y être hermétique en fait, comme si le partage d’un instant de plénitude avec toutes ces personnes, n’était pas possible pour moi : j’arrive pas à partager ce genre de sentiments en fait.

    • Agoaye

      10 avril 2015 at 22 h 58 min Répondre

      Ah non, le côté communion c’est ce qui me rebute le plus…

      J’ai mis ces vidéos car ce sont les seules de ce festival l’année où j’y étais, mais je n’ai pas chanté en tenant la main d’un ou d’une inconnue… Non non non (ou alors j’aurais eu beaucoup fumé -puisque c’est sans alcool- mais bon j’fume plus non plus-)

      Non, le bienfait c’était de me rendre compte que je ne suis pas la seule connasse à me dire qu’il y a une alternative à la vie métro-boulot-dodo et que le bonheur n’est pas là où on m’a formaté (je ne sais pas si je suis très claire)

      Après, parmi tous ces gens, il y en avait des très sympas, de belles rencontres, des optimistes halluciné qui m’ont presque agacée et même des rebelles du dimanche qui m’ont mise en colère.

      Non, finalement mes sentiments n’ont pas été révélés par les gens, mais plutôt par les idées et le mode de vie.

      Je ne vous en ai pas beaucoup parlé encore mais je le ferai !

  • Gillie Brindemalice

    11 avril 2015 at 11 h 19 min Répondre

    Faut vraiment que j’arrive à me poser ailleurs que dans la voiture pour écrire, afin de prendre le temps de regarder tes vidéos, ce festival m’intrigue, je ne connais pas du tout…!

    • Agoaye

      11 avril 2015 at 13 h 46 min Répondre

      Il faudra vraiment que j’en parle plus précisément… ça viendra :)

Post a Comment