53 billets en 2015 : Mes collections

Bannière 53 billetsChez les enfants, le fait d’avoir une collection représente comme un réseau rassurant de différentes choses qui ont pourtant un lien en commun, un fil conducteur.

Loin de nous l’idée à cet âge-là du luxe des possessions, non, le but n’est que de s’entourer, de posséder afin de créer, de construire, de trier.

Parfois, nos collections nous suivent, parfois ce sont nous qui les suivons…


Ma participation pour la semaine 30 :

J’étais une petite fille qui adorait les collections…

Elles ont commencé très tôt car Môm m’a déjà dit qu’elle retrouvait toujours des tas de trésors sous mon oreiller la plupart du temps. Il s’agissait de végétaux, ou de petits cailloux, de bouts de plastique voire même de tessons de bouteilles. Tout ce que je trouvais beau.

Et puis est venu le temps des collections « officielles », celles que je montrais aux gens lorsqu’on avait de la visite à la maison. J’ai adoré montrer mes trucs, classés par thèmes, avec un ressemblance générale mais en prenant soin de préserver leur histoire à chacun.


Il y a eu la collection d’Images d’animaux. Ces grandes images cartonnées qu’on trouvait dans les tablettes de chocolat Merveilles du Monde, vous souvenez-vous ?
Les photos représentaient des animaux, ils avaient la taille de la tablette et au dos il y avait tout plein d’infos sur les bestioles, infos qu’évidemment je n’ai jamais lues.
J’ai même eu la jolie boîte en fer blanc pour ranger mes cartes.

Il y a eu la collection de gommes fantaisies. Celle-ci avait beaucoup de succès lorsque je la montrais, et je pouvais également jouer avec, elle était à double emploi.
J’avais plein de gommes représentant pleins d’objets divers : des crayons, des animaux, des tablettes de chocolat, et même un robot transformers… Je ne sais pas où Môm les trouvait, mais c’était très impressionnant.

Il y a eu la collection d’étiquettes de fromage. Là j’avoue que mes grands-parents y ont été pour beaucoup dans cette création, ils me refilaient toutes les étiquettes de ce qu’ils mangeaient, et il y en avait….
J’ai de très vieilles étiquettes du coup, très marrantes, voire même collector. J’aime y replonger de temps en temps (l’odeur est partie depuis…)

Il y a eu la collection de timbres. Forcément !
J’ai beaucoup bossé sur cette collection, car il fallait décoller les timbres des enveloppes reçues à la vapeur, et puis les coincer entre deux buvards pour qu’ils sèchent, et les aplatir, et les classer, et les ranger.
Très concrètement, c’était super chiant, ce n’était pas une partie de plaisir… Mais j’ai de très beaux spécimens !

Il y a eu la collection de télécartes. C’est impressionnant à quel point ces cartes me fascinaient.
Déjà le format, je le trouvais parfait, on aurait dit une carte bancaire, je crois que ça me plaisait beaucoup. Et puis elles étaient très visuelles.
Je les avais classées dans un classeur conçu exprès, par thèmes, et par couleurs. Celles qui me plaisaient le plus étaient celles venues des pays étrangers, mon géniteur m’en ramenait parfois, j’adorais !

Il y a eu la collection d’autocollants, puis de stickers. Les autocollants c’était ceux de n’importe quelle taille… J’avais également un classeur exprès, avec les pages plastifiées blanches pour y coller mes acquisitions… J’en avais des centaines, certains sans grand intérêt ou juste publicitaires.
Pour les stickers c’est un peu différent, j’ai ramené cette lubie en rentrant d’Allemagne (voyage scolaire) alors que la mode y battait son plein. Ce sont de petits autocollants classés par thèmes qu’on achète à prix d’or sur une plaquette de 30….
On pouvait même s’en échanger, je crois d’ailleurs que c’est la collection qui m’a fallu le plus d’interactions sociales avec les individus de mon âge. Il y en avait de toutes sortes : des pailletées, des irisés, des brillants dans la nuit et même des tout doux en velours (mes préférés)

Il y a eu la collection de Babies. Vous la connaissez sans doute, ces bébés en plastique dans des sachets, dans toutes les positions, de toutes les couleurs.
C’est Môm qui m’a initié à cette collection-ci. En tant qu’auxiliaire de puériculture, elle trouvait l’idée géniale !

Il y a eu la collection de cartes Crados. Ahhhhhhh, la belle idée qu’a eu l’inventeur de ces cartes, ça en avait fait couler de l’encre, je me rappelle même de la prise de position du commandant Cousteau à leur propos, il les détestait !
Vous souvenez-vous ? Il s’agissait de cartes autocollantes (mais on ne les collait quasiment jamais) avec un prénom suivi d’un truc dégueu (du genre « Emilie Bouillie ») et agrémenté d’un dessin encore plus trash que le jeu de mots en question (Dans notre exemple, une fillette qui dégouline sur les marches d’un escalier -voir ici-).
Les jeux de mots m’indifféraient assez (je ne les comprenais pas toujours tous), mais les dessins m’attiraient invariablement.

Il y a eu toutes les images autocollantes Panini. Ah j’en ai eu des albums ! Je les ai retrouvés il y a peu et j’ai mis les plus intéressants dans ma bibliothèque de classe. En particulier les albums WWF sur la protection de la nature, les animaux du monde ou des espèces en voie de disparition.
J’avais aussi celui sur les animaux domestiques, les affiches de pubs TF1 et la petite sirène.

Il y a eu les pin’s. Mais quel plaisir d’avoir un pin’s de quelque chose qu’on aime bien… C’était presque devenu un objet précieux à force.
Et puis la technique en rajoutait, vous vous souvenez des pins parlant TF1 (encore eux) ? Je crois que je n’ai jamais pu accéder à ce Graal ultime !

Il y a eu les pièces et billets du monde. Et puis aussi les vieilles pièces, que mon grand-père avait gardées et qu’il m’a cédé avant sa mort, c’était une collection qui me fascinait.
Vous savez que j’ai un denier datant de Louis XVI ? Celui sur lequel on distingue encore son profil, celui-là même qui l’avait trahi à l’époque.
Cette collection-là c’est la pièce maîtresse de toutes les autres (sans jeu de mots).

Il y a eu tout ce qui touche à un sujet en particulier. Je suis naturellement irrémédiablement attirée par les choses me rappelant ce/ceux que j’aime, et ça peut être n’importe quoi.
Au départ c’était Renaud (idole de toute ma jeunesse), et puis ça a été un certain cheval de course très connu (je l’ai même rencontré), et plus récemment, ce fabuleux grand bateau qu’est le Queen Mary II (d’ailleurs si vous avez besoin des plans électriques de tout le bâtiment, il est chez moi, je l’ai acheté aux enchères à Saint-Nazaire… Inutile certes, mais du coup indispensable !)

Et puis j’ai grandi
Et mes collections sont devenues plus…. Étranges…. Moins magiques !

Plus tard j’ai collectionné les machines à écrire (encombrant, je vous l’accorde), les vieilles cartes de crédit, les préservatifs emballés joliment, les cartes de visite, les paquets de clopes vide, les mecs (oui, oui, aussi), les photos absurdes, mes anciennes cartes d’identité, les mèches de cheveux de mes copines de classe, les autographes (j’ai celui de Boris -soirée disco-, c’te classe !!)… J’en oublie probablement.

Au fur et à mesure de l’écriture de ce billet, je me suis rendue compte de l’importance des collections dans ma vie. Bien plus que ce que je ne pensais au début… J’étais une très grande collectionneuse finalement.
La plupart de toutes celles dont je vous parle, je les ai toujours et j’aime m’y replonger avec ce mélange de nostalgie et de curiosité.

C’est un peu l’impression que cette écriture m’a donné, et j’ai été contente de partager ça avec vous



Mon coup de cœur de la semaine 29 :

« Si j’étais un monarque »

coup de coeur


  Votre favori de la semaine 28 :

« Je voudrais partir »

1partir2partir3partir

Rendez-vous au cours de la semaine pour les thèmes du mois d’août qui arrive à grands pas, et en attendant profitez bien de tous ces beaux jours.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

21 Comments

  • MyNameIsOr

    19 juillet 2015 at 11 h 04 min Répondre

    Les paninis aussi on les a collectionné et on les a toujours ^^
    Bon dimanche.

  • Pitch

    19 juillet 2015 at 11 h 08 min Répondre

    Moi aussi je collectionnais les pin’s et les cartes de téléphone, j’en parle aussi dans mon article.
    les crados je voyais les copains de l’école avec mais j’ai jamais eue le droit d’en avoir.
    J’ai eue aussi un album panini avec des chevaux, mais il a du passer a la poubelle je l’ai jamais retrouvé.

    • Agoaye

      19 juillet 2015 at 11 h 45 min Répondre

      Oh oui j’ai hâte de lire les participations cette semaine, je pense qu’on va avoir des choses pas mal en commun !

  • Nadège

    19 juillet 2015 at 15 h 31 min Répondre

    Collectionner les rateaux,ça compte ? :D
    Bizzzz Nad

    • Agoaye

      19 juillet 2015 at 16 h 57 min Répondre

      Ahhhh, je l’ai faite aussi alors celle-ci (mais plus vieille :))

  • eva and family

    19 juillet 2015 at 17 h 11 min Répondre

    Ah la la, ces collections… j’en ai toujours eu et ça continue mais moins, sauf que j’en ai gardé pas mal alors…
    Bonne fin de journée

    • Agoaye

      19 juillet 2015 at 17 h 12 min Répondre

      Oui moi aussi , beaucoup moins (heureusement)

  • eva and family

    19 juillet 2015 at 17 h 51 min Répondre

    A propos, je participe. Je ne pense pas à donner le lien de mes participations. je vais re-tenter le add your link…

    • Agoaye

      19 juillet 2015 at 18 h 00 min Répondre

      Oh, pourtant c’est plutôt simple !!

  • eva and family

    19 juillet 2015 at 17 h 53 min Répondre

    Ah ça y est, j’ai enfin compris le truc (elle n’est pas douée la fille…)
    je vais faire les précédentes participations !

    • Agoaye

      19 juillet 2015 at 18 h 01 min Répondre

      Ah super si tu y est arrivée…
      Par contre les ajouts de liens dans mes billets ne sont possible que la semaine en cours, après c’est trop tard, c’est le vote puis juste la consultation.
      Mais tu peux toujours rajouter tes liens sur le groupe Facebook par contre, et ce sans limitation de temps !

  • marie kléber

    20 juillet 2015 at 10 h 04 min Répondre

    Tu m’as replongé en enfance. Les cartes Panini et de téléphone. J’aimais les tickets de cinéma aussi et les billes. Bon avant de tout dévoiler ici je m’en vais écrire mon article…
    Bises et merci pour ce retour aux sources fort agréable.

    • Agoaye

      20 juillet 2015 at 13 h 12 min Répondre

      Oh mais de rien, j’ai hâte de te lire :)

  • […] ma participation aux #53billetsen2015 […]

  • […] voir les autres collections, c’est chez Agoaye […]

  • Maman Mammouth

    25 juillet 2015 at 8 h 53 min Répondre

    Les étiquettes de fromage c’est original ^^

    • Agoaye

      30 juillet 2015 at 9 h 50 min Répondre

      Voui hein, je ne sais pas d’où ça vient !

  • sisco

    25 juillet 2015 at 20 h 21 min Répondre

    oh mais oui les crados!! y’avait les vignettes dans les malabars, je les ai collectionné aussi! C’était mon rituel du mercredi, avec mon Picsou mag !!

    En tout cas, tout comme toi, cet article m’a permis de me replonger avec nostalgie dans les collections de ma vie! De voir comment elles ont évolué, et tout ce que j’ai pu garder dans le temps….

    Merci :)

    • Agoaye

      30 juillet 2015 at 9 h 51 min Répondre

      Ah voui, les malabars je me souviens mais je ne les collectionnaient pas, elle étaient tordues et j’aimais pas ça ;)

      Merci de ton commentaire !

  • La 1ère impression #85 | Blog Agoaye

    15 août 2015 at 9 h 03 min Répondre

    […] je vais continuer à faire l’inventaire de mes collections plutôt […]

  • […] Agoaye nous propose cette semaine de réfléchir sur les collections. […]

Post a Comment