Autopsie de la blogueuse.

noir et blanc « Mais tu écris tous les combien ?
– Bah… tous les jours, enfin j’essaye…
– Mais quel longueur ?
– Je ne sais pas ça dépend, il y a des billets où j’ai beaucoup de choses à dire et certains autres plus courts.
– Qu’est-ce que tu peux bien trouver à raconter ? »

Je pense que cette conversation, tout blogueur l’a déjà eue avec un non-initié…
Pour moi elle revient de façon récurrente et j’ai toujours l’impression de me justifier quelque part.

Depuis le temps que je squatte par ici (bientôt 5 ans bordel), j’ai vu mon style évoluer, autant graphiquement que dans ma manière de me livrer à vous.
Je m’efforce de rester authentique, le plus possible… Je ne suis pas un personnage, ce qui suinte par ici est produit dans ma vraie vie. Ce n’est pas pour rien que je me suis déjà fait griller !

Parce que oui, certains ont su me reconnaître. C’est ainsi que sont nées mes interviews Sexy et Dans le Vent, parce qu’un Fatal avait découvert mon identité secrète (I’m Batman !)
Toutefois j’essaye le plus possible de conserver une barrière blindée entre mon identité réelle et le monde que j’habite par ici. Ce n’est pas pour autant que j’en aime un plus que l’autre, enfin parfois j’ai mes préférences mais la balance penchera toujours de l’autre côté à un moment donné, c’est cyclique. Tout est cycle.

Lorsque j’ai été très mal (il y a peu), c’est vous qui m’avez soutenue, portée, fait revenir…
Quand je vais mieux, j’aime vous raconter les trucs marrants, les mots d’élèves, les éventuelles histoires de cul…
Quand j’ai rien à dire, je trouve toujours un machin de derrière les fagots…
Quand je m’ennuie je viens.
Quand j’ai pas le temps j’essaye.

Certaines personnes ne comprennent pas l’impulsion. « Écrire à des gens que tu ne connais pas, mais qu’est-ce que ça t’apporte ? »
Et certains autres se posent la question inverse, ce que cherchent les lecteurs et pourquoi ce genre de choses les intéressent.
J’avoue qu’à la seconde question j’ai parfois plus de mal à argumenter. Et puis j’ai fait le parallèle avec les séries télévisées.
J’aime les séries car on a plus le temps de s’attacher aux personnages que dans 1h30 de film durant laquelle nous n’avons pas le temps de les voir évoluer. Pour moi la blogo c’est pareil…
Moi je me souviens de Kiara et d’Aki nullipares par exemple (z’avez vu les références ;))

Mais finalement, je ne comptais pas tant m’arrêter sur le « pourquoi » que sur le « quand »… Parce que là aussi c’est une question importante.

Depuis un moment déjà, je trouve mieux d’écrire un billet par jour.
Pour moi parce que ça m’astreint à une certaine régularité entraînante (vous savez, je suis de ce genre de personnes qui ont besoin d’une routine pour acquérir le mouvement régulier, sinon la flemme prend le dessus plus vite que Carla Bruni n’épouse les hommes de pouvoir).
Pour vous ensuite parce que si vous êtes comme moi (avec la métaphore des séries télé), alors ça devrait vous faire plaisir d’avoir de mes nouvelles un peu chaque jour (M’enfin peut-être que mes chevilles tentent de se faire plus grosses que le bœuf).

Idéalement, je posterais tous les jours à la même heure (voyez aujourd’hui c’est foiré), pour continuer dans l’illusion du truc rassurant, de la bouée dans l’océan.
Je planifie mon billet du lendemain et j’ai la surprise de voir vos commentaires durant la matinée, à la récré. Je suis rassurée, j’ai le sentiment qu’on m’aime et tout va bien dans le meilleur des mondes.

Parce que finalement, je pense que la pierre angulaire de tout ceci, c’est d’avoir un sentiment d’appartenance, une espèce de sensation de « on tient à moi, je tiens à eux » qui peut s’avérer aussi solide que ce qui se tisse dans la vraie vie.
Sans doute qu’il s’agit d’un manque de quelque chose quelque part qui fait de moi une blogueuse. Sans doute, je ne m’en défends pas.
Et puis se rassurer bordel !
Qui n’a pas besoin d’être rassuré ?

Que vous me lisiez me rassure. Que mes commentaires et lectures vous fassent plaisir me fait me sentir utile, quelque part, à quelque chose…
Difficile d’en expliquer plus.

Et vous, comment répondez-vous ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

26 Comments

  • Jone

    29 mars 2016 at 23 h 15 min Répondre

    Superbe article, touchant ce qu’il faut et qui porte à réflexion. Bravo !
    Love, Jone

  • Magsi

    29 mars 2016 at 23 h 40 min Répondre

    Je suis une blogeuse qui a abandonner son blog manque de discipline et chaque jour j’ai envie d écrire mais j effacé tout et puis voilà (quel rapport avec toi ???j’y viens patience )et si j’ai ouvert mon blog c’est parce que j ai découvert cet univers chaleureux grâce à ton blog et deux autres. Et je voulai aussi te dire que chaque jour j adore lire tes articles.

    • Agoaye

      2 avril 2016 at 12 h 25 min Répondre

      Oh la vache, quel joli commentaire. Je te remercie beaucoup !

  • Ronia

    29 mars 2016 at 22 h 54 min Répondre

    Cette question, on me la pose souvent. Parfois, c’est moi-même qui me la pose…. vraiment.
    Authentique et spontanée, je n’ai pas besoin de réfléchir longuement pour répondre : Ecrire, c’est mettre des mots sur mes maux. Pourquoi écrire? Ecrire, écrire pour me délivrer, écrire pour exister. Ça sonne un peu comme un adage, mais je crois que ce sont les mots justes quant à mes raisons d’écriture.

    • Agoaye

      2 avril 2016 at 12 h 30 min Répondre

      Et je te comprends parfaitement. Mais il est parfois difficile de l’expliquer à quelqu’un qui ne vit pas DU TOUT dans les mots (ni lecture ni écriture) et qui trouve son bonheur dans l’épicurisme (au sens simple) de chaque moment vécu.

  • zenopia

    30 mars 2016 at 7 h 16 min Répondre

    Je réponds que j’ai longtemps écrit un billet par jour… moins maintenant ! mais que j’aime toujours autant te lire (tellement que je me suis abonnée avec mon blog n°2 ^^ parce que je ne me connectais quasi plus avec le blog n°1 ^^)
    bisous

    • Agoaye

      2 avril 2016 at 12 h 25 min Répondre

      Et franchement de te voir vers chez moi (ici ou Fb) avec ton blog 1 ou ton blog 2, me fait de toute façon super plaisir, je te remercie :)

  • Geek

    30 mars 2016 at 9 h 41 min Répondre

    J’écris tous les… quand j’ai un peu le temps, la longueur dépend de ce que j’ai à dire et le thème de mes articles reprennent ce que j’ai sur le coeur (c’est moi LE Batman, d’abord :-) )

    • Agoaye

      2 avril 2016 at 12 h 21 min Répondre

      Rha d’ailleurs ça fait une éternité que je n’ai pas été traîner par chez toi…
      (Non, I’m batman…)

  • Marie kléber

    30 mars 2016 at 12 h 24 min Répondre

    J’écris moins, car j’ai de moins en moins confiance d’être rassurée – c’est un point sur lequel je te rejoins, se sentir aimée, appréciée tenait beaucoup de place dans ma vie de blogueuse écrivant 7j/7.
    C’est toujours un VRAI plaisir de te lire Agoaye.
    Généralement je réponds un truc du genre: pour le plaisir, le mien, celui de partager et parce que beaucoup me disent que mes mots les inspirent. C’est inspirant!

    • Agoaye

      2 avril 2016 at 12 h 19 min Répondre

      Je te remercie pour tes jolis compliments.
      Si ça se trouve j’y arriverai à moins écrire lorsque je serai plus sûre de moi…

  • Trenty

    30 mars 2016 at 16 h 13 min Répondre

    J’écris plus :)

    • Agoaye

      2 avril 2016 at 12 h 17 min Répondre

      Ben voui, je sais bien.
      Tu ne regrettes pas ?

      • Trenty

        5 avril 2016 at 11 h 58 min Répondre

        Des fois, j’ai des idées de trucs à écrire, mais j’ai plus la motiv’ de tenir un blog :)
        Et puis, j’ai écris quelques fictions sur G+.

  • Nath

    30 mars 2016 at 18 h 02 min Répondre

    Et bien comment te dire qu’en tant que non bloggeuse qui écrit malgré tout 2 petits billets hebdomadaires sur Facebook , je suis heureuse d’écrire pour permettre à mes lecteurs de découvrir une autre facette de qui je suis , en effet la plupart me connaissent IRL où en tout cas croient me connaître et çà m’amuse beaucoup d’arriver à les surprendre

    • Agoaye

      2 avril 2016 at 12 h 15 min Répondre

      Alors c’est comme si le concept était inversé… Tu écris pour surprendre, j’écris pour me faire comprendre… :)

  • Wuagift

    31 mars 2016 at 14 h 16 min Répondre

    Si ce genre de conversation venait à t’excéder, répondre « j’écris pour que wuagift me lise » suffira largement…

    • Agoaye

      2 avril 2016 at 12 h 14 min Répondre

      J’aimerais bien mais je ne sais pas comment prononcer ton nom ;)

  • Jenesuispasunesupermaman

    2 avril 2016 at 22 h 03 min Répondre

    Je me suis lancée dans l’aventure bloguesque pour avoir un retour sur mes écrits et partager mes idées de maman!
    Et de fil en aiguille, j’ai de plus en plus d’idées et ce blog devient le point de départ de nombreux projets que j’espère voir aboutir… Je travaille beaucoup, beaucoup, beaucoup en ce moment!

    • Agoaye

      3 avril 2016 at 10 h 56 min Répondre

      Et je pense que comme toi, le fait d’avoir un thème précis (tes idées de maman, la création etc…) donne plus de crédibilité lors de ce genre de discussions !

  • stephanie comme si

    9 avril 2016 at 21 h 41 min Répondre

    je n’écris plus et ça me manque, mais ce que j’écrivais était tellement loin de ce que je suis que je m’y étais perdue, donc cela ne servait qu’à desservir mes besoins.
    Lorsque tu ne postes pas, ça me manque. ça m’interroge. ça m’inquiète. Et ça me manque.
    voilà.

    • Agoaye

      10 avril 2016 at 11 h 24 min Répondre

      <3
      Mais tu reviens un petit peu, alors tout va bien ;)

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.