Quid de la magie ?


Focus sur..., Ma vie de grande malade

Moi, j’étais une enfant émerveillée… Je trouvais de l’intérêt en n’importe quoi, je passais des heures au jardin, je devais m’occuper, je devais ne pas m’ennuyer et me servir pour ça de tout ce qui était à ma disposition : le ciel, les oiseaux, les brins d’herbe, les insectes… Tout ça m’émerveillait, tout ce petit […]

8 novembre 2017

Pleurer, créer… Guérir !


Ma vie de grande malade

Cette semaine, je suis victime d’une très efficace sinusite/bronchite/trachéite… Efficace dans le genre « salut, je suis une maladie contre laquelle les médocs sont impuissants mais qui t’apportera les joies combinées de la fièvre et de la douleur. » Voilà. Du coup j’ai abandonné mes élèves pour la semaine et tente vaillamment de rester éveillée plus de […]

1 décembre 2016

Nommer ses émotions.


Ma vie de grande malade

Les mots ne me font pas peur (ce serait le comble pour une blogueuse quand même). J’ose même pousser la prétention jusqu’à affirmer que j’ai plutôt pas mal de vocabulaire. Mais lorsqu’on m’a demandé de lister mes émotions, je me suis retrouvée aussi à sec que la mer d’Aral ! Quelle drôle d’idée que de […]

12 octobre 2016

Je suis une mauvaise élève.


Ma vie de grande malade

On peut dire de moi que je suis chiante (parfois), têtue (quand j’suis en forme), passionnée (même en dormant), incroyable (oui, on me l’a dit), sexy (quand j’étais jeune), soucieuse (en bien ou en mal), voire même contemplative (de plus en plus). Mais l’adjectif qui ne me qualifiera jamais, c’est « endurante« . Purée ce que je […]

28 septembre 2016

Comment j’arrête de fumer.


Ma vie de grande malade

Évidemment, moi aussi j’ai été cette enfant qui, voyant les adultes fumer avait dit « ah non mais moi berk, je ne le ferai jamais ! » Évidemment, moi aussi j’ai été encouragée par une copine qui, entre deux discussions sur la probabilité de perdre son pucelage en enfilant un tampon hygiénique, m’avait proposé une taffe « pour […]

15 juin 2016