Ce que j’écris.

Déjà plus de la moitié de Novembre et avec lui plus de la moitié aussi de ce merveilleux défi d’écriture qu’est le NaNoWriMo.
En vrai, je suis hyper à la bourre… Le premier jour j’avais super bien commencé (j’étais à 1 mot des 1667 prévus quotidiennement) et puis c’est le drame : les vacances, les sorties, l’alcool, un nouveau mec, la fatigue… J’ai tout lâché !

Jusqu’au 7ème jour où j’ai eu un vague sursaut, mais rebelote, j’ai relâché une nouvelle fois.
Et puis le 12, je me suis dit que j’allais pas refaire la même erreur que les années précédentes, je n’allais pas me laisser gagner par la paresse (comme en 2016) ou le désespoir (comme en 2015). Alors j’me suis mis quelques coups de pieds au cul, de plus en plus forts, pour finalement me motiver à, petit un : rattraper mon retard et petit deux : le terminer ce foutu défi !!!

Là, tel que vous me lisez, il est minuit 45, j’ai écrit 4489 mots aujourd’hui, il m’en reste 13068 à rattraper d’ici dimanche soir et je VEUX y arriver. Mais évidemment, comme je suis un peu masochiste, ben j’ai décidé de vous parler un petit peu de ce que j’écris au lieu de continuer à avancer.

Pour m’aider, j’ai choisi de répondre aux 10 premières questions que les Nanowriteurs se posent mutuellement sur le forum français. Je trouve le principe hyper sympa et j’espère qu’ils ne m’en voudront pas de me servir de leurs magnifiques interrogations.


1 – Quelle est votre première phrase ? (la page blanche, l’émotion monte, on regarde le plafond, et puis finalement… Go ! On dégaine !)

– Je dois avouer que c’est ce qui m’a le plus amusé depuis le début de notre formation, lance Samantha en tournant son agitateur vert fluo dans son mojito nouvellement apparu.

J’ai décidé de reprendre ce que j’avais écrit là où je l’avais laissé il y a deux ans… Mêmes personnages, même situation… Je continue mais je reprends le compte des mots à zéro.

2: Préférez vous commencer par un prologue ou un chapitre premier? Le lien entre votre prologue et le reste est-il clair au début ou bien faut il tout lire avant de comprendre?

Je n’écris pas de prologue… Je m’en fous un peu, je crois que je suis plus à l’aise en rentrant directement dans le vif du sujet.

3 : Les meilleurs personnages peuvent avoir les pires défauts, quels sont ceux de votre protagoniste ?

Alors j’ai deux protagonistes… Et ils ont évidemment tout plein de défauts (qui ressemblent étrangement aux miens d’ailleurs).

Paul est assez innocent et, de fait, relativement naïf. Il peut vite se laisser berner par quelqu’un qu’il admire. Il n’est pas forcément super à l’aise en société et n’a pas vraiment conscience de la réalité et de la dureté du monde.

Samantha est parfois trop sûre d’elle, orgueilleuse et parfois caractérielle. Elle peut s’avérer moqueuse et a de grandes difficultés à se laisser-aller.

4 : Écriture à la première personne ou à la troisième ? Un ou plusieurs points de vue ? Pour quelle(s) raison(s) ?

J’écris à la troisième personne uniquement. Pour le genre que j’ai choisi de traiter c’est beaucoup plus facile.
Pour les points de vue j’essaye de varier un petit peu, c’est à dire que certains chapitres sont plus axés sur l’un ou l’autre des personnages mais pas toujours.

Je ne suis pas encore persuadée que ça ait une grande importance, mais j’imagine que je m’en rendrai mieux compte à la relecture (si toutefois j’ai le courage de relire).

5 : Et votre antagoniste alors, il représente quoi ? Est-ce une métaphore, juste une personne méchante ou autre chose… ?

Eh bien à la réflexion il n’y a pas à proprement parler d’antagoniste à part certains traits de caractère des personnages eux-mêmes…

On dirait que je décris une espèce de roman initiatique mais non :)

6 : Alors, est-ce que le Nano avance comme prévu ? Vous êtes dans les temps ? Qu’est-il en train de se passer précisément dans le passage que vous êtes en train d’écrire ?

Aujourd’hui j’ai bien bossé et je suis fière de moi, j’ai écrit 4489 mots ! Or, ça ne suffit pas à rattraper mon retard accumulé au début du mois. J’espère pouvoir profiter du week-end pour essayer de rejoindre la courbe estimative du nombre de mots idéal !

Dans ce que j’écris en ce moment, les apprentis sont livrés à eux-mêmes comme pour un stage validant. Ils revoient un peu toutes les techniques qu’ils ont étudiées jusqu’à présent et les appliquent dans des cas concrets :)

7 : Est-ce que votre Nano passe le test de Bechdel ? Si non…. qu’est-ce que vous fichez, sérieux ? ^_^

Je n’avais aucune idée de l’existence de ce test avant d’avoir lu cette question. Du coup, wiki est mon ami : https://fr.wikipedia.org/wiki/Test_de_Bechdel

Alors non ! Je ne passe pas le test, et je fais partie des méchants auteurs non-féministes. Et… euh… vous savez quoi ???
Bah je m’en fous !

8 : C’est l’heure de la BASTON ! (ou pas) Est-ce qu’il y a de la bagarre dans votre Nano ? Est-ce que vous aimez l’écrire ? Vos personnages, quelles sont leurs armes de prédilection ? Et toute cette violence, est-ce bien nécessaire ^_^ ?

Oulàlà, mais qu’écrivent les autres ? :)

Non, il n’y a pas de bagarre dans mon roman, il y a parfois des coups de gueule (surtout de la part de Samantha) et parfois de l’humour taquin, mais c’est tout !

9 : Hier on a parlé castagne, parlons de choses plus douces (ou pas). Y a-t-il de l’amûûûûûûr dans votre histoire ? Oui ? Non ? C’est compliqué ? Platonique ? A sens unique ? Partagé ? Pas le sujet ? Perso pas intéressé ? Perso très intéressé ? Scène explicite ? Galipettes suggérées ? Bref, les relations amoureuses ont-elles un rôle/une place dans votre histoire ?

Hum… Il y a de l’amour oui. Samantha parle encore beaucoup de cul malgré le fait qu’elle soit morte (oui, pour ceux qui ne seraient pas au courant, l’histoire est celle de deux humains fraîchement décédés qui sont choisis pour être formés à devenir anges gardiens).

Mais du coup, vu le contexte, il y a forcément beaucoup de bienveillance et d’Amour Universel… Et ce n’est pas si mystique qu’on pourrait le croire, je le jure !

10 : Dix jours que l’on écrit comme des brutes à s’en faire mal au doigt, faut bien que ce soit gratifiant tout ce travail non ? Montrez-nous un extrait d’une dizaine de lignes d’un passage que vous avez galéré à écrire mais dont vous êtes finalement particulièrement fier. Et si rien ne vous vient en tête ou que vous considérez que se relire pendant le Nano c’est pour les fragiles, montrez-nous le passage que vous venez d’écrire.

Alors, lorsque je galère pour écrire, généralement il en sort de la merde… Donc je n’en suis pas forcément particulièrement fière.
En revanche, je peux vous partager un extrait que j’ai écrit durant un moment où il a été super difficile de me motiver à m’y mettre mais pour lequel, finalement c’est sorti tout seul.
Il s’agit d’une grosse colère de notre chère Samantha :

– Mais vous débloquez les gars, je n’ai rien à dire moi ! Qu’est-ce que c’est que ce délire, on dirait que j’ai tué quelqu’un, et que vous essayez de me faire avouer pour récupérer le corps !
Je vous rappelle que je n’ai buté personne, au contraire même ! J’ai sauvé une vie non ? C’est pas pour ça que je suis là ? Je ne lui ai pas amorti la chute à ce con de nourrisson ? C’est pas pour ça que je me retrouve au pays de l’immaculée perfection par hasard ?

J’ai jamais demandé quoique ce soit sinon de continuer tranquille ma petite vie, comme toi en fait Paul, et p’tet aussi comme toi Nitha, parce que bon, t’as toujours été un mystique ou t’as eu un corps un jour ? Remarque ça fait p’tet tellement longtemps que tu t’en souviens même plus… Mais la différence entre vous et moi les gars, c’est que moi j’ai la présence d’esprit de me souvenir de tout ce que j’ai perdu.

Mais vous non…. Même toi Paul, tu t’en fous !!! Tu voltiges bien tranquille d’apprentissage en apprentissage, en plus tu galères à tout assimiler mais tu es toujours confiant, tu es toujours optimiste, tu trouves toujours ça formidable, on dirait que tu n’attendais que ça en fait ! Ta vie commence maintenant en fait, c’est ça ?

Bah pas moi !!! Moi là ma vie elle est finie, elle est terminée pour toujours parce que la résurrection c’est pas au programme si ? je me trompe ? Ou alors p’tet que si on bosse bien on aura le droit de revenir sous une forme primitive sur terre ? Genre en cafard ou en scolopendre bien dégueu ?

Non parce que maintenant moi je ne suis plus sûre de rien ! Et je n’aime pas ça, moi je veux savoir, moi je veux être sûre, moi je veux diriger ma vie et pas me laisser guider par un gourou New Age qui m’apprend à lire dans les yeux des vaches !

Moi je veux retourner à ma vie, à ma copine Marie, au shopping et aux soirées, je veux un brunch avec mimosas, je veux une nuit de cul avec un inconnu, je veux m’inquiéter de vieillir et je veux gueuler contre le prix de l’essence ! Je suis en colère moi, et je ne comprends pas comment ça peut être autrement, je ne sais pas comment faire pour me laisser porter comme Paul le fait !

Je ne sais pas et d’ailleurs je le refuse !

*Spéciale dédicace aux gilets jaunes inside ;)*


Eh bien voilà… Vous en savez un peu plus sur ce qui occupe mes soirées de novembre…

J’ai voulu rédiger ce billet pour ceux qui avaient déjà croisé Paul et Samantha sur ce blog il y a quelques années et qui pourraient s’étonner de ne pas retrouver leurs aventures passées : j’ai tout effacé car je voudrais essayer d’en faire quelque chose de ce roman, mais bon, avec ce petit billet vous avez au moins des nouvelles.
Et pour ceux qui ne savaient pas ce que je mijotais, eh bien j’espère vous avoir donné envie d’en savoir un peu plus sur cette histoire.

On se retrouve dans quelques jours pour les 10 prochaines questions ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

4 Comments

  • Guillemette Allard-Bares

    18 novembre 2018 at 22 h 48 min Répondre

    Tu fais NaNo, félicitations ! Et bon courage :D

    • Agoaye

      24 novembre 2018 at 13 h 45 min Répondre

      Merci.
      Oh la vache je suis tellement en retard !!!

  • Fabignou

    23 novembre 2018 at 10 h 34 min Répondre

    Bravo ! Tu as toute mon admiration pour ce projet ! Je trouve que les questions sont très intéressantes, il me tarde la prochaine série :)

    • Agoaye

      24 novembre 2018 at 13 h 46 min Répondre

      Merci beaucoup.
      Je suis si en retard que je devrais écrire 3326 mots par jour pour finir à temps…. Je vais essayer de m’avancer ce week-end !

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.