Ce n’était qu’un rêve.


Ma vie de midinette amoureuse / vendredi, mai 17th, 2013

IMG_4779Première nuit de mes 33 ans.

Je suis dans une maison inconnue mais je sais que c’est la mienne. Il y a un étage, des poutres apparentes et des fenêtres dont les montants sont en bois…

A l’intérieur, il ne fait pas très jour, dehors non plus d’ailleurs, c’est le même temps maussade que celui qui sévit en ce moment et dont tout le monde ne cesse de me parler.

L’endroit est rempli de meubles assez hétéroclites mais semble tout de même relativement douillet, il n’y a que moi pour le moment, l’atmosphère est calme mais lourde, aucune présence…

Je tourne sur moi-même pour regarder cette pièce que pourtant j’ai l’air de connaître et soudain, d’un seul coup, je me rends compte des animaux… il y en a partout dans la maison : des chats qui mangent ou qui font la sieste, un chien peut-être, mais surtout quelques vaches à l’intérieur de la maison.

Ce sont de petits bovins, couleur crème… Lorsque j’y repense, je pense que ce devrait être des jersiaises. Elles sont calmes et peu farouches, me regardant avec leurs grands yeux tendres, il y en a même une qui est couchée sur les premières marches de l’escalier en bois foncé montant à l’étage.

Je me décide à regarder dehors, par cette fenêtre proche de l’escalier, et je vois un paysage rural, un champ baigné par les brumes matinales alors que j’avais l’impression d’être en pleine journée… Et dans ce champ paissent quelques vaches, regroupées par deux ou trois.

Je trouve l’image magnifique et décide de prendre une photo avec mon téléphone. Soudain je prends conscience de ce qu’il me manque… C’est Lui ! Je suis dans notre maison mais il est parti, il m’a quitté…

Alors je lui envoie la photo par message avec une courte légende : « C’est ce que nous avons toujours voulu, mais que s’est-il passé ? »

5:45. Sortie du songe et réveil amer… J’envoie un texto, un vrai cette fois : « Mais on se reverra un jour ou pas ? »

6:41. La réponse : « Tu es déjà debout ou pas encore couchée ? »

Et puis plus rien.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 réponses à « Ce n’était qu’un rêve. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.