Comment alléger mon budget bouffe ?

Plus le temps passe et moins j’éprouve de plaisir à consommer. Voilà déjà quelques années que je réfléchis de plus en plus à mes habitudes de consommation (tant en matière de qualité que de quantité).

Il s’avère que moins je consomme, et mieux je suis : ma conscience est sereine, mon porte-monnaie est moins désespérément vide, mes « vraies » envies (voyages, loisirs) sont plus facilement assouvies.

J’ai déjà fait pas mal de changements en n’achetant plus ces produits :
– produits de toilette (sauf Lush -exceptionnellement-) et d’entretien. A présent, je les fabrique.
– livres (je les troque en ligne ou les échange dans des boîtes à livres -billet à venir-).
– clopes (j’ai arrêté depuis un moment maintenant :))
– petits meubles (je fouille les trottoirs les soirs d’encombrants)
Je continue également de faire mes challenges sans conso 10 jours par mois !

Or, cette année, j’ai décidé de m’intéresser un peu plus sérieusement à la question de la nourriture.

En 2016 (date à laquelle j’ai commencé à tenir sérieusement mes comptes sous excel), j’ai dépensé 1570,17€ de nourriture, soit environ 130€ par mois.
En 2017, mon budget bouffe a atteint la somme exorbitante de 2246,68€ soit environ 187€ par mois !!!
(Je vous rappelle que je suis seule, et que le budget du chat ne rentre pas dans ce calcul là !).
Il était donc absolument urgent de se pencher sur la question et d’essayer de trouver des moyens pour retrouver un budget raisonnable !

J’ai donc décidé de plafonner mon budget nourriture à 115€ par mois cette année (courses, snacks et restos inclus).

Mais comment faire concrètement ?

Ma première piste sera, cette année encore, de cultiver mes fruits et légumes… Pêcher, prunier, amandier, framboisiers, mûriers, vigne et fraisiers attendent impatiemment le printemps pour recommencer le cycle. Leurs compagnons de cette année seront probablement des courges et des haricots (tomates proscrites pendant 4 ans pour cause de mildiou :( cependant je tenterais peut-être quand même en pot, nous verrons…)
Ou bien de glaner dans la nature (plus facile loin de Paris).

Ma seconde piste sera d’accepter les plats surgelés made in « Môm »… Ma mère est une excellente cuisinière et elle est à la retraite, du coup elle cuisine, elle cuisine, elle stocke, elle se plaint de ne plus avoir de place dans ses congélateurs (oui oui, au pluriel), elle me propose, je dis non car j’ai pas envie de manger des tomates farcies à ce moment là et je repars chez moi les mains vides.
Bon, si ça peut lui faire plaisir après tout ;)

Ma dernière piste (et non des moindres) est de m’intéresser nettement plus sérieusement aux filières de récupération dans le but d’entamer un pas important vers le freeganisme.

Le Freeganisme est un mouvement né aux états-unis d’Amérique.
Rejoignant beaucoup de philosophies (écolo, anarko, altermondialisme, anticapitalisme, porkisme, … … …), les freegans se caractérisent cependant par leur régime alimentaire déchétarien.
Rien de plus sain en effet que de bouffer dans les poubelles : gratuité de la nourriture pour tous + réduction du gaspillage alimentaire + immunovolution.

Source : http://freegan.fr/

Alors je vous avoue que pour le moment, mes pas vers les poubelles ont été plutôt timides…
Je me suis inscrite à des groupes de glaneurs et des groupes de troqueurs sur Facebook, j’ai été repérer quelques emplacements de poubelles dans les villes autour de chez moi, j’ai été traîner sur les sites de ramassage des poubelles pour noter les jours et j’ai été récupérer des légumes « sauvés de la benne » chez une nana qui l’avait fait pour moi mais c’est tout…
Le froid a été ma principale excuse, l’impulsion à me lancer ne m’est pas encore venue naturellement jusqu’à présent. Mais j’y viendrai !

Si vous désirez en savoir plus, je vous invite à aller visionner la super vidéo de Piraterie à Roulettes

En attendant d’avoir le courage de me lancer, j’ai décidé de me tourner vers des alternatives plus « soft » et j’ai trouvé une application dont je vais vous parler et que j’utilise depuis déjà quelques mois : Too Good To Go !

L’APPLI QUI FAIT DU BIEN

10 millions de tonnes de nourriture sont jetées chaque année en France , c’est 20 tonnes par minute, 317 kg chaque seconde… Depuis que tu lis on est déjà à une tonne. Devant ce constat affligeant, nous avons décidé d’agir, pour toi, avec toi, grâce à toi et en te faisant plaisir !

Too Good To Go c’est la lutte contre le gaspillage alimentaire à portée de smartphone : une appli qui te met en relation avec les commerçants de ton quartier pour te permettre d’aller sauver leurs invendus en fin de journée !

En deux clics, tu mets un terme à ta faim et tu réduis le gâchis à ton échelle. Le prochain héros 2 en 1 des temps modernes ? Voilà, c’est toi !

Source : https://toogoodtogo.fr/

Chaque jour, vous pouvez voir les enseignes autour de vous qui proposent des choses à récupérer en échange d’une participation financière souvent intéressante. Il vous suffit alors de choisir le nombre de parts que vous désirez et de payer en ligne (via carte bancaire ou compte paypal), le commerçant vous réserve alors votre achat jusqu’à l’heure de collecte indiquée sur leur annonce.

Les commerces sont très variés (il y a des restaurants, des supermarchés, des boulangeries et même des hôtels écoulant les restes de leurs petits-déjeuners du jour) et les produits proposés le sont donc tout autant. Parfois vous pourrez choisir (pour cela il faut arriver en début de collecte) parfois vous repartirez avec un sac-surprise à ouvrir chez vous avec l’excitation d’un gamin le jour de Noël !

Habitant en banlieue parisienne, j’avoue être chanceuse quant aux choix des commerces, cependant le principe commence à se répandre un peu partout et de nouvelles enseignes se joignent à l’aventure chaque jour !

Jusqu’à présent, sur 7 achats via l’application je n’ai été déçue qu’une seule fois, mais c’était ma faute, j’avais mal lu l’annonce et le plat ne correspondait pas à ce à quoi je m’attendais, mais j’ai quand même eu un beau morceau d’agneau et une grande barquette de couscous pour seulement 4€ !

Voici les achats qui m’ont le plus plu :
– 2 sandwichs bio dans de grandes tranches de pain de campagne (dont 1 au saumon fumé) pour 4€ – et j’ai pu choisir et manger sur place à La Recyclerie
– 1 tartine originale (carotte, chèvre frais, mâche et grenade) à 3,50€ chez JAC Take Away
– 1 charlotte aux framboises (pour 4) et un sachet de truffes au chocolat  pour 7,80€ chez un grand pâtissier près de chez Môm
– 3 brioches fourrées Papa Boun (voir vignette, celle là c’était framboise pistache, une tuerie) trop bonnes pour 4,50€ – que j’ai pu choisir parmi 6 ou 7 variétés sucrées.
– 3 sac remplis de marchandises Super U pour 11,70€ et dont j’ai partagé la photo sur mon profil Facebook.

Si je ne devais garder qu’une seule application sur mon portable, je pense sincèrement que ce serait celle-ci. Maintenant j’arrive à un stade où je frémis en voyant le prix des sandwichs sur Paris et je pense de moins en moins à céder à l’appel du panini à 9€ que j’ai croisé au coin de la rue.
Mon appli me géolocalise, m’annonce ce qu’il y a autour de moi, je réserve en 3 secondes et je file récupérer ma récup’ surprise dans la foulée. J’adore !

Je vous encourage vivement à aller visiter le site pour en savoir plus et, pourquoi pas, télécharger l’appli.

 

Et vous, comment gérez-vous votre budget nourriture ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

10 Comments

  • Lenora Von Cherry

    19 février 2018 at 8 h 08 min Répondre

    Elle a l’air super intéressante cette appli. Mais pas sûre que ça donne quelque chose chez moi…
    Etant donné que mon budget est très serré à la base, mon budget bouffe l’est aussi (surtout quand l’ex mari ne verse plus de pension alimentaire… Merci, connard !)
    J’essaie d’acheter au maximum des « matières premières » et je cuisine. Les plats, les goûters, les desserts, …
    Quant à la bouffe à l’extérieur, ça je peux oublier !

    • Agoaye

      24 février 2018 at 16 h 03 min Répondre

      Essaye quand même (pour l’appli), on ne sait jamais, en plus tu peux proposer des commerces !!

  • Sand Mayer

    19 février 2018 at 8 h 34 min Répondre

    Bon article !

  • zenopia

    19 février 2018 at 10 h 04 min Répondre

    J’ai entendu parler de ce genre d’appli ici pas plus tard que la semaine dernière… pour les poubelles, j’avoue que j’aurais du mal…
    Sinon, il y a aussi les jardins partagés : j’ai déjà reçu des légumes et c’était super !
    Bisous

    • Agoaye

      24 février 2018 at 16 h 00 min Répondre

      Tu parles des incroyables comestibles ? Si oui effectivement c’est une solution mais ceux que je connais sont trop petits pour penser récolter de quoi manger réellement !

  • Abyna

    20 février 2018 at 8 h 43 min Répondre

    TooGoodToGo, comme toi depuis quelques mois déjà. Les paniers de fruits/légumes à 3€ chez Leclerc partent très vite.
    Et le programme MonAvisLeRendGratuit dans mon hyper Carrefour : en moyenne j’économise presque une dizaine d’euros sur des courses à 30 €. Et vu que je décompte jusqu’à 19€ de ma carte ticket-resto, mon budget bouffe a sérieusement diminué (seule aussi, j’étais dans les mêmes valeurs que toi).
    Même réflexion sur la quantité : je m’aperçois que je n’ai pas forcément besoin de manger le soir, et que les plats pour 1 personne me tiennent souvent 2 jours en fait.
    D’une pierre 3 coups : moins de dépenses bouffe, plus de budget vacances, et moins de poids ;)

    • Agoaye

      24 février 2018 at 15 h 52 min Répondre

      Ah oui pas mal ton truc Carrefour aussi. J’avais fait ça à un moment et je me suis rendue compte que ça ne valait pas le coup pour moi, ça m’incitait à acheter des choses dont je n’avais pas besoin ou que je n’aimais pas… J’ai vite cessé

  • Guillemette

    23 février 2018 at 22 h 37 min Répondre

    J’adore tes systèmes. La lutte contre le gaspillage est toujours une excellente initiative !

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.