Courbatures post-coïtales.


Ma vie de bombe sexuelle / mardi, novembre 3rd, 2015

coucher de soleilNuit d’amour.
Je ne rentrerai pas dans les détails, sauf que c’était très bien et que c’est quand je pratique que je me dis que ça me manque (me faut un mec avant l’hiver…) Bref.

Lendemain de la nuit d’amour :
Peu de sommeil, beaucoup de confusions au réveil… « Qui suis-je ? A qui appartient ce pied poilu parmi les trois enchevêtrés ? (non je n’ai pas couché avec un Hobbit) Où suis-je et quel jour ? »

Une fois que les bons mots sont revenus dans les bonnes cases (à savoir : Mardi – Agoaye – Chez lui – Vince), on peut se permettre de commencer sa journée en toute tranquillité.
L’homme vaque à ses activités (c’est un homme occupé) et moi je décide de partir de façon mystérieuse et nonchalante (oui, je suis persuadée qu’il s’agit là des clés du succès d’un rappel ultérieur -ça et la pipe, bien sûr-).

J’ai le cœur léger, le sourire au bord des lèvres, je suis sur mon petit nuage, je me dis que la vie est belle et tout à coup je tombe en amour de toute l’humanité (quand je vous disais que c’était très bien). Je prends même un peu de temps à traîner dans ce quartier que je connais peu avant de rentrer retrouver mon chat.
J’erre, je flâne, je me repasse les meilleurs moments dans ma tête de midinette.

Et petit à petit la vie revient comme avant… Le SDF de 115 ans aura raison de mon sourire, le RER bondé se chargera de mon cœur léger.
Une fois rentrée chez moi, la merde du chat posée sur le carrelage à 4 cm de sa caisse parachèvera de dissoudre mon nuage de paillettes en forme de phallus dorés…

Alors je me mets dans autre chose… Je lis mes commentaires, mon courrier, mon facebook… Et petit à petit j’oublie (bon j’ai quand même retenu l’idée principale, à savoir « je dois me trouver un mec avant l’hiver », du coup je ressors mon vieux profil Adopte et reste connectée histoire d’attirer le chaland)

Je reste scotchée devant mon PC avec le félin ravi de me revoir après une nuit de découchage (et de manque de croquette)…
Longtemps…
Longtemps…

Et puis quand je me décide enfin à bouger (genre pour aller enfin nourrir le fauve histoire qu’il arrête d’essayer de bouloter la touche Ctrl de mon clavier Dell), je suis hyper surprise :
« Whah !
J’ai mal !
Aux cuisses, aux abdos, aux épaules !!!
Mais pourquoi j’ai mal comme ça ? »

Et je me rappelle de la nuit, et des différentes positions improbables… Et je me demande si c’est normal ces courbatures après-baise !
Ou alors est-ce que c’est réellement le signe que je suis une pauvre chose qui a même fait oublier à ses muscles le processus de l’accouplement ?

Et vous, vous avez des courbatures après ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

28 réponses à « Courbatures post-coïtales. »

  1. C’est mouvementé les Ptis dej chez moi entre ma copine qui me dit juste avant de partir en hospit « j’ai fait un plan à 3  » c’était comment ? « Bof  » lol et puis et puis je te lis et là bon bon les filles je mange un croissant alors Que je devais pas Merde mon regime ! Ben oui avec vos histoire moi je suis plus concentré

  2. Oh punaise ce que je kiff te lire! Ca me rappelle mon ancienne vie de célibatante parisienne, celle avant de devenir la maman provinciale. Piouf, que j’adorai ces crampes postcoïtales mdr
    kiff bien et trouve toi un mec avant l’hiver!

  3. Moi j’ai mon Monsieur6tron donc l’accouplement est plus que régulier et des fois j’ai des courbatures parce que ça a été plus long, plus intense, plus acrobatique.
    Mais le pire n’étant pas quand tu te lèves de la chaises, mais toujours quand tu te rassois !

  4. Ah euh bah non pas du tout de mon côté, j’ai juste une fois peut-être en 10 ans un souvenir d’un lendemain un peu douloureux parce qu’on avait un peu exagéré dans la nuit avant son départ, mais on avait aussi marché tout ce week-end là. Après je suis très souple naturellement, ça fait ptête une différence ? Ou on est pas doué sinon :P

  5. On vieillit ma pauvre Agoaye ! Bon je ne vais pas remuer le couteau dans « ma » plaie, c’est mon anniversaire demain mais tout ça pour dire que bah si c’est normal d’avoir des courbatures, et c’est pas nécessairement une question de « mon corps s’est déshabitué ». Moi j’aime bien, oui c’est étrange n’est-ce pas… Simplement, si je fais un mouvement et que je sens que ça me fait mal, ça me rappelle « une bonne nuit » pour parler poliment ^^

  6. Mais mais mais THE question est : a-t-il rappelé???? ;)
    (sinon en vrai j’ai eu des courbatures 2 jours dans les cuisses pour avoir fait de la balançoire tape-cul pendant 5 minutes avec mes filles au parc dimanche hein….alors oui c’est normal!)

Répondre à Trenty Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.