De comment je kiffe mes amis…

AtcG7-YCQAAsGZI… mais vachement moins les notaires, faut le dire.

Bah alors ouais, ça fait longtemps que je n’ai pas posté, c’est vrai. Et j’ai très très honte pour ça, c’est vrai aussi.

Mais pour ma défense, faut dire que j’étais un p’tit peu occupée… Eh oui, lecteurs, lectrices, habitués ou visiteurs de passage, ce week-end c’était celui où je déménageais !

Normalement, j’avais fait les choses vachement bien, j’avais tout prévu ! Je m’étais même laissé quelques petits cinq mille euros de côté pour les futurs aménagements auxquels je n’aurai pas pensé dans le feu de l’action.

Mais tout le reste, j’avais prévu : l’assurance partait du jour de signature, EDF était au taquet, le camion réservé, la peinture achetée, les cartons avancés, les amis prévenus (et hébergés pour ceux qui viennent de loin), et l’organisme prêteur au courant et préparé à démarrer au moindre signe du notaire.

Sauf que…

Le notaire a sûrement eu autre chose à faire que de daigner s’occuper de mon dossier qui ne lui rapporte QUE 9500€, et il s’est réveillé à la dernière minute genre : « ah oui, c’est vrai, y’a l’autre pouilleuse qui signe pour un cloaque dans le ghetto qui doit signer mercredi matin, ah bah, je vais lui envoyer l’appel de fonds alors… »

Au final l’appel de fond m’a été transmis le samedi 11h30 pour une signature le mercredi suivant même heure.

Alors malgré toute le bonne volonté du monde et le harcèlement sans borne que j’ai mis en pratique à la banque pour faire avancer les choses plus vite, le virement n’a évidemment pas été immédiat ! Et donc, pas de signature…

Je vous passe les détails de mes différents coups de gueule téléphoniques au notaire, et à son assistante, et à l’agence, et les sms conspirateurs échangés avec l’actuel propriétaire… Quoi qu’il en soit, même sans la signature, je devais garder mon emploi du temps en l’état : il fallait donc trouver une solution car de gré ou de force je déménageais samedi !

Finalement ce sont les proprios qui ont décanté tout ça, ils m’ont laissé les clés et nous avons fait une attestation semi-officielle. J’ai été soulagée certes mais c’est quand même bof de peindre et d’aménager un endroit qui n’est pas « officiellement » le sien :) j’ai eu l’impression de faire les choses à l’envers un peu…

Mais bref, ce n’était pas ça dont je voulais parler… Non, moi je voulais rendre hommage aux gens qui m’ont épaulé samedi (et pour certains les autres jours aussi).

Ils m’ont tous impressionné par leur dévotion ce jour-là, je jure que je ne m’attendais pas à ça !

Môm et sa copine ont été tout le temps présentes… Investies à fond, l’une s’est occupée de mon électricité tandis que l’autre s’appliquait à remplir mon frigo (après me l’avoir offert, forcément)(je vous laisse deviner laquelle tenait quel rôle…) Bon, je vous avoue qu’à certains moments, voir Môm courir frénétiquement derrière chaque objet qu’on déplaçait avec son chiffon à poussière, ça a été un brin énervant, mais maintenant on pourrait bouffer par terre dans l’appart sans risquer le moindre germe !

Nathalie et Jean-Edouard sont venus de la banlieue nord (donc ce sont eux qu’on a hébergés du coup) et ils étaient remontés à bloc, un truc de fou… Pour vous situer, nous étions 3 le matin (eux et moi donc) et nous avons rempli le camion de 12 mètres cubes en 1H !! Je me suis longtemps demandé s’ils n’étaient pas sous amphet’s !! Nathalie a été bluffante, vraiment, elle prenait vachement le truc à cœur, et alors elle maîtrise la conduite du camion comme personne (alors que moi j’ai failli tuer trois personnes en allant le chercher la veille)

Julie est venue mercredi, et jeudi, et samedi, et dimanche aussi ! Moi, ça me touche vachement, parce qu’elle vient de se taper des déménagements à répétition (les siens, et pour une histoire pas marrante en plus), et là elle est super partante pour s’occuper du mien, pour faire la peinture, pour monter la table (vignette), et toujours souriante, et toujours mignonne et apte à subir mes accès de mauvaise humeur (yen a pas eu beaucoup mais je réalise que j’ai quand même été chiante à certains moments)… Putain mais elle c’est des LSD qu’elle doit se taper pour vivre dans le monde des bisounours tout le temps ! (D’façons c’est certain, vu qu’elle supporte de bosser en maternelle)

Le lendemain elle rigolait de ses courbatures !!!

Néo-div s’est pointé en avance, il est rentré chez Môm sans frapper comme s’il connaissait depuis toujours alors qu’il n’était jamais venu (bon en même temps y’avait un camion dans le jardin, ça lui a sûrement mis la puce à l’oreille), et puis il s’est intégré au groupe d’amis comme s’il les côtoyait depuis 20 berges, et puis il est parti à Casto avec Môm’s girlfriend comme si c’était sa meilleure pote, et puis il s’est donné tellement à fond que j’ai eu peine à croire que je n’avais rencontré ce garçon qu’il n’y a que 5 mois ! Alors ça existe encore les gens gentils comme ça ? Et puis au niveau efficacité, c’était le top ! Pour lui je parierai sur du speed…

Au milieu de tout ça, moi j’ai dirigé les opérations en me marrant à moitié, parce que finalement je me suis dit que c’était un déménagement comme un autre, je ne me rends absolument pas compte que c’est mon chez moi que toutes ces petites mains d’amis ont construit carton après carton, pièce après pièce.

Pour moi c’était (et c’est toujours aujourd’hui) un lieu sympathique dans lequel j’me doute aller de temps en temps mais à aucun moment je n’ai réalisé c’était MON appartement, MON univers, MA vie…

Je signe demain :) !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

5 Comments

  • […] sera choisi par un jury de connaisseurs, à savoir Nathalie (qui a fait 7 ans de conservatoire), Jean-Edouard (qui joue du tuba), mon meilleur pote (qui sort son prochain album lundi) et moi-même (qui suis la […]

  • […] c’est ainsi que j’ai ressorti ma vieille paire de bottes de boxe Puma pour faire mon déménagement et tous les travaux dans l’appart (parce que j’suis super bien dedans et parce […]

  • […] Ça dépend des envies du moment, je suis vachement impulsive au niveau bouffe (à tous les niveaux en fait d’ailleurs…) mais majoritairement je dirais salée, car les gâteaux apéro ne font pas long feu chez moi alors que j’ai encore des paquets de Pim’s du jour de mon emménagement ! […]

  • Il m’appelle Princesse. | Blog Agoaye

    16 décembre 2014 at 8 h 01 min Répondre

    […] La seule formidable famille dont je fais partie, c’est celle que je choisis en essayant de m’entourer de ceux qui en valent la peine… mes amis. […]

  • […] Plan large -objectif Fisheye- et accéléré d’une demi-douzaine de personnages qui font des aller-retour avec des cartons et des meubles. Le décor se met en place peu à peu, révélant l’accueillante ambiance d’un appartement fraîchement habité. Retour progressif à une vitesse normale et travelling avant sur la jeune fille assise sur le canapé, semblant se poser enfin. Souriante. Noir. […]

Post a Comment