De l’art de perdre son temps.


Non classé / mercredi, décembre 24th, 2014

imageMon rapport au temps a toujours été bien particulier, j’ai toujours clamé haut et fort que je refusais d’en perdre, que je regrettais celui qui était passé et que j’en manquais toujours. C’est vrai !

Mais l’une des choses que j’aime aussi le plus au monde, finalement, c’est le prendre… Le temps !

Je n’ai pas de montre, et je n’en veux pas. Si j’ai réellement besoin de savoir l’heure, mon fidèle iphone est là pour me renseigner. Je ne suis pas particulièrement copine avec les gens qui ont cette manie de regarder leur  poignet à chaque fin de phrase.
Par exemple je ne peux pas coucher avec un homme qui garde sa montre ! Ses chaussettes oui, mais sa montre c’est hors de question !

Je hais les clochers, et particulièrement ceux qui sonnent. Ex-chericheri habitait au pied d’une tour qui nous interrompait tous les quarts d’heure… C’était insupportable, je l’ai vécu comme une dictature !
Si je veux connaître l’heure je regarde, je suis formellement contre le fait d’avoir un truc qui me le rappelle de façon imposée !

Je suis à cheval sur les horaires, on pourrait pourtant penser que non, mais si ! Lorsque j’ai un rendez-vous prévu, je fais tout pour l’honorer de la façon la plus précise qui soit, c’est une question de politesse et de respect.
Je ne veux pas qu’on me fasse perdre mon temps, alors je ne gâche pas celui des autres, logique ! C’est parfois une véritable épreuve !

Mais du coup, j’adore ne pas avoir de rendez-vous, ne pas devoir subir d’horaires, ne pas calculer pour être à l’heure puisqu’il n’y en a pas.
Je vois en ces moments le vrai détachement, la réelle relaxation, les purs moments pour soi. Et je pense que pour conserver un certain bien-être, il faut savoir cultiver ces instants.

Aujourd’hui, j’ai la chance d’être en thalassothérapie avec mes Môms (cadeau de Noël super classe), et à chaque fois qu’on se quitte, elles me donnent une heure et un lieu pour nous retrouver… Je ne sais pas trop comment leur dire qu’on se retrouvera quand on voudra et qu’on s’appellera pour savoir où on est sans paraître impolie, alors je laisse juste les portes de l’ascenseur se refermer au milieu de leur phrase…

… et je prends mon temps pour appuyer sur le bouton :)

Et vous, vous aimez avoir le temps ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

19 réponses à « De l’art de perdre son temps. »

  1. Il n’y a jamais assez de temps pour faire ce que j’ai à faire(C’est ce que je me dis, comme beaucoup), mais c’est vrai que parfois, prendre son temps, c’est bien (et reposant)

  2. D’habitude je suis speed car emploi du temps chargé, courir derrière les transports en commun, etc. Mais quand je suis en vacances (genre pas voyage à l’étranger, juste vacances) je me relâche totalement et dans ce cas tranquillou pépèrou, on va à notre rythme et si on fait pas tout tant pis !

    (PS: il y a des hommes qui gardent leur montre pour coucher ? Oo J’aurais peur de blesser avec le bracelet !!!)

  3. Le temps. J’aime prendre mon temps, avoir un peu de temps pour faire ce que j’ai envie de faire. Par contre j’ai toujours l’impression de participer à une course contre la montre et je ne suis jamais à l’heure à mes rendez-vous, trait de personalité sur lequel je travaille. Car le temps est un luxe qui se bichonne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.