De quoi tu te plains ?

voletsIl y a quelques jours, j’ai écrit un billet typiquement vacancier. Mes neurones étant carrément au repos, je conçois aisément que ce que j’ai écrit n’est pas fondamentalement très intéressant.
Dès sa mise en ligne, un de mes follower sur Twitter m’a interpellé quant au contenu et à la qualité de ma production. Il me reprochait d’avoir fait une faute dès l’introduction mais il se demandait également quel en était le message.
C’est avec un air ostensiblement dédaigneux qu’il m’informait de son inintérêt et de son questionnement.

Comme je vous le disais au début dudit billet, il est vrai que je n’avais pas grand chose à raconter et que son but avoué était de vous donner quelques nouvelles. Je me suis bien rendu compte, au moment de son écriture, de son contenu peu qualitatif au truc…

Il faut dire, en plus, que je l’ai rédigé devant le défilé du 14 juillet, d’un niveau sonore plus que supportable et devant lequel une vieille Normande s’exclamait toutes les 4 minutes :
« Oh, regarde les avions… On a deux Drucker pour le prix d’un… Qu’il est beau le président mexicain, ils ont de la chance… Ouah j’adore les faucons… Mais la veste de l’autre Hollande est trop petite, on lui voit la braguette… » (!!!)
Forcément mon attention n’était pas forcément des plus optimales s’il s’agissait de rédiger un chef d’œuvre intemporel !

Et puis j’écrivais de l’Iphone, je squattais la connexion wifi tout en m’escrimant à taper sur ce tout petit clavier avec mes gros doigts farcis aux beurre et à la crème (séjour en Normandie, je vous le rappelle)…

J’ai donc répondu à mon Follower que je revendiquais absolument le fait de pouvoir écrire des billets de blog sans intérêt quelquefois. Le culte de la perfection auquel je voue ma vie tend à s’amenuiser durant les périodes de vacances. Je lui expliquais également que la faute était due à la difficulté pour moi d’écrire à partir du clavier de l’Iphone.

Quelle ne fut pas ma surprise au moment où je reçus à peu près cette réponse : « Ok pour l’inutilité de l’écrit, mais avoir les moyens de se payer un Iphone pour ensuite se plaindre, c’était très moyen ».
Mon sang n’a fait qu’un tour…

Je ne comprends pas… A quel moment je l’ai blessé le garçon ? A quel moment j’ai fait quelque chose de si mal ? A quel moment le boomerang m’est revenu en pleine gueule alors que je n’avais rien lancé ?
J’ai demandé une explication, il s’est foutu de moi.
A partir de là, j’ai cessé les frais, bien décidée à ne pas me laisser emmerder : Petite réponse de merde et blocage en règle s’en sont ensuivis.

En y repensant avec le recul, je me dis que cette personne fait exactement partie du genre de gens que j’essaye d’éviter le plus possible, le genre de ceux dont la médisance, l’envie, la petitesse leur donne comme un venin qui se répand sur la vie des autres alors qu’ils n’ont rien demandé.

« Mais de quoi te plains-tu toi qui a les moyens de te payer un iphone ? »
« Mais de quoi te plains-tu toi qui a un toit sur la tête ? »
« Mais de quoi te plains-tu toi qui est en bonne santé alors que d’autres ont des maladies incurables ? »
« Mais de quoi te plains-tu toi qui a un métier alors qu’il y en a qui sont au chômage depuis 10 ans ? »
« Mais de quoi te plains-tu toi qui a deux jambes, deux yeux, deux oreilles, deux ovaires et un anus naturel ? »
« Mais de quoi te plains-tu toi qui… » STOP Basta !!!!

ET TOI ? Pour qui te prends-tu sombre connard pour me faire la leçon sur ma vie alors que tu ne me connais pas ?

Je me plains si je veux, et je me plains de ce que je veux  d’ailleurs !!
Si j’ai envie de me plaindre de mon Iphone, de ma dernière Porsche, de mon ampoule au pied, de la politique internationale, du cri du cormoran le soir au dessus des joncs, des gens qui écrivent « autant pour moi », de ta mère même ! C’est mon droit, ma liberté, je dis ce que je veux et je t’emmerde !

D’ailleurs, tout de suite, présentement je me plains de toi ! Parce tu as essayé de semer tes idées de petites gens dans ma tête alors que je suis en vacances et que je ne t’ai rien demandé.

Je ne fais pas partie de ce genre de personnes qui vont se comparer à plus heureux ou plus malheureux pour avoir l’impression d’exister ou déclencher une prise de conscience qui fait bien lors des repas en société.
Je me compare à moi, à un moment M de ma vie, avec un autre moment, pour voir si j’ai grandi, mûri, évolué…
Pour vérifier ou infirmer que mes choix ont été les bons, que la direction prise a été celle que je devais prendre, pour mon bien et pour celui des gens qui m’entourent.
Je crois que toi tu t’es gouré quelque part dans ta route vers la sagesse quand tu as décidé de fustiger une inconnue.

Jamais je ne me comparerai à quelqu’un de différent de moi, avec un passé dissemblable, une histoire qui n’a rien à voir. Je ne me compare pas à quelqu’un qui a plus d’argent, ou moins, en faisant plus ou en ne branlant rien… Je m’en fous !

Mon Iphone je ne l’ai pas choisi à cause de sa propension à être une vitrine de mes thunes, ou du rayonnement de privilégiée qu’il procure. Mon Iphone je l’ai choisi parce qu’il était le plus pratique pour moi, blogueuse, geekette, photographe…

Je n’ai pas à me justifier auprès d’un mec que je ne connais pas et qui me juge sur l’un de mes objets !! Non mais sérieusement ? Tu sais sur quoi tu peux me juger aussi alors ? J’suis propriétaire aussi… Et puis j’ai un métier… Même qu’il me fait gagner 1800€ par mois (en 51 heures de taff par semaine mais 1800 euros quand même !)… Même que je pourrais m’acheter plein de beaux téléphones à clapets tous les mois à ce prix-là…
Oui mais non, moi j’ai choisi un jour de m’acheter un Iphone (d’occase hein, reconditionné en Chine, mais ceci n’est pas le sujet, et tu risquerais de m’accuser de participer à l’esclavagisme des petits asiatiques alors je me tais), mais que je vais garder 5 ans, 10 ans !!! Mais quelle ignominie en effet !

Bref. Je suis en colère contre cet individu qui a réussi à me gâcher quelques précieuses minutes de ma vie, mais je suis aussi en colère après moi de m’être laissée faire, entraînée dans ce jeu…
Je suis en colère également que ce genre de personnes arrive encore à me toucher alors que j’essaye la plupart du temps d’être irréprochable, et bienveillante, et que la plupart du temps j’arrive à semer ce que je sème : de belles choses.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

43 Comments

  • mattyllde

    16 juillet 2015 at 22 h 18 min Répondre

    C’est incroyable. A la fois tu sais que ce genre de personne a tort, et à la fois ça t’énerve au plus au point… Mon « tu » ne te désigne pas, c’est une généralité qui vient de ce que je peux ressentir dans cette situation… Le choix de « tu » est donc étrange… Bref bon coup de gueule!

    • Agoaye

      17 juillet 2015 at 1 h 03 min Répondre

      Merci…

      Ouais, parfois j’ai le défaut de tomber dans le piège de l’énervement, c’est nul !!

  • priscille

    16 juillet 2015 at 22 h 32 min Répondre

    tu ne peut pas être irréprochable que celui qui est irréprochable me jete la première pierre, et oui merde on a pas tous les même priorités et moi j’aime te lire et c’est comme ca point à la ligne, lui sert a rien, toi oui tu m’encourage a faire des plus longs posts et je tente de faire attentions a mon orthographe malgres les douleurs que ca associe, bref on l’emmerde que ca soit bien clair bisous ma belle inconnue on t’adore

    • Agoaye

      17 juillet 2015 at 1 h 04 min Répondre

      Mowwww, c’est gentil.
      Merci Priscille !

  • Neurones en eventail

    16 juillet 2015 at 23 h 17 min Répondre

    Ah ouais quand même ! Quel drôle de bonhomme tu as croisé là ! Ne te laisse pas pourrir par ce type de personne, mais je comprend que tu avait envie de nous faire partager tout ça !

    • Agoaye

      17 juillet 2015 at 1 h 04 min Répondre

      C’est passé assez vite finalement, mais j’ai enregistré ce billet sur dictaphone la nuit suivant son intrusion dans mon univers. Je devais vous le recopier !

  • laetitia blabla

    16 juillet 2015 at 23 h 31 min Répondre

    Pfffff rien à ajouter à ton coup de gueule. Tu as tout dis. Et parfaitement bien. Ne te laisse pas faire par des gens aussi petits. Perso même si tu n écrivais que bonjour ou alors pas du tout (pas trop longtemps hein car j aime te lire) et bien heureusement que tu es libre de le faire. Tu ne dois rien à personne.
    Non mais certains se croient tout permis.
    Bienvenue dans ta maison en passant. Grosses bises.

    • Agoaye

      17 juillet 2015 at 1 h 05 min Répondre

      yeahhhhh, j’suis rentrééééé. il faut chaud mais ça fait du bien quand même (oui t’as vu, je peux même répondre des trucs inutiles aux commentaires) :))

      Merci ma belle !

  • NaineConnue

    16 juillet 2015 at 23 h 55 min Répondre

    Et puis de toute façon les « petits asiatiques », si on les fait pas travailler ils crèvent la dalle :p

    _ « Je vous sert quoi Madame ? De la peste ou du cholérat ? »

  • Bouchine

    17 juillet 2015 at 0 h 25 min Répondre

    Mais y a des dingues (enfin je dis « dingues » pour rester polie) quand même… J’essaie tout comme toi de les éviter mais on n’y arrive pas toujours…la preuve !

    • Agoaye

      17 juillet 2015 at 1 h 06 min Répondre

      Ça m’arrive de moins en moins souvent (car je ne cherche pas) mais ça arrive quand même !!

  • Mireo-Créations

    17 juillet 2015 at 7 h 19 min Répondre

    Et il a eu son heure de gloire !!!! Prends soin de toi ! Belle journée .

  • fedora

    17 juillet 2015 at 8 h 49 min Répondre

    On en revient toujours au même constat : le net est plein de connards qu’on éviterait dans la vie réelle… des connards qui, sous couvert d’anonymat, bien planqué derrière leur petit clavier de merde, avec leur petite vie de merde et leur mentalité de merde (ça fait beaucoup de merde pour une seule personne, même un connard…) se permettent de dire des trucs dénigrants et méchants… chose qu’ils n’auraient pas le courage de faire en face… c’est juste gratuit et con !

    • Agoaye

      17 juillet 2015 at 19 h 14 min Répondre

      C’est vrai, tu as raison… Une sacré pelletée d’impuissants

  • […] mon billet coup-de-gueule que j’ai écrit direct en revenant chez moi hier soir, reprenons un peu de légèreté avec […]

  • G33k

    17 juillet 2015 at 9 h 50 min Répondre

    Je dois avouer que longtemps je me suis senti gêné de me plaindre alors qu’objectivement je n’ai pas vraiment de raison de le faire…
    Alors qu’en fait, tu as totalement le droit de te plaindre même si c’est de la pluie, du beau temps ou même d’un ongle cassé ! Je dirai même que c’est un devoir, pour éviter de péter un câble. Après, si ça ne plait pas à certaines personnes… Tant pis, qu’elles passent leur chemin plutôt que de troller !!!

    • Agoaye

      17 juillet 2015 at 19 h 15 min Répondre

      Il faut une mesure à tout : se plaindre tout le temps, c’est chiant, ne se plaindre jamais c’est louche (voire malsain…)

  • aurelie

    17 juillet 2015 at 15 h 52 min Répondre

    Ah ben oui en effet c’est un coup de gueule! Il pense certainement que ca aurait changé ta vie de savoir son avis après pkoi être désagréable il ne devait pas savoir quoi faire ce jour là! Et puis normal d’avoir un jour sans avoir quelque chose de trépidant à raconter nous ne sommes pas tous des super héros avec des histoires formidables à chaque fois! Bcp sont petits dans les réflexions et tu as fait un beau billet en réponse ;-)

    • Agoaye

      17 juillet 2015 at 19 h 18 min Répondre

      Je te remercie…
      (c’est vrai en plus, ma vie est souvent très ennuyeuse, mais parfois je sais la romancer, parfois pas :))

  • Sabrina

    17 juillet 2015 at 16 h 10 min Répondre

    Mhhh…tu as bien raison mais malheureusement parfois ça peut juste être un troll alors ne pars pas forcément dans une grande réflexion philosophique alors que le gars veut peut-être volontairement te mettre en rogne pour son plaisir…
    J’ai tendance à être comme toi mais des fois avec ce genre de réflexion qui n’a juste aucun rapport mieux vaut ne pas perdre ton énergie…

    Bises !

    • Agoaye

      17 juillet 2015 at 19 h 18 min Répondre

      Mais justement c’est aussi ce qui me met en colère, parce que je le sais que ça m’affecte plus que ça ne devrait !!!
      Mais parfois, je n’arrive pas à maîtriser mes émotions !

  • Tuxedofeline

    17 juillet 2015 at 17 h 32 min Répondre

    Ah la la , la jalousie par rapport à l’Iphone !!! Trop drôle !!
    J’ai eu la même il n’y a pas longtemps.
    Tu sais, au travers du net, les gens se permettent des commentaires qu’ils ne se permettraient pas dans la vie « Face to Face » !!
    Des questions idiotes, des remarques à la con, on doit tous y faire face quand on publie « en mode public » et perso, çà me fait plus rigoler qu’autre chose quand je lis certains commentaires parfois sur mes posts Fb mais çà ne m’empêche pas de continuer à poster et ceux que çà fait chier, et bien je ne les oblige pas à me suivre …
    Bon débarras s’ils décident de me blacklister car s’il y a bien un truc que je ne supporte pas, c’est la jalousie et les réflexions déplacées laissées plus par jalousie que par intérêt pour la réponse. Je suis chanceuse, j’en fais profiter mes proches et j’adore çà !! Toi, tu as un vrai don pour l’écriture et on adore lire tes billets sur ton blog.
    Alors « Fuck them all » à tous ceux que çà rend malade de jalousie parce que moi, çà me fait bien rigoler leurs réponses.
    Bref, je concluerais par cette citation de Miguel De Unamuno :
    « La jalousie est mille fois plus terrible que la faim, parce que c’est une faim spirituelle. »
    Comme quoi passer quelques heures par jour à faire des concours sur le net ne m’empêche nullement de me cultiver dès que j’ai fini ma journée de travail LOL
    Belle soirée par chez vous, Dame Agoaye <3

    • Agoaye

      17 juillet 2015 at 19 h 20 min Répondre

      merci pour ton long commentaire.
      Tu vois j’suis même pas sûre que ce soit de la jalousie au final, mais sans doute juste une manière de faire chier le monde (et moi en l’occurrence)…
      Mais je pars parfois au quart de tour (comme là) et parfois je laisse couler en toute sagesse ;)

      Très jolie citation au passage !

  • […] post me fait réagir quant au droit ou non qu’on les blogueurs à râler. Alors effectivement, si […]

  • Karya

    17 juillet 2015 at 19 h 55 min Répondre

    Ah, merde, t’as un I-phone … Bon, ben, là, c’est Kan qui te plaint ! :p

    • Karya

      17 juillet 2015 at 19 h 57 min Répondre

      Mais, rassure-moi, tu l’as corrigée, ton erreur dans ton billet ? ;)

      • Agoaye

        17 juillet 2015 at 21 h 44 min Répondre

        presque immédiatement en effet. (Il manquait un s :))

    • Agoaye

      17 juillet 2015 at 21 h 44 min Répondre

      Oui et c’était même pas à l’insu de mon plein gré ;)

  • AROUND THE TOILE | Miss Pivoibulle

    17 juillet 2015 at 23 h 27 min Répondre

    […] Agoaye nous parle d’une sacrée tête de con […]

  • anyo

    20 juillet 2015 at 7 h 09 min Répondre

    Je te lis régulièrement mais j’ai du mal à laisser un commentaire faute de temps malheureusement… mais là je me dis que je dois rester quelques minutes de plus ! J’hallucine complètement en lisant ton billet !! Tu as une porsche ?!?! ;-)
    Non, sans rire je suis outrée par ces propos du « follower » qui n’apportent rien et ne font que du tort… ces gens doivent mortellement s’ennuyer pour perdre autant de temps à juger !
    Bel été à toi et ton Iphone !

    • Agoaye

      20 juillet 2015 at 12 h 50 min Répondre

      Ohhhh ben tu vois, tu devrais commenter plus souvent, ça me fait bien plaisir.
      Allez, pour la peine je t’offre mon studio à Megève :)

  • Trenty

    23 juillet 2015 at 15 h 48 min Répondre

    Quoi???? tu as une Porche et même pas tu me propose un petit tour.
    C’est pas normal, ça ;)

    • Agoaye

      23 juillet 2015 at 22 h 16 min Répondre

      Une Porche, une Ferrari et elles sont toutes deux en or plaqué bien sûr !

      • Trenty

        24 juillet 2015 at 10 h 19 min Répondre

        Plaqué or ?
        Non, c’est bon, j’ai plus envie de monter dedans.
        J’ai pas envie d’avoir la honte ;p

        • Agoaye

          24 juillet 2015 at 15 h 52 min Répondre

          Même si elle ne sort pas du garage ? Avec des éclairages discos c’est du plus bel effet ;)

          • Trenty

            24 juillet 2015 at 15 h 56 min

            Euh, ouai, mais ça sert à quoi que tu me fasse faire un tour de voiture si elle reste dans le garage ???
            On vas faire quoi dans la voiture ??? :)

          • Agoaye

            24 juillet 2015 at 15 h 58 min
          • Trenty

            24 juillet 2015 at 16 h 03 min

            tente d’imaginer la scène

            Ça peut être marrant danser dans une Ferrari Or au rythme d’un éclairage disco.
            Mais pas simple du tout :)

          • Agoaye

            24 juillet 2015 at 16 h 04 min

            ahahahha, oui, c’est vrai :)

  • Adieu année 2015 | Blog Agoaye

    31 décembre 2015 at 10 h 03 min Répondre

    […] tous durer trois jours« , « Fleurs ou ordures« , « De quoi tu te plains ?« , « Celle qui oubliait » et « L’élève qui […]

  • Chevaucher son poney blanc. | Blog Agoaye

    16 février 2016 at 7 h 33 min Répondre

    […] je les gère plutôt bien. C’est lorsque l’attaque est plus sournoise, affective ou jugeante, que j’ai plus de mal et que ça va me prendre plus de temps à digérer, mais j’y […]

Post a Comment