De l’importance de la schizophrénie.

IMG_1900Moi, j’suis une fille bien. J’ai des valeurs et une manière de fonctionner qui convient à la plupart de mes interactions sociales.

Je suis extrêmement fière de l’éducation que m’a transmise Môm, et je le lui ai dit (une fois seulement car on est pas bavards dans la famille, mais elle s’en souvient). J’ai eu le temps de dire aux gens qui sont morts que je les aimais lorsque c’était le cas. Je suis loyale et fidèle envers mes rares amis et je mets un point d’honneur à n’être un fardeau pour personne (Bon, j’ai de supers gros défauts aussi, mais là n’est pas le sujet).

Très tôt, mon rapport au monde s’est scindé en deux catégories : le réel et le virtuel.

Réellement, je choisis sans compromis les gens que j’ai envie de côtoyer et je consacre la majeure partie de mon temps à un emploi qui me passionne : l’enseignement. Mais ce n’est pas non plus le sujet de l’article d’aujourd’hui.

Le point que je tenais à aborder donc c’est le côté « virtuel » de la force…

J’ai déjà raconté mes débuts sur la toile dans mon premier article, je ne reviendrai donc pas là-dessus.

Comme beaucoup de bloggeur/euses, j’ai fait partie dès l’an 2000 du site d’avis de consommation Ciao.fr. J’ai réussi à y créer ma griffe, et à m’y faire une petite place en y rédigeant près de 200 avis durant plus de 8 ans. J’avais une petite centaine de lecteurs réguliers qui m’ont vue évoluer (quasiment toute ma vingtaine). Là-bas, j’ai introduit mon vrai pseudo (on dira Germaine pour simplifier – mais c’est pas ça en réalité hein ! )

De Ciao, j’ai gardé des liens avec une poignée d’amis virtuels que j’ai retrouvés ensuite sur Facebook. Et parlons-en justement de Facebook… J’y suis depuis 2007 et j’y ai plus de 200 amis, la grosse majorité que je connais personnellement (car j’y suis avec mon vrai nom et mon vrai prénom). Ma liste d’amis comprend une variété de personnages impressionnante (profs, enfants, modèles, photographes, écrivains, musiciens, cheminots, journalistes, éleveurs… y’a même une star du porno, c’est dire !) que je catégorise afin que mes publications ne soient pas accessibles à tous.

Ma page Facebook est accessible lorsqu’on tape http://www.facebook.com/Germaine (non mais ne le faites pas, Germaine c’est un exemple ! rho)

Au delà de ça, j’ai eu une association dont je vous parlerai peut-être un jour et que je dirigeais avec le pseudo Germaine, une asso qui communiquait autour d’un sujet bien précis, et durant un an j’ai été pas mal médiatisée par rapport à ça (journaux, télé sur chaînes nationales et câblées) mais je communiquais aussi beaucoup via internet avec un site (magnifiquement réalisé par mes blanches mains), un blog, une chaîne youtube et une page facebook.

J’ai également eu mon entreprise de photographie (GermainePhoto pour ceux qui suivent), et mes galeries étaient présentées là-encore sur un bon nombre de sites internet. j’ai été très intégrée également à la communauté Eos-Numérique (parce que Canon est mon ami :)) et puisque j’ai travaillé avec quelques musiciens, j’ai eu mes photos et mon pseudo dans quelques magazines.

Bref, tout ça pour vous dire que si vous tapez Germaine sur Google, les 5 premières pages ne sont consacrées qu’à moi !

Et là, d’un coup vous m’aimez moins car vous croyez que je me vante… Bah non, je vous remettais juste dans le contexte.

 

J’ai créé ce blog il y a maintenant 10 jours pile poil. Et je n’en ai parlé à personne.

J’ai créé un nouveau pseudo sans aucun lien avec le « vrai mien », une nouvelle adresse mail pour ce blog, un nouveau compte youtube.

Je n’ai fait aucune pub aux personnes que je connais déjà (et qui, je le sais, seraient super contentes de me lire à nouveau – parce qu’elles sont bon public, pas parce que j’écris des choses passionnantes).

Je ne laisse pas de pistes, pas de traces…

La photo de la bannière est la plus susceptible de me trahir, mais je l’ai retouchée au cas-où, et puis quel est le pourcentage de risques qu’un de mes amis tombe dessus par hasard ?

Je ne sais pas pourquoi j’ai voulu à ce point repartir de zéro sur le net. Est-ce que je fais bien ?
Est-ce que je dois parler de cet endroit à mes proches ? Est-ce que je leur garde la surprise pour plus tard (quand ils auront 300 avis à lire d’un coup pour voir où je parle d’eux) ?

Je me pose encore bien des questions, voulez-vous participer à ma masturbation cérébrale ?

 

Et vous ? quel est votre rapport à votre blog ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

21 Comments

  • michelle

    19 octobre 2011 at 4 h 34 min Répondre

    Je crois que tu as fait le bon choix, l’anonymat, parfois, ça a du bon…Pour toucher un public différent. Pourquoi pas? En tous cas, pas mal la bio!

  • Onee-Chan

    19 octobre 2011 at 4 h 58 min Répondre

    Moi je l’ai dit à certains seulement de ma famille et de mes amis, mais pas aux relations autres genre boulot, copains etc… Parfois je me dis que je parlerais de plus de chose en étant vraiment
    anonyme pour tout le monde, mais globalement je crois avoir trouvé un équilibre… à suivre !

  • Gaëlle

    19 octobre 2011 at 1 h 38 min Répondre

    J’ai un blog anonyme dans le sens où mon nom n’apparaît nulle part. Pour autant, la plupart des gens de mon entourage sont au courant. J’ai mis deux ou trois semaines avant de leur dire, mais je
    l’ai fait en me disant que ne liraient que ceux que ça intéresseraient. Mais je l’ai quand même caché à certaines personnes, comme mes collègues, ou ma belle-mère par exemple (ce sera d’ailleurs
    l’objet de mon article demain !).

    Ca peut-être perturbant de se savoir lu par des gens qu’on connait, mais je me dis que ceux qui lisent sont ceux à qui ça plaît, donc bon !

    Après, c’est ton blog, tu en fais ce que tu veux, c’est à toi de voir dans quel but tu l’as ouvert et ce que tu comptes en faire plus tard ;)

  • Carole Nipette

    19 octobre 2011 at 2 h 57 min Répondre

    Puisque tu poses la question :) à ta place je resterais anonyme et ne dirais rien. Dès que tu sais que tu es lue par des proches, tu te contrôles, c’est obligé… Si tu veux vraiment écrire comme
    tu le sens, sans barrières mon conseil (au bout de 6 ans de blog) c’est de rester dans l’ombre ! C’est valable pour tout le monde, amis, famille etc…
    Bienvenue alors !

  • michelle

    20 octobre 2011 at 5 h 33 min Répondre

    @Paul: mais nous on t’aime aussi!

  • Hélène Choco

    4 novembre 2011 at 1 h 28 min Répondre

    Oh! Je me reconnais encore par ici! J’ai ouvert mon blog au mois d’aout, et le peu de personne au courant (mes parents, 3-4 amis) ne connaissent pas l’adresse. Seul mon homme le connais et relis
    mes articles (pour évité lè fôtes d’ortografe). J’ai envie d’une sphère privée… Du coup bien sûr, moins de public, mais un public qui choisit de te suivre et pas de commentaires du style « bravo
    ma chérie, c’est beau ton blog! » :-D

  • Hélène Choco

    4 novembre 2011 at 1 h 42 min Répondre

    Un jour peut-être… mais je crains de ne plus être libre d’écrire tout ce que je veux si je fais mon coming out, et ne serai-je alors pas obligée… de créer un autre blog?!? ;-) (même si mon blog
    est littéraire, je fais des billets un peu en marge…)

  • angelyz

    19 octobre 2011 at 0 h 22 min Répondre

    perso, certains sont au jus, d’autres non.. ceux qui sont sur face de bouc sont au jus aussi car je notifie ma prose..
    j’ai commencé le blog y a qq années (5 ou 6, chais plus).. chuis longtemps restée sur ob mais ça m’a gonflé et j’ai préféré me masturber avec wp.. j’ai lâché wp quelques temps après mais, après 3
    mois de sans-blog, ça n’allait pas ! alors, j’ai ouvert mon bébé..
    qd tu as pris l’habitude d’écrire, d’être lue, ne plus avoir ton espace, le lieu où tu dis ce que tu veux, sur le ton que tu veux, bref, là où tu es chez toi, libre, ça manque !!!
    bizou la miss

  • angelyz

    19 octobre 2011 at 0 h 23 min Répondre

    oups ! j’ai oublié aussi de dire comme je me gonfle de fierté (pour rester dans le thème de la masturbation) qd, à l’école, on me dit : ‘tain, j’ai adoré ton article !

  • paul

    19 octobre 2011 at 1 h 39 min Répondre

    waou…
    im press sionne ant
    si
    non parce que moi hein c’est tout le contraire hein
    j’ai vingt ans de plus que vous faut dire et je suis un pauvre homme : donc déjà c’est pas porteur pour attirer du monde.
    je me suis mis à l’internet très tard : au départ juste pour communiquer avec quelques copains de mon frère et mon frère (j’ai jamais eu de copain perso)
    ensuite j’ai exploité le truc uniquement pour chercher du travail
    puis c’est devenu ma seule fenêtre sur le monde
    j’ai appris à tout faire sur linux, des serveurs, des sites etc…
    et j’ai monté des blogs en espérant désespérément rencontrer du monde : bonjour le fiasco et qu’est-ce que je me suis fait chier !
    le pire
    c’est qu’avec le temps, je suis deviendu addicte : j’ouvre l’ordinateur en me faisant mon café le matin
    je me jette sur thunderbird pour relever le courrier en espérant…
    je lis même les spam au cas où…
    et puis après je fais la tournée des sites d’informations alternatives… et ensuite celle des sites d’annonces… et ensuite celle des sites où quand je cause on me répond quand même, vu que c’est
    pas mon site et qu’en général, l’autrice voire l’auteur sont pas con…
    après ben…
    rien…
    ce qui me fait vraiment peur maintenant, c’est de devenir jaloux de la réussite des autres, de leur vie bien remplie, etc…

    heureusement, ma chatte m’aime.

  • paul

    20 octobre 2011 at 1 h 05 min Répondre

    euh…
    nan mais oui mais bon mais euh si oui quoi mais nan mais bon si quoi non hein

    à distance électronique c’est toujours possible évidemment…

  • Obije$

    23 février 2012 at 6 h 55 min Répondre

    lol je me suis posé exactement les mêmes questions, et moi aussi j’aimerai changer d’adresse, changer de pseudo, enfin tout changer car j’ai écris des choses très personnelles et intimes
    … mais cela veut dire que je perdrai tous las articles que j’ai déjà écris, et ça , ça fait chier :'(

    alors pour le moment je continue, en espérant qu’il n’y a personne qui me connait qui lit mon blog ;)

    obijes
    http://www.obijes.overblog.com

  • Écrire le passé. | Blog Agoaye

    22 janvier 2014 at 2 h 13 min Répondre

    […] du virtuel est arrivé ensuite. J’étais sur Ciao, j’écrivais là-bas, un peu sur les produits, pas mal sur ma vie. Puis il y a eu ici […]

  • […] … tellement de trucs abracadabrants que ça fait trèèèès longtemps que je songe à en parler et avant même d’avoir ce blog (parce que oui, j’avais une vie d’internaute qui écrivait pas mal sur sa vie avant d’être ici, je vous en avais déjà parlé). […]

  • […] été taguée !!! Pour la première fois de ma blogguesque life :) Quel honneur […]

  • Un blog anonyme. | Blog Agoaye

    13 février 2015 at 20 h 22 min Répondre

    […] plus rose)… Tranquilou donc, je vivais une vie d’oisiveté bloguesque en parlant de ce que je voulais, comme je voulais et quand je […]

Post a Comment