« Drague, jour 1 » ou « comment brouiller les pistes »

IMG_2580Cette semaine j’ai décidé de me lancer… Bon, sans élan parce que telle que je me connais qui dit élan dit ramassage en règle.

Mais j’y vais.

Le but du jeu étant, pour ceux qui n’auraient pas suivi, d’essayer d’approcher un individu de sexe masculin, gentil et sans alliance afin d’envisager une relation extra-professionnelle, voire (plus tard, si les conditions sont favorables) un ou plusieurs coïts.

La façon de procéder a été décidée après moult réflexions :

Lundi, mardi et jeudi je me renseigne doucement sur le contenu de sa vie quotidienne, essayant ça et là de glisser subrepticement quelques allusions mignonnettes (aidée dans cette démarche par la directrice – qui est moins subreptive pour le coup… Oui j’invente des mots, si je veux d’abord).

Pourquoi donc ? mais parce que s’il y a quelqu’un, je rangerai monsieur dans la case « pas toucher », j’suis pas une aventurière sur ce coup-là, je ne convoite pas la gamelle des autres.

Et vendredi, si j’ai rien réussi à savoir ou si mes supers-allusions-mignonnettes n’ont pas tilté (probablement parce qu’en fait j’aurai été aussi délicate qu’un percheron avec un sulky, et qu’on se serait dit que c’était trop gros pour être vrai…), j’attaque direct.

Comment donc ? Eh bien je ne sais pas trop à vrai dire… Je tenterai de le croiser entre deux classes et de tenter un timide : « Tu vois quelqu’un ? » (bof, il va penser que je lui propose une consultation ophtalmo) ou bien « T’as une copine ? » (T’ain c’est nul… Il est plus jeune que moi mais il a quand même pas 15 ans…) ou encore « Il y a quelqu’un dans ta vie ? » (Trop solennel, il va penser mariage cash là non ?) ou…

Bon, d’ici vendredi j’attends vos idées !

Donc bref… Aujourd’hui c’est lundi et logiquement j’en suis à la phase où je me renseigne.

Sauf qu’en fait rien ne se passe jamais comme prévu ! J’avais pourtant bien mis un pull de pupute à faire pâlir Paris Hilton Himself, j’m’étais pourtant bien maquillée avec ma palette de pupute le matin, et puis à 10h, et puis à 11h30 aussi, j’avais pourtant bien calculé mon coup de personne-s’assoit-à-côté-de-moi-parce-que-je-ne-le-veux-que-lui (voir ici pour ceux qu’ont pas suivi), il s’était pourtant bien assis à côté de moi…

Oui mais voilà que surgit de nulle part le réparateur de photocopieuse !

Et là, ce maudit réparateur de photocopieuse, il m’a juste un peu ruiné mon plan d’attaque…

Normalement, dans les films, le réparateur de photocopieuse c’est un mec gaulé qui roule des mécaniques et qui apporte avec lui une telle tension sexuelle que tout le monde se met à faire l’amour comme ça, direct entre deux toners (ne me demandez pas quels films je regarde hein…)

Dans n’importe quel film en tout cas, le réparateur de photocopieuse ne s’amène jamais avec un aspirateur asthmatique des années 76 et n’entreprend pas non plus d’aspirer chaque pièce de la photocopieuse…

Ben lui si !

Donc même si j’avais réussi à mettre un peu d’ambiance, à instaurer un prémisse de discussion (ok, à base de conseils de cuisine et de papotages météo, donc à mille lieux de savoir s’il était accompagné… mais quand même), ben l’aspirateur a tout niqué !

Je suis donc retournée dans ma classe, penaude et frustrée, maudissant la terre entière !

Vous vous direz alors que ce n’est pas encore trop grave, qu’il me reste encore demain et jeudi avant l’étape finale, et je vous répondrai : oui.

Mais mon histoire ne s’arrête pas là, je suis un être complexe, et vu l’état d’esprit dans lequel je m’étais conditionnée à être, la frustration a été telle que j’ai transféré inconsciemment toutes mes hormones folles sur la mauvaise cible, à savoir Collègue Néo-divorcé…

Le pauvre homme a failli ne pas comprendre ce qui lui est arrivé aujourd’hui… Je l’ai littéralement noyé sous les compliments et les sourires complices, voire même un fond de draguouille dans les couloirs… Et tout ça agrémenté de « cette réunion ? ah non, si tu n’y es pas, je n’y vais pas non plus, tu es ce qui me les rend supportables… » ou « Hum, sexy cette barbe de trois jours, ça te réussi bien la séparation… » etc.

C’est peu avant de quitter l’école ce soir là que toutes mes actions de la journée me sont revenues en tête… Mais, euh, attends, je crois même que je lui ai touché le biceps ! N’importe quoi !!!

Heureusement Néo-divorcé était encore dans sa classe, et c’est d’un pas décidé qu’il m’a vu s’approcher de lui et lui lancer un « je ne te drague pas hein » sans préambule.

Il a été surpris par cette déclaration (quand je vous avais dit que parfois mes messages subliminaux ne sont pas entendus d’autrui) et me voilà en train de continuer à déblatérer comme une pauvre fille :

« Non, parce que je viens de me rendre compte que j’ai été un peu ambivalente toute la journée, et donc je tenais à te le préciser, mais bon non hein, je te rassure, non parce qu’en fait j’ai des vues sur le mec d’à côté… »

Et paf ! mèche vendue !

Je ne suis pas fière de cet épisode d’aujourd’hui chers lecteurs…

Non seulement mes plans ne se sont pas déroulés comme prévu mais en plus il y a à présent une seconde personne au courant de mon embrasement secret… A ce rythme-là l’école entière sera au courant sauf le principal intéressé et ce sera bien inconfortable comme situation.

Ce qu’il faut se dire c’est que demain la photocopieuse fonctionnera, je ne draguerai personne et je ne parlerai pas de ma vie non plus !

Et vous, comment vous draguez ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

17 Comments

  • Onee-Chan

    19 mars 2012 at 1 h 06 min Répondre

    PTDR !! Vivement la suite !

  • Zoh

    19 mars 2012 at 1 h 10 min Répondre

    C’est vrai que des fois, rien ne se passe comme on veut.. Bonne chance pour demain du coup, en espérant qu’il y ait moins de contretemps ! ^^

  • Kimie (de Mots et Emaux)

    19 mars 2012 at 1 h 22 min Répondre

    Enorme la fin de ta journée ! Là, tu es prête à l’attaque directe de l’Homme-en-vue, moi je dis ! Tu n’as plus qu’à remplacer le « je te dragues pas » spécial collègue néo-divorcé, par un « ça te dit
    si je te dragues ? » ! ;-)

    Sans rire, parler cuisine, c’est pas mal vu, parce qu’il peut embrayer sur le fait qu’il ne cuisine jamais car il vit seul par exemple (ou la version « je ne cuisine pas car ma copine cuisine trop
    bien » moins sympatoche).
    Sinon, demande lui ce qu’il a fait ce WE. Et tu peux par exemple lui parler de la Fête du Cinéma (c’est jusqu’à demain), genre que tu aurais bien aimé y aller mais pas toute seule… (Bon, c’est
    pas trop discret, mais en même temps, il faut avancer !). Ou lui demander s’il a été au ciné (et si oui, avec qui ?!!)
    Bref, faut le faire parler de sa vie ! S’il a une copine, ça devrait ressortir assez rapidement dans la conversation, sauf si elle est à l’autre bout de la Terre et qu’il ne la voit jamais !

    A L’ATTAQUE !
    Et bon courage !

  • Kimie (de Mots et Emaux)

    19 mars 2012 at 1 h 24 min Répondre

    (et sans le « s » à la 1ère personne du singulier du verbe draguer, c’est mieux !!)

  • Kimie (de Mots et Emaux)

    19 mars 2012 at 2 h 09 min Répondre

    J’aurais quand même pas osé te corriger quand même ! J’ai bien assez de pester contre mes fautes d’inattention !

  • L'embrasseuse

    20 mars 2012 at 1 h 50 min Répondre

    Beuh… je ne sais pas si je drague. Quand un truc se passe avec un mec on se tourne autour je rigole à ses blagues, j’essaie de paraître intéressante lol et je l’embrasse, hein ! ahahahahah (tu
    sais qui je suis hein, je suis là incognito)
    Des fois le mec me tourne autour, je fais rien et il m’embrasse quand même ! lol
    Et quand quelqu’un me plaît mais que je ne sens rien qui vienne de sa part, je veux dire, pas de tentative quelconque de me plaire, je lâche l’affaire. J’aime pas lutter.

  • Gaëlle

    20 mars 2012 at 7 h 45 min Répondre

    Désolée, j’ai pas de bon conseil à te donner… J’étais vraiment une piètre dragueuse (cf mon article des 11) et certainement aussi maladroite que tu l’as été aujourd’hui ;)
    Sinon, ce que tu peux essayer de faire pour en savoir plus sur sa vie sentimentale, c’est lui parler de ses prochaines vacances : savoir s’il part seul, avec des potes ou… avec une fille !

  • 2girlsinparis

    20 mars 2012 at 6 h 39 min Répondre

    Bah bon courage à toi ! c’est jamais évident ! Moi je tourne toujours autour du pot 300 ans quand quelqu’un me plait vraiment jusqu’à la grosse boulette au moment le plus inoportun…

    Sinon quand je suis bourrée je vais souvent vers les gens mais dans ta situation pas vraiment conseillé…Ou alors vas y au culot ! Ca surprend les hommes et agréablement en général…Vendredi dis
    lui un truc du style « heureusement que la semaine est terminée je vais faire ci et ca…Et toi week-end en amoureux ou repos à la maison ? » et la il te dira bien s’il est seul ou non…Y a que ca
    qui fonctionne :)

  • Paul

    10 avril 2012 at 3 h 09 min Répondre

    Ah, c’est chaud! Tu as bien fait de tout clarifier à la fin.

    A plus

  • Emilie Sunny

    19 mars 2012 at 0 h 57 min Répondre

    Je suis nulle en drague. Ca me rappelle que je me suis retrouvée bêtement à sourire à un type….mais bon il est dans la catégorie « pas touche ». Je peux juste regarder :-((((

  • Obije$

    20 mars 2012 at 0 h 57 min Répondre

    J’aimerai bien que ça m’arrive ;)

  • Memy

    20 mars 2012 at 9 h 20 min Répondre

    Je ne sais pas faire en fait, je suis plutôt du genre (très) direct^^

  • Journaldunetrentenaire

    21 mars 2012 at 9 h 04 min Répondre

    Je n’ai jamais vraiment réussi à draguer un mec :) Mes ex avaient tous fait le premier pas ! Peut-être qu’un jour je me lancerai… ou pas :)
    En attendant, au moins toi tu essaies ;) Reste qu’à réussir à arriver à tes fins :) Good luck :)

  • […] lui poser la main sur le bras afin d’attirer son attention, sur l’épaule pour lui demander gentiment de se pousser […]

  • Ka Thy

    27 avril 2014 at 16 h 35 min Répondre

    je ne drague plus ma pauvrette ;)

    • Agoaye

      27 avril 2014 at 16 h 53 min Répondre

      Bah t’as de la chance quelque part :)))

Post a Comment