Du côté du Bujo #6 – Une page pour faire attention aux produits qu’on achète

L’idée de cette page m’est venue lorsque j’ai créé le Bullet-cadeau-de-Noël pour ma maman à Noël dernier.

Dans la famille, nous avons toujours fait attention à ce que nous mangions, et à l’heure où les géants tentent de nous empoisonner, la vigilance est encore et toujours de mise !
J’ai donc décidé de crér une page dédiée, graphique (pour se souvenir plus facilement, le but étant de la mémoriser afin de s’en souvenir dans les rayons du supermarché) voire photocopiable sur les produits de Monsanto.

Voilà un petit moment à présent que je tiens un Bullet Journal, cet outil formidable, minimaliste et à la pointe de l’utilité pour certains et créatif et follement ludique pour d’autres.

De recherches en tâtonnements, de groupes Facebook dédiés aux inspirations trouvées sur Pinterest, petit à petit je trouve mon style et je peaufine mes pages.

Mon premier Bujo a été commencé sur un cahier A4 à petits carreaux en 2016.
En novembre 2016, j’ai réalisé entièrement en moins de deux mois un Bujo à offrir sur un leuchtturm1917 A5 pointillé puis j’ai craqué et pris le même pour moi.
C’est avec celui-ci que j’attaque 2017 !

Petite note avant de commencer : Initialement, le Bullet Journal est simple, tenu au stylo noir et sans fioritures. Son utilité première est d’être productif et très peu chronophage.
J’ai décidé d’agrémenter le mien de couleurs, de pages plus ludiques et surtout d’y passer plus de temps pour y exprimer ma créativité. Il ne s’agit donc plus d’un Bullet Journal à proprement parler.


Source :

Une idée trouvée tout spécialement pour ma mère, et remplie de produits qu’elle pourrait potentiellement utiliser… Évidemment il y en a d’autres, évidemment cette page est très personnelle
Je me suis basée sur la liste présentée sur différents sites comme Bio à la une


Matériel utilisé :

  • Titre, dessins et textes : stylo Pigma Micron 03mm
  • Couleur rouge : stylo Staedtler Triplus fineliner

Dimensions :

Pas vraiment de dimensions préétablies pour cette page, si ce n’est que les étagères doivent être espacées selon la hauteur des produits présentés (il faut donc penser à la composition avant de commencer)


Polices :


Mes photos :

 


Trucs et astuces :

  • Bien classer les produits étagère par étagère va simplifier la mémorisation de cette liste.
  • Il en est de même pour la forme des paquets, c’est un moyen de se souvenir de la page et donc des produits cités
  • N’hésitez pas à reprendre cette façon de lister des produits en fonction de vos envies ou besoins (par exemple une liste de produits sans OGM, ou sans gluten, à éviter selon vos allergies… etc…
  • Une seule page de se genre dans le Bujo permet de mieux s’en souvenir. Si toutefois vous avez besoin d’en faire plusieurs, concernant plusieurs sujets, veuillez à bien les différencier, afin de ne pas les mélanger au moment où il faudra vous en souvenir !

Usage :

Je le répète, le but avoué de cette liste graphique est de pouvoir mémoriser de façon assez rapide et ludique les différents produits à éviter.
Qu’il s’agisse de Monsanto ou tout autre genre de choses à éviter, le fait de lister est certes rapide mais ne reste pas dans les mémoires, cette page est faite pour qu’on s’en souvienne !


Et vous, auriez-vous l’utilité de ce genre de listes graphiques ?

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

No Comments

Post a Comment