Du côté du Bujo #7 – Suivre son potager

Chaque année, lorsque je plante des choses dans mon jardin, je note vite fait les emplacements de chacun sur une feuille de brouillon, au crayon à papier que je manipule avec les mains pleines de terre, ou mouillées, ou même parfois pire (je vous laisse imaginer).
Ce plan de fortune est donc souvent jeté, ou oublié quelque part pour ne plus jamais réapparaitre de l’année.

Cette fois, j’ai décidé de me lâcher au niveau des fruits et légumes. J’ai acheté pour près d’une centaine d’euros de plants potagers et arbres fruitiers divers et j’ai donc décidé d’en faire un scrupuleux suivi.
Après avoir étudié les éventuelles associations ou inimitiés, j’ai organisé le plan de mon jardin (au brouillon comme d’habitude), j’ai planté mes pieds (et fait des ajustements car je n’ai pas vraiment le compas dans l’oeil au niveau de la place disponible) puis j’ai recopié au propre mon plan agrémenté de notes concernant chaque nouvel arrivant.

Voilà un petit moment à présent que je tiens un Bullet Journal, cet outil formidable, minimaliste et à la pointe de l’utilité pour certains et créatif et follement ludique pour d’autres.

De recherches en tâtonnements, de groupes Facebook dédiés aux inspirations trouvées sur Pinterest, petit à petit je trouve mon style et je peaufine mes pages.

Mon premier Bujo a été commencé sur un cahier A4 à petits carreaux en 2016.
En novembre 2016, j’ai réalisé entièrement en moins de deux mois un Bujo à offrir sur un leuchtturm1917 A5 pointillé puis j’ai craqué et pris le même pour moi.
C’est avec celui-ci que j’attaque 2017 !

Petite note avant de commencer : Initialement, le Bullet Journal est simple, tenu au stylo noir et sans fioritures. Son utilité première est d’être productif et très peu chronophage.
J’ai décidé d’agrémenter le mien de couleurs, de pages plus ludiques et surtout d’y passer plus de temps pour y exprimer ma créativité. Il ne s’agit donc plus d’un Bullet Journal à proprement parler.


Source :

Aucune, j’ai juste pensé que le Bullet était un endroit idéal pour ce genre d’informations.


Matériel utilisé :

  • Titre : stylo Pigma Micron 03mm
  • Fioritures du titre : stylo gel Gelmushta
  • Texte de la page : stylo Pigma Micron 03mm
  • Numéros et plan du jardin : stylo gel effet nacré Gelmushta

Dimensions :

Pas vraiment de dimensions, il a fallu faire plusieurs essais pour que le plan soit un minimum à l’échelle.


Polices :

  • Titre et bas de page très librement inspirés par une police trouvée sur Dafont (et sur laquelle je n’arrive plus à remettre la main, je suis désolée…)
  • Texte : écriture cursive ordinaire

Mes photos :

 


Trucs et astuces :

  • J’ai changé de couleur pour chaque « famille » de légumes, tomates en vert, courges en orange, arbres en marron…etc
  • J’ai repris les couleurs sur la liste numérotée afin de retrouver les informations souhaitées plus rapidement.
  • Sur le plan, au crayon à papier, j’ai noté l’ordre d’apparition des fruits pour les tomates, ainsi pour les autres années, je saurai quelles variété ont été plus précoces.
  • La liste est touffue mais claire. Le nom de la plante en capitales et les infos en cursive. Les petites lettres entourées indiquent des informations utiles (le C veut dire tomates cerises, le A variétés anciennes et le F1, plants hybrides)

Usage :

Je m’en sers beaucoup. Lorsque je reviens du jardin, je vérifie quelles variétés ont le mieux poussé. Lorsque je reçois du monde je prends mon bullet avec moi pour leur faire la visite guidée de mon potager extraordinaire (parce qu’en plus il pousse énormément).

J’ai volontairement laissé la page suivante vide afin d’y créer un tableau de récoltes (je vais peser à chaque fois afin de me faire une idée plus précise et un sérieux suivi)


Et vous, suivez-vous vos plantations dans votre bullet ou ailleurs ?

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

6 Comments

  • Guillemette

    5 juillet 2017 at 19 h 47 min Répondre

    C’est trop beau !!! :)

  • Lenora Von Cherry

    6 juillet 2017 at 6 h 52 min Répondre

    C’est super chouette !
    Sur mon bullet, j’ai juste un tracker pour surveiller que j’arrose bien ce qui veux bien survivre… J’ai pô la main verte :/

    • Agoaye

      25 août 2017 at 11 h 50 min Répondre

      Merci beaucoup pour tes compliments… J’avais un tracker aussi pour mon olivier en pot, mais j’ai mal dosé et il a été trop mouillé :/

  • zenopia

    6 juillet 2017 at 6 h 55 min Répondre

    Pas de bujo pour moi par contre, j’ai fait un plan également avant les plantations de cette année… On est raccord dans nos publications de la semaines :D
    Bisous

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.