Du côté du Bujo #8 – Se souvenir des huiles essentielles pour faire son déo

Cette année, je me suis lancée doucement (très doucement), dans la conception de produits plus naturels, et donc fait maison !
C’est tout naturellement que j’ai commencé par le déodorant après avoir lu le billet révolutionnaire de ma blogopotesse LaLuTotale.
Je vous passerai le pourquoi du comment et vous invite à revenir un peu plus tard sur mon blog quand je vous aurai enfin pondu LE billet que je rêve de faire depuis une éternité au sujet de ce déodorant qui a changé ma vie (si si, pour de vrai).

Mais du coup, et sans vouloir spoiler, vous aurez compris que j’ai adopté cette façon de faire et que maintenant, en bonne curieuse que je suis, il me reste à tester les différentes huiles essentielles afin de mettre un peu de fantaisie et de variété au sein de mon déodorant quotidien. Sauf que j’ai une mémoire de poisson rouge et que, d’un mois sur l’autre, je ne me souviens déjà plus de la recette ni de mes découvertes précédentes !

Voilà un petit moment à présent que je tiens un Bullet Journal, cet outil formidable, minimaliste et à la pointe de l’utilité pour certains et créatif et follement ludique pour d’autres.

De recherches en tâtonnements, de groupes Facebook dédiés aux inspirations trouvées sur Pinterest, petit à petit je trouve mon style et je peaufine mes pages.

Mon premier Bujo a été commencé sur un cahier A4 à petits carreaux en 2016.
En novembre 2016, j’ai réalisé entièrement en moins de deux mois un Bujo à offrir sur un leuchtturm1917 A5 pointillé puis j’ai craqué et pris le même pour moi.
C’est avec celui-ci que j’attaque 2017 !

Petite note avant de commencer : Initialement, le Bullet Journal est simple, tenu au stylo noir et sans fioritures. Son utilité première est d’être productif et très peu chronophage.
J’ai décidé d’agrémenter le mien de couleurs, de pages plus ludiques et surtout d’y passer plus de temps pour y exprimer ma créativité. Il ne s’agit donc plus d’un Bullet Journal à proprement parler.


Source :

Ma mémoire défaillante seulement… La recette reste certes la même, mais je voulais tester les huiles essentielles et répertorier mes impressions pour chacune d’entre elles.


Matériel utilisé :

  • Titre et nom des huiles : Stabilo Boss rose pastel et Staedler triplus fineliner gris foncé
  • Texte de la page : stylo Pigma Micron 03mm
  • Texte et doodle de la recette : marqueur fin Staedler permanent noir

Dimensions :

Le papier cartonné faisant l’encart de la recette a été coupé de façon à masquer un horrible dessin que j’avais fait mais que j’ai lamentablement raté… Vous voulez rire ?
Je voulais ça :

J’ai fait ça :

(Vous avez le droit de vous moquer)
Du coup j’ai caché la misère.

Outre cet encart, la page a été séparée en deux en son milieu.


Polices :

  • Titre très librement inspiré par LA police en vogue en ce moment (une cursive liée et jouant sur l’épaisseur du stabilo)
  • Texte de l’encart « recette » : écriture cursive ordinaire
  • Titres des huiles : Capitales d’imprimeries repassées par une écriture cursive ordinaire allongée
  • Texte des descriptions des huiles : écriture ordinaire en capitales d’imprimerie

Mes photos :

 


Trucs et astuces :

  • l’idée d’inclure la recette (bien que présente sur cette page pour cacher la catastrophe du personnage transsexuel raté) est judicieuse. L’ajout de doodle au lieu de « vraies instructions » est destiné à simplifier l’encart mais surtout à insister sur les quantités (qui est la première chose que j’oublie en général)
  • J’ai repris la couleur de l’encart recette afin de créer le titre et le nom des huiles (et je crevais d’envie d’utiliser ce stabilo pastel.
  • Il aurait été possible d’ajouter quelques lignes vierges à chaque résumé d’huile essentielle, afin de noter les prochaines impressions des prochaines fournées.

Usage :

J’imagine que cette page me resservira chaque mois, afin de voir les mélanges que j’ai déjà testés et pour reprendre les huiles essentielles dont j’ai le plus apprécié les propriétés.

Pour le moment je commence à peine. Sachant qu’un pot de déodorant me dure un mois et qu’il y a quelques mélanges que j’ai fait mais dont je ne me souviens déjà plus très bien (était-ce du pin ? était-ce du cyprès ? Ou peut-être de l’eucalyptus ?), cette page est encore incomplète pour le moment mais ne tardera pas à s’étoffer.


Et vous, notez-vous vos recettes de cosmétiques dans votre bullet ?

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

11 Comments

  • Lalutotale

    27 septembre 2017 at 16 h 53 min Répondre

    quand je vous aurai enfin pondu LE billet que je rêve de faire depuis une éternité au sujet de ce déodorant qui a changé ma vie (si si, pour de vrai) -> HAN je suis tellement contente qu’il ait changé ta vie axillaire à toi aussi ^-^ J’ai hâte de lire ton billet <3

    • Agoaye

      29 septembre 2017 at 11 h 54 min Répondre

      Ah mais quand je le ferai ce billet, tu y seras encensée comme jamais, tu n’imagines même pas !
      Mais je te jure que lorsque je dis que ça a changé ma vie c’est la vérité ! Genre si je deviens une star un jour et que Michel Drucker m’interviewe et me demande ce qu’a été le fait marquant de ma trentaine, je pourrai lui dire que j’ai commencé à faire mon propre déo !!! (Et ceci est à la fois hyper important mais également assez révélateur de la vie de merde que je me trimballe depuis quelques années, mais voyons le positif : c’est quand même hyper important !!)

  • Guillemette

    27 septembre 2017 at 19 h 39 min Répondre

    Super idée ! J’adore toujours ton Bujo et son esthétique :)

    • Agoaye

      29 septembre 2017 at 11 h 51 min Répondre

      Merci ;) (et puis maintenant tu as une super recette si tu veux tenter)

      • Guillemette

        29 septembre 2017 at 14 h 16 min Répondre

        Je ne suis pas super branchée sur/douée pour ce genre de trucs, mais on ne sait jamais :)

        • Agoaye

          1 octobre 2017 at 14 h 36 min Répondre

          Aucun véritable talent n’est requis :)

  • Ragnagna

    27 septembre 2017 at 20 h 23 min Répondre

    Je suis juste bloquée sur le « tu mets du déo le soir ? ». Pourquoi pas mais l’idée m’était jamais venue !!!
    Ton dessin était pas si horrible !!! Spèce de perfectionniste, le corps était tout à fait correct !! Et je me moquerai pas car je suis incapable de dessiner un visage moi xD

    • Agoaye

      29 septembre 2017 at 11 h 51 min Répondre

      Bah, en fait je me lave le soir. Et si j’ai eu une dure nuit, je me lave le matin aussi (mais c’est rare quand même) et donc je mets du déo après chaque lavage :)
      J’ai un sacré toc mais me coucher sale c’est un truc que je ne peux pas faire… Par contre puer au petit dèj ça ne me pose aucun problème ^^

      Et puis bon, t’es hyper gentille quand même, mais concrètement t’as vu le visage de mon dessin ???? On aurait dit une affiche pour le film l’exorciste !!

  • zenopia

    28 septembre 2017 at 7 h 25 min Répondre

    J’ai la même recette que toi de déo et je suis conquise !!!! Juste le mien a mal vécu les chaleurs de l’été :) (bon, on en reparle dans le billet dédié du coup ^^)
    Bisous

    • Agoaye

      29 septembre 2017 at 11 h 48 min Répondre

      Oui voilà, pareil que moi, cet été quand il a fait très chaud (si si, c’était un jeudi) j’ai un peu pué… Mais un peu seulement

  • Isis

    2 octobre 2017 at 10 h 30 min Répondre

    J’ai une section dans mon journal où je note mes recettes de produits ménagers faits maisons (lessive, savon liquide, liquide pour les vitres etc.). Je n’ai pas encore testé les cosmétiques faits maisons, mais ta recette a l’air très simple : c’est tentant :-)
    Je l’ai notée pour plus tard… Merci pour le partage !
    [En fait c’est faut : j’ai une recette dite « cosmétique », celle de mon démêlant maison à base de vinaigre de cidre !]
    Comme déjà dit, mon journal est très basique par rapport au tien, si esthétique. J’admire ta patience et ton application !

Post a Comment