Encore un rencard

J’ai rencontré Michael Jackson, c’était un mardi…

Nous nous étions donnés rendez-vous devant le Chai 33 à Bercy Village. Je n’avais pas envie d’aller trop loin dans Paris, j’avais classe le lendemain (putain de réforme des rythmes scolaires…), et lui il m’avait annoncé venir du 17ème arrondissement, donc c’est comme si nous coupions la poire en deux.

Je l’avais remarqué sur le fameux site de rencontre rose et noir, son profil m’avait tout de suite plu et son pseudo (« Roidelapop ») m’avait amusée. En effet, j’arrive à un stade de ma vie où je commence à me lasser des métalleux chevelus qui hurlent des trucs incompréhensibles dans un micro en secouant leur tignasse…
C’est qui qui démêle la touffe après ? c’est Bibi, alors non… ça va… merci…

Cette fois, j’me suis dit que ça allait me changer… Non seulement il n’avait pas les cheveux trop longs mais en plus je me suis dit que s’il chantait vraiment de la pop, alors il y avait de grandes chances que je comprenne les paroles !

Alors je l’ai abordé avec un message bien senti comme j’en ai l’habitude (mi-moqueur, mi-provoc qui a le mérite de faire réagir ceux qui ont le sens de l’humour) en rapport avec l’un de ses photos de profil et du genre : « mais dis donc, il y a plus de bijoux sur ta veste que j’en ai jamais possédé dans toute ma vie, tu les collectionnes ? » suivi d’un smiley clin d’œil puis d’un smiley qui tire la langue (parce qu’il n’existe aucun smiley clin d’œil qui tire la langue en même temps alors que ce serait bien pratique parfois).
Il a mis quelques jours à me répondre mais l’a fait aussitôt après avoir visité mon profil (ce qui est plutôt bon signe).

Son premier message était néanmoins un peu décousu… Mais bienveillant ! Il avait compris mon humour et pratiquait même un peu l’autodérision. Ça m’a bien plu.

Nous avons discuté ensemble environ 5 soirs (mais toujours avant 18h car il m’a avoué ne pas vouloir payer l’abonnement).
Je rentrais vite de l’école chaque jour pour avoir la chance de papoter avec lui.
Ses messages étaient toujours décousus mais nous nous comprenions quand même. Le problème venait surtout de ses tournures de phrases, je pensais alors qu’il n’avais pas bien appris ses leçons de grammaire quand il était môme. C’est plus tard que j’ai compris qu’il était en fait anglophone…
Il ne me l’avait pas dit de suite mais il était américain le gaillard… Alors il se servait de Google translate et parfois ça donnait des résultats étranges !!
N’empêche que ce n’était pas un problème de traduction lorsqu’on a parlé de nos animaux de compagnie et qu’il a mentionné un chimpanzé, des tigres, des girafes et des orangs-outangs.
Bon, j’ai dû lui avouer que je n’étais pas fan des animaux sauvages domestiqués et que moi je n’avais qu’un chat ramassé dans la rue et sociabilisé. Il a aussitôt répondu que c’était pareil. J’ai un peu boudé. Puis il m’a assuré que ces animaux ne vivaient pas avec lui lorsqu’il était à Paris.

Mais la plus grosse surprise dans nos échanges de messages n’étaient pas les animaux, mais ses enfants !
Il m’a annoncé en avoir trois ! Je n’ai pas vraiment su quoi répondre… Sortir avec un gars qui a un enfant ok, à nos âges je ne vais pas demander à mon mec de n’avoir eu aucun passé, c’est impossible, mais 3 !!
Trois gosses ça veut dire qu’il y a quand même un sacré investissement parental, une vraie histoire avec son ex, un lourd passé !
Bon, de ce que j’ai compris il y avait deux mères différentes, et à priori il n’y en aurait qu’un enfant sur les trois qui serait vraiment son fils… Il est quand même resté super flou sur les détails de tout ça.
Je me suis dit que j’allais quand même le rencontrer et essayer d’en savoir plus à cette occasion.

On en est là.

Nous avions rendez-vous un mardi à 19h30 à Bercy Village donc !
Comme d’habitude, je suis partie en retard de chez moi (cette fois ce n’était pas ma faute, Blogo avait revomi tous ses haricots verts sur le parquet et il a fallu que j’attende qu’il ait fini de les remanger pour essuyer le restant de bile avant que ça ne colle) et je suis donc arrivée en retard là-bas.
Je me suis néanmoins excusée platement par texto durant mon trajet, en lui disant où je me trouvais et en estimant mon retard. Il s’est occupé en allant parcourir les rayons de la Fnac toute proche.
En plus il a fallu que je me gare… Bref, j’suis arrivée là-bas en sueur vers 19h45… J’ai horreur de ça (en plus il pleuvait) !

Mais il y a autre chose dont j’ai horreur aussi… C’est de ne pas reconnaître le gars avec qui j’ai rendez-vous. Ça m’est déjà arrivé plusieurs fois et je vous assure que ce n’est pas la meilleure façon de commencer un rencard sur de bonnes bases.
Ce mardi-là je cherchais un mec élégant, grand, un peu métisse, avec des grands yeux noirs et les cheveux bouclés mi-longs… Enfin je cherchais celui qui m’avait plu sur les photos quoi !!!
Finalement, le gars qui s’est avancé vers moi en souriant était à peine plus grand que moi (je fais 1m70… donc à vue de nez lui 1m75), blanc, avec la gueule toute refaite, des cheveux presque lisses qui lui tombaient autour de la figure comme un casque et deux trois poils au menton qui faisaient duvet d’ado plus que barbe de trois jours.
Ouais, j’ai été super déçue…
Il semblait beaucoup plus vieux que moi, je le soupçonne d’avoir aussi menti là-dessus sur sa fiche !

Je pense qu’il a senti ma déception et a redoublé d’efforts pour me la faire oublier. Nous sommes quand même allés au bar du Chai et nous avons commandé un parcours de dégustation de trois vins, rouge pour lui, blanc pour moi.

Franchement, et contre toute attente, nous avons passé une bonne soirée.
Il avait appris quelques rudiments de français pour l’occasion mais mon anglais pas trop mauvais nous a tout de même permis de parler majoritairement dans sa langue.
Manifestement, il a une petite notoriété dans son pays et il passe quelques fois ses vacances à Paris. Lorsque je lui ai demandé les raisons de sa présence sur le site, il m’a répondu qu’il y trompait l’ennui sans but particulier. Il m’a bafouillé ne pas être forcément attiré par le sexe, et que les échanges humains restaient le plus important à ses yeux.
J’avoue que son aveu m’a quelque peu soulagé… Je ne me voyais pas trop repousser ses éventuelles avances s’il m’en avait fait, car quelque part je le trouvais quand même touchant, et ça m’aurait fait de la peine.
Peut-être aussi qu’il m’a dit ça car moi non plus je ne lui ai pas spécialement plu (alors que moi je ne mets pas de photos datant de 15 ans…), mais quoi qu’il en soit ça nous a bien arrangés tous les deux.

Nous nous sommes quittés plus tard que ce que j’avais prévu (nous avons repris 3 fois du vin), pile à temps pour qu’il attrape son dernier métro, et pour que je ne paye « que » 35 euros de parking, et je suis rentrée chez moi seule mais bien contente d’avoir découvert une belle personne.

Ce n’est pas grave, la semaine prochaine j’ai rencard avec un certain « Lovesymbol » !


Ce billet a été rédigé pour le défi d’écriture du mois de février 2017
« Comment ça commence ? »

La phrase de début était commune à tous, n’hésitez pas à aller lire les autres participations.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

18 Comments

  • Laurent

    27 février 2017 at 10 h 07 min Répondre

    Rencontre bien négociée pour au final une soirée agréable quand même !
    Comme quoi entre personnes intelligentes et respectueuses tout est possible !

    • Agoaye

      27 février 2017 at 18 h 46 min Répondre

      Tout est possible, c’est le terme :)))

  • Nathalie

    27 février 2017 at 10 h 46 min Répondre

    Tiens , on a « Lovesymbol » en commun dans nos histoires ….

    • Agoaye

      27 février 2017 at 18 h 46 min Répondre

      Ahhahahah, je vais aller te lire dès mars (donc euh… mercredi :))

  • Mouss et Compagnie

    27 février 2017 at 11 h 09 min Répondre

    X) !! <3

    • Agoaye

      27 février 2017 at 18 h 45 min Répondre

      pfiou, j’m’en suis bien sortie quand même je trouve :))

      • Mouss et Compagnie

        27 février 2017 at 22 h 12 min Répondre

        tu nous as fait du Ago ! ;) <3 (dis tu les trouves où tes amorces ??? ^^' )

        • Agoaye

          1 mars 2017 at 17 h 23 min Répondre

          Euh je les trouve au fin fond de mon cerveau torturé :) (la prochaine est beaucoup plus « bateau »)

          • Mouss et Compagnie

            1 mars 2017 at 22 h 37 min

            j’ai cru que tu voyais des phrases quelque part et que tu en gardais des petits bouts. du coup ça aurait été drôle de comparer nos textes à celui d’origine.
            mais là, si ça sort de ta tête ! ;)

          • Agoaye

            4 mars 2017 at 12 h 48 min

            Ah noooon, je n’ai aucune mémoire

  • julien

    27 février 2017 at 11 h 24 min Répondre

    C’est un peu con de mettre des vieilles photos.

    Par contre je trouve toujours cela mieux quand le sexe est clairement sorti de l’équation.

    Je sais que ca fait con mais je trouve que bien souvent le sexe gâche tout. Quand il n’est absolument pas question de sexe entre deux personnes cela peut être vraiment intéressant.

    • Agoaye

      27 février 2017 at 18 h 44 min Répondre

      D’accord pour les vieilles photos…
      Mais pas d’accord pour le sexe. Moi un mec qui me dit ça lors d’un rencard je me barre direct !

      • Julien

        27 février 2017 at 19 h 05 min Répondre

        Pour un rencard je comprends mais je parlais en général.

        • Agoaye

          27 février 2017 at 19 h 29 min Répondre

          Bah, en général quand tu es sûr oui, ça facilite. Mais le doute planant peut être sympa aussi

          • Julien

            27 février 2017 at 22 h 07 min

            on va dire qu’on sera pas d’accord. C’est pas comme si c’était une première.

          • Agoaye

            1 mars 2017 at 17 h 23 min

            Oh… tu crois ? ;)

  • Marie Kléber

    27 février 2017 at 13 h 39 min Répondre

    Une belle rencontre, de celle qui redonne foi en l’humain!

Post a Comment