Ma vie de grande malade

Ensuquée !

escalierCe qui est bien avec la sinusite, c’est que quoi qu’il se passe, tu es de toutes façons en rapport direct avec l’intérieur de ton corps.
Tu entends tes propres sons, tu sens le poids de ta propre tête, tu ravales les sécrétions de ta propre production.
Amis de la poésie bonsoir.

Ce qui est carrément moins bien en revanche, c’est que tu as un mal fou à te concentrer sur le reste, cf le monde extérieur et donc, accessoirement, ton boulot !

Impossible de laisser la classe à 3 jours des vacances et du marché de Noël (ouais, finalement il aura lieu). Impossible de récupérer ces heures de sommeil pourtant si chères à mon organisme en souffrance. J’ai failli m’endormir en bavant sur un coin de mon bureau durant le conseil des maîtres de ce midi, mais j’ai pas réussi, la directrice parlait trop fort !

Alors je me traîne au boulot, je ne suis pas contagieuse, juste abominablement ensuquée !
Je ne tourne plus seulement ma tête, mais mon corps entier, ce qui me fait ressembler à R2D2 (ça tombe bien, c’est à la mode). Je tousse, crache et renifle, me fais des inhalations sèches d’huiles essentielles d’eucalyptus et de menthe poivrée (on me sent arriver à 5 bornes à la ronde) mais je suis fidèle au poste.

J’ai évidemment prévenu mes élèves que j’étais dans les vapes et que du coup il ne fallait pas trop m’embêter aujourd’hui, il a même fallu que je leur explique qu’éventuellement, de temps en temps, je pourrais peut-être tenir des propos incohérents (faute à la fièvre comprenez…)

C’est ainsi que j’ai demandé le cahier de « toi, là, en rose avec les lunettes » (cf mon élève depuis septembre mais là tout de suite je ne trouvais plus son nom), que j’ai demandé à Mario d’arrêter de me parler de ce qui s’était passé à la cantine car je ne comprenais rien et que sa voix me berçait et que je risquais de m’endormir avant la fin du récit et à Lanna de (je cite) : « Écrire plus fort parce que je n’entendais rien » (en fait elle parlait)…
J’vous raconte pas les collections d’yeux ronds !

Bref, je me suis trainée tout au long de la journée.
Il est présentement 17:14 et je rêve de mon lit !

Je tourne aux huiles essentielles et Sinupret, si quelqu’un a des remèdes infaillibles (et naturels) contre la sinusite, vous êtes les bienvenus !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments



16 décembre 2015 at 7 h 30 min

Pas de remède magique… prends soin de toi :)
(et ce moment je soutien le barbare qui entame sa 4e semaine de toux/insomnies/jevaismourir… youpidou !)



Wuagift
17 décembre 2015 at 0 h 44 min

J’ai un bouquin qui consacre 5 pages aux sinusites…
Intéressée par un scan de ces pages ?
L’idéal restant bien entendu la lecture complète du bouquin…



    19 décembre 2015 at 14 h 16 min

    Eh bien écoute si éventuellement tu as le temps et la motivation pourquoi pas (il faudrait qu’il me soit accessible quand même… Je comprendrais tu crois ?)



      Wuagift
      24 décembre 2015 at 2 h 14 min

      Globalement le livre le plus indigeste que j’ai lu même si j’avais conscience dès le départ ne pas avoir le bagage nécessaire pour le comprendre en profondeur… Malgré tout, récolte d’informations et de subtilités en matière de phytothérapie garantie, la mise en oeuvre des différents outils/ressources restant clairement de la compétence du médecin averti…



19 décembre 2015 at 11 h 13 min

je ris en te lisant mais c’est vrai qu’on a horreur d’être comme ça et on se traite de ne pas profiter quand tout va bien lol



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.