Est-ce qu’on a le droit d’en vouloir à quelqu’un qui va mal ?

001C’est la question que je me pose aujourd’hui…

Ouais, fini la gaudriole, finies les photos de stars à moitié nues qui font pioupiouter la moitié du fan-club féminin de ladite star, finis les billets larmoyants sur d’éventuels futurs-exs-chevelus-qui-répondent-quand-on-les-textotte.

Aujourd’hui je suis préoccupée. Du coup je vous en parle.

Mon meilleur ami va mal moralement parlant. Depuis quelques mois déjà, le mal-être s’est emparé de lui et joue avec ses humeurs et ses désirs.
Je connais la situation, je l’ai vécue, je comprends et j’ai essayé de l’épauler comme lui l’avait fait pour moi lorsque ça a été mon tour.

Mais il y a un mais.

Cet été, mon ami et moi sommes partis ensemble en baroudage sur les routes de france et de navarre, on se connaît par cœur, ça présageait 2 semaines de bien cool et on allait trop profiter de tout ça.
Sauf que mon ami a été très occupé à envoyer des textos de façon assez fréquente (plusieurs dizaines par jour) durant ce séjour. Je vous la fait courte parce que lui en moi en avons déjà parlé ensemble : j’ai trouvé ça abusé, impoli et je me suis sentie rejetée.

On est revenus, on a repris nos vies, nos quotidiens, nos boulots et nos occupations. Les choses se sont goupillées tellement mal (cette histoire de ne pas avoir ma voiture les jours de semaine n’arrange pas vraiment ma vie sociale, et mon ami ne conduit pas) que nous n’avons pu nous revoir qu’une seule fois depuis août.

Et durant cette seule fois, force a été de constater que je me crispais dès que son mobile vibrait, que je ne savais pas trop quoi lui raconter et que j’espérais secrètement que la minute d’après ce soit mon tour de répondre à un SMS (mais ça c’est jamais produit, j’ai pas d’amis… Je suis rémi)…
Bref : je lui en voulais toujours.

Depuis, j’essaye de prendre du recul, de ne pas me borner à penser à ça, de me dire que je fais une montagne d’un truc très con finalement. J’ai déjà été blessée dans le passé, beaucoup plus d’ailleurs… Je ne m’explique pas le fait de ne pas arriver à surmonter ça.

Et le pire finalement n’est pas ça, le pire c’est que mon ami est mal, et que moi je lui en veux, alors qu’il est mal, et que logiquement je devrais être là pour lui, le soutenir et l’épauler, parce que c’est mon ami et que nous l’avons toujours fait l’un pour l’autre ! Mais je lui en veux !

 

Un statut facebook m’a ouvert les yeux il y a quelques jours. Il annonce ouvertement que ça ne va pas, mais qu’il essaye de surmonter ça, et qu’il comprend que les gens le mettent un peu de côté parce qu’il est mal, qu’il ne leur en veut pas.
Je suis de ceux là… Mais pas pour cette raison.
Je suis de ceux là et je culpabilise, parce que je ne suis pas là pour lui alors que j’aimerais.
Je suis de ceux là pour une histoire de textos chronophages et de vacances que j’ai trouvé gâchées.
Je suis de ceux là et j’ai pas envie parce que j’ai compté plus que « ceux là » et que je ne vois pas pourquoi ce n’est plus le cas…

Mais je lui en veux !

 

Et vous, que feriez-vous dans une telle situation ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush…
Dans notre monde, la réalité est bien différente !

27 Comments

  • Petitgris

    4 novembre 2014 at 20 h 07 min Répondre

    Laisse de côtés tes griefs et épaule-le ! :) Quitte à lui reparler de ces vacances gâchées quand il ira mieux et en y mettent du tact ! ?

    • Agoaye

      4 novembre 2014 at 20 h 09 min Répondre

      Alors c’est un truc dont je suis bien infoutue :(
      Malheureusement (et en général), je suis tellement entière que j’ai toutes les peines du monde à faire semblant ou à me forcer (et de toutes façons ça se voit sur ma tête…)
      Je suis une fausse très très fausse !

  • Pitch

    4 novembre 2014 at 22 h 35 min Répondre

    Tente de l’épaulé comme tu peut.

    Et sinon moi non plus je reçoit pas de sms si tu veut on peut s’en envoyé :-)

    • Agoaye

      4 novembre 2014 at 22 h 37 min Répondre

      Ben la plupart du temps j’suis contente d’être tranquille… Mais là c’était histoire de me venger ;)

      • Pitch

        4 novembre 2014 at 22 h 41 min Répondre

        Moi j’aimerai bien que mon tel sonne plus souvent, si j’envoie 2 sms dans le mois… déprime, mes rares amis ne m’appellent jamais , si j’appelle pas et bien on me donne pas de nouvelles. du coup mon tel me sert un peu a rien, juste a aller sur twitter facebook instagram

        • Agoaye

          5 novembre 2014 at 22 h 13 min Répondre

          Bon, c’est déjà pas mal que tu sois connectée à ces réseaux là, on est là nous :))

  • marie kléber

    4 novembre 2014 at 22 h 21 min Répondre

    Dis lui franchement les choses, que tu as été blessée par son comportement. Au moins c’est dit, tu ne te sens plus mal et tu peux enfin être là pour lui.

    • Agoaye

      4 novembre 2014 at 22 h 32 min Répondre

      Je l’ai fait. Là-bas déjà.

  • Wuagift

    4 novembre 2014 at 23 h 35 min Répondre

    Simplement affirmer mon impuissance si la partie concernée ne peut compter majoritairement que sur elle même pour s’en sortir… J’pars surtout du principe que la compassion n’apporte généralement pas grand chose… Pas oublier non plus la technique de l’échange de mobiles la prochaine fois… #VisAvecMonMobile

    • Agoaye

      5 novembre 2014 at 22 h 14 min Répondre

      C’est pas forcément une histoire de compassion, mais plus de soutien… Même « suggéré » tu vois !

  • fedora

    5 novembre 2014 at 0 h 25 min Répondre

    Tu dis que tu lui en as parlé franchement en vacances… comment a-t-il réagi ? Il a compris ? C’ets difficile sinon de répondre à ta question… j’ai été très très proche d’une nana qui m’a beaucoup blessée… je lui en avais parlé franchement à un moment mais ça n’a pas changé… puis, il y a eu un acte blessant de trop… je ne serais plus franche… mais je suis en train de couper les ponts… Alors pour ton ami, peut-être faudrait-il savoir s’il compte assez pour que votre amitié perdure (j’ai l’impression que c’est le cas…). Parfois mettre un peu de distance permet aussi aux choses de se tasser…

    • Agoaye

      5 novembre 2014 at 22 h 16 min Répondre

      Sur le coup ça a été un brin difficile à aborder et à expliquer clairement, mais il a stoppé (bon, après on était à 3 jours du retour, je m’y suis pris tard)…
      Oui, il compte. Mais chez moi la distance est souvent mauvais signe :/

  • Merack

    5 novembre 2014 at 0 h 49 min Répondre

    je pense comme fedora :)
    Des fois la distance aide beaucoup à ce que les choses se tassent.
    (je plagie mais c’est bien dit ^^).
    Cela permet de lâcher prise sur les événements qui t’on un peu agacée et t évitera aussi peu êtres de faire une « boulette ». De toute façon une vrai amitié, malgré un « éloignement » ne s’éteint jamais. (et puis les retrouvailles c’est sympa ^^)
    Après ça reste mon avis xD (certes un tantinet tranchant),
    et je te souhaite bon courage :)

    • Agoaye

      5 novembre 2014 at 22 h 17 min Répondre

      Ben voui mais là y’a déjà eu près de deux mois de distance… C’est beaucoup quand on sait que nous nous voyons toutes les semaines généralement !

  • Ragnagna

    5 novembre 2014 at 8 h 47 min Répondre

    Par rapport à la question initiale oui tu as le droit de lui en vouloir. C’est pas parce qu’il va mal que tout doit lui être pardonné. Échange peut-être avec lui par SMS s’il semble préférer ce mode de communication xD ?
    Après comme Wuagift, tu peux toujours essayer d’être là compatissante mais c’est à lui de trouver la solution seul. Tu peux pas te battre pour lui.

    • Agoaye

      5 novembre 2014 at 22 h 20 min Répondre

      Pas me battre pour lui, mais avec lui (enfin au moins de temps en temps…)

      Voui, je vais lui envoyer un texto :)

  • G33k

    5 novembre 2014 at 12 h 40 min Répondre

    En théorie, un vrai ami, même s’il peut être blessé par une remarque, pardonne et saura même être reconnaissant avec le temps. Mais ça c’est la théorie :-)

    Pour le téléphone, c’est quelque chose que je ne supporte pas et je fais chier mon entourage -sur le ton de l’humour-, mais je le leur fait systématiquement remarquer au risque de passer pour un lourd…

    • Agoaye

      5 novembre 2014 at 22 h 22 min Répondre

      Beeeennn, il m’a pardonné je crois. Maintenant c’est moi le souci !

  • Trenty

    5 novembre 2014 at 13 h 31 min Répondre

    Oui, tu peux en vouloir à quelqu’un même s’il vas mal.

    Maintenant, tu dis qu’il vas mal depuis quelques temps et peut-être que son mal vient justement de ces textos.
    Et là, ça serait mal venus de lui en vouloir d’avoir passer plus temps au tel qu’avec toi, juste parce qu’il tenté de sauver quelques choses.

    Je pense qu’il faut que tu passe au dessus de tout ça.

    • Agoaye

      5 novembre 2014 at 22 h 24 min Répondre

      Non, ces textos ne « sauvaient » rien… En plus je ne les comprenais pas, c’est là aussi que le bas blesse.

  • Sweat & Escarpins.

    9 novembre 2014 at 15 h 32 min Répondre

    Ce billet m’a collé une larmichette au coin de l’oeil… (j’ai mes règles, je suis à fleur de peau, c’est normal ! Hum !)
    Je connais très bien cette situation, & tu n’imagines pas à quel point je comprends que tu aies pu te sentir exclue, rejetée. & que tu le ressentes encore. Tout simplement parce que je ressens la même chose.
    J’ai juste appris à prendre sur moi, à faire comme si finalement ça ne me touchait pas tant que ça, & à être là pour lui. Même si au fond je lui en veux encore, parce que bah oui, ton pote quand tu le vois, t’as envie qu’il soit là que pour toi, pas collé à son téléphone. Alors tu as le droit de lui en vouloir.
    Mais c’est ton meilleur ami. Alors même si tu lui en veux, sois là pour lui :)

  • […] Tant pis, t’avais qu’à tenter de m’appeler), qui dure depuis quelques mois. Un tellement gros putain de malaise qu’il m’a planté pour le réveillon. Je veux bien m’expliquer, […]

  • Bullesenchantees

    22 janvier 2016 at 19 h 06 min Répondre

    Je foncerai l’aider sans attendre une minute de plus parce que demain je pourrai être cette personne qui l’agace mais qui est mal, et j’aimerai qu’il soit là pour me soutenir malgré cet agacement… Et lorsqu’il ira mieux je pourrai alors lui parler de cet agacement…

    • Agoaye

      22 janvier 2016 at 19 h 23 min Répondre

      Pour la petite histoire (parce que ce billet a près d’un an). Cette personne est sortie de ma vie car j’ai essayé et j’ai échoué :/

  • Mélodie

    23 janvier 2016 at 8 h 10 min Répondre

    Coucou :)

    As tu déjà essayé de crever l’abcès ?
    Il a peut être des tas de choses à te dire et ça vous ferait sûrement du bien à tous les deux.
    Je t’embrasse

    • Agoaye

      23 janvier 2016 at 13 h 06 min Répondre

      Eh bien ce billet était une remontée d’un ancien, et depuis les choses ont changé :
      J’ai essayé de crever l’abcès et j’ai profondément déçu mon ami. Nous ne nous voyons plus depuis bientôt un an !

Post a Comment