Et les lauréates sont…


Ma vie de femme au foyer, Ma vie de hippie / jeudi, avril 9th, 2015

008 Je suis de plus en plus en train de réfléchir à ce monde qui m’entoure, nos actes et leur conséquences, notre façon de vivre ensemble, mon implication dans tout cela…

Du coup je mûris de plus en plus d’idées chaque année afin de me sentir mieux, plus à ma place ou intégrée un minimum (ou pas, ça dépend des moments finalement).

Quoi qu’il en soit, en ce moment j’ai plusieurs actions importantes en cours : mon yathzee de l’année (c’est un peu comme ma ligne directrice finalement) avec les mois sans achats, mais aussi le vœu de l’année correspondant à une récolte potagère de minimum 1kg de tomates.

C’est largement faisable, j’ai des graines, j’ai de la terre, j’ai un jardin, alors je le fais !

Et puis cette année, je ne vais pas forcément beaucoup voyager durant les mois d’été (à l’inverse des autres années), parce que maintenant j’ai un félin à domicile, mais aussi parce que les finances sont… (quel est le mot juste ?)… apocalyptiques !

Alors j’ai ressorti mes petits sachets de graines de vieilles variétés achetée sur Ebay à un maraîcher bio il y a quelques années et je me suis mis à choisir lesquelles seront les heureuses élues pour enfin accomplir leur destin de prolifique plan de tomate dans un carré de banlieue (ça fait rêver hein ?)

J’ai voulu varier la taille des fruits, mais aussi leur goût et leur couleur… Mes recherches ont été longues et le choix s’est avéré cornélien. Mais voici mon palmarès de cette année, mes petits semis adorés.

(J’ai semé cinq graines pour chaque variété, si elles prennent toutes je serais obligée d’en donner aux Môms, mais j’ai voulu assurer mes arrières)

1- La green zebra

1 tomate-green-zebra- Je connais déjà cette tomate pour l’avoir déjà cultivée avec mon ex (oui, y’en a qui font des enfants, moi je jardine avec mes mecs… voilà… C’est moins d’engagement sur la durée finalement).

L’avantage c’est qu’elle est plutôt résistante et donc facile à faire pousser. Son goût de vraie tomate dénote par rapport à sa couleur « zébrée pas mûre », mais c’est un fruit juste magnifique (en particulier mélangée aux autres dans une salade par exemple.)

 

Je l’aime cette variété là !

 


2- La tomate-ananas

2 tomate-ananas Grosse et jaune, comme un ananas !

Ce sera une première expérience entre cette tomate et moi, mais si la culture réussit, je suis prête à parier que le quota que je m’étais fixé sera atteint en une demi-récolte (je viens de lire qu’une seule tomate pouvait parfois atteindre le kilo à elle toute seule !)

Pas beaucoup de jus, ni de pépins, cette tomate est très fournie en chair ! Miam !

 

 

 


3- La white wonder

3 White_Wonder_ Avec son nom de bonne variété de cannabis, et son teint palot, cette tomate me fait rêver depuis un moment.

Un fruit blanc ! Quelle originalité !!

Il paraît que cette tomate est très digeste, avec une chair épaisse, douce et presque sucrée…

Si je ne devais en choisir qu’une sur laquelle concentrer tous mes efforts, je choisirais celle-ci !

 

 


 

4- La rose de Berne

????????????? Ok la couleur n’est pas très originale, la forme non plus. Mais cette variété rustique est parait-il l’une des meilleures à déguster crue.

Les pieds ont de petits rendement (ce qui pourrait me soulager si toutefois je croule sous ma mirifique production -oui, je rêve, mais c’est beau de rêver-) mais sa richesse est là : rare mais succulente !

 

 

 


5- La cornue des Andes (andine cornue)

5 - andine cornueNon, je ne l’aie pas choisie juste pour son nom (quoi que…)

Cette tomate a une forme tellement originale que j’ai trouvé ça fun de l’inclure dans mon potager cette année.

Et puis elle est censée beaucoup produire (en fait je me demande si mon pallier de 1 kilo ça fait pas super petit joueur finalement) et a une excellente qualité gustative ! Combo gagnant pour cette drôle de tomate !

 

 


 

6- La Costoluto Genovese

6 - costoluto-genovese Une grosse, une rouge, avec un nom à coucher dehors et une forme qui rendrait fou tous les employés chargés du calibrage !

Bref, LA tomate rebelle par excellence !

Je l’ai choisie car je la connais, même si je la confonds parfois avec la tomate du voyageur (tiens, je n’ai pas de graines de celle-ci…)

Je pense que cette variété a le plus de chance d’arriver à pousser chez moi (avec la green zebra). J’ai joué la sécurité !

 


 

Voici donc les heureuses élues… Il nous faudra attendre quelques mois pour connaître leur évolution (mais à mon avis vous en entendrez parler sur mon facebook) et puis, enfin le résultat final (ouais, j’vais faire un concours de Miss tomate 2015…).

Et vous, que plantez-vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 réponses à « Et les lauréates sont… »

  1. Je me suis lancée dans la création d’un petit potager avec Lapinette.
    Nous avons des tomates coeur de boeuf, des gariguettes, des radis et des carottes. Tous les lapins en peluche attendent impatiemment les premières carottes, ils viennent arroser le potager tous les soirs avec nous!

  2. Bonne plantation!!! Espérons qu’on aura un été suffisamment ensoleillé.
    j’ai planté 18 plants de tomates cerises (oui j’ai commencé petit) l’année dernière et ça a été un succès. Du coup j’ai recommencé cette année. Je vais essayer une tour de fraisiers aussi.J’ai vu quelques réalisations sur le web. Ça produit une cascade de fruits, ça donne envie.

    1. J’avais misé sur les tomates cerises l’année dernière (car je m’absentais durant deux mois, alors je ne voulais pas que la perte soit trop conséquente)… C’était sympa.

      Oh oui, les tours de fraisiers j’ai déjà vu ça. Les murs aussi !

  3. Je ne savais pas qu’il existait autant de variétés de tomates. Les vertes et les blanches me font de l’oeil, c’est pour ça que mon futur appart DOIT avoir un balcon! Pour ma part je cultive ma confiance en moi, et ce n’est pas une mince affaire…

    1. Oui mais est-ce que ça pousse vite ? :)

      Ah mais des variétés il y en a DES tas, et plus étonnantes les unes que les autres. Tu vois justement les tomates du voyageur dont je parlais, elles ressemble à des amas de petites tomates collées les unes aux autres et c’est pour ça qu’elles portent ce nom : on peut en prendre un bout et garder le reste pour après sans porter préjudice à l’intégralité du fruit. Je trouve ça génial !

  4. Alors moi, ce sera des tomates cerises, comme chaque année car çà pousse quasi tout seul, pas trop besoin d’entretien et çà me va très bien :)
    J’adore la tomate White Wonder, elle me fait bien triper celle là :))

    1. Tu sais, toutes les tomates (même grosses) peuvent être très simple d’entretien.
      Pour l’arrosage par exemple, selon les principes de la permaculture, l’eau est la drogue de la plante, plus elle en a, plus elle en veut. Mais les cultures pauvres en eau sont tout à fait réalisables

  5. Carotte, courgette, laitue, tomate cerise, pommier, groseiller,… et tant pis si j’me plante. Parfois aussi replanter tout ce que les poules déterrent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.