Être ici et maintenant.

En 2016, je me suis mis en tête de mener un projet faramineux.
Chaque semaine, je proposais aux personnes désirant me suivre d’écrire sur un thème en particulier ou de relever un défi de dépassement de soi et de bienveillance.

Malheureusement, la maladie m’a rattrapée et je n’ai pas pu honorer tous les engagements que je m’étais fixée. En grande têtue que je suis, je souhaite cependant être capable de sceller cette aventure d’un point final bien mérité.

Aujourd’hui, je vous partage ce qui devait être le défi de la semaine 27 : pleine conscience.

Lorsque ma dépression a été trop difficile à gérer, j’ai fait un stage de plusieurs semaines avec le Dr Liénard pour apprendre la méditation de pleine conscience.
Le fait que je sois quelqu’un de relativement contemplatif m’a facilité la tâche, mais même encore aujourd’hui, ma tendance naturelle à la nostalgie ou à l’anticipation me rattrape bien trop souvent, m’empêchant ainsi d’apprécier simplement le moment présent.

N’hésitez pas à partager vos expériences avec moi si vous décidez d’essayer ce défi. J’ai hâte de savoir comment ça s’est passé pour vous

 

Et vous, connaissiez vous la pleine conscience ?

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush…
Dans notre monde, la réalité est bien différente !

9 Comments

  • Fille de Brigand

    23 janvier 2017 at 17 h 19 min Répondre

    Je me suis laissée séduire, je travaille à la pleine conscience depuis quelques temps (je crois que nous avons plusieurs similitudes de stature émotionnelle vu ce que je lis…), je t’en dirais des nouvelles ! ;-)

    • Agoaye

      25 janvier 2017 at 19 h 23 min Répondre

      Quelques temps ça fait combien ? (ouiii je suis curieuse)

      • Fille de Brigand

        30 janvier 2017 at 8 h 39 min Répondre

        4 ans (lol), j’en avait vraiment fait un automatisme de vie jusqu’au moment de ma dépression il y a deux ans. Depuis je rame à le réintégrer, ça me demande beaucoup d’énergie, de concentration et de contrôle. Mais, depuis environ deux mois, je commence à intégrer des moments de pleine conscience naturellement chaque jour :-D. La semaine passée, j’ai fait l’expérience du chocolat (le laisser fondre sur la langue et essayer d’en dégager toutes les saveurs), et pendant le week-end, je suis allée faire un tour à la mer et à la montagne avec l’Amour. On a joué à un jeu rigolo (oui, ça l’énerve quand je ne suis pas ici et maintenant) : être dans le présent. Résultat : j’ai apprécié le moment vraiment, aucun regret des 3 jours passés ce matin. Il n’y a rien que j’ai laissé filé : j’en ai profité sur l’instant. C’est un chouette sentiment. :D

        • Agoaye

          30 janvier 2017 at 23 h 58 min Répondre

          Ah c’est vrai que le chocolat c’est quand même vachement plus agréable qu’avec un raisin sec :)

          Je suis ravie pour toi que tu aies passé un si bon week-end alors…. Ça encourage à continuer les efforts

  • Guillemette Allard-Bares

    23 janvier 2017 at 19 h 56 min Répondre

    Oui, j’en ai entendu parler dans divers livres et j’ai un peu essayé. J’ai du mal à tenir sur le long terme, mais ça fait du bien quand on y arrive ! Une habitude à mettre en place petit à petit.

    • Agoaye

      25 janvier 2017 at 19 h 25 min Répondre

      Une habitude et même parfois une rigueur… Perso, j’ai été contente de prendre des cours, je n’aurais probablement pas réussi seule. Même maintenant j’ai du mal à me mettre en méditation non guidée lorsqu je suis chez moi (j’y arrive plus volontiers en vacances)

  • Guillemette

    26 janvier 2017 at 22 h 55 min Répondre

    Oui, je comprends ! Mais si tu y arrives tout court c’est déjà bien :)

    • Agoaye

      27 janvier 2017 at 17 h 48 min Répondre

      J’essaye, j’essaye :)

  • Guillemette Allard-Bares

    27 janvier 2017 at 20 h 01 min Répondre

    :)

Post a Comment