Eux et moi.


Ma vie de célibataire / mardi, octobre 20th, 2015

fleur J’ai jamais très souvent été comprise.
Je n’ai que rarement été vraiment cernée.

Peut-être parce que ma franchise fait peur, peut-être parce que mon mode de fonctionnement est inconnu des autres gens, voire même peu socialement acceptable…

Bref, peu importe, la plupart du temps ceux qui cherchent à me connaître sont généralement heureux d’avoir essayé car oui (et mes chevilles sont en pleine forme), je suis une fille bien.

Hier soir, j’ai eu une conversation avec Môm… Sous l’effet du rhum arrangé et de la bouteille de blanc les langues se sont déliées, et beaucoup de choses ont réapparu à la surface comme par magie.

Le fait que je sois allée la veille sur la tombe de mon géniteur a contribué à orienter la discussion par là-bas…
Il s’est barré quand j’avais 3 mois et demi, complètement flippé de son rôle de père.
J’ai été l’éponge de toutes les sensations d’angoisse de ma mère et j’ai tout fait pour ne pas la déranger.
Je dormais, je mangeais, je pleurais peu. J’existais le moins possible. J’étais l’enfant protecteur.
Il est revenu après. Parfois pour le cul de maman, parfois pour m’emmener voir ses potes dans les bars.
Et puis j’ai coupé les ponts. On connait la suite. Une pauvre vie que je ne souhaite à personne !!!

Sauf que d’un coup d’un seul, Môm me lance un « tu me le rappelle quand tu as un copain, tu es méchante, tu fais tout pour humilier, on se demande pourquoi il reste le pauvre garçon… »

Mange-toi ça !

Alors ce n’est pas la première fois qu’elle me fait des réflexions. Chacun de mes ex a eu le droit à son « rho le pauvre » après chaque réunion de famille. J’me suis habituée…
J’ai bien assumé l’idée d’être la femelle-tyran aux yeux de ma mère, enfin en tous cas ce n’est pas quelque chose qui me pèse plus que ça. Le souci c’est que ça amène plein d’autres réflexions :
C’est normal que je sois seule puisque je suis si méchante. Je ne mérite pas de rencontrer quelqu’un puisque je les transforme et les détruit. Si je vis une belle histoire, il faut à tout prix que je m’écrase et que j’accepte tout pour ne pas le traumatiser, le brutaliser, le gêner…

Faut que je fasse comme ma mère alors ? Que je vive malheureuse en attendant les pauvres miettes que l’homme que j’ai choisi daignera m’accorder ? Faut que j’accepte chacun de ses va-et-viens pour être certaine qu’il ne me quitte pas pour de bon ?
La vache, mais je n’ai pas du tout envie…

J’ai répondu un truc débile à maman lorsqu’elle m’a sorti ça (et le pire c’est que Môm² opinait du chef dans son coin…), je lui ai dit qu’elle n’avait aucunement le pouvoir de juger et qu’elle ne savait pas ce qui se passait dans la sphère privée, que peut-être que ma domination en société était balancée par une domination inversement proportionnelle (et oui, j’en suis pas fière mais j’ai donné le cul en exemple.)

Mais je n’ai pas eu la présence d’esprit de lui dire que toutes les relations que j’ai eues ont vécu avec moi l’une des plus grandes histoires de leur vie, que je suis une nana formidable et que je donne tout sans pour autant me laisser marcher dessus.
Il y a un équilibre parfait dans mon couple (et pas seulement au niveau sexuel pour le coup), je suis digne de confiance, je suis confidente, je suis maternante.
Mais je refuse la soumission larmoyante et les rapports Bisounours dans les lieux publics… Tu voudrais quoi maman ? Que je leur suçote la langue entre le plat et le dessert ?

Je pense que le trait « passionnée » ne me vient pas de ma mère, sinon elle comprendrait…

Entre mes exigences haut-placées, la malédiction qui semble me surveiller du coin de l’œil (j’en reparlerai) et mon image horrible reflétée dans les yeux de ma mère, je ne comprends pas que je m’étonne encore de ne trouver personne.

Une chose est sûre en tous cas : le prochain je ne le présente pas !

Rendez-vous sur Hellocoton !

27 réponses à « Eux et moi. »

  1. Il y a des personnes toxiques , on en croise tous les jours, faut les éviter. Avec la famille… difficile !!!! Alors éviter les sujets qui fâchent, être polie et rendre visite, bien sur et ECOURTER ! C’est dur mais il faut se protéger §
    très belle journée malgré tout !
    Bizzzz réconfortantes
    Mireille de Mireo-Créations

  2. Salut,

    je pense que ce que je vais dire ne va pas te plaire mais bon, cela fait un petit moment que j’ai envie de te le dire et puis même si tu m’en veux après il y a peu de risque que cela nuise à notre amitié vieille de 30 ans.

    Bref: ce post est Typical (référence inside). A la base tu as raison, mais tu montes vite dans les tours si bien qu’à la fin tu as tort. Je ne connais pas tes relations avec les hommes mais il existe un juste milieu entre se sucer la langue à table (beurk) et écraser l’autre. L’équilibre parfait n’existe pas. La relation parfaite n’existe pas.

    Oui tu es passionnée et c’est une super qualité. Cependant parfois tu l’es trop. Tu me fais un peu penser à ce que l’on dit avant d’avoir un enfant. On est persuadé qu’on fera certaines choses et qu’au contraire on ne fera jamais d’autres. Puis l’enfant arrive et on fait ce que l’on peut. Presque toutes nos certitudes volent en éclats et c’est mieux ainsi.

    Le couple c’est pareil. On fait comme on le sent et parfois comme on le peut.

    Ce n’est que mon avis et je ne prétend pas tout savoir.

    1. Bon, j’ai pas tout compris, mais je ne t’en veux pas (c’est p’tet parce que je n’ai pas tout compris d’ailleurs).
      Quoi qu’il en soit, je fais effectivement tout ce que je peux, et puisque ce n’est pas naturel de lécher la figure de mon partenaire devant les gens, eh bien je ne le fais pas.
      Après, à aucun moment je « n’écrase » l’autre…
      Du coup.. euh… voilà

      1. Normal je ne suis pas très clair.

        Je voulais simplement dire que il y a un milieu entre tout accepter de son conjoint (tromperies, violences, abandon…) et ne rien accepter (j’ai pas dit que c’est ce que tu faisais).

        Ton côté passionné donne l’impression que tu ne laisses rien passer, que les choses doivent être d’une certaine façon et pas autrement.

        Je partage cependant ton opinion sur les couples trop démonstratifs.

  3. Ah oui c’est sympa de savoir que sa mère pense ça de soi Oo J’ai pas été en couple avec toi donc je pourrai pas te dire ce qu’il en est, mais je peux te dire que je déteste ceux qui se suçote en public entre le fromage et le dessert (j’ai ça dans ma famille, c’est lourdingue)

  4. Ton post Facebook d’il y a 48 heures (environ) quant à ta déclaration à ta Mom sur ta soumission au lit … Il faut se dire une chose … on n’est jamais comme nos parents nous ont rêvé , ils ont tendance à nous idéaliser , à espérer que l’on soit exactement à l’image de ce qu’ils ont envie que l’on soit … C’est pas grave , il faut vivre avec …

  5. Moi ma mère m’a dit un jour « t’es quand même tarée ma pauvre fille, on dort pas dans le lit d’un autre garçon quand on est en couple » … tu crois qu’elle va comprendre le jour où je lui dirai que je suis polyamoureuse ?

      1. Bah si parce que bon elle m’aime alors elle doit m’aimer comme je suis :) Et si ça devient sérieux avec mon nouveau copain, j’aimerais bien lui présenter sans évincer l’ancien :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.