Faite pour être seule.

002 Tout est parti d’un simple lien sur ma page FB.
Tout a commencé parce que manifestement il y a plus de femmes célibataires à paris que d’hommes dans les mêmes conditions.

J’ai lu l’étude, j’me suis intéressé, j’ai maudit la géographie et je m’apprêtais à ressortir mon habituel couplet de « quand même j’ai pas de chance, faut que ce soit sur moi que ça tombe d’habiter dans un quartier où on se bat à 5 greluches sur 1 sujet mâle… »

Mais c’est à ce moment là que le débat a commencé !

Ma coupine Aki (celle par qui tout a débuté, je tiens à le dire) a suggéré que j’aille m’encanailler vers certaines villes abritant des garnisons de militaires (Brest, Toulon…) (Bon, selon l’étude en même temps c’est ça ou les dockers des ports de Saint-Nazaire ou les immigrés d’Aubervilliers… alors bon…).

Ce sur quoi mon immense grande gueule et moi même avons poussé The cri du cœur : « Un militaire ? non mais quelle horreur ! Et pourquoi pas un parachutiste tant qu’on y est ??? »

(Nan parce que de 1, je suis à gauche toute, de 2 je suis radicalement antimilitariste, et de 3 j’aime les chevelus….)

Et c’est ainsi que ce statut facebook est devenu un sujet de discussion vachement agréable (non, je ne suis pas ironique, j’ai kiffé. Je vous invite à aller zieuter si vous le désirez) et me permettant mine de rien de me remettre un p’tit peu en question.

Le thème général de cette réflexion était « est-ce c’est parce que je catégorise tellement trop ma recherche que je ne trouve personne ? »

Et la réponse que je semble pouvoir y apporter est : Oui je catégorise mais ce n’est pas pour autant que je suis difficile à l’extrême…

Je vous avais déjà parlé de quelques unes de mes exigences. Je vous ai déjà dit également que ma recherche s’effectue essentiellement sur les sites de rencontres (j’ai pas d’amis d’amis, je ne sors que peu – comment faire avec moins de 300€ par mois budget bouffe non inclus ?-, je travaille dans un milieu extra-féminin et je ne sors pas avec les mecs déjà mariés -et ça en élimine un bon paquet qui pourtant n’attendent que ça, je vous jure-).

Alors ouais, quand on prend tout ça en compte, on arrive à comprendre que ma catégorisation devienne assez stricte.

Je regarde le physique en premier (forcément), le rapport poids-taille en priorité (je vous l’ai dit que mon géniteur était obèse ? donc du coup j’ai comme un blocage sur ce point), puis les cheveux, et enfin le reste des petits détails qui font que l’individu pourrait me plaire ou moins.

Ensuite viennent les idéologies. Et je vous avoue sans en rougir que je vais me sentir plus attirée par quelqu’un dont les idées s’approchent des miennes.
Je ne cherche pas la bagarre, je ne m’épanouirai jamais dans l’argumentation permanente afin de faire accepter mon point de vue par autrui… Alors les homophobes, les racistes, fascistes, destructeurs d’écosystèmes, pions du gouvernement (politiquement parlant), militants de l’extrême et sportifs fanatiques, je le sais déjà : je ne pourrai pas !
Je ne suis pas en train de vous dire que je cherche mon reflet dans un miroir sexué… Nan, je cherche juste quelqu’un de pas trop trop différent de moi. Quelqu’un que je comprenne autant que lui pourrait me comprendre…
J’ai essayé de construire des trucs avec des gens qui étaient mon exact opposé… J’suis sortie avec un dealer prêt à tout, avec un catholique pratiquant, avec un mannequin amoureux de son apparence, avec un cadre sup’ nageant dans le fric, avec un bi nymphomane et mythomane, j’ai même été avec un gars qui se croyait miraculé !!
C’est impossible…. Nos différences finissent par tuer le couple. Je sais comme je suis, autant ne pas tenter le diable !

Enfin c’est le côté influences culturelles qui arrive dans le tiercé gagnant. Je regarde les hobbies, la façon d’écrire, le genre de lectures et de films… Cette catégorie n’est pas déterminante mais il est évident que d’avoir des goûts en commun aide grandement. Après j’ai une très grande capacité d’adaptation aussi, et je suis tellement curieuse que la découverte de ce qu’il aime et que je ne connais pas est évidemment la bienvenue (enfin, la plupart du temps…)

Mais putain je ne suis pas bornée non plus !
Évidemment que je pourrais avoir de belles surprises sans que ce soit un chevelu ou un pacifiste-écolo-qui-écoute-les-Fatals…
Évidemment que je laisse ma porte ouverte à ce genre d’improbables éventualités…
Mais je sais aussi que je ne me forcerai jamais ! Et que sans oser dire « fontaine je ne boirai pas de ton eau », je sais pertinemment que ces chances s’amenuisent au fur à mesure des déconvenues et des désillusions.

Parce que le souci, avant d’avoir des exigences ou non, c’est le désenchantement qui s’est insidieusement faufilé après chaque histoire ratée…
J’en ai perdu des illusions avec des mecs que je pensais être les bons. Johan par exemple ou ex-chérichéri, pour ne citer que ceux que vous connaissez…. Mais il y en a eu des moments où j’ai arrêté de manger pour un gars, où j’ai pleuré dans des TGV retour, où j’ai tout remis en question à cause d’un seul désaccord, d’une seule fielleuse remarque !

Et petit à petit ceux qui étaient les bons se sont avérés être les pires, et ont emporté à chaque fois un petit bout de la confiance que je leur avais immodérément accordée.

Oui, maintenant je catégorise. Ma confiance n’est qu’à moi. Je vous dis que je cherche. Je me plains de ne pas trouver. Je me vante de mes minuscules victoires. Je me gausse de mes énormes échecs.

Parce que je sais…

Parce que c’est inutile…

Moi je serai seule la plupart du temps. Moi je suis quelqu’un d’entier, et ces gens-là n’ont pas besoin d’une moitié. Moi je ne vivrai que de passions éphémères, et bien souvent unilatérales. C’est pas grave. C’est pas le plus grave… Moi je vivrai quand même.

Mais moi je tiens un blog de célibataire, alors faut que je continue à vous faire marrer avec mes petites exigences et mes piètres catégories qui finalement n’ont pas tant d’importance que ça…

Qui vous dit que finalement ce n’est pas que ça ma vie ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush…
Dans notre monde, la réalité est bien différente !

38 Comments

  • Nat Maman Ourse

    29 octobre 2014 at 1 h 08 min Répondre

    <3 et nous on adore lire tes aventures! (Même si mon côté midinette romantique croit que tu arriveras à trouver ton bonheur! :) )

    • Agoaye

      29 octobre 2014 at 1 h 09 min Répondre

      :)))) Mais ton coté midinette romantique compense mon côté asociale écorchée :)

  • Alex Mamengagee

    29 octobre 2014 at 1 h 12 min Répondre

    Tu sais ce que j’en pense hein !
    J’y crois dur comme fer et un jour tu me diras « bordel tu avais raison » ;)
    Gros bisous ma belle.
    (On a presque les mêmes goûts en matière de mec, mis à part les cheveux longs)

    • Agoaye

      29 octobre 2014 at 2 h 25 min Répondre

      Et évidemment je continuerai à te certifier que tu te goures. Mais c’est pas grave

  • Ragnagna

    29 octobre 2014 at 8 h 33 min Répondre

    Moi aussi je suis fleur bleuette romantique, après j’ai pas eu mes illusions piétinés par des ruptures difficiles, donc je peux concevoir que ma vision du monde est totalement bisounours et impartageable. Et puis à 16 ans je pensais finir seule moi aussi, personne ne s’étant jamais intéressé à moi, moche comme un pou que j’étais et pas particulièrement intéressante !!

    (Sinon il y a une option aussi avec les villes prisons apparemment d’Ile de France où la population carcérale est plus masculine. Nan 8) ?)

    • Agoaye

      29 octobre 2014 at 16 h 08 min Répondre

      Franchement ? Pourquoi pas un prisonnier ?
      Vu qu’on m’a dit un jour que mes mecs avaient tous une gueule de repris de justice, ça ne changera pas grand chose !

  • Laurent

    29 octobre 2014 at 9 h 59 min Répondre

    Toujours bien narrés tes billets :)
    Si ça peux te rassurer celle qui partage ma vie est à l’opposée de mon idéal féminin que j’avais !! Et ca se passe très bien :)
    Mon idéal féminin reste un fantasme du coup !
    Tu as oublié une catégorie d’hommes dans ta recherche ! Les hommes à partager, mariés ou en couple quoi !!! je parle pas pour moi je précise !!

    • Agoaye

      29 octobre 2014 at 16 h 10 min Répondre

      Ben nan, ça ne me rassure pas des masses non plus.
      Ça veut juste dire que tu t’es adapté en faisant des compromis et en te satisfaisant de quelque chose dont tu n’avais pas vraiment envie (« mon idéal féminin reste un fantasme du coup »).

      Je ne veux pas fonctionner comme ça :/

      • Laurent

        29 octobre 2014 at 16 h 23 min Répondre

        Je me suis mal exprimé « mon idéal feminin reste un fantasme » c’est pour le coté physique de cet idéal : une jolie brune !
        En dehors d’être une jolie blonde ma compagne n’avait pas obligatoirement les mêmes origines sociales ni les mêmes idées politiques que moi au départ ni même un metier qui me fait rever. Mais en côtoyant des cercles d’amis différents on a su s’apprivoiser et elle a plus penché vers mon coté que moi du sien ! :)

        • Agoaye

          29 octobre 2014 at 16 h 34 min Répondre

          D’accord….

          M’enfin ça ne me rassure quand même pas :) Il me faudrait le vivre pendant 10 ans avant d’être totalement rassurée.
          Donc : jamais !

    • Agoaye

      29 octobre 2014 at 16 h 14 min Répondre

      Oh et puis si, j’en ai parlé de cette catégorie d’hommes. Ils sont classés dans « à ne pas toucher »….
      J’ai déjà essayé, ça me fous des cystites (notion de marquage de territoire je pense)

  • Machiavel

    29 octobre 2014 at 12 h 49 min Répondre

    On vit une période de zapping sentimental, on ne se prend pas la tête et à la première contrariété on passe à l’histoire suivante et je crains que ça ne s’arrange pas. L’envie doit être satisfaite dans l’instant et la frustration n’à pas sa place. Etre exigeant ou pas, ce n’est plus le problème. Trouver un compagnon qui accepte de résister à la sollicitation permanente est ardue. D’autant plus si cette rencontre s’est faite sur un site de rencontres, ce grand supermarché ou le stock est en perpétuelle renouvellement. Les accros à Zara ou autre H&M où on renouvelle chaque semaine le stock voient de quoi je parle. Le placard est plein mais ce petit top est si beau…
    Peu d’hommes résistent, surtout s’ils ont un peu de succès. Par contre je ne saurai dire si (en général) les femmes fonctionnent sur le même mode.
    Il y a les hommes maqués qui vivent leur histoire de famille mais si jamais ils se séparent de leur compagne, leur dernière envie est de se remettre en couple de manière « sérieuse ». L’homme « d’occasion » préfère butiner, surtout s’il a une expérience de vie de famille derrière lui, à fortiori si cette dernière s’est mal terminée

    • Agoaye

      29 octobre 2014 at 16 h 17 min Répondre

      Ouais, je ne sais pas.
      J’ai toujours pensé que ma « passion » pouvait leur faire peur… Au départ ils se voient dans mes yeux et ils adorent, car ils ne se sont jamais vus comme ça et après ils prennent peur. Passé ou pas, famille ou pas…

      La météo n’est pas favorable aux amoureuses comme moi je crois. (Tu vois, je ne rejette pas la faute sur eux, c’est déjà ça !)

      • Machiavel

        29 octobre 2014 at 17 h 11 min Répondre

        « Ils prennent peur »? je pense ne pas. Choisir c’est renoncer, et ils ne veulent pas renoncer.
        Peut être que tu n’est pas faite pour la vie de couple (Aucune intention d’être désagréable de ma part). Foresti avait fait un sketch sur les filles douées pour la vie à 2, en poussant à l’excès la caricature mais peut être qu’il y a un fond de vrai. D’un coté les personnes souples et flexibles qui s’adaptent et les autres. La vie de couples c’est quand même pas mal de renoncements de compromis. J’aimerais bien être tous les soirs dans les bars avec mes potes et boire des coups, mais ce n’est pas toujours possible. On peut difficilement être avec quelqu’un et rester « entier ». Quand tout est beau et nouveau on ne s’en rend pas compte, mais on lâche du lest quand même. Le problème se pose quand ces concessions nous coûtent.
        Et puis c’est un talent que de s’avoir s’entourer de personnes qui sont « bon pour soi » (ami ou amour). Et puis une bonne dose de chance aussi

        • Agoaye

          29 octobre 2014 at 17 h 15 min Répondre

          Tu paraphrases mon billet en fait :)

          Oui je crèverai seule !
          Et si, je fais peur aussi…

          • Machiavel

            29 octobre 2014 at 17 h 21 min

            A peine :)
            Non tu crèveras pas seule, prends un chat :D

          • Agoaye

            29 octobre 2014 at 17 h 38 min

            oui. merci

  • Marie Kléber

    29 octobre 2014 at 13 h 03 min Répondre

    On a des exigences, et alors?
    J’en ai eu très très peu pendant longtemps et je me suis prise les pieds dans le tapis plus d’une fois. Je crois qu’être un peu semblable c’est pas mal non plus. Trop de différences peut aussi endommagé les plus belles histoires.
    J’ai beaucoup aimé cet article. Ton sens de l’humour me sied!

  • Ellafay Lagaffe

    29 octobre 2014 at 19 h 28 min Répondre

    ;) ça me choque pas plus que ça tu me semble pas rigide ^^
    les montagnes russes on oeut les avoir en vie de couple lol
    Bises

    • Agoaye

      29 octobre 2014 at 22 h 39 min Répondre

      Rigide non, exigeante oui…
      Et tu as raison pour les montagnes russes en vie de couple (enfin j’crois)

  • Trenty

    29 octobre 2014 at 18 h 37 min Répondre

    Vivre de passion éphémère, c’est ce que je voulais à un moment.
    Ok, j’ai changé

    Mais je suis sûre que certain vive de belle vie comme ça.

    • Agoaye

      29 octobre 2014 at 18 h 39 min Répondre

      Comme sur des montagnes russes….. Y’aura des moments géniaux et des descentes aux enfers :/

  • […] les yeux aujourd’hui, et p’tet celui que vous avez lu hier (et vous avez bien fait, mon billet d’hier il était drôlement bien) et sans doute aussi que vous le lirez demain (parce que demain y’a la super interview sexy […]

  • emilia

    30 octobre 2014 at 15 h 21 min Répondre

    hello

    très honnetement, etre exigeante dès le début evite pas mal de pb par la suite. je cherchais un homme qui me ressemble, sensible à des causes, respectueux, gentil, aimant les animaux… il a joué la comédie jusqu’a ce que je tombe amoureuse et au bout de six ans de mariage je me rends compte qu’on ne partage rien. dommage.

    • Agoaye

      30 octobre 2014 at 23 h 28 min Répondre

      Oh c’est terrible ça. J’imagine que tu dois te sentir comme trahie :/

      • emilia

        31 octobre 2014 at 12 h 28 min Répondre

        je vis entre deception, trahison et desir de passer au dessus lol unefemme de femme mariée quoi… lol

  • […] Ouais, fini la gaudriole, finies les photos de stars à moitié nues qui font pioupiouter la moitié du fan-club féminin de ladite star, finis les billets larmoyants sur d’éventuels futurs-exs-chevelus-qui-répondent-quand-on-les-textotte. […]

  • Merack

    5 novembre 2014 at 1 h 18 min Répondre

    bah !!! je dirais laisse la vie te surprendre. (bon ok c’est moi qui dit ca xD …). Je pense qu’ il faut pas chercher un type de personne particulier (je dit pas non plus qu’il faut tout essayer et tu as le droit d’êtres exigeante mais dans se cas l’autre en face aussi^^) mais ne pas se fermer à tel ou tel critère je pense que c’est important.
    c’est un peu aussi un hasard. Par exemple tu dit pas un militaire, ok je conçois mais un sapeur pompier de paris ? un marin pompier de Marseille ? ou même un type de la sécurité civile ? ce sont des militaires aussi. Je suis aussi jeune trentenaire célibataire (mais un garçon) mais j’ai de bon espoirs de ne pas finir tout seul xD aller désespère pas je suis sur que tu en as un bien qui t’attend quelque part :) en tout cas j’adore tes péripéties et ton blog :)
    Bonne chance dans ta quêtes :)

    • Agoaye

      5 novembre 2014 at 22 h 19 min Répondre

      Oh yes, bienvenue alors cher petit nouveau !!

      Bon alors je comprends que chacun soit exigeant… Je n’ai jamais blâmé personne de ne pas m’aimer (au contraire, avec moi c’est souvent très tranché : soit on me déteste soit on m’adore, je crois que j’induis ça !)…
      Bon après les pompiers j’ai donné quand j’étais jeune (j’ai été secouriste), et bon… Ils ont pas de cheveux quoi ! (et ça c’est quand même LE critère n°1 !!)

    • Agoaye

      5 novembre 2014 at 22 h 20 min Répondre

      Mais bon, continue à me lire hein… même si t’es chauve :)

  • Merack

    6 novembre 2014 at 2 h 09 min Répondre

    MDR !!! non non je ne suis pas chauve xD juste un spécimen à poil cour :)

  • […] soirée. J’avais repoussé cet homme, je me sentais vide, mais aussi un brin soulagée, mais sans illusions, mais déterminée. Bref… Pas claire […]

  • […] plupart de mes lecteurs réguliers peuvent l’attester, la solitude ça me connaît… Si on cumule les jours que j’ai passé « en couple » je monte […]

  • Un homme, un vrai. | Blog Agoaye

    17 décembre 2014 at 7 h 01 min Répondre

    […] les fautes, c’était plus fort que moi)… Je ne m’étonne donc finalement plus de ne trouver personne qui me corresponde, moi qui aime les hommes avec des cheveux, des failles, qui aiment les films sur […]

  • […] l’amour. Ben oui parce que ça demande du temps pour nous, pauvres célibataires aigris… Déjà il faut se connecter à un site de rencontre, puis rencontrer en vrai, puis draguer, […]

Post a Comment