Faut pas pousser Maîtresse chez les hippies.

IMG_2007J’ai la même classe depuis 4 semaines, alors que j’avais expressément demandé, je cite « pas de remplacements longs » (pour pouvoir glandouiller je l’avoue). Soit !

J’y reste encore jusqu’aux prochaines vacances (du coup encore deux semaines supplémentaires, ce qui fait un remplacement encore plus long du coup). Soit !

Je suis obligée de me farcir la journée pique-nique-dehors le 14 décembre au jardin des plantes avec l’autre classe de CM1 dont le maître ne me parle plus depuis que je lui ai dit qu’il habitait dans une ville bourgeoise… (et ça m’enchante au plus haut point croyez-moi). Soit !

Mais, et là c’est le pompon ultime de la queue du Mickey en or qui déchire sa mère : je dois également me taper les livrets !

Et là : c’est le drame…

Acte I

Directrice : Oui, alors du coup, comme Medhi (le maître), ne revient pas et que de toutes façons si il revenait il n’a mis qu’une note alors il pourrait pas évaluer tu connais plus ses élèves que lui, tu pourras t’occuper des livrets ?

Moi (sincère en plus) : Oui, pas de problèmes, moi je fais de toutes façons une éval par semaine sur 5 disciplines en même temps du coup j’ai de la matière, je peux m’en occuper, et puis je vais informatiser le truc, ça ira plus vite. Par contre tu pourrais m’en filer un, de livret, pour que je sache comment vous l’avez organisé ?

Je ne suis pas sûre que je sois forcée de me charger des livrets, mais je suis gentille et j’ai une conscience professionnelle à toute épreuve ! Donc, je me prépare doucement à l’idée.

Acte II

(deux jours après)

Moi : Euh, s’il-te-plaît directrice, est-ce que je pourrais avoir l’exemple de livret là, parce que je vais essayer de leur donner tôt afin qu’il puissent les faire signer avant les vacances quand même…

Directrice : Comment ça, leur donner ?

Moi : Ben, je donne les livrets aux gamins, non ? Et une semaine avant les vacances, comme ça ils peuvent les ramener tranquillement durant la dernière semaine, non ?

Directrice : Ah mais non. (non ?!?) En fait il faut les donner direct aux parents (les pa…quoi ?!?) Tu leur donne des rendez-vous et ils viennent chercher le livret de leur enfant en écoutant ce que tu as à leur dire (à leur di… mais j’ai rien à leur dire moi, je ne les connais pas !!!). C’est le 10 que ça se passe tout ça.

Moi : ._o (c’est ma tête)

Directrice : …oui, samedi 10.

Moi : o_O (la même en pire)

Directrice : … au matin !

Alors merde. on a déjà un samedi matin sur 4 occupé par les différentes réunions et animations pédagogiques obligatoires, et c’est déjà bien la galère d’arriver à savoir en avance, mais alors là, prévenue 2 semaines cash avant, c’est difficile à avaler…

Acte III

(trois jours après)

Moi : Bon, directrice, il me le faut vraiment un, là, de livret, parce que je m’y mets là… Au moins à rentrer tout ça informatiquement et après je recopierai avec mon joli classeur excel plein de formules qui me met des couleurs en fonction des A, ECA ou NA.

Directrice : Oui, alors je vais demander à Sylvie si elle peut te prêter un des siens.

Moi : Non, mais moi je veux un des miens, pas un des CP…

Directrice : Mais tu n’en as pas !

Moi : Oui, mais je sais que moi perso je n’en ai pas (pfff) mais ceux de mes élèves, ils sont où ?

Directrice (genre c’est évident) : Ben ils en ont pas !

Moi : Comment ça ? Ce sont des CM1…

Directrice : Oui, mais non, ils en ont pas !

Moi : Mais, euh… Avant ? Enfin je veux dire, ils ne viennent pas tous d’arriver en France là, direct cash. Ils ont été scolarisés avant, et ici, non ? Ils n’ont pas un truc ou un bidule (oui, là je commençais à perdre patience) qui les a suivi jusqu’ici ?

Directrice : Non non…

Moi : Ah, donc non. Ok. Bon, ben je vais commencer des nouveaux livrets alors… Euh… Je les trouve où les livrets vierges ?

Directrice : Comment ça ?

(Rho, elle me gonfle là, d’un coup d’un seul)

Moi : Les livrets…. vierges… sans rien… à compléter en fait… ils sont où ?

Directrice : Ah non mais y’en a pas !

Moi : Ah donc je dois les CRÉER ?????????

Directrice : Oui, voilà… Tu prendras mon code de photocopie, t’inquiète !

Ah oui mais alors trop gentille, évidemment que je vais pas aller faire des photocopies de 22 livrets de 15 pages à Monoprix, pétasse ! Mais c’est pas les photocopies qui m’angoissent là, c’est juste que je dois créer un livret ! C’est à dire marquer toutes les compétences du socle commun pour le cycle 3 (CE2-CM1-CM2), avec un tableau, et des cases, et tout… Tout taper ! Tout organiser ! Tout mettre en page ! Et puis tout compléter !

Et puis alors, la cerise sur le baba, mais là c’en devient tellement ridicule que je ne m’en suis même pas offusquée dis donc (comme quoi, faut croire que le burlesque peut aussi lasser), faudra bien sûr que je les relie, avec des spirales et des transparents qui sont quelque part dans l’école mais personne sait où… et tout le monde s’en fout !

Du coup, si la petite Alice sur son livret a un « j’sais pas et j’m’en balance » dans la rubrique « Appréssiations » de son livret collé au scotch marron, personne aura intérêt à venir pleurer, c’est moi qui vous le dit !!

Et vous ? Qu’est-ce qui vous énerve aujourd’hui ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

9 Comments

  • […] coup quand je suis rentrée toute crevée du boulot, j’ai longtemps cherché ce que c’était que cet énôôrme colis dans le […]

  • […] na marre de faire les livrets…. griffonner des tonnes de A – AR – ECA – NA dont la plupart des parents ne […]

  • Soirée de l’Est. | Blog Agoaye

    9 juin 2014 at 2 h 19 min Répondre

    […] fatigue, ni la promesse d’un samedi matin en face de parents  d’élèves que je ne connais pas (les parents encore moins que les élèves du coup) qui m’ont dissuadée d’aller faire […]

  • […] contente parce que j’ai retrouvé ma classe de CM1 que j’avais à la Toussaint, et pour toute la fin de l’année !!! Alors c’est une […]

  • […] A part la faute d’orthographe, que je vous ai aimablement corrigée dans le titre (mais pas dans la vignette représentant l’original de l’objet du délit), c’est exactement ce que pense de moi Mélissa 9 ans, élève de ma classe de CM1… […]

  • […] mois-ci, j’ai failli être en retard, mais non… Le mauvais temps, les livrets, l’échéance du swap et ma tenaillante solitude ne m’ont pas empêché de me livrer à […]

  • […] dire ce qui est aussi, j’avais bien envie de les laisser souffler un peu mes élèves… Depuis que je suis en poste fixe sur la classe, leur comportement a vachement bien évolué, alors bingo cette fois : je les emmène tous, ça […]

  • Petite ombre

    13 janvier 2015 at 15 h 58 min Répondre

    Désolée mais ça m’a fait sourire ton anecdote…

    • Agoaye

      13 janvier 2015 at 17 h 40 min Répondre

      Ah non mais forcement :) bon et puis tu sais si je raconte mes malheurs c’est aussi pour faire sourire :)

Post a Comment