Fleurs ou ordures…

jardin Dans ma ville, tout est gris. Les murs, les immeubles, les avions, les péniches, les voitures… Même les gens sont gris. C’est une ville extrêmement pauvre.

Quand j’avais acheté mon appart, même lui était gris… Murs gris, mobilier noir et alu… Jardin en friche et encombré de gravats.

J’ai eu besoin de changer ça, mon appartement est un nid de couleurs, à mon image comme disent les gens qui y viennent (et ils ne disent pas seulement ça de mes cheveux, voyez…). Et du coup, pour le jardin c’est pareil, j’ai nettoyé, j’ai réaménagé, j’ai cultivé et j’ai fleuri.

Il y a un an, j’ai eu une mésaventure avec l’un de mes voisins fraîchement arrivé, je vous l’avais raconté. Mais depuis, l’entente entre l’ensemble des occupants de l’immeuble et moi est absolument cordiale (entre eux c’est carrément la guerre mais moi je m’en sors plutôt pas mal, je suis la Suisse !)

Il faut dire que je ne suis pas chiante… Je suis respectueuse des horaires pour le bruit. D’ailleurs je n’en fais pas, je ne jouis pas bruyamment la nuit (hélas), je ne crie pas (ou alors juste ponctuellement après mon chat), je ne mets pas de musique fort (ou alors juste quand ils passent l’aspirateur) et mes travaux intérieurs sont terminés depuis 2 ans…
En plus je suis polie, je souris, je ne les embête pas, et je suis blanche… Oui, ce dernier point semble avoir une importance capitale pour l’une de mes voisines qui crie quotidiennement « rentrez dans votre pays, on est ici chez nous » à tous les autres habitants (ok, elle vient d’Afrique noire mais si ça se trouve elle a oublié ce détail)

Bref, ils sont chiants, tous autant qu’ils sont, mais je ne dis rien (ou hyper rarement) et je m’adapte et reste respectueuse. Sans vous mentir ou me faire mousser, je suis exemplaire !

Et donc on en est là : je suis une voisine parfaite qui fait pousser des trucs dans son jardin.

Ces derniers temps, j’avais créé un petit massif de fleurs vivaces du plus bel effet. Des ancolies trop jolies, du désespoir du peintre, des pois de senteurs… Des fleurs aussi mignonnes que le nom qu’elles portent.
Ma bande fleurie à côté de l’allée commune était juste magnifique.

Oui oui, j’ai utilisé l’imparfait : elle était magnifique !

Car lundi, toute occupée que j’étais à vaquer à mes occupations professionnelles (à savoir inculquer respect et tolérance à 30 enfants qui s’en foutent), eh bien quelqu’un a ravagé ma bordure.
Je ne m’en suis rendue compte que mardi matin (je suis rentrée de nuit lundi, la journée a été très longue – 13h de taff), et j’ai été juste atterrée !

Il n’y a plus rien ! Certaines ont été déterrées, d’autres juste coupées (comme feu mon pois de senteur que vous voyez sur la vignette)… Et aucun déchet végétal nulle part, ce n’est pas un simple vandalisme ayant pour but de détruire juste pour le fun, non non, les tiges, fleurs et feuillages ont été jetés ! Disparus !
Il ne me reste que de la terre, des cailloux et deux trois mégots (qui ne m’appartiennent pas, je tiens à le préciser) !

Le sentiment qui m’accompagne donc à chaque fois que j’y repense ou que je constate les dégâts, c’est une très grande colère. J’ai donc mis une affiche sur ma clôture et un mot dans la boite aux lettres de tous mes voisins :

La bande de terre jouxtant l’allée au niveau du dernier jardin avant l’entrée fait partie de MON terrain et il y poussait une demi-douzaine de plantes fleuries vivaces qui ont été vandalisées !

Je suis extrêmement choquée de voir ce qui s’est passé cette semaine avec mes plantes.

Chaque pied de ces fleurs déterrées et/ou coupées représentaient une certaine somme en terme d’argent (3,99€ chacun chez Botanic) et d’entretien (j’arrose mon jardin le plus souvent possible, et je tente au mieux de préserver la beauté et la propreté de l’endroit).

Il me semble assez judicieux, lorsqu’un problème survient, ou une gêne quelconque, que nous en parlions entre nous avant d’en arriver à de tels actes.

Il est évident qu’après ce geste gratuit et intolérable, j’attends au minimum des explications, voire des excuses et une réparation.

Je ne sais pas si quelqu’un viendra se dénoncer, je ne suis même pas sûre qu’ils comprennent tous les mots, et finalement ça ne me soulage pas plus que ça.

Une plainte pour violation de propriété privée et dégradation des biens d’autrui, vous croyez que ça pourrait fonctionner ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush…
Dans notre monde, la réalité est bien différente !

20 Comments

  • Vanessa Mère Debordée

    17 juin 2015 at 20 h 41 min Répondre

    Bonne question, je ne sais pas si une plainte est possible. Je pense que oui, même si ça n’aura pas beaucoup d’effets je pense.

    Je te comprends, j’ai pas mal de soucis du même style… Courage

    • Agoaye

      19 juin 2015 at 20 h 06 min Répondre

      Pas beaucoup d’effets ça c’est certain, mais pour le principe tu vois, et je remettrais une lettre avec une copie de la plainte !

  • Ragnagna

    17 juin 2015 at 21 h 56 min Répondre

    J’en sais rien mais cela fait mal au coeur de voir ça. Comment on peut s’en prendre à un massif de fleurs ?!
    (les ancolies sont les fleurs préférées du Chti ^^)

    • Agoaye

      19 juin 2015 at 20 h 08 min Répondre

      Ohhhh les miennes aussi !!!!!!!

  • sisco

    17 juin 2015 at 22 h 11 min Répondre

    Ptin c’est dégueulasse !!!
    Je ne m’y connais pas du tout en droit par contre, je ne peux pas t’aider sur ce coup là :/

    • Agoaye

      19 juin 2015 at 20 h 09 min Répondre

      Je pense que je vais le faire. Je crois que je vais me taper la honte au commissariat mais je vais le faire

  • flipperine

    17 juin 2015 at 23 h 24 min Répondre

    pour le principe tu dois déposer plainte ou une main courante et demander à ce que la police fasse des rondes

    • Agoaye

      19 juin 2015 at 20 h 11 min Répondre

      Alors les rondes on oublie, ils ne les font déjà pas quand il y a des fusillades alors…

  • Isis

    18 juin 2015 at 10 h 38 min Répondre

    Je pense aussi qu’il faut déposer plainte « pour le principe », car ça aura un effet zéro de toute façon.
    J’aurais été tout aussi choquée que toi, même si malheureusement ça ne m’étonne absolument pas. Peut-être est-ce le fait de quelques gamins désœuvrés ?
    Y a-t-il un moyen quelconque de protéger cette plate-bande ? (clôture, pancarte « propriété privée » ou que sais-je ?)
    Tiens-nous au courant :-)

    • Agoaye

      19 juin 2015 at 20 h 14 min Répondre

      La plate-bande longe l’allée commune, donc aucun moyen. Et non, ce ne sont pas des mômes car ils auraient laissé des traces de leurs méfaits. Ici plus rien… Tout a été jeté !

  • Puyette

    19 juin 2015 at 14 h 27 min Répondre

    C’est honteux, je suis choquée également … quand tu te dis que tu plantes avec patience et amour des fleurs, que tu les entretiens : c’est ton jardin mais sa beauté au final, profites également aux voisins … c’est dégueulasse :-/ J’espère au moins que quelqu’un viendra te présenter des excuses, t’expliquer ce qu’il s’est passé …

    • Agoaye

      19 juin 2015 at 20 h 17 min Répondre

      Franchement, je pense même à laisser mes ordures dans le chemin, pour voir si elles disparaissent elles aussi !

  • Trenty

    22 juin 2015 at 16 h 22 min Répondre

    je pense que tu peux porter plainte, mais c’est pas sûr que ça aboutisse.

    Chez nous, on a eu des cartons entreposés dans l’entrée pendant plus de 2 semaines.
    Je pense qu’un de nos voisins a pensé que c’était la déchetterie.

    • Agoaye

      27 juin 2015 at 12 h 02 min Répondre

      Non, j’ai changé de tactique (parce que j’ai pas le temps d’aller au commissariat) je mets des ordures à la place. Après tout c’est mon jardin, j’fais ce que je veux !

  • Sophia

    26 juin 2015 at 19 h 22 min Répondre

    J’aurais eu le coeur brisé. Je pense que c’est quelqu’un de mal dans sa peau qui a fait cela. C’était joli, alors, il fallait que cela disparaisse. Je trouve donc que ta lettre et ta pancarte sont suffisantes. Si le coupable est parmi les habitants, il ne va pas s’excuser, mais il y a des chances pour qu’il se sente un peu sale quand même. Moi, j’en resterai là. Mais bon, j’aurais le coeur gros encore quelques temps, c’est sûr… Bisous.

    • Agoaye

      27 juin 2015 at 12 h 28 min Répondre

      Effectivement, pas d’excuses, rien. Ils s’accusent juste les uns les autres, je trouve ça navrant !

      • Sophia

        30 juin 2015 at 17 h 05 min Répondre

        Ho oui ! Ils sont navrants. Mais en y repensant, je me suis dit que tu faisais rudement bien de ne pas laisser sortir ton chat dans un tel environnement.

        • Agoaye

          4 juillet 2015 at 10 h 21 min Répondre

          Je pense aussi. C’est ce que je lui ai sorti à ma voisine : « Je ne fais chier personne, j’essaye de tout bien faire et en échange on arrache mes fleurs ???? Quelle est la prochaine étape ? On tue mon chat ? »

  • eclectik girl

    30 juin 2015 at 22 h 39 min Répondre

    c’est absolument déplorable, et les gens sont lâches, alors je ne pense pas que la personne concerné va se dénoncer, ou meme te répondre par lettre interposé…

    • Agoaye

      4 juillet 2015 at 10 h 22 min Répondre

      Effectivement, je n’ai toujours pas de nouvelles… Tant pis, j’ai commencé à me faire une poubelle. J’vais y mettre mon compost, avec la chaleur ils vont être contents !

Post a Comment