Je me souviens d’un premier rendez-vous…

IMG_7557[1]Considérant que depuis le 19 novembre dernier, mes interactions amoureuses se sont résumées à un coup de langue dans la bouche d’un amoureux transi qui n’attend que ça depuis 16 ans, je me suis décidée à retourner sur les sites de rencontre pour autre chose que glaner des premières impressions.

J’ai flashé, j’ai envoyé un message, j’ai fait rire, j’ai décroché un rendez-vous. C’est demain soir…

Je me souviens d’un premier rendez-vous officiellement raté, avec un gars que je trouvais peu intéressant et qui pensait probablement la même chose de moi. Nous avons pris un second verre car concrètement ça ne le fait pas de se quitter à 21h30, mais je pense que nous avons tous deux été soulagés en nous quittant.

Je me souviens d’un premier rendez-vous où j’avais été la seule enthousiaste. Je vous l’avais raconté. Le gars n’avait pas été franc, du moins pas au début… Il a voulu jouer, c’est moi qui ai perdu, pas grand chose mais quelques heures de ma vie, c’est déjà bien assez !

Je me souviens d’un premier rendez-vous si étrange, trop étrange. Il était très grand et s’emmêlait tellement les jambes qu’il en était tombé de sa chaise. Il parlait fort, et beaucoup, et en faisant de grands gestes. Il s’embrassait la main en disant « ahhh, j’me kiffe »… Un personnage finalement peu gérable !

Je me souviens d’un premier rendez-vous auquel je n’ai pas parlé. Je testais, j’étais jeune et pas très futée. Il m’avait offensée quelques jours avant alors je l’ai prévenu que je ne serai pas bavarde. Je ne l’ai pas été. Le pauvre garçon n’a pas entendu le son de ma voix. Je pense qu’il a trouvé le temps long.

Je me souviens d’un premier rendez-vous avec un garçon qui me plaisait de visu, sur les photos, et qui m’envoyait des lettres enflammées… J’y suis allée, j’ai fait le trajet pour Bordeaux. J’ai été légèrement choquée par son sourire, encore plus choquée par l’infirmière qui venait lui faire les soins à domicile pour sa schizophréniePresque déchirée je suis repartie le soir même.

Je me souviens d’un premier rendez-vous avec un garçon qui physiquement me déplaisait. Je suis restée tout de même, nous avons tout de même bu un verre dans ce grand bar de Bastille, en face du métro. C’est lorsqu’il s’est levé, en plein milieu d’une conversation, s’est penché brusquement au dessus de la table et m’a volé un baiser que j’ai été charmée. Il a osé, ça m’a plu.

Je me souviens d’un premier rendez-vous où c’est moi cette fois qui ai osé. Et pas qu’un peu… Je ne savais pas grand chose de lui, mais je savais qu’il me plaisait. J’ai pris un train pour avaler les 500km qui nous séparent, j’ai loué une voiture puis je l’ai cherché. Je savais qu’il habitait un appart au dessus d’un café, à côté d’un cours d’eau et avec vue sur le clocher et j’avais un périmètre de 30km² à explorer… Je l’ai trouvé et réveillé le lendemain matin. J’ai osé et ça lui a plu !

Je me souviens du premier rendez-vous avec ex-chérichéri… Je n’avais rien planifié, il m’attendait devant chez moi et je sortais tout juste de la douche. Pas coiffée, pas maquillée. J’avais honte de me présenter comme ça, mais ce malaise s’est encore aggravé lorsque j’ai aperçu à quel point lui était mignon. J’ai pensé que le rencard était raté, il a dormi sur le canapé… En fait il essayait juste de me montrer son sérieux… Sérieux, il l’a été aussi en me quittant sauvagement 11 mois plus tard.

Je me souviens du premier rendez-vous avec Johan. Un moment magique et hors du temps : le coup de foudre, les papillons, les paillettes… Un nuage de couleurs autour de la seule chose que je voyais : Lui ! Trop beau pour moi, trop parfait pour moi. J’ai tout fait pour le séduire ce soir-là… Y compris l’emmener voir se lever le soleil sur une falaise de Normandie… Ce fut une passion aussi dévorante que déchirante…

A la veille de ce premier rendez-vous, je repense à tous ceux-ci, et je me dis qu’il sera encore différent, je refuse de prévoir, je ne veux pas comparer, mais je me dis que je voudrais qu’il soit réussi…

Et vous, de quels premiers rendez-vous vous souvenez-vous ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

(¯`’•.¸(¯`’•.¸(¯`’•.¸ Edit du 10/05/14 .•’´¯).•’´¯).•’´¯)

Les autres blogueuses se prennent au jeu… Si toi aussi tu veux raconter tes premiers rendez-vous, le lien de ton billet sera le bienvenu ici :)

Les premiers rendez-vous de la Chauve-Souris
Les premiers rendez-vous d’Une bouclette à Paris
Les premiers rendez-vous de Fedora

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

41 Comments

  • Ragnagna

    8 mai 2014 at 15 h 14 min Répondre

    C’est effectivement super choupinou :)
    J’ai eu qu’un seul rencart. Mais je ne pense pas que tu appellerais ça un rencard : le Chti est venu me voir sauf que je ne pouvais pas quitter la maison toute la journée (comme je venais d’avoir Plume et qu’il était tout petit, ma mère refusait), bref il est venu déjeuner chez mes parents la première fois où il me rencontrait.

    • Agoaye

      8 mai 2014 at 16 h 52 min Répondre

      Old fashion :) Ils se sont vus, ils se sont plus, l’histoire est magique :)))

      • Ragnagna

        8 mai 2014 at 20 h 02 min Répondre

        En même temps old fashion j’ai 38 ans moi ! (pas tapééééé :P)
        On est né le cul bordé de nouilles à avoir la vie aussi facile avec le Chti.

        • Agoaye

          8 mai 2014 at 21 h 21 min Répondre

          C’est bien (enfin j’imagine :))

  • Meyilo

    8 mai 2014 at 15 h 17 min Répondre

    tu devrais faire un article sur le rendez-vous où tu as osé.

    • Agoaye

      8 mai 2014 at 16 h 54 min Répondre

      C’est déjà bien loin, mais c’est vrai que c’était une réelle aventure :)

  • Meyilo

    8 mai 2014 at 15 h 17 min Répondre

    et puis, bon courage pour vendredi :-))

  • Wuagift

    8 mai 2014 at 17 h 09 min Répondre

    Après l’avoir fait rire, que ça rigole pour toi et que cela ne se limite pas uniquement à demain soir.

  • asm0uille

    8 mai 2014 at 21 h 04 min Répondre

    Attends attends, pour le 4 tu n’avais pas sorti un seul mot de toute la soirée ? :D

    • Agoaye

      8 mai 2014 at 21 h 22 min Répondre

      Non, pas un seul. Mais j’écrivais !

      • asm0uille

        8 mai 2014 at 21 h 23 min Répondre

        ENORME !
        Le pauvre…

        • Agoaye

          8 mai 2014 at 21 h 24 min Répondre

          Ouais, c’est vrai que c’était pas cool !

  • mere pas parfaite

    8 mai 2014 at 22 h 37 min Répondre

    Les rencarts, que d’aventure! ;)

    • Agoaye

      9 mai 2014 at 10 h 19 min Répondre

      Moi j’aime bien l’aventure :)

  • Cervolan

    9 mai 2014 at 8 h 50 min Répondre

    Bonjour, je vous aime.

    • Agoaye

      9 mai 2014 at 10 h 20 min Répondre

      Mais moi aussi je vous aime :)
      En doutiez-vous ?

      • Cervolan

        9 mai 2014 at 14 h 35 min Répondre

        Pas le moins du monde. Mais l’écriture transcende le vrai, n’est-il pas ?

        • Agoaye

          10 mai 2014 at 13 h 11 min Répondre

          Exactement cher immaculé amoureux !

  • Bloody Anna

    10 mai 2014 at 11 h 37 min Répondre

    Oula, faut que je remonte loin dans mes souvenirs mais c’est encore très présent dans ma tête ce fameux premier rendez-vous. Bon, je ne sais pas si ça correspond bien aux critères mais je me lance :-D Déjà j’étais en terminale (je pose le décor), on nous a proposé d’aller voir une pièce de théâtre, évidemment je dis oui, et un mec de ma classe qui me plaisait y allait également. Je lui ai dit que ça embêtait ma mère de venir me chercher à minuit (han la grosse menteuse) et que du coup ce serait sympa si je pouvais dormir chez lui (pas loin du lycée, et il vivait seul car il était en sorte de Erasmus mais pour jeunes, et il venait de Pologne, ça je te l’avais déjà dit ^^). Il a dit oui :-D Résultat, quand on est revenu de la pièce, on est allé chez lui et il m’a fait boire « à la polonaise », pensant que j’avais déjà bu de l’alcool avant. J’en avais quasi jamais bu… et surtout je n’avais jamais bu de vodka en provenance direct de Pologne qui pique les yeux si tu t’approches trop près ^^ Problème : j’avais soif et il préparait ça tellement bien qu’on sentait à peine l’alcool, du moins sur le coup. Une heure après je l’ai bien senti l’alcool, et je me suis trainée jusque dans sa SDB pour éventuellement vomir en restant digne (séduction au top donc…). Bon, finalement ça a été vite mieux, on a bien flirté (mais il a pas voulu abuser de moi vu mon état (abuser = y aller à fond, pour rester correcte), c’est tout à son honneur) et le lendemain je lui ai fait jurer de ne jamais répéter ça au lycée :-D Il a gardé le secret de « notre nuit ». Et voilà, j’étais contente ! (il m’en fallait peu à l’époque). C’était 3615MAVIE !

    • Agoaye

      10 mai 2014 at 13 h 14 min Répondre

      Rho génial, ah si mais c’est un super souvenir de premier rendez-vous ça…. :) C’est mignooooon
      (t’as vomi ou pas finalement ?)

      • Bloody Anna

        10 mai 2014 at 13 h 17 min Répondre

        Haha, non je n’ai pas vomi ! Incroyable mais vrai ! Mon pote m’a fait boire de l’eau fraiche, et je sais plus quoi et après ça allait mieux. J’ai pu garder un poil de dignité, je n’en suis pas peu fière :-D Et après on s’est couché, il avait un sacré gros briquet mais on a pas joué avec (vulgarité quand tu nous tiens :-D)

        • Agoaye

          10 mai 2014 at 13 h 21 min Répondre

          rhoooooo :) Et tu regrettes ne pas y avoir joué ?

          • Bloody Anna

            10 mai 2014 at 13 h 35 min

            Honnêtement, je ne sais pas. Je crois qu’à l’époque je n’étais pas encore mûre pour ces choses, et je parle sérieusement hein. Pas que je n’étais pas dégourdie mais j’étais un peu « naïve » sur la chose. Cela dit, je le mets quand même dans mon panier « d’amoureux » (comme tu sais, je me fais une joie de me « taper » toutes les nationalités du monde, c’est mon challenge perso :-D). Enfin, maintenant c’est loin tout ça, j’ai mon amoureux ici en France, il a sa femme là-bas à Cracovie et c’est très bien comme ça. C’est ainsi que ça devait se passer je suppose :-) (et on a gardé un très bon contact et ça je trouve ça cool). Bon je vais vraiment arrêter de raconter ma vie là :-D

          • Agoaye

            10 mai 2014 at 13 h 42 min

            Ah voui, p’tet que si vous aviez couché vous n’auriez pas gardé un si bon contact aussi !

  • Des Pavés sous ces Bottines.

    13 mai 2014 at 17 h 03 min Répondre

    Oh ben ça alors. Quel timing ! JPas plus tard qu’hier, au boulot… j’ai revu un type que je ne pensais pas revoir un jour… J’écrirai p’tet sur ces premiers rendez-vous, tiens !
    & du coup, ton dernier premier rencard (la semaine dernière, non ?), il s’est passé comment ?? :)

    • Agoaye

      13 mai 2014 at 17 h 38 min Répondre

      Rha mais tu ne me suis pas sur FB, alors du coup tu ne sais rien… Bah mitigée… Il est un peu trop gentil le garçon :/

      En tous cas si tu fais un billet je mettrai le lien avec beaucoup de plaisir :)))

  • […] premiers rendez-vous d’Agoaye m’ont inspirée ! Puis comme le hasard fait plutôt bien les choses (ou pas), pas plus tard […]

  • Si ma CB pouvait parler… |

    14 mai 2014 at 6 h 02 min Répondre

    […] pauvre Mojito offert à mon dernier rencard a eu raison de mes finances mensuelles. Alors plus rien pour la fin du mois. Et pour le prochain […]

  • Trenty

    16 mai 2014 at 17 h 05 min Répondre

    Euh, j’ai jamais eu de premier rendez-vous, à pars avec ma femme.
    Et celui-là, j’en parlerai pas :p

    • Agoaye

      16 mai 2014 at 23 h 47 min Répondre

      rhooooo ! Pourquoi ?

      • Trenty

        17 mai 2014 at 8 h 19 min Répondre

        Parce que je ne souhaite pas donner d’histoire perso de ma femme et mes filles :-)

        • Agoaye

          17 mai 2014 at 9 h 10 min Répondre

          Rho ben tu inventes des trucs, tu changes les dates et les voix :))

  • […] pauvre Mojito offert à mon dernier rencard a eu raison de mes finances mensuelles. Alors plus rien pour la fin du mois. Et pour le prochain […]

  • C’est combien la grippe ? | Blog Agoaye

    18 septembre 2014 at 7 h 01 min Répondre

    […] dernier, je devais avoir un premier rendez-vous avec un […]

  • […] J’avais un rencard. J’ai saboté nos chances car il y avait trop de différences, trop de détails qui m’agaçaient déjà. Bref, pas la peine de s’appesantir, je l’ai fait « proprement », en face, à une terrasse de bistrot après un resto sans prétention. […]

  • […] Ils sourient. Travelling arrière. Flou progressif. Noir. […]

  • Miss Pivoibulle

    17 mai 2015 at 22 h 44 min Répondre

    De tous la même appréhension à chaque fois, les jambes qui tremblent, les mains moites, les bafouillages et les 12000000 phrases débiles à la seconde les joues bordeaux, à cause de mon manque d’assurance et ma timidité. A chaque fois c’est pareil, à chaque fois je suis certaine de me prendre un rateau, de ne pas être à la hauteur.
    Mais je me soigne hein ;-)

    • Agoaye

      18 mai 2015 at 19 h 42 min Répondre

      Eh bien ça peut plaire aussi, la timidité !

  • […] cracher là dessus car je suis la première à vous détailler à la minute près mes préparatifs quand j’ai un rencard (et c’est très drôle en vrai : 16h02 je vais à la douche – 16h52 je sors de la […]

Post a Comment