Je ne rencontre personne.

057Peu importe à quel point je hurle à la cantonade que de toutes manières je suis persuadée de finir seule, il y aura toujours quelqu’un pour me dire « mais noooooon, tu le trouveras le bon… »

Peu importe, j’arrête d’argumenter, si ils en sont sûrs, alors je suis sauvée *ironie*…

Quoi qu’il en soit, si vous ne me croyez pas sur ce point là, ayez au moins l’amabilité de m’accorder le bénéfice du doute sur le sujet d’aujourd’hui, à savoir :

Sans les sites de rencontre, je suis perdue !

Alors concrètement… même si je me complais dans une désinformation salvatrice, je me tiens quand même au courant des choses importantes de la vie, à savoir : Mesdames, mais avez-vous rencontré votre compagnon ?

Parce qu’au bout du compte j’en ai juste juste un tout petit peu marre des remarques du genre « Mais qu’est-ce que tu fous sur Meetic, tu crois que c’est là-bas que tu vas trouver ? » ou bien « Tu verras, l’amour te surprendra au moment où tu t’y attendra le moins. » ou encore « La vraie vie, y’a que ça de vrai pour rencontrer du monde ».
Parce que franchement, et avec tout le respect que je vous dois, à vous tous qui m’avez déjà sorti ces banalités affligeantes : je me gausse !

Vous croyez que je vais rencontrer l’homme de ma vie au boulot ?

Je suis instit’….. Je rencontre mes collègues femelles, mes collègues mâles mariés à mes collègues femelles, des papas, des peintres municipaux graveleux, des livreurs de colis non francophones, des Piumfs de 57 ans et des enfants de 6 à 11 ans…
Alors ? je pioche dans quel tas ?????

Vous croyez que je vais rencontrer l’homme de ma vie chez des amis ?

J’ai 3 amis. Et je me suis déjà tapé tous leurs proches célibataires…
On fait quoi ? on pioche dans la famille maintenant ? Genre le père de ma meilleure copine ? adjoint au maire et une bedonnante cinquantaine, oh yeah, ça fait envie non ?

Vous croyez que je vais rencontrer l’homme de la vie lors de mes activités extra-scolaires ?

C’est à dire ?
Les cours de dessin que je n’ai pas pu prendre étant donné que toutes les heures proposées ne correspondaient pas avec mon emploi du temps de ministre payé comme un smicard ?
Mes activités extra-scolaires se résument à travailler afin de préparer mes activités intra-scolaires. C’est super fun, mais c’est individuel !

Vous croyez que je vais rencontrer l’homme de la vie dans mon cours de sport ?

Nan mais vous pensez vraiment que je vais dépenser 500€ par an pour m’inscrire à un cours où je n’irai jamais ? Non parce que déjà que je déteste le sport, si en plus je dois souffrir en groupe, alors c’est plus une activité, c’est juste une séance de torture ultime !!
Si toutefois je fais du sport (oui, ça m’est arrivé un jour, c’était un jeudi…) alors ce serait devant mon écran !

Vous croyez que je vais rencontrer l’homme de la vie dans la rue ?

C’est vrai que c’est possible… Si jamais j’envisageais de craquer pour un sans papier édenté, pour un polygame Camerounais, pour un toxico en manque ou pour un retraité pied-noir fraîchement veuf, alors j’ai quelques chances de rencontrer l’homme de ma vie dans la rue. Je vous rappelle où j’habite ?

Vous croyez que je vais rencontrer l’homme de la vie en boîte de nuit ?

Les seules boîtes où je vais, ce sont des boîtes gays, pour mes reportages photos.
Non mais franchement, vous pensez vraiment que je suis du genre à me déhancher sur du Rihanna et des talons de 14cm de haut ? Moi ? Really ?
(Il a même fallu que je la googlelise pour savoir si on lui mettait un N ou deux tellement je la connais pas !)

Vous croyez que je vais rencontrer l’homme de la vie dans les magasins ?

Hum…. à la fin du mois, j’ai moins de 60€ pour mes courses alimentaires. Du coup je mutualise, je vais donc faire des courses tous les deux ou trois mois, et au moment de les faire, je suis carrément trop occupée à faire le décompte de ce que je peux me payer pour avoir l’occasion de mater ceux qui parcourent les rayons en même temps que moi…
Et sincèrement vous croyez vraiment qu’on rencontre le grand amour au rayon surgelés de chez Leclerc ??

Vous croyez que je vais rencontrer l’homme de la vie dans un concert ?

Ouais, à la limite, le peu où je sors, c’est quand je vais en concert… des Fatals… Pour les photos
Alors concrètement, le premier qui m’emmerde alors que je fais mes réglages, il dégage.
Le premier qui essaye de casser le lien visuel que j’essaye de créer entre moi et le bassiste sur scène, il le regrettera.
Le premier qui ose venir m’interrompre alors que je suis en pleine discussion avec J-M, il va prendre cher.
Le premier…. enfin bon, je crois que vous avez compris le principe.
J’vais pas au concert des Fatals pour draguer, j’vais au concert des Fatals pour les Fatals !

Vous croyez que je vais rencontrer l’homme de la vie par hasard ?

Ahahahahahhahahaha. Fou rire assuré.
Mais au hasard OÙ ?
Mon temps est partagé entre : 40% boulot – 40% chez moi – 10% chez mes Môms – 9% trajets – 1% ailleurs-si-toutefois-malencontreusement-je-dois-faire-autre-chose-de-ma-life !

Vous croyez que je vais rencontrer l’homme de ma vie via téléréalité ? (comme Miss Pivoibulle ?)

C’est vrai que si vous suivez bien toutes mes nombreuses aventures, il y eu un temps où, avant de cracher copieusement dessus, je suis passée quelques fois à la télé… Mais si, je vous avais raconté.
Bref…
C’est vrai que quelques découvreurs de nouveaux concepts ont essayé de me faire participer à des émissions de rencontres (Alors y’en a une, j’ai su comment elle s’appelait mais je ne me rappelle plus, je crois qu’il y avait 10 mecs, que les filles venaient se présenter et qu’elles se faisaient buzzer -attention à la prononciation- si elles ne leurs plaisaient pas…) mais j’ai concrètement très peu envie de faire la connasse à la télé pour attirer du bodybuildé imberbe.
Et la seconde raison pour parachever de vous convaincre que c’est une idée de merde : vous pensez à mes élèves ? Et s’ils me voyaient ?? Oui hein ? Voilà !!

Vous croyez que je vais rencontrer l’homme de ma vie au ciné ? (comme Vanessa Mère Débordée ?)

Ah parce que vous croyez que je vais au ciné ? Non mais voir quoi ? 50 nuances de mains dans la culotte ? Non merci hein !!
Et quand bien même je me décidais un jour à retourner au ciné (seule), je pense que pour le prix que ça coûte, le pauvre fou qui essaierait de m’aborder en plein milieu d’un film à 15centimes la minute se verrait vite rembarré à grand coup de « mais si t’as envie de parler reste sur ton canap’ devant TF1 !!! »
Non mais c’est vrai quoi ! Ils sont pénibles les gens !!

Vous croyez que je vais rencontrer l’homme de ma vie via mon blog ? (comme Romain ?)

Ce à quoi je tiens le plus au monde (après ma mère), c’est ma liberté.
J’ai créé ce blog afin de combler le manque de liberté d’expression que nous subissons tous au quotidien. En effet, difficile de se plaindre de son boulot, de son patron, de sa belle-sœur, de son mari, de ses voisins en toute honnêteté si ceux-ci vous lisent régulièrement.
Et pareil dans le sens inverse, il m’est plus facile de faire des éloges lorsque j’avance masquée. Mon anonymat est donc la base fondamentale de l’existence de cet espace…
Il y a déjà des sujets que je ne peux plus aborder publiquement !
Je refuse de rencontrer mes blogo-copines, alors un éventuel futur, c’est encore moins probable que Loana avec un prix Nobel…

 

Alors ??? où ? (allez-y, balancez les idées, je mettrai ce billet à jour au fur et à mesure si vous voulez…)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

97 Comments

  • Miss Pivoibulle

    25 février 2015 at 9 h 28 min Répondre

    Il est effectivement compliqué de rencontrer quelqu’un de façon « spontanée » à notre époque.
    Sans compter que les hommes qui osent nous accoster sont de plus en plus rare, la peur du rateau qui pique ça épargne pas.
    J’ai fais des rencontres amicales fabuleuses sur les sites de rencontres, j’y ai même rencontre un ex qui m’a ordonné de foutre le camp d’un certain site car ce n’est pas mon fonctionnement (j’ai perdu des côtes de rire, le seul que je rencontre, celui pour qui mon palpitant à mis des mois et des mois à se soigner, c’est pas pathétique sérieux??)
    J’y ai eu quelques histoires déçue à chaque fois, le Père de ma fille à atteint les sommets dans ce domaine, d’ou mon allergie à ces sites, saturation de déception.
    Mais si tu filtre à mort dans tes critères ça évite de faire samu social de l’amour ou du moins ça limite.
    Epoque ou nous avons jamais eu autant de modes de communication et ou le nombre de célibataires n’a jamais été aussi élevé va comprendre Charles…
    Et puis finalement je dirais qu’on s’en tape un peu beaucoup la façon dont on rencontre celui qui fera un bout de chemin avec nous, le principal étant de se sentir bien dans ce duo.
    Alors si tu te sens bien en passant par ce biais bah fonces
    Je suis une vieille qui a eu trop mal, parfois je fais des comms à la con sur le sujet et je m’en excuse ;-)
    PS: Tu as oublié la télé réalité, les fermiers célibataires tout ça, les mamans qui veulent caser leur fils humm viens chercher du rêve ^^

    • Agoaye

      25 février 2015 at 12 h 20 min Répondre

      Chiche ! Je rajoute la télé :) Tu as raison :)

      Après « s’y sentir bien » c’est une expression qui convient moyen quand même étant donné que je passe par des phases de découragement assez abyssales…
      Surtout que parmi les critères que je recherche, ben j’ai vite fait le tour.
      A Y ESTTTTT, billet mis à jour !!

      • Miss Pivoibulle

        25 février 2015 at 22 h 09 min Répondre

        Façon de parler pour le fait de s’y sentir bien,(maladroite je suis mais tu t’en étais rendu compte je penselol)
        Nous sommes beaucoup à faire la liste des possibilités de ou et comment rencontrer THE mâle et nous apercevons que pour des raisons qui nous sont propre, ces sites rendent la chose moins compliquée.
        Comme je te le disais j’ai arrêté besoin d’une pause affective.
        Un inconnu vous offre des fleurs c’est arrivé une seule fois dans tout l’univers et c’était pour une pub, on parle même pas de celui qui se déboite la machoîre et tout le reste en sautant d’une falaise rose blindé d’épines dans la bouche.En tout cas ton billet nous aura fait réagir tes lectrices et lecteurs c’est certain.
        Non vraiment c’est pas évident de faire sa vie en duo, chacun fait comme il peut et veut ;-)

    • Maman Arrive

      25 février 2015 at 14 h 13 min Répondre

      Je ne savais pas que tu avais rencontré le papa de Minibulette via la téléréalité, bon je savais qu’il avait fait une émission sur la cuisine, mais je croyais que tu l’avais rencontré via son groupe.
      J’ai bien rencontré Chéri via un site, mais pas de rencontres de sorties : c’est des potes qui m’ont trainé à un concert et je l’ai retrouvé sur amiez.
      Donc internet pourquoi pas, ma soeur a bien rencontré son mari depuis 10 ans via caramail, mais par une sorties à plusieurs en première rencontre.
      J’ai tenté meetic, badoo (le plus nul trop d’affamé) et achète un mec pour le dèlire mais rien de concluant.

      • Agoaye

        25 février 2015 at 15 h 04 min Répondre

        J’ai eu des histoires concluantes, mais plus depuis très très longtemps.
        A force ça abîme je crois…

  • Laurent

    25 février 2015 at 9 h 29 min Répondre

    Bon 60 euros en effet pour les boutiques… :(
    Je te propose des cadeaux ! Ok ca ne fera pas avancer le schmilblick pour tes rencontres mais peut être ça te changera les idées !!

    • Agoaye

      25 février 2015 at 12 h 21 min Répondre

      Tu me proposes des cadeaux ?
      C’est à dire ?
      Tu veux que j’emballe des cadeaux pour me faire de l’argent de poche ? :) Ça marche qu’à Noël ça non ? :)

      • Laurent

        25 février 2015 at 13 h 35 min Répondre

        Pas vraiment de saison non :)
        Mais je parlais réellement d’offrir des cadeaux !!

        • Agoaye

          25 février 2015 at 15 h 02 min Répondre

          Tu as raison, je pourrais….

          • Laurent

            25 février 2015 at 15 h 41 min

            Il suffit de le vouloir ! :)

          • Agoaye

            25 février 2015 at 15 h 43 min

            C’est le souci…
            Tu vois, une journée comme aujourd’hui, où je passe les 3/4 de mon temps à pleurer dans mon lit je vois mal à quel moment je pourrais avoir envie d’offrir quoi que ce soit (et la question est bien réelle, QUOI surtout ?) à qui que ce soit…. :(

          • Laurent

            25 février 2015 at 15 h 59 min

            Mais moi je te parlais de t’offrir des cadeaux à toi ! Pour te remonter le moral !!
            comme un Père Noël !! :) Pour une muse ou une égérie !! :)

          • Agoaye

            25 février 2015 at 16 h 02 min

            Tout ça est bien trop abstrait pour que je puisse comprendre ton idée…
            Et je crois que je suis dans un moment de très intense dévalorisation, du coup c’est encore pire pour appréhender ton idée qui, concrètement de loin dans mon brouillard de mélancolie, a l’air relativement bienveillante.
            J’y réfléchirai plus tard du coup.

  • Vanessa Mère Debordée

    25 février 2015 at 10 h 04 min Répondre

    Mouahaha ! Je t’adore ! Je suis pareille, je sais pas du tout où je vais pouvoir rencontrer quelqu’un.
    Avant, c’était facile. Au lycée… Mon Ex, je l’ai rencontré dans le foyer de jeunes travailleurs où on habitaient tous les deux.
    Maintenant… Ben maison – trajet école – école – maison…
    Je vais au ciné souvent mais pour voir les films.
    Donc où ???

    • Agoaye

      25 février 2015 at 12 h 28 min Répondre

      Allez, une idée en plus, une :) Je rajoute le ciné !

  • G33k

    25 février 2015 at 10 h 38 min Répondre

    Celui ou celle qui saura te répondre aura potentiellement la chance de devenir très riche.
    Mon expérience propre ne va pas spécialement t’aider : je connais ma miss depuis le CP (va falloir ressortir les photos de classe…), les IRC (un truc de geek, 0.0001% de fille le reste des mecs un peu tarré…), les foyers de jeunes travailleurs (mais faut avoir le courage de retourner dans des 9m2…)

    • Agoaye

      25 février 2015 at 12 h 30 min Répondre

      Rhoooooo j’adorais ma période IRC…
      J’avais programmé un bot tu sais ? :)
      Et c’est vrai, j’avais rencontré un mec… Son pseudo c’était Err0r et il adorait le jus de goyave !

      • G33k

        25 février 2015 at 12 h 45 min Répondre

        Excellent !!! Moi aussi j’avais mis en place des bots, fait des scripts en pagaille pour mIrc (réponse auto, connection auto, etc…) – mon envie de bosser dans le monde du Web vient en partie de là.
        Une belle époque ou je passais mes nuits en ligne (parfois jusqu’à 5-6h alors que j’avais un job d’été qui commençait à 8h…) à l’époque le net avait besoin d’une ligne téléphonique et je n’y avais le droit qu’après 22h…
        Des bons souvenir sur EFnet, par contre, j’ai essayé d’y retourner et… il vaut parfois mieux garder les souvenirs ;-)

        • Agoaye

          25 février 2015 at 12 h 48 min Répondre

          Ouais je pense aussi…..

  • LaLu

    25 février 2015 at 11 h 29 min Répondre

    « Tu verras, l’amour te surprendra au moment où tu t’y attendra le moins. » => effectivement, ces 3 phrases-type sont d’une banalité affligeante, je suis d’accord avec toi. Même si celle-ci dans mon cas s’est révélée parfaitement vraie. J’ai toujours été une chasseuse de mecs malgré mes petits moyens physiques ( je ne me trouve pas spécialement jolie et encore moins belle, et pourtant je plais ) et pile quand j’avais décidé de faire une parenthèse dans ma vie et où je ne VOULAIS ABSOLUMENT PAS rencontrer quelqu’un, je suis tombée sur lui…

    C’était en boîte de nuit, mes amis m’y avaient traînée pour « me sortir de mon quotidien nauséabond » de l’époque et « en souvenir du bon vieux temps ». Je dis « traîné » parce que je crois que je n’ai jamais autant traîné la patte pour sortir avec mes amis, et qu’ils ont mis 6 mois à me convaincre d’y aller. Et boum. THE rencontre. Le genre d’endroit où je n’aurais jamais cru rencontrer mon homme. Une boîte de nuit quoi. D’hétéros qui plus est ( moi aussi je sortais quasi exclusivement en boîtes gays, justement pour ne pas me faire emmerder toute la soirée par des gros lourds ) !

    Bref, je sens énormément de défaitisme dans ton billet et j’espère sincèrement que les commentaires et les idées qu’ils contiennent te remontront un peu le moral.

    Des bises

    • Agoaye

      25 février 2015 at 12 h 34 min Répondre

      Dit-elle alors qu’elle vient de balancer la bombe atomique de bonne nouvelle sur FB ce matin :)

      Félicitations Lulu…. :) Depuis le temps qu’on se connait (10 ans au moins nan ?), j’avoue c’est une annonce que j’ai pris à cœur…

      Quant à ma défaite… Ben c’est pas grave hein… Je ne suis pas de celles qui ont à tout prix besoin d’un autre pour exister, et puis maintenant j’ai un chat :))

      • Lalu

        25 février 2015 at 14 h 24 min Répondre

        t’es mignonne :) C’est clair que du chemin a été parcouru en dix ans, et tu me fais réaliser à quel point avec cet article et ce commentaire que je t’ai laissé…
        Je te trouve « défaitiste » ce qui ne veut pas dire à mon sens que tu sois en pleine défaite, mais plutôt que tu as l’air de baisser les bras au lieu de trouver des solutions. Tu sais, je pense que fondamentalement je n’ai pas besoin de Musclor pour exister mais parfois certaines personnes nous apportent tellement qu’il serait curieux de les rejeter sous prétexte qu’on n’a pas « besoin » d’eux.
        Je n’ai besoin de personne pour exister, mais mes proches me rendent la vie beaucoup plus agréable et amusante :)

        • Agoaye

          25 février 2015 at 15 h 06 min Répondre

          Je ne te visais nullement, tu le sais ça. Je ne vise nullement personne jamais d’ailleurs (à part Christophe Maé mais il le cherche aussi…)

          Dans les plus sombres moments de ma vie (genre aujourd’hui), je me rends compte qu’elle est bien souvent loin d’être agréable et amusante…
          Ma vie ne me ressemble pas, comme dirait l’autre.
          C’est pas grave, on s’habitue à tout, et oui : c’est aussi ça la défaite !

  • flipperine

    25 février 2015 at 11 h 36 min Répondre

    une réponse que je ne peux te donner il faut bouger, sortir tout de même

    • Agoaye

      25 février 2015 at 12 h 37 min Répondre

      Mais pour faire quoi ?
      J’ai un demi-milliards de trucs à faire à la maison (et au jardin), sortir dans ma banlieue ? M’intoxiquer aux pots d’échappements et devenirs sourdes à force de sirènes de police et samu (les nouvelles style américaines elles cassent vraiment beaucoup les oreilles).
      Aucune envie

  • Marie Kleber

    25 février 2015 at 11 h 53 min Répondre

    Je be vais pas t’aider, j’ai les mêmes questions que toi. Et pourtant je travaille avec des adultes, dans la force de l’âge, tous en couple, sauf les stagiaires bien sûr, mais bon est-ce que j’ai une tête de cougar!!!
    Non mais sans rire, aujourd’hui c’est archi compliqué de rencontrer quelqu’un. Et tous ceux qui nous rabâchent que l’amour te tombe dessus quand tu t’y attends pas sont de fieffés cons, car j’ai testé et c’est pas vrai.

    • Agoaye

      25 février 2015 at 12 h 38 min Répondre

      Bon, je ne l’ai pas osé le terme « fieffé con », mais je l’aime bien :))

  • Carine

    25 février 2015 at 12 h 06 min Répondre

    Evidemment, quand on procède par élimination, il ne reste plus grand chose… Surtout que les mecs bien se font rares, en général ils ont déjà été « adoptés » depuis belle lurette – alors même le fait de multiplier les sorties et activités pour en débusquer un, j’y crois moyen.
    J’ai rencontré mon mari via Meetic il y a 9 ans (preuve que ça marche), et ma soeur aussi a rencontré l’élu de son coeur sur ce site. Je le vois comme un coup de pouce au destin (qui sans cela n’aurait jamais frappé), avec l’avantage de faire un tri en amont en papotant, puis de rencontrer des personnes qui nous correspondent.
    Je te souhaite de trouver le véritable amour (pour citer la Reine des Neiges).

    • Carine

      25 février 2015 at 12 h 10 min Répondre

      (et sinon j’ai 2 frères enseignants au lycée et en fac, la trentaine, célibataires et qui rencontrent la même problématique que toi… )

      • Agoaye

        25 février 2015 at 12 h 40 min Répondre

        Il parait qu’effectivement dans le secondaire il y a un peu plus de brassage de célibataires. Mais bon, je suis dans le primaire, je n’ai déjà pas mon bac, je ne vais pas plancher sur une maitrise juste pour rencontrer un mec :/

    • Agoaye

      25 février 2015 at 12 h 39 min Répondre

      Bon ben si tu me cites la Reine des Neiges alors :))

      Effectivement, par élimination je suis mal barrée hein :)

  • Romain Volcos

    25 février 2015 at 13 h 36 min Répondre

    D’accord, tu es foutue.

    • Agoaye

      25 février 2015 at 15 h 03 min Répondre

      Je sais :)

      • Romain Volcos

        25 février 2015 at 15 h 05 min Répondre

        Donc foutue pour foutue, il n’y a rien à perdre, et tu ne peux avoir que de bonnes surprises. Donc, inutile de te prendre la tête ;-)

        • Agoaye

          25 février 2015 at 15 h 10 min Répondre

          Si, je pense qu’à perdre il y a du temps…

          Et c’est le leitmotiv de ma vie finalement

  • Agoaye

    25 février 2015 at 15 h 04 min Répondre

    :/

  • Romain Volcos

    25 février 2015 at 15 h 23 min Répondre

    Ce que je remarque que tu écris beaucoup, et que tu joues la carte de l’honnêteté, brute de décoffrage. Alors pardon si cela a déjà été dit, je suis un mauvais lecteur de commentaires, mais tu pourrais très bien rencontrer des personnes via ton blog aussi. Pourquoi pas après tout…?
    Puis je trouve que c’est une force, pour toi, l’écriture…C’est aussi un champ de possibles ouvert il me semble…(tiens, tu devrais penser à des choses comme ça aussi).
    Sinon…Je suis toujours d’avis que l’on ne perd jamais vraiment son temps.

    • Agoaye

      25 février 2015 at 15 h 36 min Répondre

      Et voilà…. Article complété grâce à ta suggestion :)

    • Agoaye

      25 février 2015 at 15 h 37 min Répondre

      Que veux-tu dire par « un champ de possibles ouvert » ???

      • Romain Volcos

        25 février 2015 at 15 h 52 min Répondre

        Argh, ma suggestion s’est faite boitée ^^ Ce que j’entends par champ des possibles ?
        Je constate juste que tu « sais » écrire. Oui, tu te doutes, c’est plus subtil que ça. C’est peut-être un talent que tu pourrais ne pas négliger. Bon, là on part carrément dans le hors sujet certes, mais tu as ton blog, tu pourrais écrire ailleurs, sous d’autres formats, avec d’autres projets…On peut tout imaginer. C’est ça que j’appelle « champ des possibles » (l’expression n’est pas de moi, je la trouve juste belle).
        Et peut-être d’éventuelles nouvelles rencontres à la clé aussi, qui sait. (Oui, je pars peut-être vachement loin).

        • Romain Volcos

          25 février 2015 at 15 h 53 min Répondre

          Boîter….Faire une telle faute devant une prof, arf

          • Agoaye

            25 février 2015 at 15 h 59 min

            Ah voui t’as raison, pas la peine de me reconvertir ou gourou ou dictateur, je suis déjà prof, c’est un mélange des deux… :)

        • Agoaye

          25 février 2015 at 15 h 58 min Répondre

          Ma manifeste confiance en moi me permet au moins de tous vous induire en erreur, (je pourrais p’tet faire gourou… ou dictateur…)

          Je ne suis pas si sûre de ça… Mon écriture peut plaire à certains sans que je sache exactement pourquoi, et peut en horripiler d’autres, et je ne me sentirais pas assez « maîtresse de mon « talent »  » pour supporter ne serait-ce que le premier qui me dira que c’est de la merde, tu vois ? Parce que finalement je suis intimement persuadée que ça ne vaut rien…

          • Romain Volcos

            25 février 2015 at 16 h 03 min

            « Intimement persuadée que ça ne vaut rien. » C’est sûr, à la place où tu es par rapport à toi-même (c’est-à-dire pas du tout objective, et la plus subjective qu’il soit), il n’y a aucun risque de partialité dans ce que tu dis ;-)
            Je vais pas te dire « ais confiance », ce sont des mots faciles à dire.
            Juste envie de dire, « bhé why not après tout ? », et avec un clin d’oeil en prime.

          • Agoaye

            25 février 2015 at 16 h 07 min

            (ouais, surtout que la bonne orthographe c’est « aie confiance ») :)

            Sinon je peux faire correctrice !

  • Romain Volcos

    25 février 2015 at 16 h 12 min Répondre

    Bah voilà !(c’était fait exprès bien évidemment).

    Trêve de plaisanterie, ce n’est pas interdit de rêver, d’ouvrir de nouveaux chemins, même si certains mènent au final dans une impasse ou nulle part. J’suis toujours d’avis que tout est lié dans la vie. Donc plus que de te dire « tu pourrais trouver quelqu’un là », j’aurais plutôt envie de te dire de trouver les moyens de te trouver toi, d’explorer de nouvelles choses pour toi, et le reste suivra.
    Bref, j’dis ça, ça se trouve c’est nul…

    • Agoaye

      25 février 2015 at 16 h 14 min Répondre

      Tu dis ça et c’est vrai.
      M’enfin bon du coup forcément c’est encore PIRE pour moi et dans le genre encore plus mal barrée tu meurs…

      Je me suis trouvée, j’ai tout fait pour… Et c’est justement depuis que j’échoue dans toutes mes recherches d’autrui.

      Bref… On en reparlera (ou pas)

      • Romain Volcos

        25 février 2015 at 16 h 21 min Répondre

        J’aime bien une formule que je m’applique : « Ne rien attendre mais s’attendre à tout »…Mais bref, oui, tu en reparleras, ou pas.

        • Agoaye

          25 février 2015 at 16 h 25 min Répondre

          Et surtout ne rien attendre oui…

  • Sophie

    25 février 2015 at 20 h 30 min Répondre

    C’est le syndrome du prof en vacances, trop de temps pour cogiter et broyer du noir (je sais de quoi je parle ;-) )

    • Agoaye

      25 février 2015 at 20 h 59 min Répondre

      peut-être que c’est ça effectivement, mais le remède c’est quoi alors ? Se tuer à la tâche en permanence ? :/

  • Nathalie Ziegler

    25 février 2015 at 23 h 30 min Répondre

    Et si tu envisageais de vivre heureuse toute seule ?

    C’est possible , ça fait 7 ans et je pense arriver à m’épanouir sans homme . Disons qu’après une relation heureuse longue de 18 ans je n’étais affectivement pas disponible , que maintenant je le suis donc je commence à rouvrir les yeux sur les hommes qui croisent ma route mais qu’objectivement je suis bien obligée de dire que la vie est belle même célibataire .

    • Agoaye

      26 février 2015 at 0 h 29 min Répondre

      Je pense qu’en fait, le « sans homme » est vraiment en option mais que présentement c’est le « heureuse » qui pêche…

  • Agoaye

    26 février 2015 at 0 h 22 min Répondre

    je le savais bien !

  • Agoaye

    26 février 2015 at 0 h 23 min Répondre

    oui voilà…

    • Pitch

      26 février 2015 at 9 h 13 min Répondre

      modifie mon commentaire miss, tu doit pouvoir le faire?

  • Trenty

    26 février 2015 at 12 h 29 min Répondre

    Internet est un bon moyen pour rencontrer quelqu’un à notre époque.
    (J’ai d’ailleurs plus ou moins rencontré ma femme comme ça, du moins par l’intermédiaire d’un pote qui lui avait été rencontré sur internet et j’ai commencé à faire sa connaissance sur internet, alors qu’elle vivait de l’autre côté du parking ;))

    Le truc, surtout, c’est d’être disposé à rencontrer quelqu’un, c’est un truc qui ressort pas mal de plusieurs de tes points, il y a pas mal de situation où tu n’es pas disposé à cela.

    • Agoaye

      26 février 2015 at 14 h 00 min Répondre

      je suis cassée, c’est ça que tu essayes de me dire ?

      • Trenty

        26 février 2015 at 14 h 02 min Répondre

        Comment ça cassé ?

        • Agoaye

          26 février 2015 at 14 h 11 min Répondre

          Ben le dernier m’a cassée en deux, je ne suis plus en bon état ?

          • Trenty

            26 février 2015 at 14 h 14 min

            C’est possible (je ne peux pas vraiment dire si tu es cassé, seul toi le sait).
            C’est juste une constatation en te lisant.
            Tu fais la liste de pourquoi ce n’est pas faisable et aussi que ne donne pas la possibilité à quelqu’un de te rencontrer ;)

            L’exemple du concert en est un bon, tu pourrais même envoyer bouler violemment quelqu’un qui chercherai à faire ta connaissance :)

          • Agoaye

            26 février 2015 at 14 h 22 min

            Mais en concert je bosse !!!!!! Je fais mes photos…..
            Tu vas vraiment laisser quelqu’un t’emmerder quand tu bosses toi ?

          • Trenty

            26 février 2015 at 14 h 28 min

            Moi, ouai ;)

            C’est une habitude de me faire emmerdé pendant que je bosse :)

          • Agoaye

            26 février 2015 at 15 h 36 min

            Ah ben moi je ne peux pas !!

          • Trenty

            26 février 2015 at 15 h 39 min

            Faut l’apprendre ;)

          • Agoaye

            26 février 2015 at 15 h 40 min

            Trop vieille !

          • Trenty

            26 février 2015 at 15 h 42 min

            Mais non, t’es pas vieille.
            Pour preuve, je ne le suis pas ;)

          • Agoaye

            26 février 2015 at 15 h 46 min

            En tous cas je n’apprends plus (ou alors seulement les trucs qui me plaisent, et en l’occurrence ça n’inclus pas « supporter de me faire emmerder au travail » :))

          • Trenty

            26 février 2015 at 15 h 55 min

            Mais qui sait l’emmerdeur pourrait devenir plaisant ;)

          • Agoaye

            26 février 2015 at 22 h 15 min

            Ça arrive ça parfois ? j’en doute

          • Trenty

            27 février 2015 at 10 h 20 min

            Mais si ça arrive ;)

          • Agoaye

            27 février 2015 at 15 h 56 min

            Pas à moi…

          • Trenty

            27 février 2015 at 16 h 04 min

            Ben normale, tu part du principe que ça ne peut pas t’arriver, donc tu fais bloc avant que ça arrive.
            C’est le serpent qui se mort la queue

          • Agoaye

            27 février 2015 at 16 h 16 min

            Arrete de m’embêter… les gros con restent des gros cons à mes yeux !

          • Trenty

            27 février 2015 at 16 h 22 min

            Et comme emmerdeur, tu me range dans quel catégorie :p

          • Agoaye

            28 février 2015 at 0 h 57 min

            Celui qui veut avoir le dernier mot

          • Trenty

            2 mars 2015 at 8 h 52 min

            Mot :p

          • Agoaye

            2 mars 2015 at 20 h 18 min

            Ça y est, t’as gagné, je ne réponds plus

  • Petitgris

    26 février 2015 at 14 h 47 min Répondre

    J’étais dans le même état d’esprit que toi il y a des années. Je ne maîtrisais pas du tout Internet, je suis allée dans une agence matrimoniale. Il a suffit que la dame snob me dise  » surtout pas celui là, je ne vous le conseille pas !  » Mon esprit contradictoire me l’a fait rencontrer la semaine suivante, les atomes crochus se sont entremêlés et cela dure depuis 36 ans tralalaaaah !alors va sur les sites mais n’hésite pas à rencontrer celui qui te semble valoir la peine ( j’avais mis une copine sur le coup la première fois, de peur que cela ne se passe pas bien :D )

    • Agoaye

      26 février 2015 at 15 h 37 min Répondre

      Ma mère avait essayé les agences matrimoniales à l’époque… Ça n’avait pas donné grand chose pour elle !

  • Sophia

    27 février 2015 at 9 h 07 min Répondre

    Mdr…OOOOOOooo…que j’aime ce ton ;) ! Cela donne la pêche de bon matin. Oui, je sais, ce n’est pas fait pour cela. :) Sinon, je partage ton point de vue. Les sites de rencontres sont une solution. Cela permet d’ouvrir le champs des possibles, très restreint de nos quotidiens. Mais dans l’ensemble, faut bien dire que les hommes ne font plus rêver comme avant. Ou que ceux qui font rêver évoluent dans d’autres mondes.

    • Agoaye

      27 février 2015 at 15 h 55 min Répondre

      Certes tu as bien raison !

  • Sophia

    27 février 2015 at 9 h 08 min Répondre

    Oups…mon commentaire a fait des siennes et s’est mal placé…Désolée.

    • Agoaye

      27 février 2015 at 15 h 55 min Répondre

      C’est pas grave, il est bien là aussi non ? :)

  • La Ménagère Trentenaire

    7 mars 2015 at 13 h 09 min Répondre

    Sans forcément parler d' »amis » purs et durs, on peut tout à fait se créer un petit réseau amical.
    Moi j’ai longtemps traîné sur un tchat, où j’ai fini par rencontrer plein de personnes IRL. Et entre autres mon ex et mon mari…
    On peut aussi se faire un petit vivier de « connaissances » sympathiques sur des sites de sorties, comme OVS.
    En fait tous mes amis, amants… je les ai rencontrés via des échanges de ce type. Internet (hors sites de rencontre) peut regorger de bonnes surprises, mais il ne faut peut-être pas y aller en pensant forcément chopper quelque chose.

    • Maman Arrive

      7 mars 2015 at 18 h 51 min Répondre

      Voilà moi j’ai rencontré mon chéri via Amiez (site du style d’OVS sur Toulouse)

      • Agoaye

        8 mars 2015 at 10 h 22 min Répondre

        Ben voui mais moi je ne suis pas sur ce genre de sites

    • Agoaye

      8 mars 2015 at 10 h 23 min Répondre

      Ben voui, j’entends bien, mais il faut des moyens pour ça, parce que tu peux faire des balades (mais j’aime pas marcher) mais tout le reste ça demande financement (expos, restos, cinés, musées, verres)… Et je n’ai carrément pas le budget pour ça !!!

      • Maman Arrive

        8 mars 2015 at 10 h 35 min Répondre

        Expo je vais toujours qu’à des vernissages (2/3 fois l’an) donc pas besoin de budget, musée ici (Toulouse) c’est gratuit le 1er dimanche du mois, concert bon je me permet un coca pour la soirée, parce que bon lorsque j’étais toute seule je n’étais qu’au rsa activité donc budget sortie aussi très limité

        • Agoaye

          8 mars 2015 at 13 h 36 min Répondre

          Je ne suis pas du genre qui arrive à me restreindre facilement, c’est ça en fait mon problème, du coup chez moi je ne risque pas de dépenser trop (et encore, faut pas que j’aille sur Amazon quoi :))

      • La Ménagère Trentenaire

        8 mars 2015 at 11 h 58 min Répondre

        Franchement, même sans budget tu peux t’amuser. C’est très rarement que je faisais des trucs payants (ou alors c’était genre un bar avec des shots à 1€, donc ça ne m’a pas ruinée).
        Effectivement dans les gratuits il y a des balades (je ne suis pas très marche non plus, mais les rando-jeux avec des indices et tout j’adorais ça !), mais aussi des personnes qui tout simplement font des soirées jeux de société chez elles… Faut juste ramener un gâteau et voilà !
        Et il y a aussi des expos ou musées qui ne coûtent rien, selon ce que tu aimes.
        Et avec le beau temps qui arrive, il peut y avoir des pique-niques. Il y a aussi des sorties photo, des sorties concert où tu payes juste une conso…
        Bon, les trucs gratuits, faut souvent s’inscrire assez vite et ne pas trop cogiter, les places sont limitées. Mais il y en a pour tous les goûts ! Regarde sur le site d’OVS par exemple pour aujourd’hui, il y a du choix ! (Le site d’OVS Paris : http://paris.onvasortir.com).
        Au pire tu auras passé un bon moment et tu auras étoffé ton cercle de connaissances, et c’est déjà pas mal. :)

        • Agoaye

          8 mars 2015 at 12 h 03 min Répondre

          C’est un budget quand même…
          OVS j’y allais, avant. Quand je n’avais pas mon prêt à rembourser.

          J’en ai déjà parlé et je ne veux pas faire pleurer dans les chaumières, mais quand j’enlève tout ce qui est prélèvements obligatoires, il me reste en tout et pour tout 400€ dans le mois (bouffe, essence, -et maintenant chat- non compris !)
          Alors même une conso dans un concert c’est impensable.

          Quand à m’inviter chez des gens, là c’est pas possible, j’ai été élevée dans l’optique de : »si tu es invitée tu ramènes un cadeau, forcément. »

  • […] qui me vient spontanément. Je ne suis qu’une pauvre nullipare, je n’ai pas rencontré le grand amour de toute ma vie, il ne m’est pas arrivé de choses extraordinaires (comme un enlèvement extraterrestre ou un […]

Post a Comment