Journal de confinement – Partie 4


Ma vie d'associale, Ma vie de grande malade / dimanche, avril 12th, 2020

Jeudi 2 avril 2020 – Jour 16

Voilà quelques jours qu’une grosse envie de jouer aux Sims me tenaille… A force de ne pas vivre, je me dis qu’un jeu pour le faire par procuration c’est quand même pas mal.

Alors je me suis lancé dans un challenge et je me suis couchée à 5 heures du matin après la mort de deux de mes trois Sims qui avaient manifestement une dégénérescence des nerfs sensitifs car ils sont restés comme des abrutis devant leur gazinière en feu et ils ont cramé sur place sans même penser à utiliser un extincteur. Ils sont cons ces Sims…
J’avais envisagé l’idée de faire ce fameux challenge « je vis comme mon Sims pendant 24h » durant les vacances, mais si ça implique un brasier dans lequel je me laisserais brûler vive dans ma kitchenette, j’avoue que j’hésite un brin.

J’ai bossé aussi… J’ai de plus en plus de mal, je traine la patte comme un loup blessé (oh, c’est beau… et un peu triste aussi…) et je regarde mes corrections restantes avec des yeux de chimpanzé malade (faut que j’arrête de regarder « Une saison au zoo »)

Mon voisin m’a appelé pour organiser une assemblée générale des copropriétaires, histoire de savoir si j’étais chaude, je pense que je n’aurais pas été plus offensée s’il m’avait proposé une partouze.
« Bah non ! On est confinés ! » que je lui ai répondu.
« Bah oui mais on n’est pas nombreux » qu’il a rétorqué.
« Bah même. Je ne vais pas risquer ma vie pour récupérer mes charges. » que j’ai fini par lui dire avant de raccrocher. 
Je crois qu’il s’ennuie.

Je vais lui suggérer de vivre comme un Sims…

Vendredi 3 avril 2020 – Jour 17

Déjà le troisième jour du mois et je me rends compte que je n’ai pas encore défini mon challenge mensuel au Yathzee de mes résolutions 2020 (eh oui, je continue…).

Voyons ce que je pourrais bien faire en avril…. Aller au boulot en bus ? Bah… non ! Faire des balades en Deuche ? Non plus ! Trouver 1 ou 2 autres élèves à qui donner des cours particuliers ? Bah, après sans doute… Aller à des rencards ? Putain je vais pleurer.
Il ne me reste pas grand-chose… A part bosser sur Le Jour des anges (j’en connais à qui ça pourrait faire plaisir ;)) ou entretenir mon jardin.
Je vais m’accorder encore quelques jours pour réfléchir.

Ma mère fête ses 70 balais dans une dizaine de jours et j’ai une idée derrière la tête… Mais ça ne dépend pas QUE de moi mon idée, ça implique aussi son artiste préféré du moment (Bruno Cali) et je ne suis pas sûre de pouvoir l’approcher. Je ne suis pas sûre non plus d’avoir les relations qu’il faut, je vais quand même me renseigner mais si ça se trouve mes amis bien placés ne pourront pas faire grand-chose pour moi…
J’vais quand même essayer. De toutes façons c’est ça ou une carte Dromadaire :/

Samedi 4 avril 2020 – Jour 18

Non, je ne suis pas encore en vacances… J’avais prévenu les parents qu’ils pourraient m’envoyer les devoirs jusqu’à ce soir pour que je puisse les corriger et les leur renvoyer. Je suis vraiment trop dévouée (ou suicidaire, au choix).

Par contre, j’avoue que je tire un peu la langue… Mes sessions de boulot se raccourcissent de plus en plus et je suis de moins en moins motivée à corriger le travail dégueulasse que daigne produire Kévin parce que j’ai envoyé un mail de relance à sa mère pour essayer de récupérer le travail du 24 mars et qu’elle a dû le forcer à faire 1 exercice sur 3 histoire de me faire fermer ma gueule.
Bon, après je pense qu’ils ne doivent pas trop avoir le temps de travailler dans cette famille, j’imagine que dealer en télétravail c’est un sacré challenge à organiser :/

Du coup, entre deux corrections j’ai quand même compté les feuilles de mes bébés tomates (presque 4 pour certaines), j’ai même nourri trois fois le demi-frère de Blogo (à chaque fois qu’il vient, je lui donne, alors il vient de plus en plus souvent… Je le comprends) et j’ai fait ma pâte à pain pour demain.

Je vais lâcher l’affaire pour l’histoire du cadeau de maman… J’ai horreur de faire l’aumône et je ne connais pas du tout cet homme, alors ça la fout mal de réclamer.
Je dois trouver une autre idée rapidement.
Pendant les vacances j’aurai tout le temps d’y réfléchir (enfin bon… J-10 quand même)

Dimanche 5 avril 2020 – Jour 19

Bon…. Il est 22h47 et les jours précédents c’est l’heure où je m’apprêtais à dîner tranquilou devant un bon film.

Aujourd’hui j’ai décidé de remettre mon rythme d’aplomb et j’ai voulu prendre l’apéro tôt, dîner tôt et me mettre au lit tôt (avec un cachet si nécessaire)…

J’ai été victime d’un manque de jugeote de débutante, et j’ai voulu essayer un cocktail inédit à l’apéro…. A la téquila….

Eh bien j’ai l’honneur de vous annoncer que j’ai la téquila triste… voilà… c’est comme ça….
Présentement je suis nostalgico-dépresso-mélancolique… Pas cool quoi.
Alors je serai brève et je vais aussi éviter de faire mon petit dessin quotidien sur FB (je serais capable de dessiner un pendu…)

Ça ira mieux demain

Lundi-mardi-mercredi-jeudi-vendredi 6-7-8-9-10 avril 2020 – Jours 20-21-22-23-24

Alors en fait non, ça n’a pas été mieux !
Je couvais un truc, alors forcément mon moral s’est mis en mode « Bon, vu qu’elle va s’écrouler avec 38°c sous peu, on va la préparer doucement psychologiquement en lui balançant des hormones de tristesse, comme ça elle sera moins dégoûtée d’être malade »

Du coup, tout ce que j’avais commencé est tombé à l’eau, mes plants ont eu une période de sécheresse inattendue (mais ils ont presque tous survécus), Blogo a probablement sauté quelques repas aussi (mais il n’a pas été chiant du tout !)(et il a survécu aussi…)(bon, pour son frère je ne sais pas en revanche), j’ai loupé ma seule sociabilisation prévue dans la semaine : l’apéro en visio avec les collègues et mon rythme de passage sur les réseaux sociaux se sont raréfiés (voire même ont carrément disparus…)

En échange, j’ai fait des activités vachement sympas comme essayer de trouver une position qui ne me fasse pas mal au dos dans mon lit (courbatures power), fixer le plafond jusqu’à 5h du mat’ en réfléchissant au sens de la vie et à comment faire cesser les travaux qui font vibrer mon immeuble dès 8h00 du matin, me masser les pommettes avec des huiles essentielles qui me font pleurer… Et autres joyeusetés.

Donc j’ai continué à galérer avec ma sinusite chronique, et cette fois, impossible de la déloger à grands coups de sérum phy DIY, non non… Elle s’était planquée bien plus profond, ou bien plus en hauteur, je ne sais pas… En tout cas je n’avais pas le nez bouché, juste la tête compressée comme une couille de fétichiste sous un talon aiguille…
Ça a été très désagréable !

M’enfin voilà….
I’m Back !

Et vous, comment ça va ?

8 réponses à « Journal de confinement – Partie 4 »

  1. J’adore ton sens précis des métaphores qui fait que je visualise et que je ris …
    Maintenant, si ta sinusite a cessé de coloniser ton cerveau, je trouve cette idée de retravailler les anges excellentissime ! Le jour béni de la relecture finale arrivera peut-être grâce à un putain de virus !

    1. Bahhhhh…. J’ai pas pris de défi finalement pour ce mois-ci, et en mai avec peut-être la future rentrée physique, je ne sais pas si je vais me lancer dans les anges non plus…
      Tu sais ce qui me bloque ? C’est ce fameux avant-dernier chapitre… celui que j’ai déjà eu un mal fou à écrire et qui m’a fait chialer toutes les larmes de mon corps au moment du NaNo… Je sais qu’il faut que je le réécrive, je sais qu’il est mauvais, et je sens même qu’il va falloir que je parte sur une tout autre direction, mais… J’ai déjà de la peine à y penser, alors le lire…..

  2. Oh voilà pourquoi on ne t’a pas vu la semaine dernière… j’espère que tu vas beaucoup mieux… mais euh, ils arrivent encore à faire des travaux malgré le confinement?
    Moi c’est le voisin d’à coté qui est un vrai manche à couille (comme dirait mon papa) il lui faut des jours et des jours pour faire ce qui pourrait être fait en une journée, je vais lui faire bouffer son marteau piqueur…….. grrr

    Sinon, j’ai eu le méga sourire en lisant le début de ton article, car je lutte aussi pour ne pas rester trop longtemps sur les sims…. Je n’ai pas essayé les challenges, je me le garde pour beaucoup plus tard….

    C’est bon je t’ai lu, ma journée pourra être plus gaie, j’ai eu ma bouffée d’air pur!

    1. Mais que c’est joli ça « manche à couille »… J’arrive pas trop à me faire une idée visuelle du truc mais ça me plaît quand même.
      Alors ils faisaient des travaux, et du coup j’ai appelé la mairie pour savoir si c’était normal que mon immeuble vibre tout les matins, depuis il n’y a plus de travaux… Je crois que j’ai foutu la merde en fait :)

  3. Pour dormir sans avoir mal, t’as essayé de te mettre dans une position genre PLS ? En principe elle a été inventée pour justement réduire les tensions dans le dos ! (et ouvrir les voies respiratoires) Après je sais pas si sur un matelas ça fonctionne aussi bien, j’imagine que ça dépend quand même de la fermeté.

    1. Alors je crois que ma position naturelle est un peu dans ce genre là, en chien de fusil…
      Cependant je crois que le truc c’est que mon matelas est un peu vieux et que j’ai eu tendance à faire mon trou et que du coup y’a le milieu qui est tout affaissé :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.