La 1ère impression #104

la première impression 2

Nombreux sont les auteurs qui se sont penchés sur les énigmes féminines, sur les incompréhensions masculines, le fossé qui nous sépare, ces petits détails qui font que nous sommes si différents mais si complémentaires à la fois.

Moi je pense que la majeure partie des problèmes que nous rencontrons entre les sexes est notre difficulté à communiquer.
Non parce que concrètement, il y a des hommes que je comprends parfaitement, et d’autres pas du tout !!

candide

J’avoue que sur ce coup-là, c’est ma faute. Je n’ai jamais lu Candide et je ne saisis donc pas l’allusion.
J’ai quand même été jeter un coup d’œil aux différents résumés mais je ne comprends toujours pas.

Une bonne âme pour m’expliquer ou bien ce garçon est vraiment impénétrable ?

pas mort de faim

« Espagnol pas mort de faim » ?

Mais euh…. Ça sous-entend que tous les espagnols sont morts de faim ? Ou bien que tu as de quoi faire dans ton frigo ? Ou alors que ça n’a aucun rapport avec la choucroute ?

J’avoue que ce premier message me laisse quelque peu… ben… sur ma faim !

surenchère

Yes, en voilà un que j’ai compris…

Si tout se passe bien, dans une semaine j’ai l’invit’ pour le dîner, dans quinze jours c’est une proposition de week-end et si je ne réponds toujours pas en mars c’est la demande en mariage ! Yeah !

 

Allez, je vais continuer à peaufiner mes questionnaires plutôt !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

14 Comments

  • Petite ombre

    16 janvier 2016 at 11 h 55 min Répondre

    j’ai lu candide, mais je pige pas plus que toi ou alors est-ce parce que j’ai lu sans lire cet horrible bouquin tout pourri! Quelle référence il fait…. beurk lol

    • Agoaye

      17 janvier 2016 at 17 h 36 min Répondre

      On dirait que tu n’as pas aimé :))

  • Vanessa Mère Debordée

    16 janvier 2016 at 11 h 57 min Répondre

    J’ai lu Candide mais je comprends pas non plus… LOL

    • Agoaye

      17 janvier 2016 at 17 h 35 min Répondre

      Ah… Les voies de ce garçon sont donc impénétrables :)

  • Guillemette

    16 janvier 2016 at 15 h 53 min Répondre

    Je crois que la morale de Candide, c’est en gros que le monde est un peu pourri alors il faut être heureux en cultivant son bout de jardin ;) (Je schématise, c’est loin…)

    J’imagine que le mec pensait marquer un point niveau culture… En même temps, si son 3ème prénom est vraiment Candide, c’est plutôt ses parents qui sont spéciaux et lui s’efforce de tirer parti de la chose ;)

    L’espagnol, je ne pige pas non plus. Il a pris trop de sangria ?

    Ah les sites de rencontre, on pourrait en faire un bêtisier !

    • Agoaye

      17 janvier 2016 at 17 h 34 min Répondre

      Et voilà 104 billets dont je m’efforce d’en faire un mini bêtisier, c’est vrai qu’il y a à dire :)

  • CDLM

    16 janvier 2016 at 15 h 55 min Répondre

    *passe par là par hasard*

    « Cela est bien dit, répondit Candide, mais il faut cultiver notre jardin » est tout simplement la dernière phrase de l’œuvre. Il y a des tonnes d’explications philosophiques sur cette citation, mais ayant toujours été une quiche en philo je vous en ferai grâce …
    Voili voilou …

    *repart sur la pointe des pieds*

    • Agoaye

      17 janvier 2016 at 17 h 33 min Répondre

      Eh bien merci pour cette discrète aparté culturelle…
      Ça me donne presque envie de le lire :)

  • flipperine

    16 janvier 2016 at 16 h 36 min Répondre

    il y en a qui vont vite en besogne

  • Melle Bulle

    17 janvier 2016 at 14 h 27 min Répondre

    Tu as tiré le trio gagnant là :)

  • ptibaton

    17 janvier 2016 at 18 h 30 min Répondre

    C’était la semaine des impénétrables ou quoi, le 1er j’ai rien compris, et alors je vois pas ce qu’est ce préjugés sur les pauvres espagnols mdrrr.
    Le troisième est clair au moins, trop direct même, mais clair :p ^^

    • Agoaye

      17 janvier 2016 at 18 h 31 min Répondre

      Pénétrables et impénétrables tu as vu ? l’art du paradoxe :))

Post a Comment