La drague IRL !

c3Voilà une bonne grosse paire d’années que je ne m’étais pas risquée à cet exercice.
Si je ne compte pas le jeune hippie du festival écolo (qui s’était jeté sur moi, je n’ai rien eu à faire), la dernière fois que j’ai rencontré quelqu’un irl (In Real Life = dans la vraie vie) c’était le 26 avril 2012 dans un bar trèèèèès alcoolisé.

Pour vous situer un tantinet, depuis 2005, date de mon inscription à Meetic, 25 des 41 hommes que j’ai… fréquentés, avaient été abordés sur des sites de rencontre !
Pour les autres il s’agit d’hommes rencontrés en vacances, en festivals, ou bien des amis d’avant devenus amants maintenant.

Du coup, je dois avouer que le pli est pris.

Pour moi draguer c’est envoyer un message intelligent et vendeur, croiser les doigts pour avoir une réponse, cerner intelligemment le personnage en posant des questions ciblées (« rêves-tu en couleur ? » « est-ce que tu t’aimes ? »… par exemple) et proposer assez rapidement une entrevue réelle autour d’un verre, idéalement dans un lieu neutre mais aussi parfois chez lui ou chez moi. Là on découvre nos prénoms respectifs, on hume nos phéromones, on entend le son de nos voix et PAF, l’alchimie opère… ou pas !
Un second rencard est envisagé… ou pas !

Du coup, lorsque la situation se présente sans n’avoir rien demandé, je me sens un peu comme une poule devant une fourchette : un peu con et perdue je me demande vraiment dans quel sens tourner les choses.

Tout a commencé avec une panne de voiture imputable à mon loueur. La société par laquelle je passe pour louer mon véhicule prend la réparation en charge et m’envoie un dépanneur.
Mercredi après-midi je me prépare donc à l’accueillir sans grand enthousiasme. Arrivé en avance, le gars me téléphone et je le fais rentrer dans mon parking. Ok, tout va bien. Il doit avoir mon âge, il n’est pas dégueu mais ce n’est pas un chevelu alors je ne fais pas plus attention que ça.

Le fait est que je suis obligée de partir avec lui jusqu’au garage et que nous mettons environ 20mn pour y arriver (eh oui, chez moi il y a des bouchons toute la journée). Du coup on se sent obligé de parler de tout et de rien.
Il me dit où il habitait gamin, il me dit où il bosse, je lui dis où je suis le plus embêtée sur la route le matin…. Bref, nos considérations sont essentiellement axées « topographie urbaine et bouchons franciliens ».

Tout à coup, en plein milieu des bouchons, un mec s’arrête à sa hauteur pour lui demander sa carte et lui dire qu’il a un dépannage à faire. Le dépanneur ronchonne puis m’avoue après que ce gars ne voudra le payer qu’une misère, qu’il en a marre, qu’heureusement il y a les sites d’assistance comme ce qu’il fait là pour moi et que de toutes façons tous ses clients sont mal-aimables et ne l’appellent que pour l’engueuler…

Bref.
Nous arrivons au garage et tandis que je remplis les papiers, mon gentil dépanneur s’éclipse sans que j’aie pu le remercier pour son service. Après ce qu’il venait de me dire, je me suis sentie un peu triste de n’avoir pas pu le faire.
C’est dans cette optique là que j’ai donc décidé de lui envoyer un petit texto le soir même. Un truc simple et courtois, signé « Mme Machin, dépannage C3 ».

L’histoire aurait pu s’arrêter là, je n’attendais carrément pas de réponse !

Mais une semaine et demi après, j’en reçois une. Il est touché et semble vouloir m’ouvrir une petite porte car le texto se termine ainsi :

N’hésitez pas à me contacter pour un dépannage auto ou autre… même comme ça.

Une ampoule s’allume dans ma tête (si si, dans ma tête)…
J’me dis que p’tet qu’il y a moyen de monnayer…
Alors je réponds :

Oh, je ne m’attendais pas à votre réponse, merci. Franchement je ne pense pas avoir besoin de vous recontacter dans le cadre d’un dépannage, il faudra donc trouver d’autres prétextes…

Je souris niaisement et j’envoie.
Et je me relis.
Et je ne souris plus du tout.

Là je me dis que j’y suis vraiment allée fort finalement… Le gars je ne le connais ni d’Eve ni d’Adam et me voilà à envoyer un sms de chaudasse que même les anges de la téléréalité n’auraient pas mieux fait !
Je me trouve beaucoup trop entreprenante et je me dis que la déformation « sites de rencontres  » se voit parfaitement dans cet exemple là (déjà qu’on m’a déjà reproché d’être trop entreprenante sur un site de rencontre, ça m’avait choquée, je ne m’en remets pas !!)

Sur les sites, on sait pourquoi on est là, y’a pas à tortiller du cul pour chier droit (comme disait ma très élégante grand-mère). On va draguer des gens qui sont là pour draguer !
On veut rencontrer du monde et on s’attend à y parvenir. On met ses qualités en valeur, on envoie des messages clairs, on joue sur les sous-entendus de façon assez directe, bref on sait ce qui nous attend !!

Et là, alors que je ne sais rien de l’homme, que je n’ai aucune idée de sa recherche (ou même s’il est en recherche d’ailleurs), me voilà en train de lui envoyer un message tendancieux du genre de ceux que je rédige après 2 ou 3 nuits de dialogues en ligne !

Je me suis sentie bien seule d’un coup, et puis un peu con aussi, à tendance maladroite.

Et puis il a répondu (à 5h du matin…)
Deux jolis textos avec de l’humour et un ton plus qu’encourageant.

Cette fois je vais réfléchir un brin avant de lui répondre, mais il est fort possible que nous passions à la phase de l’entrevue dans peu de temps (et je l’espère ailleurs que dans sa dépanneuse) !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush…
Dans notre monde, la réalité est bien différente !

21 Comments

  • Guillemette Allard-Bares

    30 mai 2016 at 7 h 45 min Répondre

    On peut dire que la porte était ouverte de son côté au départ, vu le SMS initial :) C’est sympa tout ça ! J’espère que l’échange continuera de manière agréable… voire plus si affinités… ;)

    • Agoaye

      4 juin 2016 at 12 h 56 min Répondre

      C’était très sympa, ça m’a donné le sourire deux trois fois. Maintenant c’est un joli souvenir, c’est déjà ça.

  • Fabignou

    30 mai 2016 at 11 h 31 min Répondre

    Je le trouve super mignon ton texto moi ! Et je n’ai jamais fréquenté de site de rencontres, donc je n’ai aucune « déformation » à ce niveau. Son message entrouvrait bien la porte quand même. Affaire à suivre :)

    • Agoaye

      4 juin 2016 at 12 h 55 min Répondre

      Je pense qu’il s’amusait effectivement, et c’était mignon.
      Bon je n’ai plus de nouvelles alors on passe à autre chose

  • zenopia

    30 mai 2016 at 12 h 21 min Répondre

    Et moi, je trouve ça so cute à moooort :)

  • La Farfa

    30 mai 2016 at 17 h 17 min Répondre

    moi je trouce ça choupi tout plein. ^^

    • Agoaye

      4 juin 2016 at 12 h 54 min Répondre

      Oui ce sont des petits moments comme ceux-là qui font que la vie est sympa parfois.
      Même si ce sont des leurres

  • Nathalie

    30 mai 2016 at 20 h 23 min Répondre

    Donc , le problème(ou pas) maintenant , c’est qu’on est toutes aux aguets pour connaître l’évolution jour par jour de cette relation embryonnaire

    • Agoaye

      4 juin 2016 at 12 h 53 min Répondre

      Je crois que ce n’est plus la peine !

  • Mary Leviandier

    31 mai 2016 at 10 h 57 min Répondre

    Hâte de connaître la suite ;-)

    • Agoaye

      4 juin 2016 at 12 h 52 min Répondre

      Eh bien pour le moment, je n’ai plus de nouvelles depuis une semaine :/

  • julien

    2 juin 2016 at 9 h 38 min Répondre

    Bonjour,

    je donne simplement mon avis de mec (en couple depuis tellement longtemps que je ne sais plus ce que c’est de draguer). Je pense qu’il a répondu a ton texto c’est plutôt bien engagé. Après je ne peux pas m’engager sur plus mais je ne vois pas comment cela ne peut pas déboucher au moins sur un rendez vous.

    • Agoaye

      4 juin 2016 at 12 h 50 min Répondre

      Merci pour ton avis.
      Mais bon, je n’ai pas eu de nouvelles depuis donc à mon avis c’est pas gagné :/

      • julien

        6 juin 2016 at 11 h 29 min Répondre

        Donc on peut dire que je suis nul à chier pour donner des conseils amoureux.

        • Agoaye

          3 juillet 2016 at 21 h 20 min Répondre

          Ah non, on peut dire que le dépanneur est nul à chier pour persévérer dans ses embryons de relation, c’est tout !

  • Petite ombre

    4 juin 2016 at 16 h 10 min Répondre

    ah mais il a répondu quoi? a 5heures du matin, il est matinale dic donc! ou alors pas encore couché!
    Je veux savoir la suite, s’il y en a une !!!!

    • Agoaye

      5 juin 2016 at 12 h 19 min Répondre

      Il n’y a pas de suite non…
      Il m’avait répondu avec plein d’humour, c’était mignon.
      Et puis POF plus rien, disparu dans la nature.

      au suivant, dans 5 ans… :(

  • Trenty

    15 juin 2016 at 17 h 38 min Répondre

    C’est le genre de message que si je le recevais.
    J’aurais tendance à penser à une soirée qui finit au lit.

    Mais j’ai l’esprit mal tourné ;)

    • Agoaye

      3 juillet 2016 at 20 h 50 min Répondre

      Moi j’dis : mieux vaut avoir l’esprit mal tourné que pas d’esprit du tout

Post a Comment