La fin du monde selon Free…


Ma vie de geek / mercredi, novembre 19th, 2014

B20CMP7IcAEmgee…c’est ce qui arrive, en ce moment pour moi.

Tout a commencé samedi soir, lorsque j’eus annulé mon rendez-vous galant (oui oui, vous avez bien lu, j’avais un rdv galant et en plus je l’ai annulé…) et que je commençais à m’avachir larveusement devant une série en stream.

J’étais crevée, je n’avais pas envie de grand chose sinon d’écouter Meredith Grey se prendre la tête avec sa nouvelle sœur que les scénaristes venaient encore de lui dégoter de derrière les fagots. (Oups, spoiler)
Oui mais non. Le drame est arrivé en plein milieu d’une phrase. Meredith se tut soudainement et resta figée sur mon écran, la bouche désespérément ouverte, tel un poisson hors de l’eau…

J’attends…
J’attends… (quand je suis crevée je ne me déplace qu’à la condition que la troisième guerre mondiale soit officiellement déclarée… et encore…)
J’attends…

et Meredith est toujours ahurie.

Je décide finalement de me lever pour aller checker la freebox. Etape 2. Etape 3. Etape 2. Etape 3….

Je soupire avent d’aller me coucher et de remettre le problème à plus tard. Bien plus tard !

Lorsque bien plus tard fut arrivé (lundi), et puisque la freebox continuait son incessante danse de l’échec, je trouva le courage d’essayer les quelques petites manipulations que j’ai aimablement partagées avec vous dans le LLDDD de cette semaine. Rien n’y fit. Parfois même j’eus un mécontentement technologique ultime affiché sous forme d’un écran entièrement jaune et probablement annonciateur d’une apocalypse prochaine…

Mon monde s’écroule.

Je ne reçois plus de mails. Je n’en envoie plus non plus.
Je n’ai plus de connexions avec le monde extérieur, je ne peux plus vous lire, j’ai plus les infos (bon, ça c’est pas si grave), plus la météo, plus les pop-up clignotantes qui m’annoncent féeriquement que j’ai gagné un chèque de 50 000 euros parce que je suis le 10 000ème visiteur.
Je ne peux plus écumer les sites collaboratifs de mes collègues pour leur piquer des idées, des images, des trucs auxquels je n’aurais pas pensée seule à mettre dans mes leçons fabriquées maison.
Je ne peux plus écouter de musique, même avec les pubs Deezer m’accompagnait la plupart du temps, mon appart est vide de sons, ma vie vide de sens.
Je ne peux plus regarder mes séries préférées le soir tranquillou en m’enroulant dans ma couverture-polaire-avec-manches, je ne peux plus zapper si ça me chante et découvrir des films nouveaux qui seront tellement nuls que finalement je préférerai jouer à HayDay à la place.
J’peux pas raconter des conneries sur mon FB, ou plus beaucoup, je loupe les réponses, je ne réagis pas assez vite, je ne lis plus, je n’écris plus à l’heure, vous allez m’oublier, je vais disparaître, Agoaye se meurt !

Voilà…

A la place j’écris n’importe où et à n’importe quel moment (en ce moment chez Môm à 12°c, hier à l’école à 6h du mat)…
A la place je regarde des DVD que j’ai depuis un siècle et demi et que j’ai jamais vus (et pour cause ils ne me donnaient pas envie… Président d’un jour, Sherlock Holmes… Bof bof)
A la place je galère pour concevoir des leçons mal foutues, dans un silence de mort, avec le seul bruit de mes ongles trop longs sur le clavier pour rythmer mes pensées.
A la place je vis dans une grotte hermétique. Vraiment seule. Encore moins au courant de la plupart des trucs que d’habitude (ah bon, Nabilla a essayé de faire une chirurgie maison à son boyfriend chevelu ?)

Ça ressemble vraiment beaucoup à la fin du monde je trouve. Le technicien ne vient que dans 7 jours…

Et vous, que faites-vous sans le net ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

27 réponses à « La fin du monde selon Free… »

  1. Je deviens méchant, comme le toxico en manque que je suis… Surtout que la 4G marche mal dans mon village donc je peux même pas me connecter avec mon téléphone…

          1. Et j’ai oublié de te parler de la hotline qui est basée à 10km de chez moi (et pas au Tadjikistan)! Et de l’infrastructure qui a 3 ans d’ancienneté et qui a été faite pour internet (contrairement au réseau de Numericable).

            Je te donne le droit de me détester cordialement!!! XD

  2. coucou,
    très bel article qui reflète bien la réalité. sans internet non seulement je deviens méchante voir très méchante mais surout je meurs. internet c est ma vie je ne peux pas vivre sans
    bonne journée

  3. Avant ? Je hurlais à la mort, obligé que j’étais de me confronter à l’IRL… Je ressemblais plus à un drogué en manque…
    Maintenant, j’ai un forfait data avec mon phone que je peux partager « au cas où », du coup, je n’ai pas de net qu’en vacances uniquement !!!

  4. Ça libère temporairement du temps, c’est appréciable… Aucun mouvement d’humeur pendant le rétablissement de la connexion… Peu importe le temps que ça prend, pas un problème pour m’occuper (travaux hors connexion, 3 guerres en retard dans le visionnage de films/séries, visites, promenade, vélo, travaux dans la propriété, jeux de société/vidéos, remettre de l’ordre, …)

  5. C’est en voyant Meredith Grey ahurie que tu t’es rendu compte que ta freebox ne marché plus ?
    Mais ça doit te faire cet effet à chaque fois que tu regarde un épisode de Grey’s anatomie ;)

    Pour que je n’ai plus le net, il faudrait que j’ai ma box en rade, mon tel en rade et plus de taf :)
    Donc difficile pour que ça arrive, mais quand ça arrive, je m’y fais bien :)

Répondre à Le Groumph Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.