La jalousie, cette sale connasse !


Non classé / jeudi, décembre 19th, 2013

IMG_5340Si je vous dis que je crève de jalousie dans plusieurs domaines de ma vie sauf lorsque qu’il s’agit de mon couple, vous penserez peut-être qu’en tant que vieille célibataire moisie je ne sais plus ce que je raconte !

Eh bien vous vous tromperez !!!

Alors je n’en suis pas fière, je vous le dis tout net, mais un blog ça sert aussi à ça : exorciser cette part de matière sombre et gluante qui habite en chacun de nous. Alors aujourd’hui j’avais envie de vous parler de celle qui gâche peut-être aussi votre vie : La jalousie, cette sale connasse !!!

Avant toute chose, on va déjà tenter de s’intéresser à ce que c’est, pour de vrai, la jalousie. Selon vous, quelles phrases pourraient être dites par des jaloux ?

« Mon mec ne m’aime plus, à tous les coups il va se barrer avec la boulangère »
« Ma meilleure amie a une nouvelle collègue de bureau qui ne la quitte plus, je ne l’aime pas c’est une conne »
« Comment elle fait pour avoir un mec aussi bien foutu avec la gueule qu’elle a ? »
« Pourquoi ma tarte tatin est imbouffable alors que celle de ma mère déchire ? »
« Je grossis rien qu’en regardant cette crème et l’autre pouffiasse elle en mange 3Kg sans prendre 1g »

Ben ouais : toutes !!!

En fait pour comprendre en quoi toutes ces phrases relèvent de la jalousie, il faut réfléchir à ce qu’elles dévoilent du regard que la personne qui les prononce porte sur elle-même, parce que finalement, la jalousie c’est simplement la peur hypothétique (important !!) de perdre certaines de nos propres valeurs !

Mon mec va se barrer : j’anticipe perdre la capacité à le retenir, à retenir son amour pour moi…

Ma meilleure amie a une autre nouvelle amitié : j’anticipe perdre l’exclusivité de ses sentiments pour moi alors que j’avais galéré à la gagner.

Une nana moins bien que moi est avec un super mec : Je fais une comparaison et me demande ce que j’ai de moins qu’elle, je provoque ma perte d’estime pour moi et mes talents de séductrice, ma confiance en moi.

La tarte tatin : Je supporte mal la comparaison et j’anticipe la perte de ma réputation de bonne cuisinière (réputation qu’il faut tenir parce que ma mère en est une…)

Le coup de la crème : Je suis en colère car j’anticipe la fait de prendre des kilos, d’avoir un métabolisme différent que celui d’une autre personne, je me dégoûte.

Car oui, c’est un point important finalement : le dégoût !

Dans tous les cas, l’objet de votre jalousie fera naître en vous un peu de tristesse, un brin de colère, pas mal de dégoût et parfois de la frustration : mais tout ceci centrer sur vous ! toujours !

Parce que dans tous les cas, cette connasse de jalousie vous fera avoir peur de perdre quelque chose ou quelqu’un, elle vous provoquera un gros sentiment d’insécurité, d’anxiété, et surtout vous fera perdre confiance en vous ! Parce que c’est ça qui est au centre : si vous êtes jaloux, c’est que vous pensez que vous en valez moins la peine ! Et c’est ça qu’il faut rectifier d’urgence !!!

Parce que vous peurs à ce moment là sont hypothétiques, je vous le rappelle (et le resouligne, pour bien insister) ! Elles sont généralement infondées, imaginées, illusoires, créées par votre paranoïa de manque de confiance en vous !

Moi je suis jalouse des couples pour qui la vie est toute rose violacée, car pour le moment je suis bien infoutue de faire exister une relation telle que la leur.
Peut-être ai-je une incompatibilité chronique ?

Je suis jalouse de certains clichés de photographes, car à matériel quasi-équivalent moi je n’ai pas su capturer un de ces instants.
Peut-être ne suis-je pas une bonne photographe ?

Je suis jalouse de certaines blogueuses qui écrivent 5 lignes et qui ont 507 abonnées, 54 likes et 44 commentaires.
Peut-être que mon écriture et mon style vous emmerdent ?

Tous ces exemples de jalousies portent sur des sujets sur lesquels je ne suis pas encore sûre de moi (il y en a d’autres, mais le billet ferait 18 pages, alors je préfère m’arrêter là, d’façons j’ai déjà largement dépassé les 5 lignes…)

Et tous les exemples des domaines où je ne ressens jamais aucune jalousie vont pointer du doigt les facettes en lesquelles j’ai confiance (je fais génialement bien la cuisine et je suis un super bon coup -et comme on tient les mecs généralement par le ventre et la bite, eh ben une fois que j’en ai ferré un, il a du mal à repartir…-) (bon, parfois je suis bien trop chiante pour tenir la comparaison, je vais faire un travail sur moi pour tenter d’améliorer mes tartes citron meringuées…)

Un dernier petit point important : Ne confondez pas « jalousie » et « envie »… L’envie est vachement moins perfide, car elle vous donnera le désir de posséder quelque chose, mais sans la dévalorisation…
L’envie peut mener à la jalousie, mais de prime abord ce n’est qu’un moteur, et elle peut même être bénéfique pour avancer et créer des projets (difficile de construire sans envies…)

Et puisqu’on en parle, j’espère avoir réussi à vous donner envie de participer à mon concours de migration, contenant de supers lots de fou
que vous pouvez retrouver à cette adresse
et si vous ne gagnez pas, je vous en prie ne soyez pas jaloux !!!

Et vous, sur quoi porte votre jalousie en général ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

36 réponses à « La jalousie, cette sale connasse ! »

  1. A froid, je dirai ne pas être trop sujet à la jalousie, ou alors quand je le suis c’est en général pas très longtemps et suffisamment peu pour ne pas le remarquer !
    Si vraiment je devais éprouver de la jalousie, ça serait envers ceux qui peuvent faire ce qu’ils veulent de leur temps (et pas obliger de bosser pour payer les factures…) mais… est-ce qu’ils sont vraiment plus heureux au final ? ;-)
    Parce que si je devais commencer à être jaloux de tout ce que je n’arrive pas à faire comme je le voudrais… je cracherai ma haine 24h/24 et je finirai aigrie :-D

  2. La jalousie sur les blogueuse m’a femme l’a n peu en ce moment :)

    Et pour ma part, j’ai un peu toutes ces jalousies, mais elle ne tienne pas (peut-être que j’ai une trop grand estime de moi :))

    En fait, pour la jalousie sur ma femme par rapport à ma femme, ça fait très longtemps que je suis partie du principe que je l’a perdrais (et si c’est pas le cas, c’est du bonus), mais surtout je fais en sorte qu’elle ne puisse pas trouver mieux ailleurs donc si elle me quitte pour un autre, ça ne sera pas ma faute.

    Pour les photos, je ne suis pas fan de mon travail, mais bon les retours sur mon travail semble bon donc c’est que je ne dois pas être complètement mauvais (même si je ne suis pas aussi bon que beaucoup et puis je fais ça en dilettante donc normal que je ne fasse pas du travail exceptionnel).

    Pour le blog, ben j’essaie de me dire que je fais ça pour moi et que les commentaires et les vues c’est que du bonus (ok, c’est faux, j’adore partager avec vous tous.

    Et pour les couples, ben je le suis aussi (et puis la majorité des couples montrent une image rose alors qu’elle est pleine de nuance).

    En gros, chaque points qui pourrait titiller ma jalousie, j’y trouve une excuse (mais ça, c’est parce que je suis plus de mauvaise fois que jaloux ;))

  3. Le couple doit bien être un des trucs où j’envie ou jalouse le moins car c’est un des trucs où j’ai le plus réussi pour l’instant (je croise les fesses). Autrement tout le reste, vu que j’ai une estime personnelle de merde et me remet en doute perpétuellement, j’évite d’établir des comparaisons pour ne pas me faire mal :roll:
    Mais j’essaye au max de dire merde à ces pensées sinon on avance pas à se ronger de l’intérieur, donc faut pas réfléchir dire merde et faire ce qu’on veut comme on veut et comme on peut, le but c’est de s’améliorer pas d’être parfaite.
    Et puis prout.

    1. Évidemment qu’il y a également cette solution là : éviter à tout prix les comparaisons, mais tout dans cette société nous pousse à nous comparer (le culte du jugement en valeur de mes deux), alors c’est moins facile :)

      1. En cas de gros doutes, je m’enferme juste dans ma bulle pour pas y penser, un gros dodo et je repars… Le Chti dit que j’ai une bonne dose d’optimisme et d’enthousiasme naïf pour aider (à l’inverse de lui).

      2. Le Chti est pareil, il se tourne le sang, ronge les ongles et fait rien. Ça me tuerait cette tension moi, il faut que je réagisse et trouve une solution immédiate, ça me donne matière à broyer pour m’occuper l’esprit et sortir le truc de ma tête.

  4. Intéressant cette article ! C’est vrai que la jalousie peut prendre 1000 formes … moi je crève de jalousie dans mon couple … C’est nouveau, ça ne m’étais jamais arrivée avant … mais dès que la sonnerie de son téléphone ou SMS retentit, je me sens pas bien … Mais sinon, « je ne suis pas folle vous savez » :-))

  5. Effectivement, il y a une grosse différence entre l’envie et la jalousie. Personnellement, je suis facilement envieuse. Parfois un peu jalouse. Mais jamais possessive. Et ça concerne rarement mon couple. J’ai appris à faire confiance. Dans d’autres domaines, c’est le manque de confiance en moi qui provoque des petits pics d’envie ou de jalousie selon le cas. Mais aucune névrose sous-jacente ! ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.