Le chevelu qui a préféré avoir une voiture de fonction.

Quel meilleur jour que la Saint-Valentin pour inaugurer cette nouvelle rubrique (et vous présenter cette nouvelle superbe bannière) s’intitulant « le chevelu qui… » et faisant un petit tour d’horizon des chevelus de ma vie ?

Voilà quelques années déjà que je voue un culte aussi passionnel qu’inexplicable aux hommes aux cheveux longs. Denrée rare ? pas vraiment…
Faut dire que j’en ai croisé… j’en ai connu… j’en ai charmé… et j’en ai jamais gardé !
Visite guidée ;)

J’ai rencontré ce chevelu sur un site de rencontre aux airs de supermarché noir et rose. Comme j’avais déjà épuisé tous les chevelus de ma région, j’avais effectué une recherche dans un rayon de 400km autour de chez moi, et j’étais tombée sur lui.

Travailleur viticole, papa, bassiste, tatoué, piercé, chevelu en diable… Bref un de ceux qui me plaisent en général (surtout pour les 3 derniers points + le côté musicien qui me botte plutôt bien).
Nous avons commencé à discuter en nous disant que certes la distance pouvait être un problème mais que les autoroutes ça existait, le TGV aussi et que de toutes façons il venait souvent à Babylone pour les concerts et moi souvent dans sa cambrousse pour boire un coup !

Nous nous sommes rencontrés quelques semaines après nos premiers échanges, un après-midi au pied de chez moi et je n’avais pas forcément d’attentes quant à cette entrevue (je n’étais pas encore tombée amoureuse via messagerie).
Sauf que quand je l’ai vu en vrai, j’ai fait « ouah » !
Du coup, lorsqu’il est revenu dans la nuit après son concert (ben voui, c’est pour ça qu’il montait), j’ai été toute excitée en me disant que chouette, j’aurais un autre nom à cocher sur ma liste de partenaires sexuels…

Or, le chevelu en avait décidé autrement et il a préféré choisir le canapé du salon à mon lit (premier choix puant, et pas le pire, j’aurais dû me méfier…).
Bref, douche froide, nuit seule, petit déj embarrassé le lendemain matin, départ et bise convenue.

Quelque jours après, pas revancharde, je décide de passer chez lui avant d’aller en festoche. Je n’en suis pas repartie du week-end…

A partir de là, une formidable histoire d’amour commence. Je vous passe le gnangnan et le moelleux, j’ai déjà fait pas mal de billets là-dessus… Chéri-chéri était entré dans mon cœur, avait sa place dans mon blog et a même été présenté à mon groupe préféré !

Vacances ensemble, sexe n’importe où, rentrée déchirante, week-ends en alternance, concerts, cuisine à quatre mains, bains Lush, présentation à son fils, Noël à Paris, réveillon à Reims, conversations sur l’idée de vivre ensemble, reconversion professionnelle envisagée, moyen de contraception, descente aux enfers.

Ben ouais, loin de moi l’idée de vouloir me dédouaner, mais c’est au moment de l’implant que j’ai commencé à péter les plombs en beauté. Là encore je n’en reparlerai pas, j’ai déjà dézingué cette merde d’Implanon dans un autre billet.
M’enfin quoi qu’il en soit, à ce moment-là avec mon chevelu, ça commençait un tout petit peu à puer du cul !

C’est lui qui avait décidé de venir habiter avec moi. On en parlait pour déconner mais lui y pensait sérieusement. Avec mon boulot je ne pouvais pas bouger, mais lui s’est renseigné pour entamer une reconversion professionnelle afin de pouvoir exercer à Paris.
De Viticulteur il pourrait passer à architecte paysagiste après une formation d’un an payée par son employeur actuel… Il voulait se spécialiser dans les toits-terrasses végétalisé(e)s.

Non franchement, il avait pensé à tout !!!

Du coup moi je me préparais psychologiquement à laisser une place dans mon cocon, je vidais quelques étagères, j’aménageais mon territoire… A force j’avais fini par y croire !

Et puis son patron y a cru lui aussi… Et j’imagine qu’il a été un peu flippé à l’idée de perdre un si bon employé (ouais, il ne rechignait pas à la tâche mon chevelu…).
La proposition est tombée juste avant que ne revienne le dossier de la Fongecif : Et si je t’augmentais de 25% et que je te filais une Clio de fonction ?

Deuxième et dernier choix puant. J’ai perdu contre une Clio putain !!

Ciao Chevelu motorisé !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

19 Comments

  • Sand Mayer

    14 février 2018 at 17 h 22 min Répondre

    Merde alors !! Qu’est-ce qu’elle avait de si particulier cette clio ?!

    • Agoaye

      16 février 2018 at 22 h 10 min Répondre

      Je ne sais pas mais manifestement plus de choses que moi :)

  • Petite ombre

    14 février 2018 at 17 h 42 min Répondre

    je me souviens que tu as déjà parlé de lui, mais alors le coup de la Clio soit tu en as jamais parlé, soit j’ai pas le souvenir, mais bordel, quel con!
    Mais peut-être que ce sont tous les chevelus qui sont pas assez bien pour toi non?

    • Agoaye

      16 février 2018 at 22 h 12 min Répondre

      Non je ne l’avais pas dit à l’époque… J’étais trop sous le choc !

      Ben ouais mais si tous les chevelus ne sont pas bien, alors je finirai définitivement seule. Je ne me maquerai pas avec un gars qui ne me fait pas mouiller juste pour être accompagnée, c’est pas moi ça :/

  • Nath

    14 février 2018 at 21 h 06 min Répondre

    Ouch … ça fait mal

    • Agoaye

      16 février 2018 at 22 h 13 min Répondre

      Ouais, sur le moment c’était un peu gonflant.

  • Lenora Von Cherry

    15 février 2018 at 8 h 50 min Répondre

    Nan mais quand je te dis que les musiciens chevelus sont un mauvais parti… dixit la fille qui galope après un musicien chevelu et phobique de l’engagement !
    Tu veux mon plan pour choper du chevelu ? Les concerts de métal !!! Je vais sûrement m’en faire un début mars en région parisienne. Wanna join ?! ;)

    • Agoaye

      16 février 2018 at 22 h 16 min Répondre

      Eh bien, outre le fait que je pratique la religion intégriste du « si tu connais mon blog tu me connais pas moi et si tu me connais moi tu ne sais pas que j’ai un blog », c’est très gentil d’avoir demandé.
      Après je voudrais pas marcher sur tes plates bandes non plus hein…. Et puis si je rencontre mon futur ex dans un concert de métal, il pourrait croire que j’aime ça :/

      • Lenora Von Cherry

        19 février 2018 at 7 h 27 min Répondre

        Je comprends.
        Si tu changes d’avis, je te filerai l’adresse du chose en privé. De toute façon, je ne sais pas à quoi tu ressembles, tu ne risques rien !
        Quant à marcher sur mes plates bandes, je ne m’inquiète pas, « mon » chevelu a mon prénom pré-tatoué sur les fesses !

  • julien

    15 février 2018 at 16 h 09 min Répondre

    Bonjour,

    c’étai une trois ou une cinq potes?
    Cela peut avoir son importance.

    • Agoaye

      16 février 2018 at 22 h 17 min Répondre

      Alors ça je l’ignore, nous n’avons pas été présentées :)

  • Abyna

    15 février 2018 at 19 h 33 min Répondre

    !!

  • Guillemette

    15 février 2018 at 22 h 30 min Répondre

    Dure, la chute de l’histoire ! :/

  • LaLutotale

    16 février 2018 at 19 h 23 min Répondre

    MDR le commentaire de Julien !

    • Agoaye

      16 février 2018 at 22 h 21 min Répondre

      En tout cas j’espère que c’était une essence :)

      • Julien

        17 février 2018 at 15 h 42 min Répondre

        Ça dépend s’il fait de la route. Diesel ça consomme moins. Et puis même si c’est un peu moins le cas aujourd’hui, à une époque c’etait Beaucoup moins cher au litre.

  • Ophélie (L'Écarpulte)

    16 février 2018 at 22 h 52 min Répondre

    Outch ! Ça c’est du choix puant ! Une petite Clio quoi ?!?!

Post a Comment