Le chevelu qui ne disait pas non

Troisième billet de cette rubrique intitulée « le chevelu qui… » et faisant un petit tour d’horizon des chevelus de ma vie. Et cette fois, c’est un peu particulier car ce chevelu n’est que virtuel, et qu’il n’est p’tet pas même chevelu… qui sait ?

Voilà quelques années déjà que je voue un culte aussi passionnel qu’inexplicable aux hommes aux cheveux longs. Denrée rare ? pas vraiment…
Faut dire que j’en ai croisé… j’en ai connu… j’en ai charmé… et j’en ai jamais gardé !
Visite guidée ;)

2018, après une histoire récente beaucoup trop compliquée à appréhender avec mon dernier coup de cœur (on a essayé tous les deux et quand le sexe est nul… bah… on comprend vite que ce n’est pas la peine de forcer), je décide, encore un peu plus désabusée, de retenter le formidable outil AdopteUnMec !

Je parcours les profils pour la plupart tous déjà connus à la recherche d’un nouveau ou d’un qui serait passé entre les mailles de mon filet durant mes expériences précédentes…
Et je tombe sur un profil vraiment très sympathique
Son annonce est concise mais intelligente, ses photos sont tout à fait présentables, voire même plutôt jolies et la mention « Relation souhaitée : CDI » est forcément un peu plus vendeuse que lorsque cette case n’est pas remplie.

Vegan
Straight edge
Zèbre hpe
Musicien
Sapiosexuel
Lecture et musique… : 90% de ma vie
Cinéma SF & films d auteur
Libération animale
Bodmod
Concerts / Expos
Obsession pour Bernard Buffet, Egon Schiele, Celine et Nietzsche
Hyperactif (mais j aime aussi me retrouver en tête à tête avec Netflix et bcp bcp de junkfood )
Fâcheuse tendance à ne pas prendre 1 kilo même en mangeant comme 10..
Blah blah blah etc

Je ne prends donc aucune pincette pour envoyer le premier message et lui dire que je le trouve plutôt joli.

Sa réponse est quasi immédiate et plutôt encourageante, il me dit qu’il me trouve mignonne aussi et il me félicite (plusieurs fois) pour mon profil qu’il trouve « très chouette »
Très rapidement, il m’annonce être tout nouvellement inscrit, que Tinder ne lui convient pas et qu’il n’est pas du tout en recherche de plan cul uniquement.

Quoi qu’il en soit, le bonhomme a l’air bien sous tous rapports, intelligent, intègre et enthousiaste aussi. Je suis vraiment contente de l’avoir croisé et décide de ne pas perdre mon temps pour lui demander qu’on se rencontre en vrai.

Généralement, je n’aime pas passer trop de temps à échanger virtuellement, c’est assez dangereux et tout peut arriver : On jugera sur une seule phrase qu’on aurait mal interprétée et on risque de passer à côté d’une jolie rencontre uniquement à cause d’un quiproquo à la con ou, au contraire, on se crée une image de la personne d’après ses écrits mais dans la réalité on tombe de bien haut quand on découvre qu’il a finalement les dents jaune ragondin ou qu’il dégage une odeur de sueur rance…

Ça m’arrive souvent :/

Et puis je n’ai pas honte de vous avouer également que si je suis une fille de l’écrit et que je passe bien mieux mes émotions par ce moyen de communication-là, en ce qui concerne le physique, je me débrouille bien mieux en vrai que sur l’écran malgré tous mes efforts (photos récentes et variées, symbolisant quelque part les différentes facettes de ma personnalité).

En vrai, mon regard fait le boulot, les tatouages complètent le reste et je donne un sentiment d’assurance et de passion qui plaisent généralement beaucoup.
Bref, je suis une fille super !

Mais revenons-en à nos échanges : Tout se passe vraiment bien et nous sommes de plus en plus bavards, il me parle même de l’endroit où il bosse, de sa mère…
Je perçois des failles qui le classent automatiquement dans une catégorie dont je raffole malgré la pénibilité du truc à long terme : les écorchés vifs ! De toutes façons, ça sautait aux yeux sur les photos : les tatouages sur le visage, et pas n’importe lesquels, il faut s’y connaître pour les comprendre.
Je m’y connais. J’ai voulu essayer de le comprendre. Mais doucement, sans le brusquer.

J’ai réussi à savoir des choses très intéressantes, quelques bribes de son passé amoureux, le fait qu’il veuille toujours être dans le contrôle (et que donc il ne boit pas), qu’il prétend dire les choses directement car il estime être un garçon sans filtre, qu’il danse très souvent…

Et puis c’est un HPI, c’est un passionné… Que des choses qui m’attirent.
Il me dit souvent qu’il trouve mes messages mignons, il continue à être encourageant dans nos échanges.
Forcément donc, vu comme partent les choses, je rêve rapidement de ce gars et je lui raconte même mon rêve, un truc bien barré (comme d’habitude) mais néanmoins mignon. Je pensais que ça lui ferait plaisir mais je me suis gourée.

Du jour au lendemain, je n’ai plus eu de réponse à mes messages. Ils étaient pourtant lus.
Et puis, 3 jours après notre premier échange, son profil change complétement. Plus de photos, plus d’annonce, même l’âge a changé !

Je le prends forcément personnellement. Je laisse tomber l’affaire en remarquant qu’il écrit des messages, mais pas à moi.
Quelque chose me dit tout de même de patienter avant de lui envoyer un long message bien senti à base de « Tu me prends pour une conne ? Tu sais que je ne suis pas une machine d’intelligence artificielle, que je peux éventuellement avoir des sentiments et des attentes et que je suis assez grande pour supporter un -Désolé mais je ne suis plus intéressé, passe une bonne soirée- ou un -je souhaite que nos échanges s’arrêtent là, salut-« 

Mais je me dis que c’est pas le genre et qu’il doit y avoir un truc qui cloche.

Effectivement (?!) quelques jours après, la fiche du beau quarantenaire revient à la normal et avec elle une réponse du style « Rhoooo, désolé, je me suis fait pirater mon compte »

… OK

Je me dis que c’est étrange, mais comme il me répond, je me remets bien vite dans mon état d’esprit des premiers jours et… j’envisage de proposer une date de rendez-vous. Je me dis que si l’excuse du piratage est vraie, autant que nous nous soyons croisés avant que ça se reproduise. Si elle ne l’est pas, je suis assez excédée par les gars qui soufflent le chaud et le froid aussi rapidement, autant en finir rapidement !

Hier soir, nous sommes connectés au même moment et je me lance.
Il propose de se voir la semaine prochaine.
Je propose jeudi.
Il ne répond qu’avec des phrases très courtes.
Je lui demande s’il en a envie au moins.
Il me dit que je suis mignonne.
Il recommence à faire de longues phrases.
Jusqu’à minuit.

Puis il disparaît et au matin le carrosse est redevenu citrouille et le prince charmant est redevenu crapaud.
Le gars m’a bloquée !

Alors puisque tu me lis, petit crapaud d’amour…. Je te conseille finalement de retourner sur Tinder car ta place est là-bas malgré ce que tu en penses.
Tu viens de passer à côté d’une rencontre qui aurait pu être exceptionnelle, parce que je suis une fille exceptionnelle :) Elle aurait aussi pu être banale et complètement inintéressante, mais ça on ne le saura jamais.
Mais ce n’est pas ce point qui me chagrine le plus, car le lâcher prise est indispensable à ma vie pour continuer à faire en sorte qu’elle avance dans de bonnes conditions.
Non, ce qui me fait vraiment de la peine c’est de voir qu’à ton âge tu n’es pas encore capable de dire non et de ne faire face aux épreuves qu’en les fuyant comme un ado irresponsable de 15 balais.

Ton attitude est irrespectueuse et m’a fait souffrir.

Je souhaite de tout cœur que la prochaine que tu évinceras, tu le lui diras au lieu de la ghoster, la plupart des gens arrivent à l’entendre tu sais ?

Ciao Chevelu couard !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

3 Comments

  • PHIL69

    2 décembre 2018 at 16 h 04 min Répondre

    Et portant … il y a quand même des chevelus qui méritent de te rencontrer.

  • Guillemette Allard-Bares

    3 décembre 2018 at 22 h 58 min Répondre

    Super bizarre comme attitude effectivement :( on a parfois de sacrées mauvaises surprises sur les sites…

  • Fabignou

    4 décembre 2018 at 13 h 45 min Répondre

    Je ne reviens pas du nombre d’histoires similaires que j’entend autour de moi… Je ne comprends pas le but de ces mecs.

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.