Le goût des petites choses.


Ma vie de grande malade / mardi, mars 17th, 2015

003 Manifestement, c’est le chemin à suivre : retrouver le goût des choses, la magie du moment, la satisfaction du geste.

Je suis retombée bien bas. Je suis là où les pleurs s’enchaînent sans raison, où la culpabilité sert tripes et boyaux, où la victimisation est aussi présente que la diabolisation. Et cette solitude…

Bref, parce que je ne peux pas prendre ces molécules que prescrivent les médecins allopathes (et parce que je ne veux pas non plus, j’ai déjà eu l’impression de mourir une fois, ça va bien…), eh bien je dois trouver d’autres solutions.

J’ai un peu l’impression de faire un assemblage de bouts de ficelles, mais pour le moment c’est tout ce que j’ai trouvé :

– Presser des oranges et en boire le jus tout de suite, frais et piquant de vitamines.

– Aller voir les fleurs qui sortent dans le jardin, les vivaces de la dernière saison qu’on avait oubliées.

– Redécouvrir la peinture, le dessin, les matières, l’acrylique, l’aquarelle.

– Se réveiller naturellement et se souvenir de son rêve (c’est encore difficile, je suis réveillée en sursaut par des hallucinations sonores au minimum une fois par nuit)

– Jouer avec un chaton.

– Prendre des photos, de quelque chose ou de quelqu’un qu’on aime.

– Lire un livre sans prise de tête (en ce moment Le fabuleux destin d’une vache qui ne voulait pas finir en steak haché – Merci Mélanie -)

– Se sentir virtuellement entourée, par ici, sur FB, par mail. Merci. Vraiment.

– Se sentir réellement entourée. Les sms des collègues nullement contrariées que je les ai laissées tomber.

– Soupirer. Pas parce que quelqu’un nous ennuie, mais juste pour respirer à fond, détendre tout ce qui est noué en dedans, avoir la certitude de vivre.

– Ranger et faire le vide, et l’ordre, éclaircir les pièces de vie pour éclaircir les pensées avec. Laver aussi, trier, se débarrasser.

Pour le moment je n’ai rien d’autre. Je ne me sens toujours pas prête à sortir, encore moins à prendre soin de mon corps, définitivement pas à entrer dans une quelconque séduction (amoureuse ou amicale). Je ne vaux toujours rien et je continue de m’en vouloir pour tout ce temps perdu…
Mais ce n’est pas le sujet.

Et pour vous, quelles petites choses ont bon goût ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

44 réponses à « Le goût des petites choses. »

  1. Très bonne liste :) Je saurais pas quoi rajouter là mais j’approuve. Et c’est super que tes collègues soient positifs comme ça !!
    Retrouve vite le goût des petites choses et ménage toi un peu !

  2. Tu vois… Je ne sors quasi plus depuis aout.. Bref.. Mais le brouillard m’atteint le soir quand je prend ces sacrés pillules. En journee mes petits plaisirs qui ont bon gout c’est m’occuper les mains, l’esprit, les oreilles… Coudre, bricoler, dessiner, ameliorer ma maison ranger, trier, lire un livre, ou deux, ou trois… Nettoyer les souillages de mon vieux chat, ecouter de la musique a fond pour pas entendre le silence. (Depuis hier c’est collectif 13 un album collaboratif.. ) Un peu comme toi en somme. Mais les beaux jours reviennent non??? C’est bon pour le moral il parait ^^ Prends soin de toi ❤️

  3. Quand j’ai un coup de moins bien je fais un petit bilan. Je regarde d’où je suis parti (de très loin), ce que j’ai réalisé. Je compare à ceux qui sont partis du même point que moi et je me dis que ce n’est pas mal du tout.
    Le seul but dans une vie c’est la suivante : Quand on sera bien vieux, cloué dans un fauteuil dans une maison de retraite et qu’on repense à sa vie, il faut qu’on puisse se dire :
    « Oui, c’était bien quand même, je me suis bien éclaté ».
    Alors essaye de t’éclater, de la manière qui te plaira. Haut les cœurs et va t’éclater :)

    1. Je ne suis pas une grande fan de la comparaison (sur moi oui, mais sur les autres non, ce serait pire : ils ont TOUS une famille…) J’ai une vie de vieille ado moi, alors…

  4. CAliner le chat, promener muppet, ecouter les oiseaux, la voir courir, s’arreter, renifler, deviner avec elle qu’une bete est passee par la. Ecouter de l amussique, positive mais pas forcemetn fiestive, dessiner, faire des mandalas, lire en effet un bon livre. Prendre son temps, tester des vernis, trier: vetements, objets, amis sur FB, chaussures, bouffe.
    Se faire des plats consistents: ca aide au moral de bien manger!!!
    Laver les gameles apres avoir vide son repas; ca evitera les microbes de venir…… ;)
    Boire des tisanes. Faire du yoga, du pilates.
    Et surtout prendre son temps, se recentrer. N’oublie pas Blogo. Il t’aime, avec tes hauts et tes bas et sera toujours la pour toi, pas seulement pour la bouffe, ou pour des calins mais pour te dire: je t’aime, tu m’as sauve la vie, je te suis reconnaissant a jamais <3 <3
    Des bizzz Miss

    1. L’envie de cuisiner est presque là… Pas tout à fait mais presque.
      Le yoga oui, c’est une excellente idée, je dois m’y mettre.

      Et laver, oui, bien sûr. Je dois m’y mettre…

      Blogo est là à 100% encore aujourd’hui, demain c’est le jour du coupage de coucougnettes, alors je pense que je vais devoir m’occuper un peu plus de lui après ça

      1. Oufti oui, gare demain il va se demander ce qui lui arrive! Des calins supplementaires pour lui ;)

        Cuisiner n’est pas forcement synonyme de trucs super compliques mais avoir des repas varies et agreables a la vue, ca fait du bien :-)

        Le yoga j’avais fait de l’ashtanga yoga; tres physique mais tres « jouissif » si je puis dire! LOL

  5. Regarder en boucle les 10 films de la LLDDD :-)
    Les beaux jours reviennent, les fleurs seront de plus en plus jolies et je te souhaite de vite rebondir au fond pour remonter au plus vite !!!

  6. Tu as 15 jours pour te retaper … alors oui , petit plaisir après petit plaisir et la vie va reprendre se droits .
    Ce qui me désole c’est quand tu parles de solitude … alors que je suis certaine que tu as tellement à apporter à d’autres qui sauraient apprécier celle que tu es , même si tu es un peu en vrac !
    Et si tu forçais un peu ta nature pour entrouvrir ta porte à des gens venus d’autres horizons , je pense vraiment que tu y gagnerais en joie de vivre .
    Et n’oublie pas le chocolat !
    Je t’embrasse

  7. Ce que tu fais est deja bon pour le moral. J ajouterai le yoga. Prendre soin de toi (quand tu le sentira) jardinage et surtout s assoir dehors et regarder la nature.
    Tenir un petit carnet avec une pensee positive par jour voir plus si tu veux. Et sortir te promener regarder la vie a l exterieur.(quand tu le sentira)
    S incrire dans une activite pour rencontrer d autres gens que ton travail. Theatre dessin yoga avec des gens ou autre.
    C est comme ca que tu pourra rencontrer un prince charmant. J y crois pas au rencontres via des sites de rencontres.
    Grosses bises tu va sortir de ce moment pourri.

    1. Ah non, le carnet à pensées positives resterait vide, c’est clair…
      Je ne peux pas faire d’activités en groupe non plus : de un je suis tellement fauchée que je ne peux même pas faire de courses alimentaires, de deux je n’aime pas me retrouver avec des inconnus, ce n’est pas naturel pour moi.
      Si je ne rencontre pas de mec virtuellement, je n’en rencontrerai jamais, et tant pis, je me suis faite à l’idée hein

  8. Un billet qui prend aux tripes…
    J’espère que cette vague passera pour laisser place ne serait ce qu’à un prémisse de bien être, que tu t’y habitue et finisse par prendre goût, plein de courage à toi en tout cas dans ce moment difficile

  9. Le genre de lectures pas bandantes qui me rendent systématiquement impuissant. J’suis quand même un peu là pour partager un minimum de solutions FONCTIONNELLES et ENVISAGEABLES pour la personne concernée… OK mais boujour l’efficacité dans ce genre de contexte ?… Très mauvaise idée que de te recommander une/des plante(s) à partir d’intuitions; une intraveineuse d’encouragements, elle t’a déjà été administrée; te conseiller des kiwis sans savoir si tu les digères; poster des conneries qui ne feront marrer que Blogo,…

  10. ah bah moi aussi en ce moment mes yeux sont gonflés à force de chialer… mais moi personne pour m’entourer nulle part, même mon homme me laisse la tête sous l’eau et ne me comprend pas alors qu’il suffirait qu’il me sorte un peu pour que je change d’air.
    Courage moi j’ai absolument pas la même liste que toi, rien ne marche!

  11. Eh oh poulette, tu ne vaux pas rien ! Qui a bien pu te fourrer cette idée dans la tête ?

    En effet, le jardinage pourrait te faire du bien. Déjà, tu sortiras dehors, et ce sera pas mal du tout comme exploit en ce moment si j’ai bien compris.
    Et puis maintenant que le soleil est revenu, ça va te refiler de la vitamine D naturelle et ça va rebooster tes forces physiques et ton moral. Et en plus pendant ce temps-là, on ne cogite pas.
    Bref, rien de tel pour toi en ce moment !

    Plein de bisous.

  12. C’est dans les petites choses qu’on retrouve le gout de la vie, petit à petit du moins. Profite de ces petites choses qui paraissent sans importance mais qui t’apportent un peu de joie au quotidien. Et prends soin de toi Agoaye.
    PS : je peux te dire que tu vaux quelque chose et que nous tous ici nous t’aimons très fort. Grosses bises.

Répondre à Agoaye Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.