Le guichetier du comptoir Pro


Ma vie de citadine pressée / jeudi, janvier 26th, 2017

Je ne suis pas particulièrement fan de l’ambiance de mon bureau de poste.

Il y a toujours plein de gens dont les incivilités battent des records mondiaux (presque pire que lorsqu’ils conduisent leurs voitures),  et entre moi et les gens ce n’est pas vraiment le grand amour.
Il y a toujours une file d’attente dont la fin et le début sont tout à fait imprécis, tant géographiquement que temporellement.
Il y a toujours une vieille odeur d’égout, et de pauvres courants d’air glacés, on est toujours debout et on est souvent fatigués.

Mais mes visites à la Poste sont pourtant très fréquentes. J’envoie tout plein de colis (avec les trocs ou même pour le plaisir) et je reçois aussi pas mal de recommandés que le gardien ne peut pas signer pour moi.

La plupart du temps, je m’y rends habillée comme un sac, pas maquillée, pas coiffée, pas de bonne humeur et avec la morve au nez (oui, je suis désolée de casser le mythe de l’Ago sexy… Mais qui se pomponne pour aller à la poste, franchement ?).
C’était le cas aujourd’hui. Non seulement je ne suis pas au trop de ma sexytude, mais en plus je me traîne de maladie et mes cernes sous les yeux frôlent le trottoir. Qu’importe, je dois faire cet envoi, je dois déposer ce colis alors j’y vais.

J’avais déjà eu à faire à ce guichetier plusieurs fois, et je dois avouer que sous les néons anti-sexytude, avec son petit gilet noir et jaune et ses grosses lunettes de myope, je n’y avais pas porté plus attention que ça. En plus il a les cheveux courts coupés en brosse et passe le plus clair de son temps à faire la gueule derrière son comptoir Pro.

Mais au fil du temps et de mes visites, je me mis à le regarder plus attentivement… Et il m’a fait penser à l’un de mes anciens amants virtuels (échange de SMS hot, conversations masturbatoires mais rien de plus dans la vie réelle : collègues de travail sans rien derrière), le genre qui normalement ne me plait pas tant que ça, mais le genre qui dégage quand même un certain potentiel attractif non négligeable.

La dernière fois, j’avais même jeté un coup d’œil à sa main gauche et me suis surprise à avoir été déçue en y apercevant un morceau de métal en forme de promesse. Mince, s’il n’en avait pas eu je lui aurais probablement proposé un verre…
Alors j’ai continué à mater ses avant-bras (magnifiques avant-bras, bien dessinés, jolie implantation des poils, mains puissantes…).

Un jour, il avait déserté son guichet pro pour venir tenir le guichet normal destiné au commun des mortels (comme moi), et nous avions eu un échange tout à fait sympathique : « mon courrier est arrivé dégradé, que puis-je faire ? » « vous voulez le formulaire de réclamation ? ou sinon vous devez le refuser et il sera renvoyé à l’expéditeur. » C’était chaud !! Mais le plus important c’est qu’il semblait être vraiment contrarié pour moi, pas juste poli, et que j’ai réussi à voir ses yeux bleus derrière ses verres…

J’aime les yeux foncés. Mais je tombe presque toujours sur des hommes aux yeux bleus et à force, j’avoue que ça peut être joli…

Et aujourd’hui était un jour de guichet-du-commun-des-mortels pour lui, et moi j’en étais une… aussi commune que mortelle !
Lorsque je me suis aperçue de sa présence, j’ai décidé de faire en sorte de paraître un peu moins commune (pour la notion de mortalité par contre je ne pouvais rien faire, surtout vu ma fièvre). J’ai replacé mon bonnet, j’ai fait sortir quelques mèches de cheveux et les ai savamment organisées dans l’encadrement de mon visage, j’ai humidifié mes lèvres, j’ai pris une posture d’attente mi blasée, mi sûre de moi, en balançant des hanches et en redressant mon cou.
Et j’ai attendu..

Une vieille m’est passé devant.

J’ai changé de hanche.

Un gars s’est mis en colère parce que son colis reçu était trop lourd.

J’ai remis la mèche qui me chatouillait la narine gauche.

Une nana frappe son enfant qui joue dans la poubelle.

J’ai essuyé discrètement mon nez coulant du dos de ma main.

Une femme ne comprend pas pourquoi son envoi ne fait pas 20g.

J’ai tout préparé le scénario de quand ce sera mon tour : le regarder au fond des yeux, lui sourire, être nonchalante et charmante, dénoter parmi tous les autres clients qu’il aura vu aujourd’hui, aidée par mes cheveux violets et mes yeux (bleus parfois aussi).

Je suis la prochaine, le gars d’avant signe ses recommandés.

Je m’apprête à vivre ce qui va s’avérer être le moment le plus excitant de ces 4 dernières semaines dans ma vie de vieille célibataire moisie.

Lorsque soudain, voyant que je n’avais qu’un colis à déposer et qu’il était prépayé, la postière du guichet financier fond sur moi entre deux clients pour me le tamponner vite fait en me disant « voilà madame, comme ça ça vous évite d’attendre. Bonne journée. » avec un grand sourire de Bonne Action Bienveillante.

Merci madame.

 


 

Rendez-vous sur Hellocoton !

31 réponses à « Le guichetier du comptoir Pro »

  1. … XD !!!!!
    je te demande pardon,… pardon vraiment !!!
    mais j’ai explosé de rire !!
    je trouve que tu as un don tout particulier pour l’écrit du suspens !! magnifique !! tu décris les choses tellement bien ! très drôle !!
    je suis super vilaine :/
    je me doutais qu’il se tramait un truc pas commun, mais j’avais pensé à un éternuement impromptu, un tortillage de cheville/glissade… ou même un guichetier qui vient le remplacer pour qu’il parte prendre sa pause !!
    mais pas ça !! comme quoi parfois, la bienveillance, on se la carrerait bien sous l’aisselle hein ?
    bon et sinon, si je te dis: « pas grave, ça sera pour la prochaine fois » ça te remonte le moral ou pas ? je peux même t’envoyer un recommandé si tu veux, pour t’arranger ! nan ?
    pauvre Ago, t’as pas de chance. (essaie l’oeil de tigre c’est une pierre contre le mauvais oeil entre-autre ! ;) )

    1. Eh ben écoute je suis contente de t’avoir fait rire, c’était le but :) Y’a pas mort d’homme et puis en plus il a une bague, alors pas toucher :)
      Quant aux pierres, je suis dubitative, ma labradorite a fait rompre mon ex (pierre qui supprime les éléments néfastes) donc bon… :))

  2. Oh merde !! Désolée c’est le premier truc qui m’a traversé l’esprit !! La poisse Plus qu’à trouver un autre colis à envoyer en espérant retomber sur lui !!

Répondre à Guillemette Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.