Le jour des anges – Chapitre 10

Chapitre 10

Le bar est très agréable.

Dès que les clients en franchissent la porte, ils ont l’impression de s’arracher du tumulte de la ville pour un instant de quiétude hors du temps, préservé du stress.
En façade, on peut s’attabler dans un coin qui ressemble fort à une brasserie, avec de grandes baies vitrées qui n’isolent pas totalement du monde de dehors, qui permettent de guetter les passants.
En contournant le vaste comptoir, on arrive à une seconde salle toute en longueur où les fauteuils sont plus cosy et l’ambiance très tamisée. Ici la vie se calme pour de bon et les instants passés entre amis durent plus longtemps qu’ailleurs.

C’est à l’une de ces tables que Samantha décide de s’asseoir pour attendre son rendez-vous. Elle commande un mojito et observe la salle autour d’elle.
A deux tables de là se trouve un couple, lui est agité et semble fatigué, sa compagne est plus jeune que lui, très attentive et semble fascinée par son charisme. C’est vrai, Samantha le trouve beau elle-aussi.
Plus loin deux personnes discutent et Sam comprend qu’il s’agit d’un entretien d’embauche, l’homme travaille ici et la jeune femme postule, l’entrevue semble se passer plutôt bien car on entend des rires polis.

– Bonjour. Samantha c’est ça ? Enchanté, je suis Paul, annonce l’homme en lui tendant la main.
– Salut Paul, j’ai pris un peu d’avance veux-tu boire quelque chose ?
– Je vais aller commander un petit verre oui, je vais t’accompagner avec un thé. C’est un peu tôt pour le mojito pour moi, et puis il fait un peu frais.

Tandis que l’homme s’éloigne, Samantha le toise discrètement. Il est plutôt grand et bien bâti. Un visage agréable, de beaux yeux, un joli petit cul dans son jean délavé… Elle se dit que ça effacera sans peine son manque de motivation à l’appel du cocktail à 17 heures.

– J’aime beaucoup tes bottes, dit-il en s’asseyant à la table, je trouve qu’elles te donnent un petit air rebelle mais sans trop en rajouter , elles annoncent que tu es plutôt sûre de toi.
– Merci, je les aime bien, elles sont classes et confortables, après ce qu’elles disent de mon caractère c’est carrément pas une science exacte, chacun fait ses interprétations n’est-ce pas ?
– Voilà, c’est exactement ce que je disais !

Paul la trouve vraiment jolie, et il ne croit pas se tromper sur son compte, elle a du chien cette fille. Un caractère à faire trembler un séquoia. Il est ravi d’avoir pu la rencontrer dans ces conditions-là, ici dans ce café de la place du marché.

En y repensant plus sérieusement il ne se rappelle plus trop pourquoi cette rencontre a lieu d’ailleurs. Qui les a présentés ? Comment se sont-ils donné rendez-vous ? Et pourquoi ?
L’homme sent cependant qu’il y a une raison et que tout se passe comme ça doit se passer. Il continue donc à entretenir la discussion sans se poser plus de questions.

Ils se parlent de leurs enfances respectives. Leurs parents, absents ou présents, Samantha aborde le sujet de ses frères, Paul lui confie qu’il a toujours été seul et qu’il n’en a jamais souffert. Chacun découvre l’univers de l’autre, ils se questionnent et s’intéressent.
Vient ensuite le sujet des premières amours et Paul s’abstient de lui confier qu’elle ressemble beaucoup à ce béguin d’adolescent qui le fit tant souffrir.
Il ose lui avouer en revanche qu’il est impressionné par le nombre et la diversité des conquêtes de son interlocutrice, elle se justifie en disant qu’elle a toujours cherché ce qu’elle voulait, et qu’elle a profité de chacune de ces relations pour finalement découvrir ce qu’elle ne voulait pas.
De son côté elle est assez admirative de cette dévotion que semble entretenir Paul pour les femmes qu’il aime. Parce qu’il sait aimer, ça ne fait aucun doute, pour rester accroché tant d’années à une fille qui ne le regarde même pas ou pour se satisfaire de la présence fadasse de sa femme à laquelle il ne voue qu’une immense tendresse, c’est qu’il a de la volonté le petit Paul.
Elle ne sait même pas si elle a déjà aimé un jour, et elle se répète constamment qu’elle va finir par se résigner.

Ce rendez-vous se passe très bien. Les mojitos s’enchaînent pour Samantha alors que Paul n’a demandé qu’une fois à avoir de l’eau chaude.
Dans le fond de la salle, la jeune femme est partie visiblement satisfaite de son entretien et le patron est retourné faire l’inventaire.
A la table d’à côté, la fille dévore autant des yeux l’homme qui a enfin réussi à se détendre et qui commence à son tour à lui rendre ses regards complices. Ce sont des amants. Illégitimes. Il a une alliance et pas elle. C’est ce que remarque Sam.

D’ailleurs, Samantha aussi s’est détendue, les mojitos ont fait effet, le temps passé en la compagnie de Paul a joué aussi. Elle est un peu moins sur la défensive et arrive à profiter de l’instant. Son interlocuteur est particulièrement gentil, et malgré toutes leurs différences, elle sait qu’ils vont bien s’entendre.
Parce que finalement, elle n’a aucune explication à sa présence ici avec cet homme. C’est comme si elle sortait d’une énorme gueule de bois (mais indolore) dont il ne resterait qu’une gigantesque amnésie durant laquelle elle aurait donné rendez-vous à un gars rencontré au hasard pour le lendemain dans un bar de banlieue.
Sauf que généralement, son amnésie l’amenait à se demander à qui appartenaient les pieds poilus de celui qui partageait son lit… Elle ne donnait pas des rendez-vous en journée dans des bars !

Et cependant, même si elle ne se rappelait de rien, elle savait qu’il y avait une raison, et elle était également intimement persuadée que leurs destins seraient liés dans un avenir proche.
Furtivement, elle pense qu’ils ressemblent à un mélange de toutes les autres personnes dans ce bar… La complicité des anciens amants et la relation cordiale d’équipiers professionnels. C’est étrange.

Accoudé au comptoir à quelques mètres de là, Nithaël sourit. Les choses semblent s’être décantées finalement, il fallait juste adapter leur rencontre à leurs schémas connus.

 


Nouveau chapitre du roman commencé pour le défi du NaNoWriMo de novembre 2015. Retrouvez-en un par semaine, le mercredi.
L’idée de cette histoire remonte à l’un de mes vieux billets.
Ce roman en sera la genèse.


 

Table des matières :

Chapitre 1
Chapitre 2
Chapitre 3
Chapitre 4
Chapitre 5
Chapitre 6
Chapitre 7
Chapitre 8
Chapitre 9

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

11 Comments

  • Vanessa Mère Debordée

    17 février 2016 at 8 h 32 min Répondre

    Je viens enfin de prendre le temps de lire les 10 chapitres (d’un coup, comme ça, je suis une dingue oui ^^)
    J’aime beaucoup, c’est intriguant. Et le changement dans ce 10eme chapitre m’a fait retourner en arrière pour être sure que je n’avais pas loupé un truc.
    Du coup, maintenant, je suis curieuse de voir où tu vas nous emmener avec Samantha et Paul ^^

    • Agoaye

      18 février 2016 at 1 h 37 min Répondre

      Eheh…
      Je suis contente que ça te plaise, je me suis éclatée à l’écrire (enfin avant que je n’arrête brusquement).
      Si ça plait à ce point ça va p’tet me forcer à recommencer…

  • Emilia

    17 février 2016 at 11 h 00 min Répondre

    Je n’aurais qu’une remarque négative: c’est trop court!!!

    • Agoaye

      18 février 2016 at 1 h 36 min Répondre

      Et pourtant celui-ci est particulièrement long :)

  • Nathalie

    17 février 2016 at 21 h 56 min Répondre

    Juste un truc : combien de chapitres encore avant ton berceau ? parce que moi , je veux pas que ça s’arrête !

    • Agoaye

      18 février 2016 at 1 h 35 min Répondre

      Eh bien…. Encore pas mal quand même (surtout que ce n’est pas fini !)

    • Agoaye

      18 février 2016 at 1 h 39 min Répondre

      Pour le moment on est tranquille pour encore 13 semaines !!!

  • Guillemette

    23 février 2016 at 21 h 11 min Répondre

    Ce chapitre est vraiment assez intéressant, j’aime bien cette nouvelle approche et leur manière respective de s’appréhender dans ce contexte. Du coup ça me rend encore plus curieuse de comment va évoluer la suite !

  • […] 1 Chapitre 2 Chapitre 3 Chapitre 4 Chapitre 5 Chapitre 6 Chapitre 7 Chapitre 8 Chapitre 9 Chapitre 10 Chapitre 11 Chapitre 12 Chapitre 13 Chapitre 14 Chapitre […]

  • […] 1 Chapitre 2 Chapitre 3 Chapitre 4 Chapitre 5 Chapitre 6 Chapitre 7 Chapitre 8 Chapitre 9 Chapitre 10 Chapitre 11 Chapitre 12 Chapitre 13 Chapitre 14 Chapitre 15 Chapitre 16 Chapitre 17 Chapitre 18 […]

Post a Comment