Le jour des anges – Chapitre 18

Chapitre 18

– Encore ce bar Nitha ? Tu ne connais pas d’autre endroit ou quoi ?

L’ange s’amuse du franc-parler de Samantha, ça le change un peu des trois derniers binômes qu’il a formés.
Le précédent était composé d’une princesse d’Arabie Saoudite, bercée aux contes des Mille et Une nuits et d’un trader très bon chic bon genre. Entre eux ça a tout de suite collé, mais Nithaël a dû avouer qu’à certains moments il s’ennuyait fermement, la fantaisie manquait !

– Je vous fais revenir ici parce que manifestement c’est un endroit dans lequel vous êtes bien, la preuve en est que c’est ici que vous avez laissé tomber vos barrières pour faire connaissance et croyez-moi, j’ai eu un peu peur que ce soit compliqué.
Samantha un mojito je présume, et toi Paul ?

– Un verre de Morgon s’il vous plaît.

– Je voulais que nous nous posions un peu afin de nous remettre de nos émotions. La dernière mission a été difficile pour vous et je tiens à vous dire que vous l’avez gérée vraiment remarquablement, je suis très fier de vous. Vous avez pu découvrir que vous pourrez être appelés, par quelqu’un que vous connaissiez personnellement donc mais aussi par des inconnus qui lanceront des pensées de détresse au hasard.
La marche à suivre est la même dans tous les cas, vous devez prendre tous les paramètres en compte (donc lire dans les yeux des personnes concernées et parfois aussi dans celles qui les entourent) et prendre votre décision après en avoir débattu ensemble.
Une fois que vous êtes sincèrement unanimes, l’influence se produit.
Attention, ça ne veut pas dire que ce que vous avez décidé se produira, vous avez influencé le terrien mais son libre arbitre peut tout de même prendre le dessus.
Avez-vous des questions ?

– Oui moi j’en ai une. J’aimerais bien savoir pourquoi le bordel il était argenté avec la femme de Paul et doré la fois d’avant, ça va changer à chaque mission ? J’ai l’impression d’être un Bisounours.

– Ah oui, pardon je ne vous l’ai pas dit, c’est un détail.
Vous n’avez pas eu la même influence au sein des deux actions. Là vous avez influencé les pensées de la femme de Paul, à savoir que maintenant elle a ce que vous appelez « une petite voix » qui lui dit de le garder. La première fois vous avez agi sur un constituant du corps humain, vous avez bloqué la fécondation physiquement parlant.

– Ah la vache d’accord. Elle se tourne vers Paul en riant, si j’avais su faire ça de mon vivant, j’aurai économisé une fortune en test de grossesse.

Mais Paul ne rit pas.

– Bon l’ange, maintenant on fait quoi ? Je pense que mon coéquipier a besoin de se changer les idées là… On ne peut pas aller faire une petite mission en Australie, au soleil, ou tiens non, à Las Vegas plutôt !!!

– Je suis désolée Samantha mais vous ne pouvez pas sortir du périmètre qui vous est alloué pour le moment, sauf dans le cas d’un appel personnel.

– Quoi ? Mais pourquoi ça ?

– Les gardiens sont géographiquement localisés pour éviter qu’il y en ait trop à un seul endroit et pas suffisamment à un autre, mais également pour permettre d’influencer le plus justement possible les humains sur lesquels vous effectuez les missions.
Il vous sera difficile de décider du sort le plus juste qui va convenir à quelqu’un dont vous ne connaissez ni la culture ni les coutumes, il est donc logique de vous cantonner aux personnes qui sont proches de vous culturellement parlant et que vous avez connus durant votre vie là-bas.

– D’accord, je comprends, oui c’est logique en fait. Bon alors, que faire pour nous changer les idées ?

– Nous allons passer au second point de votre apprentissage, et c’est la partie la plus bienveillante de toutes. Nous allons nous pencher sur un berceau !


Nouveau chapitre du roman commencé pour le défi du NaNoWriMo de novembre 2015. Retrouvez-en un par semaine, le mercredi.
L’idée de cette histoire remonte à l’un de mes vieux billets.
Ce roman en sera la genèse.


 

Table des matières :

Chapitre 1
Chapitre 2
Chapitre 3
Chapitre 4
Chapitre 5
Chapitre 6
Chapitre 7
Chapitre 8
Chapitre 9
Chapitre 10
Chapitre 11
Chapitre 12
Chapitre 13
Chapitre 14
Chapitre 15
Chapitre 16
Chapitre 17

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

4 Comments

  • Vanessa Mère Débordée

    20 avril 2016 at 10 h 23 min Répondre

    Vivement la suite ^^ (pauvre Paul, il me fait de la peine quand même :-/ )

    • Agoaye

      22 avril 2016 at 14 h 57 min Répondre

      Il avait l’air détaché, et puis non ;)

  • Nath

    27 avril 2016 at 21 h 32 min Répondre

    Ton berceau ???? Si c’est ça , ça sent la fin et alors je vais être triste

    • Agoaye

      28 avril 2016 at 17 h 32 min Répondre

      Tu as deviné, et non, ce n’est pas encore la fin, il y a encore quelques pages (que je redécouvre aussi au fur et à mesure, Novembre c’était y’a longtemps, j’me souviens plus…)

Post a Comment