Le jour des anges – Chapitre 4

Chapitre 4

Paul était un enfant exemplaire, déjà tout petit il faisait le bonheur de ses parents. Peu de moments difficiles, pas de colères, un tempérament relativement hors du commun.

Ses parents étaient tous deux professeurs et avaient déjà un certain âge lors de la naissance de leur premier fils. Il faut dire que la conception n’avait pas été facile. Les méthodes naturelles n’ayant pas porté leurs fruits alors qu’ils essayaient depuis de nombreuses années, le couple se tourna vers la fécondation in vitro.
Deux tentatives seront nécessaires. Deux périodes d’un investissement tant financier qu’affectif pour enfin en arriver à ce résultat final : un enfant tant désiré arrivé prématurément et qui souffrira toujours d’une santé fragile.

Il fut appelé Paul, en hommage à Paul McCartney qui reçut cette année-là le disque de rhodium, merveilleuse récompense qui ne sera décernée qu’une seule fois !

Paul était donc fragile, mais combatif. En tant que fils unique, ses parents le gâtaient et le surprotégeaient, mais ce n’est pas pour autant qu’il en devenait un personnage vaniteux ou profiteur. Il se rendit compte très tôt de la chance qui était la sienne de grandir dans une famille aimante et bienfaisante, tant et si bien qu’à son tour il s’engagea sur le chemin de la simplicité.

Enfant, il aimait faire attention aux autres, il courait relever ses camarades qui tombaient et protégeait les filles des assauts des autres garçons taquins et lourdauds. Et pourtant il n’avait pas beaucoup d’amis car la plupart des choses qui intéressaient les enfants de son âge ne le captivaient pas plus que ça.
Lui, ce qu’il aimait par-dessus tout, c’était dessiner. Il ne le faisait pas particulièrement bien, mais il s’inventait un vrai monde fantastique au travers de ses dessins.

C’est tout naturellement qu’il bifurqua plus tard vers une filière artistique, une option à ses études de littérature. Il aimait vraiment ce qu’il faisait même si il était bien le seul à se trouver du talent.
Et puis il tomba amoureux, d’une vraie fille mais carrément du genre peste manipulatrice. Juliette était une meneuse de groupe. Une de celles qui n’était touchée par l’art que lorsqu’il était braillé sous forme de chansons d’amour dans la bouche d’un adolescent torse nu planqué derrière une grande frange blonde.

Paul se mit en tête de lui plaire et dédaigna un temps ses pinceaux pour s’occuper de sa forme physique. Ses parents approuvèrent son changement de passion (ils approuvaient tout du moment que les décisions étaient prises après une grande discussion au conseil de famille) et l’inscrivirent aux clubs qu’il avait choisis. Escrime, natation et un forfait pour la salle de gym.

Juliette ne le remarqua jamais, et ses efforts, bien qu’ils fussent payants pour attirer la plupart des autres filles de la fac, ne fonctionnèrent pas sur celle qu’il désirait le plus au monde.

Lassé, Paul se mis sans conviction en couple avec une gentille fille un peu niaise qu’il appréciait la plupart du temps et avec laquelle la vie était toujours très simple.
Pas de passion, pas d’aventure, il avait décidé de tirer un trait sur son amour inaccessible en choisissant l’exact opposé, et il s’en portait plutôt bien.

Les parents de Paul adoraient sa compagne et revoyaient dans cette relation leur amour des débuts, avec un peu moins de piquant certes, mais un confort très appréciable tout de même, surtout pour leur fiston si fragile… Qui sait s’il aurait résisté à une passion fusionnelle, cette Juliette lui avait déjà fait perdre tant d’années !

Le mariage fut de cette histoire la suite logique, les tentatives de procréation suivirent et Paul mourra pile poil au moment où leurs essais semblaient fonctionner.


Nouveau chapitre du roman commencé pour le défi du NaNoWriMo de novembre 2015. Retrouvez-en un par semaine, le mercredi.
L’idée de cette histoire remonte à l’un de mes vieux billets.
Ce roman en sera la genèse.


 

Table des matières :

Chapitre 1
Chapitre 2
Chapitre 3
Chapitre 4

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

12 Comments

  • flipperine

    6 janvier 2016 at 18 h 44 min Répondre

    un beau roman

  • Petite ombre

    6 janvier 2016 at 22 h 08 min Répondre

    alalala, lui aussi il a pas une mort sympa, pas au bon moment!
    La suite !!!!
    Oui je sais, mercredi prochain lol

    • Agoaye

      6 janvier 2016 at 23 h 16 min Répondre

      Oui mais il ne le sait pas ! ahahahhaha !

  • […] 1 Chapitre 2 Chapitre 3 Chapitre 4 Chapitre […]

  • Guillemette

    13 janvier 2016 at 20 h 11 min Répondre

    Voilà un personnage nettement plus « gentil », même si j’adore le côté « piquant » de Samantha ;) On va voir ce que cela va donner, je suis curieuse de voir sa mort. (Cette phrase fait cruelle !) Merci pour ce chapitre :)
    N.B. : « ce qu’il aimait par-dessous tout », « et l’inscrivirent aux clubs qu’il avait choisi » (s) et « ses efforts […] ne fonctionna pas sur celle qu’il désirait le plus au monde. »

    • Agoaye

      17 janvier 2016 at 18 h 26 min Répondre

      Rholàlà mais merci beaucoup de jouer les correctrices pour mes chapitres. J’avoue avoir un peu honte de ces erreurs. Et je ressens le besoin de me justifier en disant que malgré les relectures, elles sont passées entre les mailles du filet mais qu’à la base l’écrit a été très rapide vu que je devais coucher 1700 mots par jour pour ce challenge :/

      • Guillemette

        17 janvier 2016 at 21 h 24 min Répondre

        Je comprends tout à fait, ça arrive à tout le monde ! (Même aux correcteurs !!! On voit même plus facilement les erreurs des autres que les siennes.) Et oui, du rythme NaNo, ce n’est pas rien et ça rend très compréhensibles quelques erreurs par-ci par-là :)

  • […] 1 Chapitre 2 Chapitre 3 Chapitre 4 Chapitre 5 Chapitre 6 Chapitre […]

  • […] 1 Chapitre 2 Chapitre 3 Chapitre 4 Chapitre 5 Chapitre 6 Chapitre 7 Chapitre […]

  • […] 1 Chapitre 2 Chapitre 3 Chapitre 4 Chapitre 5 Chapitre 6 Chapitre 7 Chapitre 8 Chapitre 9 Chapitre 10 Chapitre […]

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.