Le jour des anges – Chapitre 7

Chapitre 7

C’est déjà le 452ème duo d’équipiers formé par Nithaël, et malgré ce travail titanesque, l’ange est toujours aussi enthousiaste au moment de la présentation.

Évidemment c’est lui qui est chargé de constituer les binômes et pour ce faire il connaît évidemment le moindre petit détail de chacun. Mais l’éventualité d’une incompatibilité est cependant toujours possible, et elle découle directement de la façon de réagir au moment où la personne s’aperçoit de sa mort physique.

Pour Paul, il n’a pas été surpris. Le caractère plutôt placide de cet humain foncièrement bon était un composant essentiel à l’acceptation et à la curiosité constructive. Il ne s’imaginait cependant pas ressentir autant de docilité de la part du nouveau venu, mais le fait qu’il n’ait pas encore été au courant de sa paternité prochaine facilite probablement un peu les choses.

Du côté de Samantha maintenant, il reste un peu frileux. Selon les calculs de l’ange formateur, le duo avait toutes les chances de fonctionner, mais contre toute attente, l’arrivée de la femme s’est avérée être plus difficile que prévu. Il a quand même fallu qu’il lui repasse le film de sa mort, il déteste faire ça, il trouve les choses beaucoup plus simples lorsque les humains acceptent sans sourciller.
Mais elle se pose tellement de questions, elle cherche tellement d’explications rationnelles ou de nœuds logiques qu’il n’a pas eu d’autre choix.

Ici, il n’y a pas de logique. Ici il y a l’amour et l’éternité. Certains ont beaucoup de mal à s’y faire et il faut se montrer très patients avec ceux-là.

C’est donc naturel que la rencontre de ce duo se passe sous son regard vigilant. Ce qui pourrait éventuellement pallier à la rébellion de Samantha, c’est le fait qu’elle trouve Paul très attirant. Nithaël se dit qu’il a eu de la chance, il ne choisit pas ses candidats sur leur physique, on n’est pas à la télé. L’homme aurait très bien pu ne pas plaire à cette demoiselle et là, ç’aurait été le drame, il aurait au moins fallu une intervention divine pour arranger les choses et Nithaël essaye d’éviter au maximum de déranger le patron.

L’ange sait tout ce que les deux humains pensent, il lit en eux comme dans un livre ouvert. Cependant il ne juge pas, ni n’anticipe le moindre de leurs désirs, ils doivent conserver leur libre arbitre et évoluer dans un climat de bienveillance. C’est ainsi que devra se dérouler l’intégralité de leur formation.

Si sur terre les vivants avaient compris cela, il n’y aurait pas eu besoin de créer ces brigades d’anges gardiens pour provoquer la chance.


Nouveau chapitre du roman commencé pour le défi du NaNoWriMo de novembre 2015. Retrouvez-en un par semaine, le mercredi.
L’idée de cette histoire remonte à l’un de mes vieux billets.
Ce roman en sera la genèse.


 

Table des matières :

Chapitre 1
Chapitre 2
Chapitre 3
Chapitre 4
Chapitre 5
Chapitre 6

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush…
Dans notre monde, la réalité est bien différente !

13 Comments

Post a Comment