Le jour où… j’ai été soignée par l’hypnose.

Le jour où… j’ai été soignée par l’hypnose.

Une grosse partie de ce qui pouvait s’écrouler dans ma vie l’a été en 2013 : rupture, décès, clash professionnel, dépression, prise de poids, empoisonnement… Ça a été une année plutôt violente !

Comme solution à tout cet acharnement, mon corps a décidé de tirer la sonnette d’alarme en déclenchant des crises d’angoisses aussi submergeantes qu’inattendues.

Moi qui n’avait peur de rien, je me retrouve à vivre dans la crainte du spectre de la crise d’angoisse en permanence, et cette crainte amplifie leurs apparitions, et le cercle vicieux est enclenché. Je m’arrête même de travailler un temps après une crise survenue en plein milieu d’une classe de CM1 turbulents. Ma confiance en moi est ébranlée, je me mets à douter de ma force, de mes capacités, de tout ce qui me caractérisait avant.

C’est ce moment là que Môm choisit pour m’offrir une séance d’hypnose

Je suis curieuse. Il n’y a pas de « j’y crois » ou de « je n’y crois pas » qui me viennent à l’esprit à ce moment-là. C’est juste que j’ai envie de savoir comment ça se passe. Pour tout vous dire, au moment de prendre le rendez-vous, je ne parle même pas de mes angoisses, j’annonce qu’il s’agit d’une séance qui m’a été offerte et que je suis plus curieuse que dans l’attente d’un quelconque résultat.

C’est une fois sur place, une fois accueillie par ce petit homme à l’allure bienveillante, que je me dis que c’est exactement le lieu et la personne qu’il me fallait pour essayer de court-circuiter ces angoisses qui me rongent.

Nous sommes assis l’un en face de l’autre, un peu de biais, dans une petite salle à la décoration sereine au sein d’un cabinet regroupant plusieurs praticiens. L’ambiance est chaude et réconfortante et Frank sait me mettre à l’aise en me posant des questions, en m’informant de ce qui va se passer.

Il me dit alors qu’il pratique l’hypnose Ericksonienne, et que son but n’est pas de m’endormir, mais plutôt de me faire parvenir à un état tel qu’il pourra s’adresser à mon inconscient, à ce qui dépasse ma conscience. Parfois je devrais hocher la tête pour lui répondre, parfois je ne serais même pas forcée de l’écouter. Il s’agit de faire un voyage.

Au fur et à mesure de ses questions, je comprends que le but de cette séance sera pour moi de vraiment travailler sur ces angoisses, de redevenir comme avant. Quand je n’avais pas peur, quand je n’avais pas à avoir peur !

Nous faisons un premier test durant lequel Frank me demande de fermer les yeux et de m’imaginer dans le lieu le plus sécurisant qui soit. Je cherche… Je me projette dans les landes, allongée sous les pins, et je renonce (une pomme de pin pourrait tomber de très haut et me blesser, pas suffisamment sécurisant ici). Finalement je choisis mon lit, ma couette, mon cocon !

Frank m’encourage à retrouver toutes les sensations propres à ce lieu et y associe un geste. Physiquement il me donne quelque chose à faire pour que je « fixe » mes sensations et mon lieu à chaque fois que je ferai ce geste si j’en ressens le besoin. A chaque crainte, à chaque montée d’angoisse, j’ai à présent cet outil qui me permettra de retourner où je suis bien, de me protéger !

Puis le voyage continue.

La voix de Frank me guide à travers des paysages, des époques ou des sensations. Je ne suis pas endormie, j’entends ce qu’il me dit, je réagis parfois (parce qu’il me le demande ou parce que mon esprit critique se permet de petites apartés) mais je reste concentrée et je me laisser guider par sa voix et son discours.

A aucun moment je n’ai eu l’impression de perdre le contrôle (je déteste perdre le contrôle, c’est un truc de famille), pas une fois je n’ai été impuissante face à ce qui se passait dans la pièce ou dans mon esprit. Simplement j’étais confiante et tout à fait volontaire à me laisser guider… Et ça n’a pas été toujours facile !

Sur un peu moins d’une heure d’hypnose pure, j’ai dû pleurer environ 30mn ! Ce n’étaient pas de « mauvais » pleurs, mais j’étais tout simplement submergée par certaines émotions, juste dépassée par ce que je ressentais à ces moments précis.

Il y a même un moment où Frank m’a demandé de me visualiser à une date antérieure à mes crises, il m’a demandé de lui dire l’année. Sans savoir pourquoi j’ai choisi 1986. Je me voyais enfant, joyeuse et insouciante, jouant dans le jardin de mes grands-parents. Puis il m’a demandé d’interagir avec ce moi-enfant, lui parler de ce que serait son futur, de ce que je savais… Je n’ai pas pu. Je me suis arrêtée, j’ai ouvert les yeux, j’ai fondu en larmes (encore plus) puis j’ai expliqué que je ne pouvais pas, parce que finalement je trouvais ça trop triste.

Frank m’a laissé me reprendre, puis nous avons continué avec la suite, et ça a bien été, le reste s’est bien passé.

Mais je ne pourrais pas vous raconter le nombre d’émotions que j’ai pu ressentir, ni leur force… Ça a été incroyable. J’ai revécu des choses que je ressentais parfois lorsque je m’endormais… Des sensations oubliées…

Durant toute la séance Frank me parlait et me guidait. Je ne me souviens pas de chaque détail mais ce que je peux vous dire c’est que de son discours émane une bienveillance et une positivité permanentes.

A la fin il a compté à rebours, de 5 à 1, puis je devais ouvrir les yeux. Ça a été extrêmement difficile, car j’étais si bien… Je redoutais doucement le 1, je me dirais que je ne pourrais pas les ouvrir, que je ne voudrais pas. Mais je l’ai fait. Et déjà mon regard avait changé, je me sentais plus forte.

Plus forte donc, mais exténuée… Et concrètement je le ressentais vraiment : je n’avais plus cette crainte, je savais que je pouvais… Oui, je peux vivre et faire ce que je faisais avant sans craindre la crise car maintenant je sais comment faire, et puis j’ai mon outil…

Lorsque j’ai eu Frank quelques semaines plus tard au téléphone, je lui ai dit qu’avant la séance, j’étais une casserole d’eau bouillante avec un couvercle qui bringuebalait, après la séance, j’avais plus de couvercle… j’ai été soulagée de quelque chose.

C’était il y a deux mois, et depuis je n’ai pas refait de crise du tout… Je suis redevenue comme avant, je suis forte et capable de tout (je suis même allée voir un concert donné dans un chapiteau sur les côtes normandes pendant une alerte rouge grand vent !!! -et sans endroit où dormir pour la nuit !!-).

Je ne pensais pas que l’hypnose allait avoir de tels effets bénéfiques pour moi en une seule séance ! Réellement !

Ma copine Julie m’a avoué avoir vu le changement, que ça se lisait sur mon visage, qu’effectivement le voile noir avait disparu et qu’elle me « retrouvait » en quelque sorte.

Je suis retournée voir Frank hier, il m’a fait faire un magnifique voyage. Pour cette fois, il ne s’agissait pas d’angoisses, mais plus d’une démotivation générale. Là encore j’ai repris des couleurs, là encore je crois au bénéfice que ça va m’apporter.

Frank pourra vous aider comme il l’a fait pour moi (concernant les angoisses), mais aussi pour changer votre rapport à la nourriture (sous-entendu perdre du poids sans parler de régime) et même arrêter de fumer.

Lorsque je me suis renseignée sur l’arrêt du tabac pour l’un de mes amis qui est intéressé, Franck m’a dit que ça pouvait fonctionner en 1 à 3 séances. Je trouve ça incroyablement rapide, mais après mon expérience je suis persuadée que c’est possible.

Frank Bleines pratique à Paris, dans le 14ème arrondissement (métro Alésia). Si vous désirez de plus amples renseignements quant à sa pratique, son champ d’action ou même des témoignages autres que le mien, je vous invite à aller visiter son blog.

Mais vous pouvez également l’appeler pour prendre rendez-vous au 0688367163 et surtout n’hésitez pas à lui dire que vous venez de ma part, ça lui fera plaisir et moi j’aurai l’impression d’avoir servi à quelque chose !

Et vous, avez-vous déjà été soigné par l’hypnose ?Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

66 Comments

  • Ragnagna

    16 avril 2014 at 6 h 40 min Répondre

    Non jamais, mais c’est fascinant comme méthode. Cela pose tellement de questions sur le conscient/l’inconscient etc. Et c’est formidable si ça t’aide !
    Quelle bonne idée de ta Môm en tout cas ! :)

    • Agoaye

      16 avril 2014 at 10 h 31 min Répondre

      Là, je peux dire qu’en UNE séance, mes angoisses ont été anéanties, et c’est ça le plus génial !!

  • G33k

    16 avril 2014 at 8 h 11 min Répondre

    Jamais non plus. Il y a un part de moi qui y croit à ce genre de médecine alternative, et une autre qui me fait redouter ce que l’on pourrait y découvrir sur moi !
    (serial killer, cas désespéré, ou sans doute pire : personne sans interêt…)

    • Agoaye

      16 avril 2014 at 10 h 32 min Répondre

      Rha mais attends, là c’est de l’hypnose thérapeutique, pas du tout de l’hypnose régressive. Je ne me souviens de pas grand chose de ma petite enfance, eh bien je ne m’en souviens pas plus !

  • Meyilo

    16 avril 2014 at 10 h 14 min Répondre

    Moi oui, le médecin que j’étais allée voir à l’époque devait pratiquer le même type d’hypnose car je retrouve ce que j’ai vécu dans ta description.
    Je confirme que ça fonctionne bien car le problème de santé (lié à l’angoisse) qui me pourrissait la vie à l’époque à disparu en 2 séances.

    • Agoaye

      16 avril 2014 at 10 h 33 min Répondre

      C’est incroyable n’est-ce pas ?

  • asm0uille

    16 avril 2014 at 15 h 23 min Répondre

    Incroyable ! C’est tentant …

  • Eclectik Girl

    16 avril 2014 at 19 h 29 min Répondre

    ce que tu décris ressemble vraiment aux sceances de sophrologie qu’avait mon amie, et qui lui ont permis de se délivrer de nombreuses angoisses …

    L’essentiel, c’est de trouver la méthode et le praticien qui convient à chacun !

  • romane

    16 avril 2014 at 21 h 18 min Répondre

    Je n’ai jamais testé l’hypnose mais j’y crois !

    R.
    http://linconstance.blogspot.fr
    Futilités et réflexions entremêlées
    Viendras-tu ? ♠

    • Agoaye

      17 avril 2014 at 12 h 45 min Répondre

      Euh, tu sais que si tu mets ton blog dans la case prévue pour, on peut y accéder rien qu’en cliquant sur ton pseudo, c’est ainsi moins ostentatoire et un peu plus poli !

  • Wuagift

    17 avril 2014 at 8 h 44 min Répondre

    « Me soigner » par l’hypnose, inimaginable en ce qui me concerne même si son efficacité est indiscutable dans certains champs d’application (l’extrême passion pour les chevelus en faisant partie d’ailleurs). En matière médicale, ma préférence va aux « médecines de terrain » postulant pour une approche globale du patient et reposant sur un diagnostic complet à la fois clinique, biologique/physiologique et psychologique. Merci pour les coordonnées de Frank, plus qu’à aller le corriger pour t’avoir fait pleurer.

    • Agoaye

      17 avril 2014 at 12 h 50 min Répondre

      Mais j’veux pas me soigner des chevelus moi !

      Évidemment que ça ne soigne pas tout, mais les sujets traités sont suffisamment larges pour que ça puisse m’intéresser !

  • Trenty

    17 avril 2014 at 10 h 30 min Répondre

    La curiosité fait que je suis tenté par essayer.
    Mais je ne sais pas pour quel raison, j’irai voir un hypnothérapeute du moins maintenant.

    Et puis, j’ai peur qu’il essaie d’abuser de moi ;)
    C’est peut-être ça qu’il faudrait que je revois, faire confiance au gens ;)

    • Agoaye

      17 avril 2014 at 12 h 52 min Répondre

      rho….. Abuser de toi ? carrément ?
      Je le répete : on peut « reprendre » conscience tout du long hein…

      • Trenty

        17 avril 2014 at 13 h 22 min Répondre

        Ouai, ouai, quand on voit les spectacle de Messmer, j’ai pas confiance :)

        • Agoaye

          17 avril 2014 at 13 h 35 min Répondre

          pffffff, tu compares ce qui n’est pas comparable :)

      • Trenty

        17 avril 2014 at 13 h 41 min Répondre

        J’aime bien comparer l’incomparable :)

  • La découverte du mois (concours) |

    17 avril 2014 at 12 h 39 min Répondre

    […] ← Le jour où… j’ai été soignée par l’hypnose. […]

  • mamengagee

    17 avril 2014 at 11 h 46 min Répondre

    ça me donne vraiment envie d’essayer.
    J’en ai marre de prendre des cachets pour essayer de controler mes émotions et mes angoisses et j’aimerai bien tenter une méthode naturelle.

    Bisous ma belle

    • Agoaye

      17 avril 2014 at 12 h 53 min Répondre

      Ohlàlà, vu comme ça a marché pour moi et mes angoisses, je te le dis clairement : tu dois essayer….
      Franchement, si t’as besoin d’un hébergement pour monter à paris pour ton hypnose, tu sais où frapper :))

  • Saroudalf le Groumph (@IstariGroumph)

    17 avril 2014 at 13 h 16 min Répondre

    « m’imaginer dans le lieu le plus sécurisant qui soit. Je cherche…  »

    Ouais je cherche aussi…

    Mais non, rien à faire je vois pas… :(

    Cela dit je serais curieux de tenter cette expérience moi aussi. Et comme toi, sans a priori, juste de la curiosité face à quelquechose que je connais mal.
    D’ailleurs je serais tout aussi curieux vis-à-vis de l’hypnose régressive, même si pour le coup ça me fait un peu plus peur… Sans compter que je ne suis pas sur d’avoir envie de retourner « en arrière »…

    • Agoaye

      17 avril 2014 at 13 h 35 min Répondre

      ton lit ? non ?

      • Saroudalf le Groumph (@IstariGroumph)

        17 avril 2014 at 13 h 52 min Répondre

        mouais… je suis pas convaincu…

        • Agoaye

          17 avril 2014 at 13 h 53 min Répondre

          un endroit de ton passé alors ?

      • Saroudalf le Groumph (@IstariGroumph)

        17 avril 2014 at 14 h 07 min Répondre

        Ah oui peut-être… J’ai eu une courte période d’insouciance autour de 20 ans, j’avais un groupe d’amis super proches et on passait tout notre temps chez l’un d’eux. Je crois que mon endroit sécurisant est là, je peux me tenir dans ces murs comme si j’y étais, 15 ans après…

        Avant, non. Après, non plus…

        • Agoaye

          17 avril 2014 at 14 h 08 min Répondre

          ah ben voilà… déjà on a trouvé ! c’est bien !

  • lalutotale

    19 avril 2014 at 11 h 24 min Répondre

    je n’ai jamais essayé l’hypnôse mais j’avoue avoir été tentée de nombreuses fois, entre autres pour savoir d’où venait mes angoisses et aussi pour arrêter de fumer…Je repenserai à ton article le moment venu, d’autant que le 14ème, c’est pas hyper loin pour moi ^^

    • Agoaye

      19 avril 2014 at 13 h 58 min Répondre

      Alors franchement, je ne peux que t’encourager à aller le voir… Et puis j’aimerais bien avoir tes impressions :)

      • lalutotale

        19 avril 2014 at 14 h 03 min Répondre

        ça coûte combien la séance dis ?

        • Agoaye

          19 avril 2014 at 17 h 50 min Répondre

          Je te réponds en private ;)

          • lalutotale

            19 avril 2014 at 17 h 51 min

            sur Twitter ?

          • Agoaye

            19 avril 2014 at 17 h 54 min

            sur hotmail poulette !

          • lalutotale

            19 avril 2014 at 18 h 19 min

            je l’ai reçu ! Le prix m’a un peu calmée jdois dire ^^

          • Agoaye

            21 avril 2014 at 18 h 42 min

            Ben non, puisqu’il y a moyen de discuter :)

          • lalutotale

            21 avril 2014 at 19 h 51 min

            c’est vrai, mais pour moi et mon petit salaire, ça reste un budget !

          • Agoaye

            21 avril 2014 at 19 h 58 min

            appelle-le j’te dis… quand t’en auras vraiment besoin !
            (tu te rends compte quand même ? plus d’angoisses en UNE séance !!!)

          • lalutotale

            21 avril 2014 at 19 h 59 min

            t’inquiète, j’ai archivé ton mail, je le garde sous le coude ^^

  • #2014projet52 #formes |

    20 avril 2014 at 19 h 27 min Répondre

    […] (d’où le billet tardif) car un sujet un peu trop libre pour moi, mine de rien, mon esprit psychorigide a besoin d’être encadré pour produire […]

  • […] autres billets de cette rubrique : Le jour où… j’ai été soignée par l’hypnose. Le jour où… je lui ai permis de mourir. Le jour où… j’ai été consulter un […]

  • mademoizelle sourire

    4 juin 2014 at 21 h 08 min Répondre

    ça donne vraiment envie d’essayer surtout pour moi en ce moment qui vit une dépression difficile.

    • Agoaye

      4 juin 2014 at 21 h 45 min Répondre

      Je te le conseille vivement ! Appelle-le de ma part !!

  • #2014projet52 #formes | Blog Agoaye

    4 juin 2014 at 22 h 36 min Répondre

    […] (d’où le billet tardif) car un sujet un peu trop libre pour moi, mine de rien, mon esprit psychorigide a besoin d’être encadré pour produire […]

  • […] Il y a encore moins de temps, je vous disais que l’hypnose me les avait purement et simplement fait disparaître. […]

  • […] quand même. En bonne somatisatrice (du verbe somatiser), il est très fréquent que mes peurs, mes angoisses, mon dégoût ou même mon manque de sommeil, s’expriment au travers de ce poids diffus sur […]

  • Guu

    17 octobre 2014 at 11 h 45 min Répondre

    Ca a l’air si facile quand tu en parles..Et là, mon esprit cartésien me rattrape en me disant que les solutions miracles n’existent pas, que c’est trop beau pour être vrai (en plus d’être un peu hors-budget pour moi).

    Quoiqu’il en soit merci de ton témoignage complet, je garde les infos sous le coude, ça servira peut être un jour qui sait ?!

    • Agoaye

      22 octobre 2014 at 11 h 57 min Répondre

      Oui, tu peux garder…. Car franchement avec quelques mois de plus je ne peux que confirmer : je suis redevenue comme avant. Aujourd’hui je n’ai même plus besoin du « truc » qu’il m’a appris !

  • Lily (Je suis superficielle)

    6 janvier 2015 at 19 h 15 min Répondre

    Cet article sur l’hypnose est super intéressant, merci de m’en avoir parlé!
    Je suis contente que pour toi cette séance ait aussi bien fonctionné (ainsi que la deuxième).
    J’avais déjà entendu parlé de l’hypnose pour arrêter de fumer, mais je n’avais pas pensé au fait que ça pouvait aider pour d’autres choses.
    Il y a 5 ans j’ai fait de la sophrologie à cause de crises d’angoisses qui me paralysaient et c’est super aussi, là aussi ça fonctionne par un voyage avec ton inconscient, mais c’est moins « intense »que l’hypnose. :)

    • Agoaye

      6 janvier 2015 at 20 h 32 min Répondre

      En tous cas si vraiment ça te plairait d’essayer (et si tu es en région parisienne), tu peux toujours appeler mon Hypnotiseur (Frank Bleines) et lui demander s’il pense que ça pourrait marcher, on ne sait jamais !

  • […] Voilà ma difficulté ultime. C’est exactement pour ça aussi que j’avais cessé l’une de mes séances d’hypnose. J’ai un rapport tellement nostalgique à mon enfance que c’est un vrai talon […]

  • […] boulot lundi. Ce sera une épreuve. J’ai cependant eu la chance de décrocher un rendez-vous avec mon hypnotiseur et je compte là-dessus pour parachever mon retour à la vie, ma réintégration au […]

  • Convaincue par l'hypnose

    8 juin 2016 at 18 h 33 min Répondre

    J’ai eu recours à l’hypnose pour arrêter de fûmer et cela a été miraculeux ! Je me retrouve dans votre article et je pense que c’est une méthode vraiment intéressante qui doit sûrement pouvoir aider pour beaucoup de problèmes. Bonne continuation.

    • Agoaye

      3 juillet 2016 at 21 h 13 min Répondre

      Merci pour votre témoignage

  • Stéphane

    10 août 2016 at 18 h 14 min Répondre

    Salut à toi,
    j’ai eu recours à l’hypnose pour un pb de confiance en soi au taf. Là je suis en vacance et je reprends ds 15j.
    Mais voilà ma question est simple. J’ai eu le même type d’hypnose (Ericksonienne) mais bizarrement pendant l’hypnose, je continuais à réfléchir. Parfois je me disais que je devais passer à Cultura juste après.
    Bref au bout d’un moment je me suis demandé si j’étais vraiment hypnotisé. Le seul moment ou j’ai arrêté de réfléchir, c’est quand elle m’a dit « quand je dirais maintenant, vous vous referez le film de ce que je viens de vous dire ». Là j’ai arrêté.
    Je lui ai demandé comment être sûr que j’ai été hypnotisé, car je continuais à réfléchir pendant qu’elle me parlait, elle m’a dit qu’il y a des signes qui trompent pas (les yeux qui bougent tout le temps sous les paupières, le teint de la peau qui change, la respiration.

    Bref toi est-ce que c’est pareil ? Tu pouvais continuer à penser à pleins de choses ?

    Merci pour ton retour ;)

    • Agoaye

      10 août 2016 at 18 h 25 min Répondre

      Ah oui oui tout à fait…
      Bon, après, j’étais en pleine dépression et je voyais cette séance comme une vraie solution à mes soucis d’angoisse, alors je me suis concentrée pour faire en sorte que mes pensées ne vagabondent pas trop, je me suis appliquée en quelque sort.
      Mais oui, j’étais « consciente », c’est d’ailleurs pour ça que j’ai été en mesure d’interrompre la séance lorsque ça a été trop douloureux : je le pouvais !
      Je me suis même fait des remarques sur la façon de parler de mon hypnotiseur, j’ai gardé tout du long tout mon esprit critique, et néanmoins la séance a été très efficace, mais je l’ai senti de suite après, sur le chemin du retour !

      • Stéphane

        10 août 2016 at 18 h 34 min Répondre

        Ok ! Alors ça me rassure. Tu vois j’y crois mais je me suis demandé si je l’ai vraiment été du coup.
        Je pense que j’avais une mauvaise vision de l’hypnose, croire qu’on est entrain de dormir alors que non pas ce type d’hypnose.
        De toute façon, je reprends mon taf dans 15j et je dois retourner la voir 15j après ma reprise pour faire le bilan et voir d’autres soucis (les phobies et plus tard le poids)

        Bref merci pour ton retour je me sens rassuré ;)

        • Agoaye

          10 août 2016 at 19 h 53 min Répondre

          Je suis contente de d’avoir rassuré.
          Effectivement, lors des séances thérapeutiques on est bien loin de l’image répandue du somnambule qui exécute des ordres farfelus de façon inconsciente.

          J’espère que tu obtiendras les résultats attendus et je trouve ça très bien que tu la revoies pour un suivi. C’est gage de professionnalisme !
          Bon courage pour la suite

  • Caro

    13 octobre 2016 at 14 h 21 min Répondre

    Bonjour!
    J’arrive un peu tard au vu de la date du post mais tempi j’aurais peut être enfin une réponse. Voilà cela fait maintenant un peu plus de 4mois que je suis prise de crises d’angoisse, j’angoisse d’angoisser, j’ai beaucoup de ruminations quasi H24, je dors très mal. Parfois j’arrive à avoir le dessus mais parfois non… Souvent non d’ailleurs… je m’imagine le pire… j’aimereais tellement redevenir heureuse comme avant, ne plus me poser toutes ces questions débile qui me mettent dans le doute totale. J’arrive encore à travailler et d’ailleur heureusement que je travail sinon ça serait pire!
    Du coup est ce que l’hypnose pourrait m’aider? J’ai l’impression que jamais je ne m’en sortirais, c’est un cercle vicieux atroce que je ne souhaite à personne!
    J’ai vu qu’il y avait un hypnothérapeute dans ma ville j’ai envie d’essayer…

    • Caro

      13 octobre 2016 at 14 h 38 min Répondre

      Ah oui j’ai oublié de dire, j’ai des phobies d’impulsion et apparement phobie d’abandon pour couronner le tout :/
      J’aimerais redevenir une maman « normal », malgrès que mon mari me trouve tout à fait normal! Heureusement qu’il n’est pas dans ma tête j’ai envie de dire! lol

      • Agoaye

        13 octobre 2016 at 20 h 02 min Répondre

        C’est le souci avec les maladies « invisibles » (dépression, angoisse, sclérose en plaques…etc), les gens qui ne connaissent pas n’ont aucune idée de ce qu’on traverse…
        Prends soin de toi, il y a moyen de s’en sortir, de trouver des outils !

    • Agoaye

      13 octobre 2016 at 20 h 01 min Répondre

      Bonjour, eh bien franchement, je pense qu’outre le fait de commencer un travail sur toi (comment ça a commencé, quand ça arrive… etc…), l’hypnose pourrait fort bien t’aider. Je te conseille vraiment d’appeler Frank (ou ton hypnothérapeute à toi) pour savoir si effectivement l’hypnose peut avoir un champ d’action pour te soulager de façon urgente.
      Mais je suis confiante, j’en suis la preuve.

      • Caro

        14 octobre 2016 at 9 h 45 min Répondre

        Je pense que je fais déjà un travail sur moi, j’essai de gérer mes ruminations en me disant quelque chose de concret mais ça ne marche pas à tous les coups… Je fais aussi des exercices de respirations (cohérence cardiaque). En fais je cherche tellement de solution que je m’y perds…
        Est ce que ton hypnothérapeute pourrais m’aider à en trouver un bien par chez moi?

        • Agoaye

          27 octobre 2016 at 21 h 30 min Répondre

          Peut-être qu’il en connait, je pense que tu pourrais essayer de lui demander, il est très à l’écoute.

  • mina

    21 janvier 2017 at 0 h 11 min Répondre

    Bonjour,

    Je suis extrêmement émue en lisant tous ces témoignantes !
    Je souhaiterais savoir quelle est l’interprétation du fait de se voir enfant entrain de jouer?
    Est ce un besoin de réconfort? ou plutôt une envie de retourner dans un passé où il n’ y a ni angoisse ni crainte?

    merci

    • Agoaye

      21 janvier 2017 at 14 h 35 min Répondre

      A priori il s’agit vraiment de l’image du bonheur innocent telle que je me la représente, mon dernier moment vraiment pleinement heureux.

Post a Comment