Lectures par envies, envie de lectures.


Ma vie d'écrivain / mercredi, janvier 21st, 2015

074Hier, une blogueuse que j’ai connue via le projet que j’ai mis en place cette année a publié une photo de ses piles de livres à lire sur Facebook en demandant : « par lequel commenceriez-vous ? »
J’ai trouvé l’idée géniale, je me suis dit que j’allais faire la même, je lui ai donc demandé si j’avais le droit de la copier (oui, je suis une fille bien moi, je ne plagie pas sans demander l’autorisation avant).

Malgré sa réponse enthousiaste et positive, j’me suis dit que finalement non, je n’allais pas le faire, que ça ne correspondait pas à mon comportement de lectrice…

J’ai tout un tas de bouquins sur le feu. J’ai des piles à faire pâlir la tour de Babel. Les 2/3 des gens qui me rendent visite sont étonnés par la quantité de livres sur mes étagères (et l’absence de télé, mais ceci est une autre histoire).

Mais pourtant, je suis une lectrice extrêmement difficile et le choix d’un livre est un moment sacré.

Parfois, je me fie à la couverture, je repère les photos originales ou les mises en scène tape à l’œil (la patte de poulet pleine de bijoux pour Glamorama de Bret Easton Ellis ou l’homme quasi nu en cravate assis dans un fauteuil pour Mensonges mensonges de Stefen Fry). La plupart du temps, l’ouvrage me déçoit.

Parfois je me fie au titre, toujours en recherchant l’originalité ou l’atmosphère qu’il dégage (ça a été le cas pour Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas Jonasson ou pour Le Festival de la couille de Chuck Palahniuk). Il n’est pas rare que là encore j’aie fondé de trop grandes espérances et que je me retrouve penaude.

Parfois je suis la mode, on en parle beaucoup sur les réseaux sociaux, chez les blogueuses, alors je suis curieuse (c’est ce qui s’est passé pour le médiocre 50 Nuances de Grey de EL James et le très bon Demain j’arrête de Gilles Legardinier). Là mes avis rejoignent parfois ceux des autres et parfois pas du tout… C’est à ce moment là que je me demande quel est mon problème :)

Parfois je choisis les valeurs sûres des auteurs que je connais et que j’apprécie (René Barjavel, Didier van Cauwelaert…) et je sais que je vais passer un bon moment, que je pourrais comparer à leurs autres œuvres et que ma réflexion ne s’arrêtera pas là.

Parfois je suis juste curieuse, et je me demande ce que cet auteur vaut, pourquoi il traite de tel sujet, de quoi on peut parler avec cette thématique (c’est ce qui s’est passé pour Elle m’appelait Miette de Loana ou encore d’Alors voilà de Baptiste Beaulieu). Ce sont souvent des lectures rapides, assez insipides au final.

 

Mais le plus souvent je choisis mon livre au feeling, c’est une sorte de mélange de tous les points que je viens de vous confier plus la composante la plus importante finalement : mon état d’esprit du moment !

Bien sûr que mon humeur influe sur mes lectures et vice-versa d’ailleurs… Je ne me sens pas exactement dans les mêmes conditions après avoir lu toute la série des témoignages (réels ou fictifs) d’enlèvements d’enfants (Room, J’avais 12 ans j’ai pris mon vélo et je suis partie à l’école, On m’a volé ma vie, 3096 Jours…..) que lorsque je sors de la trilogie de Tolkien, c’est évident !

Et lorsque j’ai été si mal à cause des évènements récents, je ne m’imaginais pas commencer On m’a demandé de vous calmer de Stephane Guillon ou Le Vieil homme et la mort de Franz-Olivier Giesbert, il y a un temps pour tout… J’ai commencé Instructions pour sauver le monde de Rosa Montero plutôt !

Voyez que le choix ne dépend finalement que de moi, je pourrais certes vous demander votre avis, mais c’est très incertain que j’en tienne compte, alors je nous épargne cette peine.
Et puis le moment où je regarde mes livres en attente m’inspire un petit sentiment de liberté que j’aime particulièrement : je peux choisir, j’ai le choix (comme je troque mes livres, en plus j’ai beaucoup de choix sans me ruiner), et ça c’est déjà un pas vers le bonheur.

Et vous, comment choisissez-vous vos lectures ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

62 réponses à « Lectures par envies, envie de lectures. »

  1. J’évite de lire un maximum en vrai. ( et oui je sais c’est chelou pour une nana bibliophile mais c’est la vérité). Déjà parce que je n’ai plus rien à lire pour l’instant, ( mais ce n’est pas la vraie raison), mais surtout ( et c’est là que tu vas comprendre et te dire que je ne suis pas aussi tarée que j’en ai l’air) parce que non seulement quand je commence un livre, ma vie et tout ce qu’il y a autour de moi se met sur pause jusqu’à ce que je termine ( une journée ou deux en moyenne) mais en plus, ça influe tout comme toi sur mon humeur ( ça veut dire qu’on vit l’histoire, c’est bon signe !!) Et donc sur ce que j’écris !! Et vu que j’ai une sacrée résolution à tenir, je ne peux pas me le permettre. Comprends-tu ? Donc là, mes seules lectures autorisées sont le dico, le dico synonymes, les articles de blogs et le journal… Voilà ( et bien je sens que l’année va être looongue !) en tout cas, pour parler bouquins, suis open. Bises

      1. Ne pas avoir de budget est déjà un sacré modérateur. Et quand je vois que je suis en manque, je me ressors le bon vieux seigneur des anneaux qui est une sorte de bible en fait. Vu que je le connais par coeur, bah du coup je décroche plus facilement pour retourner dans la vie réelle.
        Ça et Harry Potter, parce que cest un retour au sources.
        En temps normal je suis ouverte à tous. À l’âge de 9 ans je lisais la saga de Juliette benzoni ( Catherine, il suffit d’un amour). Et j’adore voltaire ( rien à voir je sais lol). Sinon en vrac hormis Tolkien et Rowling je lis Prevert, romain sardou, jean-christophe grangé, Bernard werber, Elizabeth George, harlan coben, Pennac ( trop bien => la saga Malaussène), C.S. Lewis, verlaine, et bien d’autres dont je n’ai plus le nom en tête… Voilà ( mais si tu veux me faire plaisir, emmène moi dans une bibliothèque !! Lol et je lis tout ce que je peux…)

  2. arf… un peu au gré du vent!! non mais souvent je tape mes auteurs préférés (legardinier d’ailleurs je viens de terminer son dernier, le fabuleux destin d’une vache qui ne voulait pas finir en steack haché) , d’autres fois si le titre m’accroche je vérifie au résumer. par contre un livre qui me saoule (50 nuances par exple) ne sera pas lu jusqu’a la fin. je m’encombre pas.

    1. Rha il faudrait que je le lise celui de la vache, je vais voir s’il est au troc tiens…

      Bon, par contre moi je me force à aller au bout (en diagonale parfois mais au bout quand même)

      1. oups oui safier, mais j’ai coupé une partie de ma phrase. et oui c’est ce que j’avais compris quand tu as parlé de 50 nuances. je n’y arrive pas. d’autant que j’en au toujours 3 ou 4 devant moi donc je bataille pas. c’est quoi ton systeme de troc? ça m’interresse?!

  3. Perso je suis assez obsessionnelle dans mes choix : un auteur découvert par hasard et qui m’a convaincu revient systématiquement chaque fois qu’il publie …. jusqu’à ce que je m’en lasse parce que je le trouve répétitif dans la construction de ses romans , soit parce que les personnages récurrents n’évoluent pas . J’adore les gros bouquins , alors quand la quatrième de couv’ me parait alléchante et qu’il y a plus de 500 pages il y a de fortes chances qu’il finisse sur ma pile . J’adore avoir une pile à lire méga imposante parce qu’en effet il faut qu’au moment ou je finis un livre j’aie un choix suffisamment varié pour s’adapter à l’humeur du moment . Je déteste qu’on m’offre un livre parce qu’il y a de grandes chances que je l’aie déjà lu ou tout du moins acheté … ou alors si je ne l’ai ni lu ni acheté c’est probablement qu’il ne me faisait pas envie . Ceci dit , l’an dernier une amie m’a offert le premier volume de « La mémoire du monde  » de Stéphanie Janicot dont je n’avais jamais entendu parler et là , formidable surprise qui fait que j’ai acheté les 2 volumes suivants . Voilà , sinon , je n’ai qu’une chose à ajouter…. au secours je suis envahie , mes bouquins prennent trop de place et s’ils m’ont plu je n’arrive pas à les laisser partir et s’il ne m’ont pas plu je ne veux les imposer à personne d’autre donc ils rejoignent quoi qu’il arrive mes étagères surchargées !

    1. Et tu ne voudrais pas les troquer du coup ceux qui ne t’ont pas plu ? Parce que si ça se trouve ils feraient des heureux et toi tu pourrais les échanger contre des bouquins qui te plaisent plus…

  4. Bonjour,

    moi c’est un peu pareil : je deteste qu’on m’offre un livre car si je l’ai pas c’est probablement car je n’en veux pas.

    Et également quand j’aime un auteur je lis tout ce que je peux trouver : S King Terry Pratchett… j’ai lu tout ce qui était possible de ces auteurs.

    En ce moment je lis encore un peu de SF.

      1. Pas moi.

        En plus généralement les gens sont plein de bonnes volontés et veulent faire plaisir.

        Cela me fait de la peine de ne pas aimer leur achat. Du coup même mon épouse ne m’achète plus de livres. Sauf si je lui conseille celui à acheter mais du coup ce n’est plus un vrai cadeau.

          1. Il est bien évident que oui.

            Mais bon comme il y a assez peu de chances pour qu’un jour je t’offre un livre tu fais ce que tu veux.

          2. Je ne comprends pas. Tu veux la vérité ou un mensonge?

            Je n’aime pas trop mentir donc je suis honnête. Je trouve qu’un livre, surtout quand c’est un cadeau se conserve précieusement.

  5. Idem ! enfin en partie : au feeling… En général quand j’aime, je me tape la série… Jusqu’à ce que je trouve ça finalement décevant… Je ne suis que rarement les conseils… Ici, ça fait un moment que je n’ai plus lu un bon roman… faudrait que je trouve quelque chose !

  6. Quand je découvre un auteur que j’aime je lis tous ses romans. Et si vraiment je suis scotché je reste fidèle à lui. Ca m’a fait ça pour Sire Cédric (j’ai été jusqu’à donner le prénom de son personnage principal à mon bébé), Franck Thilliez, Maxime Chattam.
    Sinon je me fis beaucoup aux couvertures. J’ai bien eu quelques petites déceptions mais ça reste rare.

  7. Je lis souvent un auteur que je connais déjà. Je reste aussi dans les même thèmes et parfois je lis ce qu’on me recommande parce que l’on m’a offert le livre. Et vu qu’un livre peut me tenir plusieurs mois (en général ça pèse 500-700 voir 1000 pages), j’ai le temps de voir venir. J’ai tout 2015 de prévu déjà ;-)

  8. Moi j’aime bien quand ça fait peur, quand y’a du sang, et des tripes, bon c’est glauque mais j’aime bien éteindre la lumière et me dire qu’il y’a ptet quelqu’un sous le lit mais que c’est pas grave dans mon livre j’ai lu tout ce qu’il fallait pour me défendre :D
    Bon sinon, Grangé, Thilliez, Minier,Christian Jacq, Benzoni, Chattam (dont la saga « autre monde » que je te conseille, ça fait pas peur hein mais y’as des enfants feuilles etc… ;) en ce moment je suis à fond dans les intégrales de Game of thrones, je les ai tous achetés d’un coup pour pas avoir de pause entre 2…ça va me prendre quelques mois…Enfin voila, sinon elle est bien ton idée de troc, je tiens trop à mes livres mais si ce n’était pas le cas je le ferais surement :D

  9. Je ne me prends pas beaucoup de temps pour lire (hors transports) -encore que ça s’améliore depuis que je suis passé aux livres électronique-
    Je ne lis pas vite et en plus je me démerde pour lire en VO (quand c’est anglais). Du coup, comme j’ai une série de 7 livres qui m’attendent, ça va me tenir 2015 (et je pense une partie de 2016 aussi !!!)

      1. Je l’étais aussi, mais j’ai plusieurs problèmes avec les livres papiers
        – je n’arrive pas à m’en séparer (et la ça prend trop de place à force, bien que j’adorerai avoir une pièce bibliothèque)
        – en vacances, avec un manuscrit de 1100 pages ça prend trop de place :-/
        – et puis geek quoi !

  10. Ahhh globalement je te suis sauf sur un, « alors voilà », effectivement on apprend rien de neuf hein, mais j’ai vraiment aimé la sensibilité avec laquelle il nous fait partager son univers.
    Sinon pour ce qui est de se faire offrir des livres je suis super chiante pour ce domaine et du coup maintenant on me demande ce que j’aimerais finis les livres qui servent de repose tasses à café^^
    Après comment choisir…Envie d’avoir la frousse, de rêver de réfléchir je fais au feeling et parfois mon côté belette fait que je trouve la couverture sympa et je tente (comme pour le vieux qui ne voulait pas faire son anniversaire, ou quand je cale niveau envie je vois avec mes copines et copains ce qu’ils ont aimé, cela ouvre de chouettes discussions ^^
    Les livres c’est la vie ou pas loin, comme le cacolac, la clp, les crocodiles haribo, le chocolat la clope etc ^^

  11. ah et bien moi j’aime qu’on me conseille. parce qu’en sans conseils je n’aurais jamais découvert des auteurs tel qu’Indridason ou Peter May par exemple (parmi tant d’autres!. Et je trouve que cet échange avec l’autre c’est le pendant indispensable à la solitude du lecteur. Bon comme je l’ai déjà (trop) souvent répété, le partage et l’échange avec l’autre font partie des incontournables que je recherche, alors c’est tout naturellement que je le fais concernant ma dépendance principale (à savoir la lecture). Je suis passée depuis 2 ans la liseuse et je dois dire que mon plaisir s’en est encore décuplé, si cela était possible !
    donc oi je suis open à tes avis ;-)

      1. oh tu sais ça a changé ma vie : je fais pas mal d’insomnies et avant je ne pouvais lire comme je le souhaitais car la lumière dérangeait l’Ours. Là j’embête personne quelque soit l’heure. et en plus cela m’a fait un gain de place non négligeable !

  12. Enfin quelqu’un qui pense comme moi !! Je ne suis donc pas un ovni ??
    Je ne supporte pas quand les blogueuses demandent l’avis des AUTRES pour choisir leurs prochaines lectures !
    C’est un choix personnel, si intime ! Selon notre humeur et nos envies ! Personne ne peut choisir à notre place !!!
    Pour ma part, je fonctionne d’abord par contrainte : je reçois des livres à chroniquer rapidement, j’ai donc des délais à tenir. Je m’organise donc avec un planning de lecture (http://rayon-passion.blogspot.fr/p/master-edition.html). J’essaie d’y inclure toujours une moitié de livrs « à chroniquer » et une moitié que je souhaite vraiment lire pour moi et selon mes envies soudaines.
    Par contre, il faut s’avoir jongler avec son planning et ses lectures pour être dans les temps partout ;)
    ça demande de l’organisation et de prévoir :)
    Mais en général, j’alterne une lecture « imposée » (sachant évidemment que c’est moi qui l’ai choisie et qu’elle correspond à mes goûts ^^) et une lecture issue de ma biblio…

    Ensuite, comme tu le dis, le choix se fait selon nos humeurs, mais aussi nos lectures précédentes ! Ainsi, après avoir lu un témoignage, je vais aller sur du fantastique, après cela du roman jeunesse, puis adulte, puis de la romance …
    Bref, j’ai besoin que ça bouge et de ne pas tourner en rond dans une routine, ça, c’est sur ! Mais, vraiment, ce sont mes sentiments et mes envies du moment qui m’aident à choisir =)
    J’ai beaucoup aimé ton (long) article, je m’y suis retrouvée !

    1. Tu as trouvé mon billet long ? (genre la nana qui ne retient que l’avant-dernier mot du commentaire :))

      Non en tous cas je vois très bien ce que tu veux dire et je pense qu’en effet nous avons les mêmes façons de fonctionner. M’enfin ça ne m’empêche pas d’aller fouiller chez les autres pour y trouver des idées aussi :)

  13. pour choisir mon livre c’est un peu beaucoup comme toi…
    Souvent j’aime les toucher, les ouvrir et faire défiler les pages… Relire encore et encore le résumé… Un peu comme si rien qu’au contact il me dira si c’est le moment ou pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.