Les états d’esprit du vendredi 06 novembre


Ma vie en général / vendredi, novembre 6th, 2015

aaa Grosse semaine annonçant un gros gros mois.

Novembre est le mois du NaNoWriMo durant lequel nous devons écrire 50 000 mots, soit 1667 mots par jour en moyenne…

Il y a ça, et puis il y a aussi le retard de boulot que j’ai accumulé durant toutes les vacances pendant lesquelles je n’ai strictement rien foutu (enfin si, j’ai vécu en réalité.)

Donc histoire de vous situer vite fait, mes journées d’école sont abominablement remplies, mes soirées sont blindées et mes nuits sont particulièrement courtes. Du coup je suis au taquet, du coup il m’arrive plein de choses mais j’ai peu le temps de vous les raconter.

Et je profite de ma pause méridienne pour rédiger mes états d’esprit de Fedora et The postman (et j’y rajoute même des rubriques, et toc !)

[jour Vendredi 06 novembre 2015] – [heure 13:24]

Fatigue : Je suis vraiment crevée, je n’ai pas fait de nuit de plus de 6 heures depuis le début de la semaine.
Humeur :  J’attends le week-end :)
Estomac : Je viens de finir, ça va.
Cond. phys. : Je n’ai plus mal, mais je mange trop.
Esprit : Je lutte contre mon envie et mes principes (encore une fois), pour vous situer je bosse avec quelqu’un que je déteste sans pouvoir expliquer pourquoi.
Boulot : Beaucoup, beaucoup beaucoup… Et dans tous les domaines.
Reste : Je suis en train d’hésiter à me couper les cheveux, ils commencent à être vraiment longs et je me demande si ce n’est pas trop justement.
Penser à : Appeler ma logeuse en Normandie.
Avis perso : Quand on essaye trop fort, ça casse tout le charme, et je parle aussi des amitiés, ou même des relations de travail (pffff, elle me saoule…)
Msg perso : Je t’aime (oui, toi)
Loulou Blogo : Il est tout mignon mais il se colle à moi en fin de soirée pile poil au moment où je décide d’aller me coucher.
Amitiés : Je ne peux plus rester avec celle que j’aime bien car il y acelle que je n’aime pas qui lui tiend la jambe, ça me rend super amère, je vais devoir m’isoler sinon ça fait de moi quelqu’un que je n’apprécie pas.
Love : Il y en a un qui m’intrigue, mais sur une seule photo c’est impossible.
Sorties : Ce soir, mais avec mes môms.
Divers :  Ce week-end je vais essayer de m’avancer sur le blog pour ne pas devoir écrire quotidiennement et donc pouvoir avancer mon défi d’écriture
Courses : Il le faudrait mais j’ai pas envie.
Envie de :  Dormir, ouaaiiiiiis, c’est le principal désir du moment.

Morceau de roman : « C’est déjà le 452ème duo d’équipiers formé par Nithaël, et malgré ce travail titanesque, l’ange se montre toujours aussi enthousiaste au moment de la présentation. Évidemment c’est lui qui constitue les binômes et pour ce faire il connait évidemment le moindre petit détail de chacun. Mais l’éventualité d’une incompatibilité est cependant toujours possible, et elle découle directement de la façon de réagir au moment où la personne s’aperçoit de sa mort physique. »
‘Zic : Ça, c’est pour ma  fucking collègue …

Image du jour: Le savon le plus stylé du monde. Merci Julie !!!!!!!!

aa

 

fin : [heure bis 13:58]

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 réponses à « Les états d’esprit du vendredi 06 novembre »

  1. mssge perso : je t’aime aussi ! (bah quoi?)
    j’aime énormément tes états d’esprits du vendredi. Tu pourrais songer à les décliner pour les 52 billets en 2016? allez dis oui, steupl’ !
    et le savon est top, oui, vraiment !

    1. Héhéhé :) <3

      Alors en vrai je me demande bien ce que tu entends par les décliner...
      Quoi qu'il en soit, étant donné que l'idée n'est pas de moi (mais de Fedo et The postman), je ne pourrais pas faire un truc similaire en gros projet, en revanche tu peux leur soumettre l'idée (et même y participer aussi d'ailleurs)

  2. Très bonne idée c’est extrait de roman…
    Les gens qu’on n’aime pas sans trop savoir pourquoi, c’est l’horreur… J’ai eu un sentiment (et un mouvement) clair de rejet face à une personne que j’ai croisée dans mon boulot la semaine dernière… c’était impressionnant, j’en avait la gorge nouée tellement c’était fort… je n’avais jamais vécu ça à ce point !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.