Les voix du passé

J’avais rien de prévu aujourd’hui (à part me barrer sur Dijon pour rencontrer un jeune chevelu blond qui me donne finalement de moins en moins envie…), alors je me suis dit que j’allais ranger !

Et cette fois, gros morceau, j’ai décidé de m’attaquer à mon PC de bureau et ses 10 disques durs (si si…). Il y en a un en particulier qui commence à se faire vraiment vieux et à galérer à chaque démarrage, autant sauvegarder dès maintenant les données qu’il contient plutôt que de les perdre à cause d’une négligence !

Me voilà donc à passer la journée enfoncée jusqu’au cou dans les souvenirs et les archives !

La tache étant titanesque, j’ai décidé aujourd’hui à m’attaquer à deux morceaux qui peuvent prendre de la place : les images et le son.

J’ai donc renommé mes dossiers de photos numériques, j’ai effacé les formats natifs, ne gardant que les jpg (faut pas se leurrer, je ne retoucherai jamais les clichés d’un repas de famille d’il y a 4 ans, déjà que la retouche ne fait pas partie de ma conception de la photographie !!), j’ai retrouvé des vieilleries (« putain ce que mon ex était beau…. La vache comme ça fait bizarre de voir Môm en rousse… Oh oui c’est vrai je ne me rappelais pas de cette peluche… Putain comment il s’appelait lui déjà ?… C’est le chat à qui ?… Rho, on avait déjà cette voiture là »…), je suis retombée sur des photos compromettantes (et pas seulement pour moi :)), j’ai même cliqué sur quelques vidéos et ai résisté vaillamment à la tentation de les partager sur mon Facebook perso.
C’est pas parce que je fais un bond en arrière que j’suis obligée d’embarquer tout le monde non plus…
En nostalgie je me la joue solo.

J’ai beaucoup supprimé mais je n’ai pas gagné autant de place que ce que j’espèrais…
Cependant, avec des images plein la tête, j’ai décidé de passer au son.

Je me suis forcée à écouter tous les extraits audio sur lesquels j’allais tomber. Inutile de vous dire que ça m’a pris… bah… toute la journée !

Cet acharnement perfectionniste avait pour but de supprimer le plus de données possibles certes mais pas que…
J’ai un projet pour cet été, je dois me renseigner en avril pour en savoir plus mais il est prévu que je doive choisir un son à m’attacher pour toujours.

Oui c’est vague hein ?
Je ne peux pas vous en dire plus pour le moment…

Je suis donc en pleine réflexion sur LE son à choisir… Il ne peut en rester qu’un mais lequel ?
Il faut qu’il me corresponde corps et âme, maintenant mais aussi pour toujours… Je réfléchis…
– Une chanson ? Oui mais de qui ?
– Un poème ? Dit par qui ?
– La voix d’un proche ? Lequel ?
– Un autre son ? …

J’avais pensé à ma grand-mère, mais je ne suis pas sûre d’avoir d’enregistrements. J’avais pensé aux Fatals, mais je veux que ce soit perso (et ils ont déjà une place dans ce genre de souvenirs). J’avais pensé à un mot d’amour, mais j’en ai surtout des écrits plutôt que des vocaux, et puis m’attacher un seul ex en particulier est un peu anxiogène. J’avais pensé à un bruit d’animal, j’ai une idée mais je ne suis pas certaine.

Et donc j’ai profité de cette fouille dans mes souvenirs sonores pour faire un petit inventaire de ce que j’ai sous la main.

J’ai des moments de classe
J’ai toutes mes interviews pour Sexy et dans le Vent (je me marre encore à certaines)
J’ai les messages laissés sur mon répondeur de 2013 à 2015 (rho les voix de certains ex :), Rho ma copine Nathalie qui commence toujours ses messages de la même façon, on pourrait en faire un tube techno)
J’ai des morceaux de concert (Juliette Gréco chantant « J’arrive » en 2013…. Chair de poule même en réécoutant)
J’ai des ambiances de soirées (on entend rien… Un brouhaha et parfois une voix plus forte qui demande ce qu’on veut boire… Tiens je buvais des caïpirinha à cette époque là…)
J’ai des idées de billets marmonnés sur le dictaphone (et des mauvais en plus)
J’ai des délires de mon ex meilleur ami (manque :/)
J’ai des moments clés de ma vie racontés (souvent, après un moment particulièrement excitant, je le raconte à mon dictaphone, histoire de garder une trace « à chaud »), comme la 1ère Fatal’rencontre ou bien la première nuit…
J’ai des ronflements (de qui ? je ne sais pas…)

Et j’ai même une recette de cuisine enregistrée conjointement avec un homme dont je ne reconnais pas la voix. En croisant la date et ce qu’on y raconte (on parle de wok, et je n’en ai connu qu’un qui cuisinait au wok), il s’agit forcément du fan de Clio…. Ça me fait tout drôle, je ne me souvenais pas de sa voix…
M’enfin c’est pas lui que je prendrai comme son… (Et puis avoir une recette de poulet sauté au miel qui nous suit pour toute la vie c’est pas franchement l’idée du siècle !)

Je n’ai pas effacé tant de choses que ça dans le répertoire audio… J’ai gardé les voix de ceux qui ont disparu de ma vie, ou de ceux qui ne vont pas tarder.
Le son ravive souvent beaucoup de choses. Moins que les vidéos mais plus que les photos.
C’est pourquoi je dois choisir avec soin…

Et vous ? Si vous ne deviez choisir qu’un son ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

8 Comments

  • Ragnagna

    23 février 2018 at 21 h 07 min Répondre

    Mes proches m’appelant ? Genre le Chti, Lu et Nif ? Mais c’est toujours difficile de chosir un seul…

    • Agoaye

      24 février 2018 at 15 h 37 min Répondre

      Ah oui… ça c’est une idée !!!

  • Guillemette

    23 février 2018 at 22 h 30 min Répondre

    C’est fou ce qu’on peut accumuler dans des tiroirs ou sur un ordi !!!
    Choisir un seul son, quelle entreprise ! Je ne sais pas, pour moi je penserais à une chanson mais comment en trouver une seule…

    • Agoaye

      24 février 2018 at 15 h 37 min Répondre

      Oui hein… Et une chanson j’ai peur que ce soit trop long….

  • Fabignou

    24 février 2018 at 16 h 55 min Répondre

    Pour moi ce serait le bruit d’une grosse pluie d’été sur la terre très sèche (s’il pouvait y avoir l’odeur associée, ce serait le top). Ou celui du vent dans les bouleaux.

    • Agoaye

      10 mars 2018 at 16 h 07 min Répondre

      Ah oui, son + odeur ça se serait top (et là je prendrais l’océan…)

  • Lenora Von Cherry

    26 février 2018 at 8 h 17 min Répondre

    Pinaise ! Quand mes frangines et mes cousines retombent sur des vieilles photos, elles partagent gaiement, en prenant bien soin de nous identifier… j’adore me retrouver nez à nez avec ma tête de cul… hey, les gens, quand comprendrez-vous que je ne suis PAS photogénique ?! Foutez-moi la paix !

    Bref, si je devais choisir un son, je choisirai la petite musique d’une fin de niveau Super Mario Bros. Tu sais, il glisse sur son ptit drapeau et hop ! petite musique qui va bien qui te dit « hey ! tu as réussi, t’es trop une winneuse ! »
    Soit ça te motive à vie, soit ça fini par te rendre folle ;)

    • Agoaye

      10 mars 2018 at 16 h 04 min Répondre

      Le problème avec la musique des jeux vidéos c’est qu’en tant qu’ancienne addict (wow mon amour), je risquerais de replonger dare dare…
      Ensuite l’histoire de la photogénie c’est hyper relatif (et ça dépend beaucoup du photographe aussi !)

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.