LLDDD – Les 10 bonnes excuses de retard

retardC’est pas parce qu’aujourd’hui c’est férié qu’il faut se relâcher dans les horaires si toutefois vous avez tata Jeanne à voir ou un déjeuner avec votre meilleure amie. On le sait qu’un lundi non travaillé est toujours une source grisante de bien-être, mais ce n’est pas une raison pour bouder les horloges.

Si c’est trop tard, si vous avez déconné et s’il n’y a plus rien à faire pour feu votre ponctualité, alors voici les 10 meilleures excuses de retard :

10- Je me suis endormie

Oui, elle est limite. Mais c’est d’ailleurs pour ça qu’elle n’est que dixième cette excuse-là. Mais pour peu que les gens savent que vous avez beaucoup de boulot, ou que vous avez un bébé, ou que vous êtes accro à la marijuana ou à l’alcool, alors il vous croiront. Non sans une certaine pitié je vous l’accorde, mais alors cette excuse passera comme une lettre à la poste !

9- Je n’y comprends rien au changement d’heure

Là, vous vous engagez à paraître plus con/conne que vous l’êtes (enfin si tant est que vous compreniez le changement d’heure déjà à la base.)

Vous pouvez toutefois avancer que maintenant, avec les nouvelles technologies et les ordinateurs, portables et lecteurs DVD qui se mettent à l’heure tout seuls, eh bien vous ne vous y retrouvez plus, vous ne savez plus à quel cadran vous fier, et donc vous êtes totalement perdus !

Attention, cette excuse a une durée de vie plus que limitée, et ce deux fois dans l’année !

8- Mon chargeur de portable a rendu l’âme en pleine nuit, du coup mon portable branché n’a plus eu de batterie, du coup mon réveil n’a pas sonné.

 C’est tordu, mais ça peut arriver ! Dans le cas où tout le monde sait que vous êtes technophiles et que votre smartphone est votre meilleur ami pour la vie, non seulement votre retard sera largement pardonné mais en plus ils compatiront de ce grand malheur (évidemment vous irez à votre rendez-vous sans votre portable et feindrez -ou pas si ça vient tout seul- l’impression d’être constamment à poil)

7- J’ai été victime d’une petite crise d’angoisse

Je souhaite pour vous que ce ne soit pas vrai, mais la crise d’angoisse est la principale raison de toutes ces fois où je devais sortir et auxquelles finalement je me suis désistée. Il n’est pas possible d’affronter le monde généralement dans ces moments-là, alors votre interlocuteur comprendra. Attention toutefois à n’en parler qu’aux gens qui sont déjà un minimum dans la confidence, si vous balancez ça lors d’un entretien d’embauche ou d’un premier rencard, il y a fort à parier qu’ils ne vous rappellent pas.

Une excuse à réserver donc pour les moments où ce n’est pas si faux et où vous allez voir des gens qui vous connaissent bien (mère, amis, psy…)

6- Le chat s’est sauvé et il a fallu que je le rattrape

Bon, faut avoir un chat… Et être en appart est un plus aussi pour un retard allant d’une demi-heure à une heure. Parce que le chat pourra vous avoir fait tourner en bourrique dans la cage d’escalier durant toutes ces grosses minutes, c’est très croyable.

Préférez sortir cette excuse à un amoureux des bêtes, sinon vous pourriez passer pour la Brigitte Bardot de service.

5- Le GPS m’a emmené dans la bonne rue, mais à Fontenay-aux-roses

Moi j’aime bien cette excuse, en plus ça m’est déjà arrivé super souvent, on marque la rue dans le GPS, on clique sur la première suggestion qui apparaît et on se retrouve à 50 bornes du lieu où l’on est censé se trouver. Ouais, c’est rageant hein ?

Bon là, vous ne le ferez pas, c’est juste l’excuse à donner. Vous montrez que vous êtes plein de bonne volonté, parti à l’heure et tout et tout mais que l’incident a totalement été indépendant de vous… Vous vous êtes rendus compte à peu près au milieu du chemin que ça ne vous semblait pas être par-là pourtant quand vous aviez regardé sur Mappy (pof, une autre preuve de bonne volonté, vous aviez préparé le truc quand même), alors vous vous êtes arrêtés et avez vérifié le GPS. Mince alors, on rerentre toutes les bonnes coordonnées et on fait demi-tour. C’est balot hein ?

4- Je ne trouvais plus mes clés

 Bateau, classique, indémodable mais toujours à la mode.

Ouais vous passez pour une vieille irresponsable bordélique, mais si éventuellement vous vivez avec quelqu’un ou quelque chose (rapport aux animaux), vous pouvez essayer de lui faire porter le bébé.

« Médor les a avalés, il a fallu que j’attende de le sortir à 14h30 », « Ronron a joué avec et les a poussé derrière le frigo », « Jules les a embarquées en croyant que c’était celles de son bureau », « Kévin les a cachées et ne me les rendra qu’en échange d’une PS3 mais la Fnac est fermée là… »

Y’en a des milliers !

3- J’étais au téléphone avec quelqu’un de très important

Votre boss, votre grand-mère mourante, un journaliste qui veut vous embaucher pour une rubrique récurrente dans Biba, Jean-Pierre Pernault Himself qui vous interview à cause de votre collection de poupées en cire d’abeilles… Là encore le choix est infini.

Je vous conseille d’inventer votre interlocuteur important en fonction de la personne à qui vous vous excusez. Impossible de prendre comme alibi quelque chose de trop facilement vérifiable. Impossible non plus de vous lancer dans un gros mensonge de fou, juste un petit truc facilement dégoupillable si jamais la personne vous redemande des nouvelles au prochain rendez-vous.

« Finalement je ne m’entends plus si bien avec ma patronne », « Oui, merci, mais Mamie va mieux », « Le truc avec Biba ça a foiré, j’avais trop de tchatche pour eux, y auraient pas assumé », « Mes poupées ? Bah tu te souviens la semaine où il a fait super chaud ? Ouais, toutes fondues….toutes ! »

2- Quelqu’un s’était garé devant ma grille/ma porte de garage

Ça marche parce que c’est crédible ! Très ! Perso ça m’arrive deux fois par semaine pour de vrai alors…

Les gens aiment bien cette excuse parce que là y’a personne à blâmer à part l’autre abruti qui s’est garé comme une pine. Et on sait tous qu’on adore généralement gueuler sur les gens qu’on connaît pas, alors là c’est la fête !

Si vous n’avez ni grille, ni garage et que votre voiture est généralement garée dans la rue, vous avez l’option : Camion en panne, livraison de fuel bloquant la rue et intervention des pompiers chez le voisin.

1- J’avais pas envie de venir

Bah ouais…

Nan mais en réfléchissant bien, à quel genre de rendez-vous sommes-nous véritablement le plus en retard ? bah ouais, à ceux qui nous emmerdent.

Alors on prend son courage à deux mains et on commence un tout petit peu à dire la vérité à ces gens qui nous entourent. Comment elle peut le savoir sinon Cousine Brigitte que ça vous gonfle de devoir vous taper sa blanquette trop salée tous les dimanches, hein ? Alors on lui explique qu’on viendrait bien moins souvent, de meilleure humeur et avec plus de trucs à raconter, et puis qu’on en peut plus de ce veau élastique ! Si ça se trouve ça résoudra tout plein de trucs…

Et vous, quelles sont vos excuses ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush…
Dans notre monde, la réalité est bien différente !

6 Comments

Post a Comment