LLDDD – Les 10 conseils pour être un excellent conducteur

conducteur

Qu dit lundi férié, dit soirée du dimanche libérée… Et pour tout vous avouer j’ai failli ne pas pouvoir vous le pondre ce LLDDD d’aujourd’hui, ni aucun autre LLDDD après d’ailleurs… Pour la simple et bonne raison que le retour à la maison était des plus compliqués rapport au nombre incommensurable de trous du c** qui étaient sur la route avec moi. J’ai juste failli mourir un demi-million de fois en gros !

Alors du coup j’apporte ma pierre à l’édifice colossal que la sécurité routière s’acharne à tenter de colmater, et je viens aujourd’hui vous donner 10 conseils pour être un excellent conducteur.

10 – Respectez les limitations de vitesse.

Ahahhaha, déjà vous vous dites que ce billet va être chiant et que dès le 10ème point l’Agoaye va déjà commencer à vous gonfler avec des leçons de morale qu’on a toujours entendu.

Oui mais non : moi je vous conseille de respecter les limitations pas parce que c’est la loi, mais parce que fondamentalement y’a un gros gros travail de recherche derrière… Si cette route de campagne là est à 70 au lieu de 90 ça ne vous vient pas à l’esprit que c’est p’tet parce qu’il y a un certain danger et qu’il faut faire gaffe ? Bah si !

Alors essayez de faire un peu confiance aux fabricants de panneaux… (Bon et puis on est jamais à l’abri d’une bestiole qui déboule d’on ne-sait-où au dernier moment pour se jeter sous vos roues. Alors pour vous je sais pas mais moi perso si j’écrase un chat un jour je tombe en dépression pour 6 mois !!!)

9- Apprenez à prendre un rond-point.

Nan mais alors là je suis juste hypra-atterrée quand je vois l’attitude de mes camarades conducteurs quand ils prennent un rond-point ! Nan mais sérieux ? Vous n’avez jamais appris ou quoi ?

Allez, j’vous donne le tutoriel :

  • Si vous sortez à la première sortie (ou l’une de celles qui sont les plus à droite sur les gros giratoires) : Vous devez rouler sur la file de droite, celle qui est le plus à l’extérieur !
  • Si vous sortez à la deuxième sortie (ou celle qui est grosso-modo en face sur les gros giratoires) : Vous pouvez choisir la file qui vous plaît. Pensez bien néanmoins à avertir les autres de votre direction à l’aide de vos clignotants.
  • Si vous sortez à la dernière sortie (ou l’une de celles qui sont les plus à gauche sur les plus gros giratoires) : Vous devez prendre la file intérieure, celle le plus à gauche !

C’est quand même assez logique non ?

8- Regardez derrière.

On m’a souvent dit que je « roulais au rétro ». Mais fondamentalement savoir ce qui se passe derrière moi me permet d’anticiper mes actions en fonction des conducteurs autour de moi. Je regarde qui arrive, à quelle vitesse, si je peux doubler, si je ne vais pas par accident me retrouver au milieu d’une course poursuite parce que je ne me suis pas décalée au bon moment (histoire vraie)…

Le rétro c’est un bon outil, pensez-y mais n’oubliez pas pour autant de regarder devant !

7- Utilisez vos clignotants.

Parfois on oublie, c’est humain… Mais c’est lorsque l’oubli devient chronique que le bas blesse ! Là encore je les compte par dizaines chaque jour les conducteurs qui ne connaissent pas l’existence de la commande du clignotant. Généralement je hurle un très sympathique : « Et le cligno, il était en option sur ta Laguna connard ? »

C’est capital d’informer les autres de vos projets de déplacement. Alors pensez à mettre vos clignotants, et pensez également à les vérifier régulièrement car si vous les mettez mais que l’ampoule est cassée, bah ça revient au même.

6- Respectez les distances de sécurité.

Parce que si vous vous retrouvez derrière moi et que vous me collez au cul, y’a de fortes chances que je pile exprès afin de refaire ma carrosserie arrière gratos !

Quand on voit un danger, l’œil envoie un message au cerveau. Le cerveau analyse. Le cerveau se demande ce qu’il pourrait bien faire pour éviter ce danger. Le cerveau se dit qu’il faut freiner. Le cerveau associe le fait de freiner aux muscles qui commandent le pied (parce que pédale). Le cerveau envoie l’ordre aux muscles de la jambe. Le pied freine. Le mécanisme de freins bloque les roues du véhicule. La force de la vitesse entraîne néanmoins le véhicule plusieurs dizaines de mètres plus loin que lorsque le frein a été enclenché.

C’est long ! Très long ! Trop long quand vous vous trouvez à 4,2cm du pare-chocs arrière de la twingo vous précédant !

5- Roulez à droite.

Rha mais rha mais pareil ! Voilà encore une chose qui m’horripile : Mais pourquoi le conducteur veut à tout prix rouler à 95km/h sur la file du milieu sur l’autoroute ? Hein ? Pourquoi ??????

On est en France… On roule à droite… Si vous voulez rouler à gauche traversez la manche !

La file de droite souffre d’une terrible malédiction ou quoi ? C’est la mal-aimée des files d’autoroute ? Pourquoi ?

4- Adaptez votre conduite en fonction de la météo.

Alors je ne vous demande pas de regarder la chaîne météo avant chaque trajet, nan. Mais tentez d’adapter votre conduite en fonction du temps qu’il fait lorsque vous roulez !

Lorsqu’il pleut, les routes sont parfois glissantes, les distances de freinages sont rallongées considérablement et l’aquaplaning peut arriver à tout moment. Sans parler des soucis de visibilité. Roulez donc moins vite, soyez plus prudent et s’il vous faut freiner, faites-le de façon plus progressive.

Lorsqu’il neige, on conduit sans à-coups !! On ne freine pas ! Non non non ! Freiner sur la neige est le meilleur moyen de se retrouver dans le décor. On accélère pas non plus comme un excité de la life. On y va tranquille et sans faire de mouvements brusques.

Lorsqu’il y a de l’eau ou de la boue, on ne s’arrête pas… On continue de rouler dans la grosse flaque qui monte jusqu’aux phares et on ne s’arrête sous aucun prétexte… On privilégie la seconde et on essaye de garder les roues bien droites.

3- Ne freinez pas pour le plaisir.

Ni pour le plaisir ni pour un radar !

Je vous parle là des grands axes, des nationales, des autoroutes, de toutes ces artères qui sont faites pour rouler… Freiner vous met en danger et expose aussi les autres. On ne freine pas sur une autoroute… Ne sous-estimez pas le pouvoir de la décélération, bien souvent cela suffit pour adapter votre vitesse en cas de besoin. Mais le freinage c’est s’il y a danger ! et uniquement !!!

J’en profite aussi pour remuer un tout petit peu mon couteau dans une autre plaie voisine : Quand on sort de l’autoroute via une bretelle, ben on ne freine pas avant ! Non, on attend de ne plus être sur la route principale pour le faire, généralement ces bretelles sont étudiées pour et donc suffisamment longues !

2- Concentrez-vous.

Ouais…. Il est vrai que je suis un tout petit peu mal placée pour vous donner ce conseil après le billet où je vous expliquais que je me maquillais au volant… Mais c’était dans les bouchons… (nan mais en vrai je n’ai aucune excuse, de toutes façons je ne le fais plus… enfin pas souvent…)

On se concentre sur ce qui se passe autour de nous quand on conduit. On doit être le plus omniscient possible, histoire de tout pouvoir anticiper en cas de besoin ! Alors c’est difficile à faire en envoyant un texto à son mec !

Et comme la concentration passe aussi par notre état physique, pour rester concentrer on évite de fumer de la drogue, de boire de l’alcool ou de faire un marathon sans-sommeil avant de prendre le volant !

1- Ne faites confiance à personne.

Car la vérité est ailleurs….

Le maître de votre véhicule c’est vous et seulement vous. Le souci c’est que les autres gens ne maîtriseront pas autant le leur. Et puis comme on dit : « le danger c’est les autres ».

Faites gaffe à tout

Ne croyez pas que la gentille petite vieille attendra sagement sur le trottoir, même si votre feu est vert, elle pourrait traverser !
Ne croyez pas que le mec qui fait la course avec son copain en golf GTI soit un as du volant, il pourrait se manger un poteau sous votre nez et envoyer des fragments de matière grise sur votre pare-brise !
Ne croyez pas que le père de famille coincé derrière le camion à 90km/h vous a vu arriver, il pourrait déboiter et vous projeter au loin avec son monospace de 5 tonnes !

Ne croyez rien et prévoyez tout !

 

Et vous, comment conduisez-vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

12 Comments

  • Wuagift

    10 juin 2014 at 8 h 02 min Répondre

    Jamais impliqué dans un accident pour le moment. Ah si, peut être la fois où complètement vanné, j’ai enclenché par inadvertance la marche arrière pour modifier la géométrie de mon pare-chocs arrière avec l’arbre devant lequel j’étais garé. L’arbre va bien, j’rassure tout le monde. J’ai eu droit à la bestiole déboulant d’un champ que tu vois arriver à des kilomètres mais adaptant sa vitesse de course pour qu’il y ait contact. Elle a plus que réussi son coup mais encore une fois j’rassure tout le monde la bête va bien…

    • Agoaye

      10 juin 2014 at 10 h 00 min Répondre

      Si tout le monde va bien, alors c’est le principal !

  • Annick

    10 juin 2014 at 8 h 37 min Répondre

    je ne conduis ni bien ni mal, je fais parfois des boulettes et ça m’énerve parce que le géant me fait la remarque (avec raison).

    • Agoaye

      10 juin 2014 at 10 h 03 min Répondre

      En fait ce sont les remarques qui t’énervent :)

  • G33k

    10 juin 2014 at 9 h 44 min Répondre

    Je rajouterai un point « 0 » qui est hyper important : le REPOS !
    une pause toutes les 2h lors d’un long trajet et éviter de rouler quand on est fatigué, ou alors faire un petit somme pour repartir de bon pied !!!

    • Agoaye

      10 juin 2014 at 10 h 05 min Répondre

      Eh, j’en ai parlé dans le point où je parle de concentration !

      • G33k

        10 juin 2014 at 10 h 32 min Répondre

        Je l’aurai mis un peu plus en avant :-P

        • Agoaye

          10 juin 2014 at 11 h 54 min Répondre

          Ben c’est quand même le second point le plus important…. avant c’est le 1
          (la liste est à l’envers hein, t’avais vu ? ^^)

          • G33k

            10 juin 2014 at 12 h 09 min

            Ah bon? :-P
            n’empêche que… parce que voila quoi : REPOS !

          • Agoaye

            10 juin 2014 at 12 h 10 min

            :) Mais oui tu as raison ;)

  • mere pas parfaite

    10 juin 2014 at 15 h 14 min Répondre

    Moi j’ai peur de conduire, donc je conduis pas, valà ^^

Post a Comment