LLDDD – Les 10 huiles essentielles indispensables

huiles essentiellesLoin de moi l’idée de prêcher pour ma paroisse. Chacun a le droit de se soigner comme il veut et si je n’accepte pas d’être obligée de prendre une médecine allopathique qui me rend plus malade que ce que je ne suis au départ, je ne forcerai non plus personne à se convertir aux médecines douces.

Alors je ne vous soumet ce billet que pour vous filer des tuyaux, des petites idées et peut-être des pistes de pratiques qui pourraient vous sembler différentes. Voici donc ma sélection des 10 huiles essentielles indispensables.

Attention : Les huiles essentielles peuvent être très puissantes si elles sont mal employées. Les HE ne conviennent pas aux femmes enceintes ni aux jeunes enfants. Certaines ne s’ingèrent pas. Certaines sont photosensibilisantes. Certaines ne doivent jamais être utilisées pures.
En cas de doute, veuillez demander à votre pharmacien !

 

10- Citron.

On l’avale et on le respire.

Voici une HE assez polyvalente et qui gagne donc tout à fait sa place dans votre pharmacie phyto. Ses propriétés principales sont de rétablir le système digestif (action dépurative et facilitant la digestion), de renforcer l’immunité. C’est également un antiseptique général et bactéricide (quand il est diffusé dans l’atmosphère).

Piste pour l’utiliser : Pour drainer le foie ou renforcer l’immunité, avaler 2 gouttes d’HE dans 1 cuillère à café d’huile d’olive ou de miel puis laisser fondre en bouche 2 à 3 fois par jour.

9- Giroflier.

On l’avale et on l’applique sur la peau (mais diluée avec une huile végétale – amande douce par exemple- )

Ses deux indications principales sont d’être antiseptique et antidouleurs et particulièrement pour la sphère dentaire. C’est pour cette particularité qu’elle est quasi indispensable chez les gens souffrant de problèmes de dents. Sachez tout de même qu’elle est également utile pour lutter contre les infections urinaires ou intestinales (turista, parasites…)

Piste pour l’utiliser : En cas de carie, d’aphte ou d’abcès buccal, appliquer 1 goutte pure à l’aide d’un coton-tige à l’endroit concerné et rester en contact quelques secondes. Recommencer plusieurs fois par jour si besoin (attention à ne pas dépasser sur les zones saines, cette HE est très agressive)

8- Ciste ladanifère.

On l’avale et on l’applique sur la peau (diluée la plupart du temps)

Voici le meilleur soutient à l’immunité que vous pourrez trouver grace à ses propriétés antivirales très efficaces. Le cadeau bonus c’est que cette HE stoppe également rapidement les hémorragies. Une action remarquable !

Piste pour l’utiliser : Pour tous les saignements, verser 1 ou 2 gouttes de cette HE pure sur un coton et laisser poser à l’endroit concerné pendant quelques minutes (Pour le nez, rouler un coton légèrement imbibé dans la narine)

7- Lavande aspic.

Elle s’applique pure sur de petites surfaces, diluée sur les plus grandes.

Plus de traces des piqûres, morsures, brûlures avec cette HE. C’est la solution ultime de réparation cutanée. Ses propriétés antidouleurs, antitoxique et antivenin en feront votre compagne idéale lors des sorties à la campagne (oh, et elle est également très efficace pour l’acné ou l’herpès)

Piste pour l’utiliser : Sur une piqûre, morsure ou brûlure qui viennent d’avoir lieu, appliquer 3 à 6 gouttes pures sur la peau toutes les 15 secondes pendant 2 minutes puis toutes les 15 minutes pendant 2 heures.

6- Thym à linalol.

On l’applique (pure sur une petite surface, diluée sur une plus grande), on l’avale, on la diffuse et on peut même s’en faire préparer en suppositoires dans les pharmacies.

Polyvalente est sont deuxième prénom. Elle va lutter contre les infections difficiles grâce à sa très forte action anti-infectieuse et fongicide. Elle va également avoir son mot à dire en application pour toutes les apparitions de mycoses.

Piste pour l’utiliser : aux premiers signes d’angine, avaler 1 goutte dans une cuillère de miel et laisser fondre en bouche 3 à 4 fois par jour pendant 2 jours. On peut aussi la laisser couler pure dans le fond de la gorge (avec précautions car cette HE est réputé forte)

5- Ylang-ylang extra.

On l’applique (mais seulement diluée) et on la respire.

Voici la combattante de la fatigue de tous type et du stress de manière général. En fait son action stimulante va couvrir bien des spectres (physique, mental, psychologique, et même sexuel). Du coup cette HE est un relaxant profond et couve des capacités anti-déprime.

Piste pour l’utiliser : Verser 3 gouttes dans un bol d’au bouillante et placer votre visage par dessus en recouvrant d’une large serviette. Ce « hammam facial » revigorera la peau et les pensées. Ne pas sortir après ce moment afin de ne pas s’exposer à la pollution.

4- Gaulthérie.

On l’applique sur la peau (à diluer avec une huile végétale -d’arnica ou de millepertuis si possible-)

L’HE number one contre tous types de douleurs (musculaires, tendineuses, rhumatismales…)… Je n’ai rien à ajouter car ses effets parleront d’eux-même. Fonctionne également contre le mal de tête

Piste pour l’utiliser : Appliquer quelques gouttes sur la zone douloureuse avec une dilution de 2 gouttes d’HE pour 10 gouttes d’huile végétale (pour le mal de tête ce mélange s’appliquera sur les tempes)

3- Menthe poivrée.

On l’avale, on l’applique (toujours diluée) et on la respire.

Le parfum de la menthe vous permettra de vous sentir bien en cas de nausée ou de mal des transports, mais pas que. Cette HE est antidouleurs et sera apte à règler tous vos problèmes digestifs tels que nausées, indigestions, gaz, digestion lente…

Piste pour l’utiliser : Pour tous troubles digestifs, avaler 1 à 2 gouttes pures sur un sucre ou dans une cuillère de miel après chaque repas ou en cas de besoin. Les massages sur l’estomac de cette HE diluée sont également très efficaces.

2- Eucalyptus radié.

On l’applique, on l’avale, on la respire.

De toutes les sortes d’eucalyptus (globulus, citronné….), celle-ci est la seule qui pourra être administrée aux enfants car elle est dénuée de toute toxicité et qu’elle n’agresse pas la peau. Son action est principalement antivirale et antibactérienne en plus de décongestionner les voies respiratoires.

Piste pour l’utiliser : A diffuser dans l’air ambiant pour éviter les épidémies de l’hiver. Appliquer également quelques gouttes sur un mouchoir pour faire des inhalations sèches afin de circonscrire les maladies respiratoires. Les inhalations humides (3 à 4 gouttes dans de l’eau frémissante) sont également possibles.

1- Tea tree (arbre à thé).

On l’avale, on l’applique, on la respire, on en fait des produits ménager…

Voici la plus polyvalente des polyvalentes. Si vous ne devez en posséder d’une, ce sera celle-ci car on peut s’en servir vraiment pour TOUT !

Antiseptique, désinfectante, bactéricide, antivirale, fongicide, antiacarien, anti-fatigue, cicatrisante, fortifiante et j’en passe… Elle agira sur toutes les affections cutanées (excellente contre les boutons de fièvre, je vous en avais déjà parlé) et infections les plus courantes (cystite comme infections respiratoires). Elle élimine même les poux !

J’ai calmé ma toux en deux jours grâce à elle !

Piste pour l’utiliser : Avaler 2 gouttes pures sous la langue ou diluées dans du miel ou de l’huile d’olive de 1 à 3 fois par jour selon les besoins et pour n’importe quelle infection ou troubles en général.

 

Et vous, vous servez-vous des huiles essentielles ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush…
Dans notre monde, la réalité est bien différente !

10 Comments

  • Wuagift

    13 octobre 2014 at 11 h 26 min Répondre

    Jamais en premier intention mais déjà pris du ciste ladanifère, de la lavande officinale et de la cannelle. Utilisation un peu plus compliquée/délicate dans un contexte chronique…

  • fedora

    13 octobre 2014 at 12 h 52 min Répondre

    Je termine une cure d’HE de citron… et j’utilise pas mal d’HE dans un diffuseur (pour purifier l’atmosphère ou me relaxer) ou… dans les produits d’entretien ^^

    • Agoaye

      13 octobre 2014 at 18 h 53 min Répondre

      Tu sais qu’il faut diffuser à froid, du genre avec de la brume, dès qu’elles sont chauffées, certaines propriétés disparaissent

      • fedora

        13 octobre 2014 at 18 h 56 min Répondre

        C’est un diffuseur « froid »… avec de l’eau et on ajoute qqs gouttes d’HE… :)

        • Agoaye

          13 octobre 2014 at 19 h 03 min Répondre

          Ouééééé championne :)

  • Claire

    14 octobre 2014 at 13 h 46 min Répondre

    Je rajoute : le coktail de trois majeures : ravintsara – saro- niaouli
    Excellent contre les premiers froids et les débuts de crève : 2 gouttes de chaque dans une cuillerée de miel, 2 à 3 fois par jour, hyper efficace !!

    • Agoaye

      14 octobre 2014 at 17 h 48 min Répondre

      Oh merci pour le tuyau supplémentaire !!

  • […] bien sûr, ajoutons à ça les remèdes proposés par les huiles essentielles […]

  • MousS et Compagnie

    11 mai 2016 at 18 h 09 min Répondre

    oh pitain !!! l’ylang-ylang !!! me parle pas de ce truc !! je me souviens, quand j’étais au foyer, je partageais ma chambre avec une nana dont la mère était à mayotte et elle lui en avait envoyé une fiole. Elle l’a renversée et j’ai fais une réaction chelou… j’ai déliré, vertige, fou rire, enfin bref… ca m’a retourné le cerveau pendant deux jours, par contre ca sent bon !!

Post a Comment