LLDDD – Les 10 raisons pour préférer le train


Ma vie de touriste / lundi, mars 2nd, 2015

Train

Il y a quelques jours, je vous avouais que j’écrivais un billet vantant les compositions florales car j’avais fait un petit échange de liens sympa. Je tiens à vous avertir tout de suite que NON, le LLDDD du jour n’est en aucun cas sponsorisé… Il a été pensé et écrit de mon propre chef de gare !

Alors histoire de vous encourager vers la bonne voie (haha), voici les 10 raisons pour préférer le train.

10- On y mange bien.

Il est loin le temps où Renaud filait cette métaphore parfaite en parlant de son physique de gringalet : « j’suis épais comme un sandwich SNCF » (et oui, Renaud a été un gringalet… Avant !)

Eh bien maintenant, les sandwichs des trains sont beaucoup plus conséquents (oui, Renaud aussi), il y a même des plats, et même des pas dégueulasses du tout !

Oui, j’avoue : j’aime manger dans les trains !

9- On peut y faire des rencontres.

Il est fort probable, si vous prenez le train seul(e) que vous vous trouviez assis(e) à côté d’une personne inconnue.
Vos incessantes allées-et-venues pour aller au toilettes/au wagon restaurant/dans le carré réservé peur ceux qui veulent téléphoner (OUI, il existe un endroit pour ça ! Téléphoner de sa place dans le wagon ça fait chier tout le monde ! Désolée de vous le dire si crûment mais moi les gens qui font ça me font dérailler) risquent de vous forcer à communiquer avec votre voisin (ne serait-ce que pour lui dire « bonjour, pardon, désolé, repardon, oh c’était votre pied ? »…)

Alors pourquoi ne pas prendre le train en marche et entamer un peu plus la discute ?

8- On y est plus confortable.

(sauf dans le cas de votre voisin manifestement)

Dans le train on peut enlever ses chaussures, croiser les jambes, s’asseoir sur ses mollets (ok, faut être souple, moi j’y arrive) et, si vous avez été vraiment trop pénible avec votre voisin, il y a même une petite chance pour qu’il se soit barré et que vous puissiez vous allonger.

C’est la première classe !

7- On peut y dormir.

Allongés donc si vous avez eu raison de la patience de votre voisin, mais aussi assis !

On peut tout à fait s’assoupir sur notre siège en dodelinant de la tête. Mais gare à ne pas vous servir de l’épaule de votre malheureux compagnon de trajet comme d’un oreiller, il vous prendrait vraiment pour quelqu’un de peu éduqué à force !

6- On peut se servir de son PC.

Dans la plupart des nouveaux trains, on peut trouver des prises de courant à chaque duo de sièges.

Sinon, les prises sont accessibles dans le carré (vous savez, là où on doit se rendre pour téléphoner, mais non je n’insiste pas lourdement…).

Et y’a pas à dire, mais un trajet en train risque de passer beaucoup plus vite avec une film ou une série sur le portable !

5- On peut se dégourdir les jambes.

Si vous vous sentez un brin sous tension, il est possible de parcourir les rames (mais à pieds).

Cela vous permettra de vous distraire en regardant un peu la vie des autres wagons… celui qui pue, celui dans lequel il y a des bébés qui pleurent, celui dont les gens laissent traîner leurs jambes dans l’allée, celui avec le mec trop mignon, celui dont les toilettes sont bouchées… etc…

4- On peut payer moins cher si on s’y prend tôt.

Et pour ça, n’hésitez pas à vous dire « en voiture Simone » (même si vous vous appelez Josette hein, c’est une expression) plusieurs mois à l’avance…

Vous savez que si vous regardez aujourd’hui, vous pouvez aller et revenir de Londres pour 86 petits euros (mais c’est le prix d’un resto moyen quoi !) pour le week-end du 16 mai !

(Donc si vous ne pouvez pas, c’est mon anniversaire alors je veux bien y aller à votre place hein… A vot’ bon cœur m’sieurs dames…)
(Non en vrai ne me l’offrez pas, j’ai un concert des Fatals prévus pour le soir de mes 35 ans, j’attends au moins une petite dédicace spéciale, si j’suis pas là pour l’entendre c’est la honte)

3- On connaît les horaires de départ et d’arrivée.

En théorie hein…

Non non non, je ne me ferai pas la locomotive des râleries populaires concernant les étranges rapports de la SNCF avec le temps et les horaires.

Je vous assure que certes, un train en retard c’est super chiant mais que dans toute ma vie, ça ne m’est arrivée que relativement rarement ! (et j’y ai bossé…)

2- On prend moins de risques.

Et c’est scientifiquement prouvé. Voici, en approche, les statistiques concernant le nombre de tués par heure dans les transports de l’union européenne (Merci Wikipédia) :

statistiques

Alors ?

1- On gagne du temps.

Y’a pas à tortiller, 300km/h c’est pas la vitesse habituelle dans notre petit train-train quotidien.

Alors quoi de mieux pour parcourir de longues distances (bon, pas trop longues quand même, au bout d’un certain quota penser à l’avion aussi) que ce moyen de transport-là ?

 

Et vous, pour quelle raison préférez-vous le train ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

23 réponses à « LLDDD – Les 10 raisons pour préférer le train »

  1. J’adore prendre le train pour toutes ces raisons, fermer mon portable le temps du voyage, discuter et quand je suis dans le sens de la marche lire pendant des heures ou écouter de la musique, regarder le paysage qui défile des plaisirs tout simples^^

  2. J’avoue que même si je ne suis pas ultra sociable, j’ai fait connaissance par hasard dans le train avec un garçon qui habitait en face de là où je vivais, passionné par les mêmes intérêts et avec qui je suis devenue amie, j’ai changé d’avis sur les rencontres possibles dans un train :)

  3. J’suis un voyageur invétéré, particulièrement en train. En plus du train en lui-même, je parlerais aussi des gares, ces endroits dans la ville mais un peu en-dehors, dans leur propre univers, « espace-temps » j’aurais envie de dire. Ce sont aussi des lieux fascinants, et je pense que cela mériterait presque un onzième point dans ta liste (pensée ému à mes quelques café/clope en face de la Gare de Lyon et mes arrêts dans les troquets de gare un peu partout en France).
    Puis oui, avec tout ce que tu dis, tu as véritablement cette sensation d’immobilité dans le mouvement.
    C’est par pour rien que je dis souvent : « ma vie est une suite de gares ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.