LLDDD – Les 10 trucs à savoir sur le Bullet Journal

Bullet journalC’est aux États-Unis qu’est né le concept du Bullet Journal.
L’idée c’est d’apprendre à s’organiser sans compter sur l’aide des nouvelles technologies mais reprendre nos bons vieux stylos et nos bons vieux cahiers pour arriver à créer un outil qui correspond aux besoins de chacun en matière d’organisation.

Le Bullet Journal de base part du principe tout simple d’une liste de tâches à effectuer (jour par jour ou semaine après semaine). Des cases à cocher ou des croix à compléter nous permettent d’en suivre la progression. Mais comme vous le verrez au cours de ce billet, une grande quantité d’autres informations peuvent lui être ajoutées.

Voici donc un long billet regroupant les 10 trucs à savoir sur le Bullet Journal.

10- Choisir le support qui vous conviendra le mieux.

Vous l’avez compris, le Bullet Journal (on va l’appeler BuJo pour simplifier) nécessite un support papier.
Mais c’est à vous (et à l’utilisation que vous comptez en faire) que revient la tâche première de choisir votre support.

Posez-vous les bonnes questions : Va-t-il devoir se déplacer avec moi ? (optez plutôt pour un petit format, style A5, avec une couverture solide) Le laisserai-je toujours à la maison ? (le grand format peut alors être envisagé) Aurais-je besoin de plusieurs parties distinctes, comme famille, boulot, blog ? (pensez aux classeurs, avec les feuilles à ranger à l’endroit qui vous conviendra le plus et des intercalaires) Ou suis-je le plus à l’aise pour écrire ? (faut-il des feuilles blanches ? lignées ? seyes ? à carreaux ? ou tout simplement pointées comme ça se fait beaucoup parmi les puristes du BuJo)

Demandez-vous tout ça et essayez de choisir votre futur BuJo en fonction de vos préférences.

9- Rejoindre un groupe qui parle de ce principe.

Pour le moment, et même avec mes explications, j’imagine que le concept vous paraît encore un petit peu flou.
Ne vous inquiétez pas, ce billet fourmille d’exemples en tous genres et à la fin de votre lecture vous y verrez déjà un peu plus clair.

Néanmoins, je ne peux que vous conseiller de vous rapprocher de personnes qui ont un BuJo et en partagent les idées en images avec les autres, il y a deux groupes Facebook super sympas dont je fais partie, l’un en anglais, l’autre en français mais aussi des tonnes de tableaux pinterest et même des blogueuses spécialisées dans cette « discipline » (Celle-ci par exemple, qui est la Queen of the Queen des BuJo et chez qui j’ai piqué tout plein d’idées afin de créer mon mien).
Regardez les idées et apprivoisez-les…

8- Trouver le style d’agenda qui convient.

Le principe premier du BuJo, je vous le disais, c’est la planification !
Et pour une planification optimale, il faut choisir le format d’agenda que vous souhaitez intégrer à votre BuJo. Étant donné que ce sera vous qui le créerez (vous pouvez le dessiner à la main ou sur le PC puis imprimer la feuille, au choix), le format est celui que vous désirerez.

Jour après jour, pour noter toutes vos tâches, vos rendez-vous, le temps qu’il fait, vos trois kifs du jour ou les choses importantes auxquelles penser…
Semaine par semaine, pour fixer vos tâches mais sans forcément les assigner à un jour en particulier, avoir un coin avec les dates pour les rendez-vous fixes et faire un compte-rendu de vos dépenses, de votre exercice physique ou de vos repas…
Mois par mois, pour voir vos vacances en un clin d’oeil et les anniversaires à ne pas louper, suivre vos défis mensuels ou les buts plus généraux que vous pouvez vous fixer.
L’année entière, pour cocher les échéances, les listes de tâches récurrentes (par exemple le nettoyage des vitres ou l’allumage du chauffage), les anniversaires aussi ou les dates plus globales.

Personnellement, j’ai un calendrier annuel  pour le suivi de mes tâches ménagères, un mensuel pour mes défis et mes 3 kifs par jour et quotidiennement j’utilise une page par semaine.

7- Soigner sa déco.

Il est évident que plus votre BuJo sera beau et plus vous aurez envie de vous en occuper, de vous en servir et il deviendra ainsi l’outil polyvalent sont nous avons toujours rêvé.
Et puis en plus vous serez tout fiers de le prendre en photo pour le partager dans les groupes dont je vous ai parlé au point 9 !!

Mais la décoration de votre BuJo peut également avoir une utilité. En effet il est très probable que vous utilisiez des pages quotidiennement et pour les retrouver facilement, rien de mieux qu’un petit onglet ou même qu’un morceau de masking tape collé sur la tranche de la page en question.

Pour tout ce qui est fioritures super-mimi-kawai, j’ai trouvé un super site où il y a moyen de trouver ce genre de choses vraiment peu cher.

6- Lui consacrer un petit moment chaque jour.

Qui dit « organisation » dit « mise à jour », il faut donc se dire que votre BuJo va devenir une habitude à prendre, et une habitude quotidienne.

S’il est bien intégré à votre fonctionnement, vous verrez que vous sentirez le besoin d’aller y vérifier des trucs de temps en temps, comme l’heure du prochain rendez-vous chez le dentiste ou le numéro de l’épisode de série auquel vous êtes.
Cependant, je pense qu’une petite dizaine de minutes chaque soir en tête à tête avec son BuJo est une solution assez sympa pour arriver à clôturer la journée. On coche les tâches effectuées, on se rappelle celles à finir plus tard, on colorie les cases des routines quotidiennes ou du suivi des défis et on note nos moments forts de la journée ( ou nos kifs).

Un moyen également de se couper des écrans et de retrouver un peu de calme avant le dodo.

5- Privilégier les suivis ludiques.

Votre BuJo peut également être un formidable support pour vos suivis en tous genres : Les livres à lire, votre exercice physique, une perte de poids, une épargne financière…

Vous pouvez vous fixer des buts et en indiquer clairement toutes les étapes afin de voir où vous en êtes.

Perso j’ai une page pour mon défi GoodReads, sur laquelle j’ai dessiné 80 tranches de livres vierges, à chaque lecture je marque le titre de l’ouvrage terminé sur une tranche et je la colorie !
J’ai une page avec mon désir d’économiser (5000€ pour l’année, franchement je ne vais jamais y arriver mais c’est beau de rêver) avec une jauge que je colorie au fur et à mesure de mon épargne.
Je fais également le défi d’économiser semaine après semaine (1€ la semaine 1, 2€ la semaine 2 etc…) et j’ai une page avec 52 bocaux numérotés que je colorie quand je paye ma semaine !

Vos suivis doivent être ludique et faciles à mettre à jour, le coloriage est un moyen simple, ainsi vous aurez plaisir à progresser dans vos objectifs.

4- Utiliser toujours le même code (simple).

Le code (The key en anglais) ce sont les petits symboles que vous allez utiliser pour mettre à jour vos tâches régulières.

Le plus souvent, votre liste de tâches est précédée d’un petit point, comme ça :

  • Téléphoner à la banque
  • Étendre le linge
  • Laver le chien
  • Emmener la belle-mère à la gare/l’aéroport/la maison de retraite

Personnellement, je choisis de repasser le point par une croix quand la tâche est faite, une demi croix > quand la tâche est en cours (et qu’il faut donc que je la reporte la semaine suivante et une flèche quand elle est reportée à coup sûr.
Le fait de noter une nouvelle fois la tâche non effectuée au jour ou à la semaine d’après déclenche un mécanisme qui vous aidera à enfin la réaliser (pour les plus procrastinateurs d’entre-nous) afin de ne plus avoir à le réécrire à chaque fois !

Mais revenons au code. Il doit être simple (pas plus de 5 signes différents) et immuable. Ce sera toujours le même tout au long de votre BuJo.
Pensez également aux couleurs, plus faciles à utiliser que les symboles compliqués.

3- Tout centraliser.

Les experts sont formels : trop de supports à l’organisation tue l’organisation !

C’est pourquoi je ne saurais que trop vous conseiller de faire de votre BuJo le pilier central de toutes vos méthodes d’organisations de la maison.
Vous avez des feuilles pour répertorier vos vins dans votre cave ? Hop, dans le BuJo.
L’emploi du temps du petit dernier ? BuJo !
Votre feuille de Yahtzee de l’année ? Go BuJo !

Vous n’aurez plus à tout rechercher car tout sera dans votre BuJo.

2- Créer un index.

Et forcément puisque tout est dans votre BuJo, il faut qu’il soit simple d’utilisation !

L’index vous permettra de retrouver en un instant les pages qui vous intéressent au moment où vous devez les consulter. Je vous explique :
Lors de l’élaboration de votre BuJo, veillez bien à numéroter les pages, car vous pouvez avoir dessiné votre tableau de tâches ménagères et enchaîner tout de suite après avec l’emploi du temps de la première semaine de février. Et de la même façon, entre la semaine 6 et 7 vous vous serez rendu compte qu’il serait sympa de créer une page de suivi de perte de poids, qui ressemblera à un serpent à colorier en fonction de vos progrès, alors vous allez la faire là.

Grâce à votre index, vous pouvez inclure le numéro des pages à chaque fois que vous en rajouterez une. (Et c’est un système compatible avec les petits marques pages et index dont nous avons parlé au point 7 !

1- Préférer l’utile au contraignant.

Et finalement ce point résume un peu tous les autres…

Au fur et à mesure de votre utilisation du BuJo, vous apprendrez bien vite à privilégier les pages qui sont rapides à mettre à jour, les petites cases à colorier ou les signes simples qui vous permettent de suivre vos progressions.

N’oubliez pas que derrière l’aspect esthétique, ce support reste avant-toi un outil. Vous ne devez pas en devenir l’esclave à cause d’exigences de régularité ou esthétiques que vous vous serez fixées.


Je vous laisse avec ces quelques photos de mon Bullet Journal disponibles sur le tableau Pinterest qui lui est consacré (et qui est en perpétuelle évolution.)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

40 Comments

  • catongg

    1 février 2016 at 12 h 06 min Répondre

    Je trouve ça génial, vraiment génial.
    Mais je ne sais pas si je serais capable de le tenir à jour tout le temps…
    Pourtant j’adore l’idée de noter chaque jour le temps qu’il fait, les 3 points positifs, le budget économisé de la semaine (je fais aussi le coup de la tirelire hebdomadaire).
    En fait c’est plutôt les pages non quotidiennes qui me posent pb… le budget ok, les tâches ménagères ok, mais ensuite…
    Enfin bref c’est à réfléchir mais honnêtement j’aime beaucoup !
    Mon signe zodiacal : balance… je ne saurais pas quoi y mettre vu que j’aurais envie de TOUT y mettre !! hahaha

    Je crois que je vais commencer par juste une feuille avec mes 52 bocaux ;)
    Merci pour ce billet et merci pour tous tes liens

  • fedora

    1 février 2016 at 13 h 06 min Répondre

    J’aime beacoup les visuels que tu as réalisés… quant à moi, je ne suis pas encore assez « mûre » pour le bullet journal (je commence à peine à faire des To do list)

    • Agoaye

      1 février 2016 at 13 h 16 min Répondre

      Merci.
      C’est vrai que je me suis demandée aussi, mais finalement j’ai du temps à perdre alors je m’y suis mise

  • julesetmoa

    1 février 2016 at 13 h 18 min Répondre

    Je découvre ce principe et je dois dire que ca me plait beaucoup. Je ne suis pas encore prête à me lancer je pense, il faut que cela murisse. Mais peut être que dans les semaines à venir je m’y collerais.
    Merci beaucoup pour se partage.

    • Agoaye

      1 février 2016 at 13 h 25 min Répondre

      Franchement c’est très sympa, je ferai un retour bientôt mais pour le moment ça me change bien la vie !

  • Fabignou

    1 février 2016 at 13 h 23 min Répondre

    Je ne pense pas me lancer dans un bullet journal, je suis plutôt organisée sans, par contre je me verrais bien dessiner une page comme celle de ton défi Goodreads ! Comme je lis essentiellement sur liseuse, ça « concrétiserait » un peu les choses (c’est déjà essentiellement pour cette raison que je me suis inscrite sur Goodreads).
    J’ai consulté ton profil, J’ai vu qu’on avait pas mal de lectures passées ou à venir en commun :-) C’est drôle je suis aussi en train de lire Zéro Déchet, après en avoir beaucoup entendu parler je voulais me faire ma propre idée. Tu nous diras ce que tu en as pensé ?

    • Agoaye

      1 février 2016 at 13 h 26 min Répondre

      Oui bien sûr, après chaque lecture je fais de toutes façons un petit topo de ce que j’ai pensé du bouquin. (Bon par contre j’en lis 2 à la fois et en ce moment c’est Sphère qui me passionne :))

      • Fabignou

        1 février 2016 at 13 h 28 min Répondre

        Oui, je l’ai lu il y a des années, j’avais beaucoup aimé ! Le film m’avait déçue en revanche…

        • Agoaye

          1 février 2016 at 13 h 29 min Répondre

          Je l’ai déjà vu mais je le reregarderai après ma lecture

  • Vigneron Priscille

    1 février 2016 at 15 h 22 min Répondre

    Hello, moi je cherche encore mon trip, j’ai deja un agenda et un classeur fly , mais du coup trop gros pour que je l’ouvre tout les jours du coup je me pose the question pour un intermédiaire type bujo, je suis curieuse d’avoir ton avis lol

    • Agoaye

      1 février 2016 at 15 h 25 min Répondre

      Qu’est-ce qu’un classeur Fly ?

  • Marine / Erydana (FB)

    1 février 2016 at 18 h 05 min Répondre

    chouette ton article bravo !! =) c’est mon défi depuis aujourd’hui ! tout dans le bujo !! le yathzee ah ah j’ai bien aimé j’y jouais tellement avant !

    A bientôt !

    • Agoaye

      2 février 2016 at 20 h 49 min Répondre

      Ahhhh, bienvenue dans le défi BuJo alors.
      Quand à mon Yahtzee pour l’année, je ne sais pas trop comment m’est venue cette idée mais je l’aime particulièrement

  • Sandrine

    1 février 2016 at 20 h 11 min Répondre

    Merci pour cet article très inspirant, j’adore tes visuels ! Il faudrait que j’essaie ça pour arrêter de procrastiner sur les tâches ménagères pour le moment ça me marrait trop ambitieux pour moi d’utiliser un système aussi développer mais je pense pouvoir en tirer quelques idées pour mieux m’organiser. Merci !

    • Agoaye

      2 février 2016 at 20 h 48 min Répondre

      J’ai poussé le truc à l’extrême (parce que j’ai du temps en ce moment et que une fois mis en place et commencé, j’ai l’espoir que la suite aille encore plus vite, car je continue quand même à chercher mes marques, faut pas croire), mais je réécrirai un billet de mi-parcours pour voir si, effectivement ça me simplifie la vie ou non.

  • Mariposa

    1 février 2016 at 20 h 26 min Répondre

    L’idée me tente bien mais la mise en pratique me semble plus compliquée… Rien que les rendez-vous médecin à prendre un an à l’avance, je vois pas très bien comment les insérer sans risquer de les oublier (mais bien évidemment, si on crée une page rdv médecin à vérifier régulièrement, ça règle le problème mais je ne suis pas sûre d’être prête pour la discipline que nécessite le bujo)

    • Agoaye

      2 février 2016 at 20 h 45 min Répondre

      Ou alors… A la fin du Bujo, créer une page entière pour l’année suivante et y inscrire les rdv dans le but d’être intégrés au prochain Bujo !

  • Melle Bulle

    1 février 2016 at 22 h 26 min Répondre

    En fan d’organisation, de listes & cie … j’adore ce concept… je découvre ! Merci pour cette découverte !

    • Agoaye

      2 février 2016 at 20 h 42 min Répondre

      Non, tu ne connaissais pas ???? Eh bien contente de te l’avoir fait découvrir alors :)

  • Isis

    2 février 2016 at 11 h 16 min Répondre

    Merci pour le partage !
    J’avoue que j’ai déjà des listes qui traînent un peu sur tout et n’importe quoi, mais comme j’ai tendance à les égarer, ça pourrait être une solution :)
    Surtout pour les trucs à long terme : avoir tout dans un carnet me permettrait de savoir où chercher.
    J’ai toujours été une adepte des carnets, mais plutôt pour y consigner des infos ou souvenirs à ne pas oublier.
    L’idée des visuels graphiques est très séduisante, mais dans mon cas je ne suis pas sûre d’avoir le temps nécessaire. Déjà que mon blog reste désespérément en friche :(
    Mais je garde l’idée dans un coin de ma tête !
    Bonne continuation :)

    • Agoaye

      2 février 2016 at 20 h 39 min Répondre

      Franchement, la centralisation de tous les trucs importants (et moins importants) est un atout de taille. je pense que c’est ce qui a achevé de me convaincre.
      Après je soigne la présentation du mien parce que je n’ai rien d’autre à faire :/

  • Guillemette

    2 février 2016 at 11 h 21 min Répondre

    Super joli… et pratique ! :)
    Perso je fais toutes mes listes sur l’ordinateur vu que j’y passe ma journée, avec diverses couleurs etc, mais j’aime bien l’idée… :)

    • Agoaye

      2 février 2016 at 20 h 29 min Répondre

      Eh bien justement, le but est de décrocher un peu du PC, et j’avoue que j’en ai bien besoin

      • Guillemette

        2 février 2016 at 21 h 42 min Répondre

        Je comprends tout à fait… je ne détesterais pas non plus mais je n’ai rien d’autre !!! Et puis en travaillant sur le Net, ce serait sans doute une mauvaise idée aussi. Mais en règle générale, ça ne peut faire que du bien de se ressourcer un peu loin de son écran, retrouver le goût du « réel »…

        • Agoaye

          8 février 2016 at 18 h 38 min Répondre

          Certes, et pourtant j’aime mon écran. Mais parfois il faut savoir s’en détacher

          • Guillemette

            8 février 2016 at 19 h 38 min

            Tout à fait…

  • […] si mon Bullet Journal dit la vérité, nous sommes donc […]

  • […] quand je ne dors pas, je m’attelle à mon Bullet Journal (ma nouvelle activité chronophage) et m’entraîne à faire tout plein de jolies écritures […]

  • ade

    9 février 2016 at 12 h 42 min Répondre

    super jolies illustrations pour ton journal, c’est très inspirant tout ça !

  • hecate

    11 février 2016 at 20 h 39 min Répondre

    super ton BuJo ! Mais je n’aurai pas la patience de le faire, du moins pas encore, déjà qu’un agenda papier je l’utilise 1 mois à peine…alors un BuJo… pour le moment je me contente de mes listes papiers ou mes listes sur mon téléphone portable avec OneNote mais cela ne va pas avec ce projet. ais un jour peut-être…

    • Agoaye

      11 février 2016 at 22 h 09 min Répondre

      Merci.
      Eh bien tu vois, après quelques petites semaines d’organisation avec mon BuJo, je me dis que ce n’est pas si compliqué finalement, je l’aime beaucoup et c’est un vrai plaisir quotidien !!!

      • Boogie

        19 février 2016 at 3 h 06 min Répondre

        Moi je m’en sert presqu’uniquement pour centraliser mes listes/notes papiers et ordinateurs, comme ça j’ai tout a un endroit, j’ai une demi page par moi pour m’organiser à long terme mais c’est surtout de l’organisation en jour :) J’adore le principe de code a utiliser, c’est une update positive par rapport à mes listes où je fluottais ou barrais les choses faite. J’ai décidé de faire le plus simple possible, par exemple pas de tracker je trouve ça oppressant, le but c’est de faire un cahier le plus pratique et le plus proche de soi(le mien est petit et presque carré, il tien dans la poche de ma grosse veste et je le balade partout, si j’avais un A4 je ne l’utiliserais jamais) et d’avoir la satisfaction de cocher des cases quand on fini des choses :D
        Vive le BuJ !

        • Agoaye

          21 février 2016 at 2 h 37 min Répondre

          C’est vraiment très enrichissant d’échanger les techniques et les préférences de chacun je trouve, car tu vois moi si mon BuJo était de poche je ne saurais jamais où il est fourré, et je me taperais probablement des gros coups d’angoisse (comme quand je ne retrouve plus mon portable mais qu’en fait il est dans ma poche, tu vois ?) :)

  • […] je n’ai pas beaucoup demandé… Un livre de développement personnel, du masking tape pour mon BuJo et des jouets pour le chat. Je ne suis pas une grande consommatrice, je m’en rends compte de […]

  • […] effet, j’envisageais déjà depuis un petit moment d’inclure une telle page dans mon Bullet Journal, une page à regarder de temps en temps quand je me sens au niveau le plus moyen de ma forme […]

  • Mouss et Compagnie

    8 août 2016 at 12 h 07 min Répondre

    arf ! moi je pratique et je suis hyper fan !! j’ai acheté Leuchtruc A5 mais je pense que le prochain sera un A4 histoire de pouvoir encore plus le « saccager » :P

    • Agoaye

      8 août 2016 at 17 h 24 min Répondre

      J’avoue que je ne suis plus très active dans mon Bujo, il me prenait beaucoup de temps. Mais il était magnifique. Mais je ne suis pas endurante…
      Bref, je me pose encore la question de savoir si je le reprends à la rentrée ou pas :)

      • Mouss et Compagnie

        9 août 2016 at 17 h 57 min Répondre

        je pense qu’avec la rentrée tu en éprouveras peut-être de nouveau le besoin, sinon c’est pas tellement grave ;)

        • Agoaye

          10 août 2016 at 18 h 26 min Répondre

          Sans doute. Et peut-être que ça va me permettre de lever le pied au boulot aussi

Post a Comment