Ma vie virtuelle VS ma vie réelle.

Je crois que c’est le moment. Je crois que la crise est tellement d’actualité que je dois me jeter à l’eau… Je crois qu’à force de perdre des gens après les avoir blessés à l’insu de mon plein gré, le temps est venu de réagir et de vous parler un peu sérieusement de ma conception de ma vie de blogueuse.

En général, je suis une nana relativement logique et dotée d’une propension à vouloir tout catégoriser. Non seulement ça peut servir, mais en plus je trouve ça nettement plus simple et finalement naturel : « chaque chose à sa place et chaque place a sa chose » me répétait inlassablement ma grand-mère. Le concept a fini par rentrer.

Quand je veux acheter des livres, je vais sur Amazon.
Quand je veux rencontrer des mecs, je vais sur Meetic ou AuM.
Quand je veux des conseils photo, je vais sur EOSNumérique.
Si toutefois je voulais faire des sorties entre amis, j’irais sur OVS.

 

Or moi, là, je veux lire, écrire, découvrir, échanger, me cultiver, vous divertir…
Et toutes ces merveilleuses choses qu’on peut vivre au travers de la blogosphère !

Sauf que dernièrement plusieurs personnes m’ont demandé si elles me verraient, un jour, dans la vraie vie…

Et le problème survient : je ne comprends pas pourquoi !

Pourquoi passer derrière le miroir ? Pourquoi soulever le rideau du magicien (euh, non, c’est une image, je ne me prends pas pour une magicienne en vrai hein…) ? Pourquoi prendre le risque de polluer une relation existante en en voulant plus, encore plus, toujours plus ?

J’avoue que les raisons m’échappent complètement.

 

Moi je vous aime. Franchement et sans détours. Si je ne vous aimais pas je ne perdrais pas mon temps ici (parce qu’il est chronophage mon boulot sur le blog, si vous en avez un vous savez…), je ne prendrais pas ces moments à vous lire, je ne me fendrais pas de répondre à vos messages ou commentaires, je ne daignerais même pas avoir ces petites conversations privées avec certains (beaucoup) d’entre vous si je ne ne vous estimais pas.

Mais je le fais, parce que je vous apprécie, comme vous êtes, avec vos personnalités si différentes qu’elles forment des trésors de relations vivantes dans mon virtuel à moi, je kiffe quand vous m’apprenez des choses, je suis contente quand j’arrive à vous soutenir, quand on parle de ce qui n’est pas public, je suis fière lorsque vous me pleurez sur l’épaule, parce que j’ai su gagner votre confiance et que si j’arrive à faire cesser même la plus petite larme, bah j’ai été avec vous, et utile et c’est ça aussi la vie !!!

On a sauvé un corbeau ensemble, vous m’avez annoncé des peut-etre-bébé-j’suis-trop-contente, des peut-etre-bébé-ce-serait-terrible, des mariages, j’ai suivi des rendez-vous amoureux, j’ai consolé dans des ruptures, j’ai compati dans des mariages qui s’essoufflent, des partenaires qui trahissent, j’ai évaporé des doutes, on a parlé pédagogie de l’éducation, j’ai tutoré pour des design de blogs, j’ai vécu des déménagements, attendus ou redoutés, j’ai mis la main à la pâte, j’vous ai créé des vignettes, des macarons et des bannières….

Alors quoi ? C’est pas assez ? Je ne suis pas vivante ? Je n’existe pas encore assez qu’il faille en plus que vous me rencontriez en vrai ?

Moi je tente de préserver tout ce qui peut encore l’être… J’essaye de garder ce blog loin des yeux curieux de ceux qui me connaissent en vrai, car c’est mon jardin secret, pour eux…

Et pour vous, c’est ma vie réelle qui doit rester dans l’ombre. Parce que vous m’avez déjà ici, du mieux que je peux, aussi entière et aussi dévouée que possible. Aussi pleine d’amour que je pourrais l’être avec mes « vrais » amis dans la « vraie » vie.

Pourquoi tout mélanger ?

Quelle raison pourriez-vous avancer pour me voler cette seule volonté ?

Pourquoi ne pas essayer de me comprendre ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Published by Agoaye

Dans un univers parfait, Agoaye aurait Hugh Jackman pour boyfriend, un budget informatique/nouvelles technologies illimité et une carte haute-fidélité chez Lush... Dans notre monde, la réalité est bien différente !

44 Comments

  • La Panthere Rose

    20 juin 2014 at 7 h 09 min Répondre

    C’est un cri du coeur ! Et oh combien je te comprends…

  • Ragnagna

    20 juin 2014 at 7 h 20 min Répondre

    Par rapport au pourquoi, certains n’ont pas ta crainte du passage virtuel/réel. Pour moi c’est un truc totalement naturel (fin à part pour le Chti il y a 9 ans mais c’était un autre enjeu et le premier après tout). Après c’est plutôt pourquoi ils veulent pas comprendre que toi tu ne veux pas :)

    • Agoaye

      20 juin 2014 at 17 h 16 min Répondre

      Mais c’est pas une crainte..; J’ai peur de rien moi Madame :))
      Nan c’est une volonté plutôt !

  • Alex Mamengagee

    20 juin 2014 at 7 h 33 min Répondre

    Je te comprends et pourtant je pense qu’on se prend vite au jeu des jolies relations qu’on crée sur les RS ou via nos blogs. On a envie d’en savoir plus, de mettre un visage sur un nom et d’avoir le privilège de s’être enfin rencontrés IRL.
    Mais je comprends ton point de vue. Je pense qu’il est important de garder la distance physique. Le virtuel est forcément idéalisé et le physique brouillerai un peu les choses.
    Mais j’aimerai quand même pouvoir te faire un bisou en vrai un jour hein !! ;)

    • Agoaye

      20 juin 2014 at 17 h 17 min Répondre

      Tes bisous virtuels me comblent déjà de joie tu sais :)

  • la pirate

    20 juin 2014 at 7 h 43 min Répondre

    Moi je t’ai comprise et si tel et ta volonter ca ne me dérange pas , toute façon si je veux faire la dada je sais ou me poster mouhaaaaaaa je deconne hein :P

    • Agoaye

      20 juin 2014 at 17 h 17 min Répondre

      Tu vas établir ton campement dans le jardin des Môms ? :))))

      • lapirate

        20 juin 2014 at 17 h 50 min Répondre

        Woila t’as tout compris mouhaaaa puis fada pas dada ^^ xd

        • Agoaye

          20 juin 2014 at 17 h 51 min Répondre

          :))) Remarque avec le figuier t’auras de quoi bouffer :)

          • lapirate

            20 juin 2014 at 17 h 53 min

            Bon je vais à décathlon et je m’achète une tente on arrive le week end y’a peut être des chances que je n’y reste pas planté dix jours ;) tu vas peut être aller chez mama ce soir ^^
            Ha mais sinon je peux pieuter dans le 2Cv ^^ hiihihhihihii et manger des figues dedans ;) XD

          • Agoaye

            20 juin 2014 at 18 h 04 min

            Tu n’as pas peur des rongeurs et des arachnéens j’espère :)

  • Ka Thy

    20 juin 2014 at 8 h 56 min Répondre

    coucou, je sui entièrement d’accord avec toi, si je change tant de blogs c’est pour mieux séparer tout ça, oui, certains peuvent dire, mais ce n’est pas toi sur le blog quand on te rencontre tu es différente, je réponds non, sur le blog, vous voyais ce que je partage, dans la vraie vie, il y a d’autres choses, après il y a le risque que certaines personnes te demandent effectivement d’être plus « toi » sur un blog, mais non justement la liberté d’un blogueur est justement de pouvoir choisir, de dire oui ou non, je parlerai de ça et pas de ça !

    • Agoaye

      20 juin 2014 at 17 h 18 min Répondre

      Plus « moi » sur le blog c’est pas possible, j’y suis déjà à fond :)))

      • Ka Thy

        20 juin 2014 at 17 h 29 min Répondre

        ;)

  • G33k

    20 juin 2014 at 10 h 14 min Répondre

    Comme dans la nourriture, il ne faut pas tout mélanger, sinon à force… tout à la même saveur et risque de saturer !
    Mais gare au virtuel où tout paraît si beau et si facile ;-)

    • Agoaye

      20 juin 2014 at 17 h 19 min Répondre

      Voilààààààà, c’est comme la bouffe….

      Ben oui mais moi en réel, je suis aussi très belle et très facile (euhhh, non….)

  • Lavisdejo

    20 juin 2014 at 11 h 02 min Répondre

    pour ma part, c’est un peu différent car nombre de mes lecteurs font partie de ma REAL life, collègues, amis proches ou éloignés, parents… Mais pour les autres, effectivement, je ne suis pas vraiment prête à les rencontrer, j’aime cette relation virtuelle et privilégiée à la fois. Et puis la seule fois où j’ai franchi le pas avec un mec qui écrivait un blog également , ce dernier m’a jeté comme une vulgaire chaussette au bout de 3 rencontres… alors keep safe and smile…
    Moi, je te rassure, je n’ai absolument pas envie de te rencontrer ! ;)

    • Agoaye

      20 juin 2014 at 17 h 20 min Répondre

      Ahhhhhh c’est parfait alors :) Toi je te garde :))))

  • Anna

    20 juin 2014 at 10 h 15 min Répondre

    Ben moi je comprends, après tout ce n’est pas parce que certains organisent des rencontres qu’on est tous obligé de faire pareil. Il y en a, comme toi, qui préfèrent rester dans l’ombre. Et alors ? On ne va pas t’en vouloir quand même ! D’ailleurs, j’en profite pour te dire que moi j’ai bien apprécié nos petites discussions ;-) Et que même, c’est plus facile de parler « vrai » quand on ne « se voit pas ». Peut-être étrange dit comme ça mais je me comprends :-D Et sinon, me concernant, je ne suis pas forcément fan des rencontres mais bon, maintenant que je suis à Nantes, je dois avouer que j’ai vraiment très envie de rencontrer « la team » des nantaises ! Comme quoi, on peut aussi changer d’avis !

    • Agoaye

      20 juin 2014 at 17 h 19 min Répondre

      Je te comprends aussi (tu t’en doutes)… Ouais y’a moins de barrières virtuellement il me semble

  • Wuagift

    20 juin 2014 at 11 h 58 min Répondre

    Avant même d’envisager essayer de comprendre ta manière de fonctionner, constater et accepter restent les réactions de première intention les plus sages

  • Trenty

    20 juin 2014 at 13 h 06 min Répondre

    Je comprend très bien ton idée de séparer les deux mondes, je la partage.

    Mais je sais que d’un côté, des fois, je me dis que j’aurais envie de partager une mousse où autre avec certains.

    Bon je reviens vite sur cette idée car je veux garder mon anonymat, mais c’est vrai que ma curiosité me fais me poser la question.

    • Agoaye

      20 juin 2014 at 17 h 21 min Répondre

      Voilà c’est sans doute la différence. Vu que je ne suis absolument pas curieuse, j’ai du mal à concevoir que les autres le sont (surtout que je me mets super à nu sur mon blog déjà)

  • Marie Kléber

    20 juin 2014 at 14 h 57 min Répondre

    Je te comprends tout à fait et je pars du principe que chacun fait comme bon lui semble. J’ai eu l’idée d’une rencontre entre bloggeuses (et oui c’est moi la méchante derrière tout ça!!) surtout parce qu’il y a des personnes que je suis depuis pas mal de temps et surtout des personnes qui ont été là quand plus rien n’allait. Et que je voulais leur dire merci bien en face.
    Peut-être que justement il y a des personnes qui voudraient te serrer dans leurs bras, te dire merci, tout simplement parce que tu leur fait du bien. Mais si toi ça ne te dis pas, ne te force surtout pas. Reste comme tu es, il y a que ça qui compte!!

    • Agoaye

      20 juin 2014 at 17 h 22 min Répondre

      :) On peut se serrer virtuellement dans les bras… Moi je préfère les échanges de cœurs, paillettes et licornes que les passages de germes avec une bise mouillée inconnue :)

  • tuxedofeline

    20 juin 2014 at 17 h 33 min Répondre

    Je te comprends et je les comprends aussi de vouloir te rencontrer. Ils se sont attachés à toi et ils en veulent plus, tu ne peux pas le leur reprocher : tu as partagé beaucoup avec certains, établi des relations d’amitié virtuelle profonde avec d’autres et la suite logique d’une amitié profonde est de se rencontrer face to face « in the real life ».
    Tu ne peux pas le leur reprocher car tu fais partie de leur quotidien.
    Cependant, pour avoir vécu le passage du virtuel au réel, je sais que ce n’est pas forcément une bonne chose car alors, on découvre une personne qu’on avait idéalisé tant physiquement que moralement et la désillusion peut alors être sévère.
    On n’avait vu que le joli profil que cette personne voulait bien nous montrer tant sur les photos qu’elle publiait que dans ses écrits.
    Le virtuel est trompeur parce qu’il a le pouvoir de magnifier les gens ou du moins, les gens ont le pouvoir via le virtuel de se magnifier.
    Tout çà pour dire que je comprends ta décision de ne pas rencontrer tes « amis » virtuels car les deux font rarement bon ménage et alors, tu perdrais ta soupape de décompression avec toutes ces personnes.
    Ta Mamie était bien inspirée en te conseillant de compartimenter ta vie, j’aurais aimé avoir eu ce conseil il y a quelques années, çà m’aurait évité quelques désastreuses rencontres.
    Nous sommes à l’ère de la rencontre sur Internet et les gens mélangent tout : ils font leur marché –> relations amoureuses via Facebook, rencontres de potes via AuM ….
    En bref, ils mélangent tout !
    Tout se perd ma bonne dame Agoaye et ton billet aura au moins eu le mérite de remettre chaque chose à sa place ;)
    Des bises de loin (mais si elles sont sincères)

    • Agoaye

      20 juin 2014 at 17 h 40 min Répondre

      Merci pour ton long et sage commentaire.
      Non je ne leur en veux pas…
      Mais le bas blesse lorsqu’il y a souffrance.

      Je fais souffrir car j’ai l’air de rejeter.
      Je souffre car finalement ces personnes blessées s’éloignent et que c’est toujours difficile de voir partir les gens qu’on aime.

      • tuxedofeline

        20 juin 2014 at 19 h 32 min Répondre

        Laisses leur le temps de digérer et si il y avait une vraie amitié, ils reviendront :)

        • Agoaye

          20 juin 2014 at 20 h 14 min Répondre

          J’espère que tu as raison

  • Le Groumph

    22 juin 2014 at 20 h 52 min Répondre

    Non… Définitivement je ne comprends pas…

    Mais soit…

    Je peux pas m’empêcher de lire tes articles (Enfin pas ceux des trucs de filles, mais tout les autres), alors que je comprenne ou pas faudra bien que je fasse avec…

    N’espère pas que je change mon point de vue sur la question cela dit… ;p

    • Agoaye

      22 juin 2014 at 20 h 55 min Répondre

      Bah…. Je ne sais pas comment faire plus clair ! franchement :(

      • Le Groumph

        22 juin 2014 at 20 h 59 min Répondre

        « N’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. » ;)

        (Je parle de moi là)

        • Agoaye

          22 juin 2014 at 21 h 00 min Répondre

          Et pourtant tu l’as lu :)

          • Le Groumph

            22 juin 2014 at 21 h 02 min

            Ma psy disait de moi que j’avais une personnalité paradoxale… ;)

          • Agoaye

            22 juin 2014 at 21 h 04 min

            Si tu veux je peux te le redire :)
            Je prends 70€ :)

          • Le Groumph

            22 juin 2014 at 23 h 30 min

            Nan ça ira,j’ai bien intégré ce concept… ;)

          • Agoaye

            23 juin 2014 at 13 h 35 min

            (Eh merde, j’ai encore perdu de l’argent !)

  • Annick

    23 juin 2014 at 8 h 44 min Répondre

    à priori je ne suis pas contre la rencontre en vrai. elle est arrivée 2 fois. la première fois s’est bien passée et puis plus trop bien. la deuxième s’est on ne peut mieux se passer. georges est devenue une très bonne amie. mais je n’ai pas envie de rencontrer tout le monde et n’importe qui. d’ailleurs pour le moment il n’y a personne que je voudrais réellement rencontrer dans la blogo.

    • Agoaye

      23 juin 2014 at 13 h 46 min Répondre

      Moi j’avoue qu’il y a des rencontres que je serais tentée d’accepter. Mais je ne souhaite pas franchir le pas !

  • arménienne célibataire

    17 septembre 2014 at 20 h 24 min Répondre

    Merci pour cet article. Internet, et particulièrement les réseaux sociaux, ont ce côté à double tranchant: le contact et les rencontres peuvent être à la fois positives mais aussi particulièrement négatives. Ceci dit, l’amour sur Internet est loin d’être impossible, tout vient à point à qui sait attendre, sur Internet ou « en vrai »!

    • Agoaye

      17 septembre 2014 at 21 h 56 min Répondre

      Et merci pour ce commentaire…

      Je ne désespère pas en effet, enfin, pas tout le temps ;)

  • J’me plaindrai pas… | Blog Agoaye

    22 janvier 2015 at 18 h 27 min Répondre

    […] tout début, je n’étais pas farouche quant aux rencontres réelles… Oui, oui, tu vas avoir le cul par terre mais j’ai vu quelques blogueuses en vrai, et […]

Post a Comment